BTTH Chapitre 140

BTTH Chapitre 139
BTTH Chapitre 141

Coucou, tu veux voir mon premier BTTH régulier de la semaine ? :3

Dernier bonus ce soir !

Bonne lecture o/

 

 

Chapitre 140 – Obtenir l’Essence Améthyste

 

« De troisième rang ?! »

A ces mots, Xiao Yan essuya la sueur froide coulant de son visage. Même avec le Dou Qi que Yun Zhi a laissé dans son corps, il n’était pas capable de tuer le lionceau avec sa défense anormale.

Pressant fermement ses sourcils l’un contre l’autre, le jeune homme fixa le jeune lion ailé améthyste allongé au sol. Il s’inquiéta un moment et tourna son regard vers Yao Lao, tâchant de tâter le terrain : « Pourquoi Maître ne tue pas cette petite chose ? »

Le vieil homme sourit en se balançant au dessus de la tête de son disciple : « Je t’ai déjà dit qu’une fois dans la Chaîne Montagneuse, tu devrais te débrouiller par toi-même. Je ne t’aiderai pas, à moins que tu sois dans une situation de vie ou de mort (NdT […] ou de mort, noob !) »

« Bordel, vous n’avez aucune pitié ! » (NdT en effet, aucune :D) Les paupières du jeune homme tressaillirent tandis qu’il tendit son majeur vers son maître avant de murmurer d’un air impuissant : « Je ne veux pas croire que je suis incapable de m’en débarrasser… »

« Tu n’as pas réellement l’intention de l’affronter directement, hein ? Il a beau l’air petit, ce lionceau est une des bêtes les plus puissantes du troisième rang en terme de force offensive. Avec ton petit corps fragile, tu auras beaucoup de mal à le tuer même en utilisant ta technique de Dou de rang Di. » dit Yao Lao en le mettant en garde.

« Je n’essaierais de l’affronter directement uniquement si j’étais un idiot ! » Xiao Yan s’appuya contre un mur de pierre et s’assit. Il sortit de son anneau de stockage un grand nombre de choses et commença à parcourir son bazar. A la fin, il se saisit d’un fruit d’un violet pale et une bouteille de liquide vert.

« Le Fruit Fumée Violette ? » Le vieil homme dit doucement, après avoir vu le fruit entre les mains de son disciple : « Ah, on dirait que tu t’es bien adapté, si tu peux vraiment te souvenir qu’une bête magique de type feu aime ces fruits. »

Ce Fruit Fumée Violette était un fruit particulier, qui ne pouvait être trouvé que dans la Chaîne Montagneuse des Bêtes Démons et, parce qu’il contenait de l’énergie feu, était très appréciés des bêtes magiques de ce type. »

Le jeune homme ignora son maître et récupéra également un tube creux avec une aiguille de cristal, qu’il planta sur la bouteille de liquide vert. Ensuite, il prit un peu de ce liquide et l’injecta dans le fruit avec précaution. D’une légère pression, le liquide vert coula dans le fruit.

Voyant Xiao Yan faire, Yao Lao ne put s’empêcher de lui demander d’un air suspicieux : « Oh, tu penses utiliser du poison ? Le Lion Ailé Améthyste a une bonne immunité à ceux-ci ; tu penses le faire s’effondrer avec le poison que tu as créé ? »

« Qui a dit que c’était du poison ? » Le jeune homme se lécha les lèvres et eut un rire glacial : « C’est un puissant laxatif de ma composition. Aussi longtemps qu’il l’ingère, je suis certain qu’il ira non-stop aux toilettes qu’il ait une puissante immunité au poison ou non. »

Son Maître leva son pouce vers lui avant de parler : « Tsk tsk, et dire que tu avais encore cet atout dans ta manche… Mais tu ne devrais pas sous-estimer l’intelligence d’une bête magique de troisième rang. Elle n’est peut-être pas aussi futée que celle de dehors, mais son intelligence est incomparable à celle de bêtes du premier ou second rangs. Elle ne mangera pas quelque chose dont elle ne connaît pas la provenance. »

« Elle ne mangera pas le fruit ? Ah ah, ça ne dépend pas de lui. Peu importe comment on présente ça, une bête reste une bête. » Le jeune disciple ricana et sortit une autre bouteille, contenant un liquide rouge cette fois, de son anneau spatial. Il ouvrit la bouteille, et une délicieuse odeur flotta dans les airs, faisant gronder l’estomac de qui la respirait.

