BTTH Chapitre 142

BTTH Chapitre 141
BTTH Chapitre 143

Alors, je m’excuse par avance pour les répétitions que vous allez lire, mais je n’avais pas le choix…

Bref, j’espère que vous apprécierez quand-même la lecture de ce dernier chap’ de BTTH pour la semaine !

 

 

Chapitre 142 – Absorber l’énergie violette

 

Yun Zhi, en observant le corps misérablement brûlé de Xiao Yan qu’elle tenait contre sa poitrine, changea d’expression. Au même moment, le jeune Lion Ailé Améthyste rugit de colère et accourut depuis l’intérieur de la caverne. Cependant, quand son regard balaya Yun Zhi, qui flottait dans l’air, il planta hâtivement ses griffes dans le sol et dérapa sur une courte distance. L’excellent sens du danger de la Bête Magique l’avait prévenu que la femme devant elle n’était pas une existence qu’elle pouvait offenser.

Alors que le lionceau se préparer à battre en retraite, Yun Zhi, une expression glaciale sur le visage, brandit l’épée dans sa main et une énorme lame de couleur verte jaillit de la pointe de l’épée. Elle coupa le corps de la bête ; instantanément, des étincelles giclèrent dans toutes les directions.

« Wuuuuu ! » Le jeune lion poussa cri strident de son énorme gueule, ayant reçu une grosse attaque. Celle-ci avait clivé une fissure inquiétante sur la couche d’améthyste protégeant son dos.

« Bordel, comment oses-tu blesser mon fils ! Je ne te laisserai pas t’en tirer comme ça aujourd’hui ! » Au moment où Yun Zhi attaqua, une flamme violente à la chaleur intense apparut arriva depuis le ciel. Le rugissement explosif et furieux du Lion Ailé Améthyste adulte résonna à travers le ciel.

« Hmm. » La jeune femme renifla froidement et tourna sa main devant son corps. Une violente tornade verte apparut soudainement à la surface de son corps et tournoya férocement, repoussant sur le côté l’énorme flamme verte qui fonçait dans sa direction.

Les ailes vertes dans le dos de Yun Zhi battirent tandis qu’elle battit précipitamment en retraite, tout en portant d’une main Xiao Yan, toujours inconscient. Alors qu’elle reculait, l’étrange épée longue dans sa main dansa à un angle inhabituel et, en un instant, l’épée se mit soudainement à trembler. Un cri froid sortit des petites lèvres rouges et humides de la demoiselle : « Le Pic du Vent, Météorite meurtrière. »

Le Lion Adulte, en entendant le cri délicat de la jeune femme, poussa immédiatement un rugissement sérieux. Son corps  vira soudainement soudainement vers le bas et apparut en face de son enfant en un clin d’œil. Il secoua son énorme tête, répandant une fois de plus une lumière pourpre partout sur l’horizon.

Alors que le Lion s’apprêtait à utiliser sa plus puissante attaque pour recevoir celle de Yun Zhi, qui avait réussi à briser sa corne la dernière fois, celle-ci battit simplement des ailes et rangea rapidement la longue épée qu’elle tenait en main dans son anneau de stockage. Elle fit ensuite demi-tour et, après quelques bons à la vitesse de l’éclair, disparut à l’horizon avec Xiao Yan.

Voyant Yun Zhi s’échapper soudainement, le Lion réalisa enfin qu’il avait été trompé : « Humain rusé ! Moi, le Lion Ailé Améthyste, je n’abandonnerai jamais ma vengeance ! »  La lumière pourpre de son corps s’affaiblit lentement, tandis que son rugissement furieux continua de se répercuter dans la Chaîne Montagneuse un long moment…

La demoiselle ignora le rugissement à peine audible qui vibrait dans les airs, tint le jeune homme dans ses bras et continua de voler vers la bordure de la Chaîne de Montagnes comme une comète. Une moment plus tard, ils sortirent du coeur de la dite Chaîne et ce n’est que là qu’elle trouva un coin à l’abri où descendre lentement.

Après avoir atterri dans un endroit à couvert dans les bois, Yun Zhi posa précipitamment Xiao Yan au sol. Sa main toucha son corps et, involontairement, elle dit d’une voix choquée : « Il a une énergie tellement écrasante… Qu’a fait ce type exactement ? »

Le corps du jeune homme, reposant sur le sol frais, était entièrement devenu noir. Il ne cessait de tirer inconsciemment sur ses vêtements et quand il ouvrit la bouche, il s’en échappa même de la vapeur.

Voyant qu’il s’était recroquevillé de douleur, la jeune femme commença à s’inquiéter pour lui ; elle réfléchit un instant, serra les dents et soudain apparut dans le dos de Xiao Yan. Elle tendit sa main et l’appuya légèrement sur le dos ressemblant à un poêle de l’adolescent.

Les lèvres humides, petites et rouges de Yun Zhi expirèrent lentement un souffle tandis qu’elle fermai petit à petit ses beaux yeux. Le Dou Qi en elle, similaire à un océan, déferla brusquement le long de sa main et se précipita vers le corps du jeune homme.

