BTTH Chapitre 141

BTTH Chapitre 140
BTTH Chapitre 142

Et voici le deuxième BTTH régulier de la semaine, pour votre plus grand plaisir ! Le TDG Bonus arrivera ce soir o/

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 141 – Moment entre la vie et la mort

 

Xiao Yan but toute l’Essence Améthyste sur la table de pierre après quelques gorgées et essuya nonchalamment la saleté au coin de ses lèvres. Il se retourna, regarda la figure ahuri de Yao Lao et renifla dédaigneusement : « C’est honteux que de gâcher ! »

« En effet… Vraiment honteux… » Hochant la tête muettement,  le vieil homme secoua la tête, consterné, et lui dit d’un air pressant : « Vite, dépêche toi de t’en aller, ou cette petite chose va revenir ! »

« Hm. » Le jeune homme hocha rapidement la tête en entendant l’avertissement de son maître ; son regard balaya à nouveau les taches violettes restantes de la table de pierre avec réticence, puis il se retourna et se précipita vers l’entrée.

Le Dou Qi d’attribut vent que Yun Zhi avait laissé dans son corps était, à ce moment, pleinement utilisé. La vitesse de Xiao Yan surpassait celles qu’il avait pu avoir auparavant et quand il bougeait les jambes, il créait même des images rémanentes floues…

Après que le jeune homme ait bondi à travers le passage, il se précipita sans la moindre hésitation vers l’entrée de la caverne.

Cependant, peu après qu’il soit sorti du passage, un rugissement furieux se fit entendre devant lui. Juste après, le petit lionceau ailé améthyste sauvage apparut dans son champ de vision, et le fixa.

L’expression de Xiao Yan changea légèrement quand il vit le lionceau arriver soudainement en trombe. Il ralentit rapidement, ses pieds dérapant au sol sur une dizaine de mètres avant qu’il ne s’arrête stablement. A ce moment, la distance entre lui et le petit lion n’était que de quelques dizaines de mètres.

Le jeune homme regarda amèrement cette bête qui faisait presque la moitié de la taille du couloir et ronchonna : « Pourquoi le poison refilant la diarrhée ne l’a pas fait se vider à mort ? »

Tandis qu’il s’inquiétait, la voix désolée de Yao Lao qui méritait vraiment des claques s’éleva de l’anneau : « Je suis désolé, j’ai encore oublié. Ce petit Lion Ailé Améthyste est né avec l’Essence de Naissance, et peut donc connaître l’état de cette dernière à tout moment.  Je suppose qu’il a dû être alarmé quand tu as brisé le cristal. »

La bouche de Xiao Yan tressaillit intensément et il prit une grand inspiration. Vu qu’il n’avait pas le temps de se soucier de son maître, il leva la tête et regarda nerveusement la bête, qui n’était pas différente d’un tyran gigantesque à ses yeux.

Une légère couleur violette apparut dans les yeux bestiaux qui le fixaient d’un regard noir. La couche de cristaux violets du lionceau, qui était plus fine que celle de son parent, commença à briller et à émettre une lueur violette. Fort heureusement, tout ça se passait dans la caverne et sans la lumière du soleil, la bête ne pouvait pas réussir à utiliser la Flamme Violette. Autrement, le jeune homme n’aurait vraiment eu aucune chance de s’échapper.

« Houhou ! » Le petit lion fit un pas en avant, et l’énorme énergie dans sa patte fit trembler la caverne. Quelques rochers isolés tombèrent du plafond et s’écrasèrent autour des jambes de Xiao Yan.

Celui-ci avala sa salive, se saisit de son énorme règle noire et, utilisant un peu de force, la fit tournoyer dans sa paume pour la ranger dans son anneau de stockage. Face à cette bête magique au pic du troisième rang, le jeune homme n’osait pas retenir sa force. Parfois, une fraction de seconde fait toute la différence entre la vie et la mort.

Une fois que la lourde règle quitta son dos, Xiao Yan se sentit plus léger et plus agile, tandis que le Dou Qi dans son corps coulait bien plus naturellement. Sans ces limitations, il sentait son corps plein d’une force sans limite.

Il sautilla sur place doucement et se calma enfin de la panique qu’il avait éprouvé plus tôt.  Il commença à chercher une chance de s’enfuir.

Les griffes aiguisés du lionceau raclèrent lentement le sol, laissant plein de petites fissures derrière lui à chaque griffure. Il avança à nouveau, frappant férocement le sol de son énorme queue ; un rocher géant fut réduit en morceaux et, s’aidant de la force de sa dite queue, le petit lion ailé améthyste bondit en avant de plusieurs dizaines de mètres, bondissant furieusement vers le jeune homme.