Alors que l’odeur commençait à se répandre, il fermera rapidement la bouteille et dit d’un air sournois : « C’est la sève de la Fleur d’Anorexie. Aussi longtemps que j’en mets dans le Fruit Fumée Violette, je suis sûr que le lionceau ne résistera pas à l’attrait d’un mets de choix. »

Yao Lao resta à nouveau relativement stupéfait, à regarder Xiao Yan sortir d’autres objets de son anneau.Les choix ‘intéressants’ de raffinage de médecine de son disciple étaient à la fois amusants et agaçants. Son corps dériva légèrement dans les airs et il poursuivit : « Même s’il mange le fruit, tes plans tomberont à l’eau s’il se vide les entrailles ici. »

« J’ai jeté un coup d’oeil à l’intérieur de la pièce et n’y ai trouvé aucune déjection, pas plus que je n’ai trouvé quoi que ce soit sur le trajet jusqu’ici. Je pense que les Lions Ailés Améthystes aiment la propreté. C’est bizarre quand-même, une bête magique exigeante question propreté… Enfin bref, arrêtez de critiquer mon plan s’il vous plaît. Je viens de l’improviser, alors comment pourrait-il être parfait ? C’est difficile de dire s’il va ou non marcher… »

Une fois cela dit, le jeune homme ignora les questions de son maître et transféra près de sept ou huit tubes du liquide vert avant d’ajouter la sève de la Fleur d’Anorexie. Ce n’est qu’alors qu’il s’arrêta ; il fit sauter le fruit dans sa main et sourit. Une fois qu’il eut rangé tout son bazar dans son anneau de stockage, il posa doucement  le Fruit Fumée Violette à l’entrée de la caverne.

Xiao Yan posa proprement le fruit et bondit du sol ; son corps se propulsa vers le plafond du tunnel, auquel il se cloua fermement en se servant d’une puissante force de succion dans ses deux mains.

Une odeur se dégagea lentement dans les airs quasi immédiatement après que le Fruit Fumée Violette ait été posé à l’entrée. Avec l’aide du vent, cette odeur commença à se propager dans la caverne.

Le petit nez du lionceau tressaillit tandis qu’il prit une profonde inspiration.

Quand cette inspiration entra dans ses poumons, l’estomac du lionceau gronda sourdement. La bête ouvrit les yeux et secoua sa grosse tête dans toutes les directions, pour trouver la source de l’odeur.

Il chercha un moment et trouva enfin sa cible. Il se leva mollement et poussa un rugissement grave de sa grande gueule, avant de se mettre en route vers l’entrée de la caverne.

Une fois arrivée là, le lionceau renifla le fruit et, instantanément, releva la tête pour balayer du regard les environs. Ensuite, il tendit sa grosse patte et toucha doucement le fruit ; un moment plus tard, il remua la queue, fit demi-tour et s’en alla.

Xiao Yan vit le lionceau faire demi-tour et s’en aller à travers une fissure, et ne put s’empêcher de pousser un soupir de déception. Il semblait que la vigilance de la jeune bête soit plus développée qu’il ne l’avait cru.

Alors qu’il commençait à réfléchir à un autre plan, le jeune lion ailé améthyste qui avait marché jusqu’à la moitié du chemin vers là où il dormait fit soudain demi-tour. Il se précipita vers le fruit, tira la langue et l’avala.

Le jeune homme poussa un long soupir de soulagement en le voyant faire. Il murmura : « Bordel… Même moi j’ai failli me retrouver à le manger, je savais que tu l’engloutirais ! »

La jeune bête, après avoir mangé le Fruit Fumée Violette, s’allongea à nouveau sur le beau sol fait de pierres d’améthyste. Un moment plus tard, il se releva soudainement, tandis que son estomac émit des gargouillis étouffés. Il jeta un regard vers l’intérieur et, sous le regard soulagé de Xiao Yan, se précipita hors du tunnel vers l’entrée de la caverne à toute vitesse.

« Ca a marché ! » Il ne put s’empêcher de pousser un cri de joie en voyant le lionceau disparaître. Il bondit du plafond et, profitant de chaque seconde, se dépêcha d’aller dans la salle couverte de pierres d’améthystes.

Dans la dite salle, le jeune homme sortit le cristal qui commençait à chauffer. Il le garda en main et se servit de la variation de température comme d’une boussole, marchant lentement dans la pièce.

Après l’avoir parcourue un moment, il s’arrêta finalement à l’endroit où le lionceau s’était reposé. Il se baissa légèrement et tendit la main, tapotant légèrement les dizaines de pierres améthystes près de lui. Quand Xiao Yan tapota du doigt une pierre qui penchait sur le côté, celle-ci émit instantanément un son creux.

Il fut légèrement surpris en entendant ça et, très rapidement, se saisit de la pierre et la souleva. Une lumière violette jaillit de sous cette dernière, et força le jeune homme a fermer les yeux sous la lueur perçante.

Il attendit que la douleur dans ses yeux se réduise et les ouvrit à nouveau petit à petit. Son regarda tomba sur un petit trou, dans lequel se trouvait un cristal spirituel violet de la taille d’un poing et d’une forme étrange. Une vive lueur se dégageait du sommet de cette pierre, lui donnant une apparence magnifique.