Le Dou Qi de la jeune femme n’était naturellement pas un Dou Qi avec lequel celui de Xiao Yan, qui était un Dou Zhe, pouvait rivaliser. Sous son contrôle le Dou Qi de type vent, qui était entré dans le blessé, occupa rapidement tout les méridiens de ce dernier. Le Dou Qi jaune pale qui lui appartenait fut repoussé dans le cyclone de son dantian.

Après s’être proprement occupé du Dou Qi originel du jeune homme, Yun Zhi tourna son attention vers l’énergie violette qui suintait de son corps.

Face à ce genre d’énergie inconnue mais écrasante, le Dou Qi puissant de type vent ne fut plus aussi gentil et continua de bannir les nombreux fils d’énergie violette des méridiens.

Bien que cette énergie soit très forte, elle était impuissante face à l’armée apparemment interminable de  Dou Qi de type vent. A ce moment, elle était comme un chien errant continuant de tenter de fuir.

En fuyant, une partie de l’énergie violette se mélangea continuellement au sang de Xiao Yan, à sa chair et à ses os. A chaque fois que cela arrivait, une tâche violette apparaissait à l’endroit où ça se produisait. Le jeune homme fut rapidement couvert de ces tâches. N’ayant plus d’endroit où fuir, le reste de l’énergie violette ne put que se regrouper pour former une boule de la taille d’un point qui trembla en voyant le Dou Qi de type vent l’encercler.

Yun Zhi, les yeux fermés, dit tout d’un coup : « C’est fini, terrible petite chose… »

Suite à cette phrase, le Dou Qi de type vent qui encerclait l’énergie violette bondit sur cette dernière.

Comme si elle avait senti le danger, celle-ci vibra violemment tout d’un coup et, à sa surface, une flamme violette commença à s’élever, brûlant une partie de l’énergie de type vent qui la chargeait.

La transformation de l’énergie violette ne choqua pas vraiment la demoiselle. « C’est un peu étrange, en effet… » Elle poussa un léger soupir, et le Dou Qi de type vent qui avait été versé dans Xiao Yan se changea soudainement en une tempête verte. Cette tempête tournoya à toute vitesse et, un moment plus tard, attira le groupe de flammes violette en elle.  Instantanément, la tempête devint une tornade dont la couleur varia entre le vert et le violet.

Elle continua de tournoyer à toute vitesse et continua de se débarrasser de la sauvagerie de l’énergie violette, tandis que Yun Zhi en contrôlait la puissance.

Après avoir été extraites des flammes, les graines de sauvagerie se faisaient expulser de la tempête et furent ensevelis par l’armée de Dou Qi de type vent qui les attendait hors du cyclone, et se firent détruire quasi instantanément.

Alors que la tempête tournoyait de plus en plus vite, le violet dans le mélange vert/violet commença à disparaître jusqu’à ne plus poser aucune menace. Tout d’un coup, la tempête cessa de tournoyer et disparut progressivement.

Une fois disparue, une flamme violette pâle apparut dans le corps de Xiao Yan.

Elle était, cette fois, visiblement plus calme qu’avant. Son agressivité sauvage avait également été réduite ; elle était devenue à présente une énergie pure qu’on pouvait absorber et raffiner.

Yun Zhi soupira légèrement en voyant cette pâle flamme violette. Elle appuya doucement sur le dos du jeune homme et y souffla au travers de son corps un vent féroce et informe. Immédiatement, cette flamme fut envoyer bouler vers le cyclone tournoyant lentement dans le dantian de Xiao Yan.

La flamme, sous le regard de la jeune femme, traversa quelques méridiens avant d’être propulsé dans le cyclone.

Quasi immédiatement après qu’elle y rentre, elle provoqua une énorme réaction : non seulement le cyclone pivota beaucoup plus vite sur lui-même tout d’un coup, mais sa taille originale de deux paumes s’étendit rapidement également.

Un groupe de flammes violettes blêmes accompagna la rotation du cyclone jaune pâle en son sein. A chaque fois qu’il tournoyait, des fils de flammes pourpres s’en détachaient et se changeait en la forme d’énergie la plus basique, pour ensuite être assimilé dans le cyclone.

Il continua d’ailleurs de s’étendre jusqu’à atteindre la taille d’un ballon de basket, et ce grâce à Yun Zhi qui le contenait depuis l’extérieur. Sans elle, le cyclone aurait probablement continuer de s’étendre. Il est vrai que la taille du cyclone représente la croissance de la puissance d’une personne mais la demoiselle avertie savait que si elle laissait Xiao Yan gagner trop de niveaux sans efforts, ce serait préjudiciable sur le long terme.

Voyant que le cyclone avait cessé de s’étendre, Yun Zhi, qui avait fini, commença à rétracter le Dou Qi qu’elle avait versé dans le corps du jeune homme. De nombreux fils de Dou Qi de feu, qui étaient plus puissants qu’auparavant, se mirent à se déverser en lui à la suite du repli du Dou Qi de la jeune femme. Finalement, il se mirent à circuler harmonieusement dans les méridiens de l’adolescent à nouveau.