L’énorme silhouette laissa une ombre oppressante au sol. Xiao Yan leva la tête, regarda la bête ressemblant à une montagne et plia légèrement les genoux. Il leva ses paumes vers le plafond du corridor et une force de succion féroce en surgit. Son corps vola droit à la verticale et, tel un lézard, il se retrouva collé au mur.

Le jeune homme jeta un oeil au lionceau au lionceau qui venait de le manquer et attrapa fermement le plafond en conservant sa force de succion. Le résultat, c’est qu’il pendait à moitié de la voûte mais ça ne l’empêcha pas d’avancer follement vers la sortie de la caverne.

Après avoir glissé sur une courte distance, le petit lion améthyste tourna la tête et fixa sa proie cavalante. La tête en arrière, il ouvrit sa grande gueule et un moment plus tard, il cracha des flammes violettes vers Xiao Yan.

« Et merde ! » Sentant la chaleur des flammes mauves, ce dernier relâcha la succion de ses paumes retourna son corps et tomba au sol. Ses pieds bondirent de là et, tel une flèche ayant quitté l’arc, il vola follement vers la sortie.

Le lionceau, voyant le voleur de son Essence de Naissance s’enfuir, poussa un rugissement colérique. Il battit férocement des ailes et les étendit dans le corridor. Ses pattes bondirent du sol et son corps flotta vers l’avant, commençant à pourchasser la silhouette qui courait devant.

Dans la caverne montagneuse, un homme et une bête ; l’un s’échappant, l’autre poursuivant. C’était un moment intense entre la vie et la mort.

Une force parvint de derrière Xiao Yan, jaillissant d’une courte distance de là, et lui fit tourner urgemment son corps. Un rocher géant vola au-dessus de sa tête et s’écrasa lourdement contre la paroi rocheuse. Il en fut brisé, mais plusieurs craquelures étaient apparues sur le mur.

Le jeune homme inspira une goulée d’air frais devant la force contenue dans ce rocher, et ses pas se firent plus urgents encore.

Il avait beau être rapide, il était néanmoins incapable de rivaliser avec la vitesse de vol du lionceau et, après quelques minutes de poursuite, Xiao Yan sentit que l’intention de tuer derrière lui devenait plus fort. Manifestement, la bête avait graduellement réduit la distance les séparant.

Plongé dans une situation aussi dangereux, il fit apparaître continuellement dans ses mains un flot de bouteilles de jade qu’il balançait derrière lui désespérément, en se fichant de savoir ce qu’elles contenaient.

« Ping ping ping… » Les bouteilles éclatèrent et dégagèrent un nuage de poudre colorée dans le passage, mais cela dit, il n’empêcha pas vraiment le lionceau de progresser…

Après avoir couru encore un peu, Xiao Yan sentit bizarrement que son corps devenait de plus en plus chaud. Des vagues de chaleurs se dégagèrent de ses méridiens et chacune d’entre elles fusionnait avec son sang, ses os et sa chair.

« Que se passe-t’il ? » Ce changement soudain en lui lui glaça le sang un instant mais cela étant, la situation ne lui permettait pas de s’arrêter et de réfléchir. L’énergie pure dégagée par la chaleur en lui fit exploser la vitesse du jeune homme et, en même temps, lui permit temporairement d’éviter la gueule de la bête.

Il se demanda tout d’un coup en courant : « Oh, c’est vrai, est-ce l’Essence Améthyste que j’ai avalé tout à l’heure ? »

« Quelle énergie riche… » Xiao Yan soupira de stupéfaction, puis l’expression de son visage changea abruptement : les vagues de chaleur en lui se faisaient de plus en plus nombreuses tandis qu’il courait. Au début, il laissa son corps absorber l’énergie mais, alors que ce dernier atteignait ses limites, les vagues de chaleur continuèrent d’augmenter en nombre. Au final, la peau du jeune homme commença à légèrement prendre un ton violet.

« Bordel, ce n’était que quelques gorgées, ça avait vraiment besoin d’avoir autant d’énergie que ça ? J’ai plus de place où la stocker ? » gronda t’il. Son corps commençait à être si chaud que ça l’en brûlait, ce qui commença à lui faire peur.

« Ah ! » Les vêtements que Xiao Yan portaient devinrent très sec, tandis que du violet et du rouge apparurent brièvement sur son visage. Il ouvrit la bouche et haleta de l’air chaud ; on  aurait dit qu’il était en enfer.