Le cristal dans la main de Xiao Yan se mit à devenir aussi chaude qu’une flamme à l’apparition de cette dernière. Il rangea précipitamment le cristal dans son anneau, et se saisit prudemment de l’autre, au fond de son trou, avant de la ranger également.

Ayant obtenu ce qu’il cherchait, il reposa la pierre creuse sur le trou, à la suite de quoi il se releva et se précipita comme un damné vers la sortie du tunnel. Il continua de courir tout le long de ce dernier et atteint enfin l’intersection.

Le bel adolescent resta là immobile et balaya avec vigilance les alentours du regard. Une joie folle apparut sur son visage tandis qu’il se précipita à nouveau de toutes ses forces vers la pièce qui menait à là où se trouvait l’Essence de Naissance du Lion Améthyste.

Il courut un long moment et vit enfin l’entrée de la salle apparaître. Il arrêta précipitamment sa course et scruta prudemment l’intérieur avant d’y entrer d’un air rassuré.

Il se dirigea vers la table de pierre où l’essence se trouvait et fixa avidement la boule violette. Celle-ci contenait une grande quantité d’énergie, suffisante pour permettre au jeune lionceau d’être promu d’un rang. Même s’il ne pouvait pas tout absorber, ça lui suffirait à augmenter sa force de quelques étoiles.

Xiao Yan trembla légèrement en pensant aux superbes effets de cette essence. Il secoua sa main et y fit apparaître le cristal spirituel violet dans sa paume.

Il avala sa salive, fixa intensément la boule violette et évoqua ses doutes en son for intérieur : ‘Je dois juste la briser ?’

La voix incertaine de Yao Lao lui parvint de l’anneau : ‘Je pense que oui, je n’ai jamais essayé’

L’incertitude de son maître perturba un peu le disciple : « Si quelque chose finit mal, je vous le reprocherai ! » Cependant, il n’avait pas le loisir de réfléchir davantage dans sa situation. Il tint fermement le Cristal Spirituel Violet et l’abattit violemment sur la boule violette.

« Crack… » Le cristal frappa la pointe de la boule ronde. (NdT mais, si c’est rond, où est la pointe/extrémité ? °°) Après un bref silence, une fissure apparut sur la surface de celle-ci ; un moment plus tard, elle se répandit et la boule se brisa en morceaux dans un ‘bang’.

Immédiatement après, un liquide violet s’échappa de l’Essence de Naissance et trempa la moitié de la table de pierre.

Voyant le liquide couler, le vieux maître hurla précipitamment : « Dépêche toi, allez, utilise la bouteille de jade pour conserver ce liquide, c’est l’Essence Améthyste ! »

Tandis que la voix de Yao Lao s’éteignit, Xiao Yan, qui venait de sentir son coeur se briser devant le gâchis, sortit rapidement quelques bouteilles de jade de son anneau et mit tout ses efforts à y verser le liquide violet.

Bien que la coquille de l’essence de naissance ait été très chaude, le liquide à l’intérieur était juste anormalement chaud.

Même si la coquille était grosse, le jeune homme ne put remplir que six bouteilles avec le liquide qu’elle contenait.

Une fois la dernier goutte d’essence améthyste dans la bouteille, Xiao Yan jeta un oeil à celle qui était répandue sur la table de pierre. Sa bouche frémit sous le chagrin qu’il éprouvait devant ce gâchis. Il la fixa un moment avant de bondir tout d’un coup sur la table et de lécher toute l’essence que contenaient les petits renfoncements de cette table, sous le regard choqué de Yao Lao. (NdT non mais il est pas possible, ce garçon XD)

Devant les manières de son disciple, le maître resté sans voix imita les manières du jeune homme et poussa un juron : « Bordel… T’es vraiment entêté ! »

 

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 139
BTTH Chapitre 141

15 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. nickylaboum

    merci j’aurai fait la même chose si sa aide a progresser

    Répondre
  3. Myrddin

    Merci

    Répondre
  4. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. jayledingue

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  8. Max

    Merci pour le chap !!
    Dommage j’aurais bien aimé qu’il devienne son animal de compagnie XDDDDD

    Répondre
  9. Conan

    Merci pour le chapitre!

    Répondre
  10. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Dommage,on ne verra pas de lionceau au barbecue…
    PPS:Bon,plus qu’un chap bonus pour TDG,qui se sacrifie pour donner 50 euro?

    Répondre
  11. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Dark-iop

    Merci pour le chapitre 😉

    Répondre
  13. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre
  14. Pierre'er

    Hum… Pointe/extrémité de la sphère serait surement traduit par sommet/pole mes connaissance en chinois étant inexistante, je ne peut le confirmer mais c’est la traduction qui me semble sonner le plus juste.

    En tout cas merci pour ce chapitre.

    Répondre
  15. korojii

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com