L’apparence extérieur de Xiao Yan retrouva également sa couleur normale, suite au retrait de l’énergie causant des problèmes en son corps. Son visage creusé par la douleur se calma également petit à petit, tandis que son corps recroquevillé se détendit et se relâcha.

Yun Zhi tira son corps de ses mains et le plaça gentiment sur un endroit couvert d’herbe. Ensuite, elle essuya sa transpiration et s’assit à côté de lui, en haletant un peu, et pencha ensuite sa tête de côté pour regarder le visage endormi du jeune homme. Un long moment plus tard, elle soupira à nouveau et secoua la tête ; elle tendit la main et retira l’anneau de stockage du doigt de Xiao Yan, et en sortit le Cristal Spirituel Violet.

Elle tint doucement ce cristal chaud entre ses mains et murmura : « Merci… »

La demoiselle se leva, se mordant ses lèvres rouges. Son regard balaya les environs avant qu’elle ne se mette à lentement enlever sa robe simple. Son visage devint rouge-vif, se faisant. Elle la retira d’un doigt et son corps séduisant, semblant avoir été gravé dans un jade magnifique, fut dévoilé dans la forêt dense.

Yun Zhi, après avoir élégamment enlevé ses vêtements, elle retira doucement la veste interne bleu de métal qui brillait d’une lueur étrange. Une fois cela fait, elle se rhabilla rapidement avec une expression timide.

Elle prit la veste de métal en main, la plia avec attention et la plaça à côté de Xiao Yan qui dormait toujours. Elle murmura à voix basse : « Cette Veste de Noyau de Mer (NdT désolé, je ne peux pas faire mieux, le site de la VO est down :/) a été créée à partir du métal étrange qui se forme dans l’estomac d’une Baleine Bleue à Trois Queues (NdT Chut. Taisez-vous. Je sais à quoi vous pensez. SURTOUT TOI ANGELVIEUR), une bête magique maritime de sixième rang. Sa force défensive est déterminée par la force de qui la porte ; bien que tu ne sois qu’un Dou Zhe, même l’attaque d’un Dou Shi ne pourra pas facilement te blesser… Tu m’as aidé une paire de fois, alors considère que c’est ta récompense. »

Après avoir proprement posé la veste, Yun Zhi pencha la tête sur le côté et réfléchit un moment. Ensuite, elle sortit deux parchemins de son anneau de stockage, les plaça sur la veste et dit doucement : « Ce sont des parchemins contenant une Méthode de Qi d’attribut feu, de Xuan Supérieur (NdT holy sh-) et une Technique de Dou de Xuan Intermédiaire. J’espère qu’ils t’aideront dans le futur… »

Une fois qu’elle eut solidement rangé ces objets, la demoiselle resta près de Xiao Yan. Ses beaux yeux furent traversés par un sentiment inconnu. Elle fixa le beau visage délicat du jeune homme et un sourire amer et impuissant apparut sur son doux visage. « Après tant d’année à m’entraîner seule, je ne m’attendais pas à… Ce jeune homme… »

« Uh, nous nous reverrons si nous y sommes destinés, petit garçon… » Yun Zhi soupira gentiment, se baissa et déposa un baiser sur le front du jeune homme. Elles battit les ailes vertes dans son dos et s’envola gracieusement dans le ciel.

Une légère odeur persistait sur le gazon, mais la beauté était déjà partie…

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 141
BTTH Chapitre 143

16 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. jayledingue

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci

    Répondre
  5. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre
  7. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  8. Kathysse

    J’ai comme un doute là… ^^’
    Mais est-ce que cette femme viens juste de laisser un jeune homme endormis et sans aucune défense au beau milieu d’une jungle emplie de bêtes féroces ?!?!?!
    Mais le pauvre il va se faire bouffer tout crût !!!!
    RIP Xiao Yan !
    En tout cas j’ai vraiment hâte de lire la suite ! 😀
    Merci pour ce nouveau chapitre !

    Répondre
  9. Fabulas

    Merci pour le chapitre
    Pour Kathysse: « Une moment plus tard, ils sortirent du coeur de la dite Chaîne et ce n’est que là qu’elle trouva un coin à l’abri où descendre lentement. »

    Répondre
  10. Failyriece

    Autant j’adore le travail fait dans les trads, spécialement sur les termes qu’on peut ne pas connaitre en tant qu’occidentaux, autant est-ce que le lien dictionnaire pour « tournoyer » était réellement nécessaire ? .-.

    Répondre
  11. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:C’est moi ou il pourra facilement ce faire un harem si il le veut plus tard? Il imite Nie Lie ou quoi?

    Répondre
  12. Dark-iop

    Merci pour le chapitre 😉

    Répondre
  13. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  14. Myrddin

    Merci pour le chapitre !!!

    Répondre
  15. korojii

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  16. Angel-vieur

    Mais ? Mais ! Je suis pas zoophile bordel xD

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com