« Hou ! » Quand le petit lion ailé améthyste, qui était à la poursuite du jeune homme, vit l’énergie violette qui s’élevait du corps du jeune homme sous forme de fumée, la furie et la rage dans son regard bestial augmenta extraordinairement.

Cette énergie lui appartenait au départ, et lui avait été volée par ce stupide humain !

En y repensant, le lionceau en poussa un rugissement féroce. Ses pattes prirent férocement appui au sol tandis que l’essence violette sur ses ailes s’accumula à une vitesse folle, faisant exploser la vitesse de la bête. Son énorme tête chargea en direction du dos de Xiao Yan et, étant donné la situation, s’il devait le toucher, Xiao Yan aurait du mal à échapper à une fin tragique, impliquant l’explosion de son corps.

Le jeune homme détecta la force démente qui fonçait dans son dos ; son visage rouge/violet se tourna soudainement en arrière et dans chacune de ses paumes émergèrent en même temps du QI violet, un Dou Qi légèrement jaune et un Dou Qi vert.

Trois types d’énergies étaient rassemblées entre les mains du jeune homme et il s’en servit pour faire un tir de barrage vers le petit lion ailé améthyste.

« Bang ! » Un énorme rugissement retentit dans le tunnel, faisant trembler quelques rochers ça et là.

« Puchi ! » L’énorme énergie se dégageant de son bras fit instantanément s’envoler Xiao Yan, qui en cracha une gorgée de sang, trempant ses vêtements.

Bien que le jeune homme soit dans un état pitoyable, le lionceau, à cause de l’explosion provoquée par les diverses énergies, fut soufflé dans les airs et fit plusieurs vrilles avant de s’écraser violemment dans un mur. Des fissures s’étendirent depuis sous son dos.

Xiao Yan, battant urgemment en retrait, s’arrêta enfin avec l’aide du pilier de pierre. Cependant, avant même de pouvoir essuyer le sang coulant de ses lèvres, il vit la petite bête sauvage bondit à nouveau en avant ; il fit demi-tour et se remit à fuir.

Il ignora les rugissements constants derrière lui et sentit les vagues de chaleur en lui diminuer un peu, grâce à la libération d’énergie de son coup juste avant. Il emprunta l’énergie massive de cette essence étrange, et fuit désespérément vers l’entrée de la caverne qu’il pouvait enfin voir.

« Hou ! » Il sentit une vague de chaleur approcher dans son dos, qui y réduisit les vêtements en cendres. Ce flot constant de flammes laissa également une blessure sur son dos.

Xiao Yan serra les dents et endurant la douleur, il courut désespérément, les yeux rouges. S’il s’arrêtait une seule seconde, il mourrait !

La lueur blanche de l’entrée devint de plus en plus brillante ; le jeune homme fut même capable d’entendre le rugissement des bêtes a l’extérieur. Il prit à nouveau appui sur son pied et vola une fois de plus. Un dernier pas féroce sur le sol le fit voler hors de la caverne.

La lueur du soleil lui piqua les yeux et tandis qu’il se força à tourner son corps dans les airs, il réalisa soudain quelque chose : alors qu’il allait toucher le sol, deux bêtes magiques de rang 3 qui garder le périmètre de la caverne avaient tourné leurs gueules vers lui. (NdT OH SHIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII-)

Le jeune homme désespéra en fixant la gueule puante extrêmement près de lui. Faible comme il était, il était incapable de rassembler la moindre force en lui, pour renverser à nouveau la situation.

Alors qu’il ferma les yeux et attendit la mort, deux Qi d’épées absolument glacials s’abattirent furieusement du ciel, tranchant les deux bêtes magiques féroces. Alors que Xiao Yan ouvrit les yeux à nouveau, son corps tomba dans un endroit doux et odorant.

Il ouvrit vaguement les yeux et ne put voir qu’un beau visage anxieux.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 140
BTTH Chapitre 142

15 Commentaires

  1. jayledingue

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Fabulas

    Sauvée par le fille ^^)

    Répondre
  4. Myrddin

    Merci

    Répondre
  5. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. nickylaboum

    merci beaucoup

    Répondre
  7. psycho

    😮 elle la sauvai
    Merci 🙂

    Répondre
  8. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Max

    Merci pour le chap !!

    Répondre
  10. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Haha,même pas 24 heures avant que les bonus recommences.^^

    Répondre
    1. Max

      T’as vu ça ?
      Toujours plus d’argent pour toujours plus de chap !!

      Répondre
  11. Dark-iop

    Merci pour le chapitre 😉

    Répondre
  12. Conan

    Merci pour les chapitres!

    Répondre
  13. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre
  14. korojii

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com