BTTH Chapitre 151

BTTH Chapitre 150
BTTH Chapitre 152

Deuxième chapitre régulier de BTTH de la semaine o/ Vous aurez un ou deux chaps bonus ce soir ! D’ici là, bonne lecture à vous tous 🙂

 

 

Chapitre 151 – Flamme Violette

 

Xiao Yan et la Docteure Fée vivaient paisiblement leur vie dans la petite vallée isolée. Le premier entraînait durement son Dou Qi, tandis que l’autre étudiait intensivement son Livre du Poison. Ils ne se dérangèrent pas l’un l’autre et ces jours tranquilles furent pour eux reposants et satisfaisants.

Il était plus difficile de percer au rang Dou Shi que Xiao Yan ne l’aurait cru. Après près de quinze jours d’entraînement dans la vallée, il n’eut toujours pas cette sensation de percée au niveau suivant, bien que son Dou Qi soit devenu plus fort et plus homogène. Tout ce que Yao Lao put dire à ce sujet, c’était d’attendre patiemment que les choses se passent.

Le jeune homme se sentit impuissant face aux déclarations peu claires et trompeuses de son maître. Cependant, par la suite, il cessa petit à petit d’exercer son Dou Qi tout le temps et entraîner également parfois ses Techniques de Dou, ou apprenait à reconnaître les différentes plantes médicinales bizarres de la vallée sous la supervision du vieil homme.

Xiao Yan commença à vouloir se remettre à l’alchimie, à se retrouver dans un endroit remplis de plantes rares et précieuses et se retrouva, du coup, à consacrer une petite partie de son temps chaque jour à son domaine de prédilection.

Comme il ne voulait pas dévoiler son statut d’alchimiste, il choisit une petite caverne dans la vallée qui était à six ou sept mètres du sol et, pendant les heures les plus chaudes du jour, il se réfugiait dans la grotte et s’entraîner silencieusement à produire différentes pilules de débutant.

Dans sa pratique, le jeune homme fut quelque surpris de voir que les flammes jaunes qu’il canalisait dans son chaudron étaient bien plus chaudes qu’auparavant. Grâce à une observation minutieuse, il s’aperçut que ces flammes contenaient une légère trace de violet.

Il fixa d’un regard vide les flammes violettes apparaissant et disparaissant, puis il demanda sous le choc : « Ce… c’est la Flamme Violette du Lion Ailé Améthyste ?! »

« Comment est-ce entré en moi ? » Clignant les yeux de confusion, il fronça les sourcils et marmonna : « Est-ce à cause de l’Essence de Naissance  Améthyste ? »

Xiao Yan se calma graduellement après être arrivé à cette conclusion. L’Essence était extrêmement similaire au lionceau ailé améthyste, donc il n’était pas trop étrange que la flamme de ce dernier se retrouve un peu dedans.

Il avait plutôt deviné juste : l’Essence et le Lionceau était similaire dans le sens où ils furent tout deux dans le corps de la Lionne de longues années et après tout ce temps, il était naturel qu’ils absorbent quelques flammes violettes. Par pure coïncidence, le jeune homme avait aveuglément avalé de l’Essence Améthyste et naturellement, les flammes qu’il avait faites apparaître contenaient des flammes violettes.

Bien qu’elles soient peu nombreuses, celles étaient largement supérieures qualitativement à ses flammes de Dou Qi. Il avait une une sacrée chance de pouvoir mettre la main dessus.

L’adolescent étendit sa perception spirituelle dans le chaudron et enveloppa lentement la petite flamme violette et la sépara des flammes jaunes environnantes. Il se lécha les lèvres d’excitation en regardant la petite flamme solitaire, et continua d’accroître la force de sa perception spirituelle dans le but de contrôler la température de cette flamme.

Alors qu’il tenta de la contrôler, la petite flamme violente lui transmit sa volonté consciente de lui résister.

Xiao Yan fut stupéfait devant son échec et fronça fermement les sourcils, fixant sérieusement la rebelle. Il augmenta lentement la puissance de sa perception et essaya d’établir les limites de cette résistance.

Bien que la petite flamme violette soit têtue et dotée d’une force tyrannique, le jeune homme ne s’en inquiétait pas. Peu importe la façon de voir les choses, ce n’était plus qu’un objet sans propriétaire. Il était confiant de pouvoir parvenir à la dominer lentement.

Lui et la flamme luttèrent tous deux dans le chaudron, refusant l’un comme l’autre d’être le premier à être vaincu.

Ce match nul continua près de dix minutes et tandis que l’apprenti-alchimiste était près à céder à sa fatigue, la flamme violette se mit à trembler tout d’un coup et la perception qui l’entourait se précipita en elle comme un raz de marée, et la contrôla très vite entièrement.

Alors que Xiao Yan canalisait sa perception dans la flamme violette, son corps entier trembla légèrement ; ce tremblement semblait venir des profondeurs de son âme et se diffusa rapidement dans son corps. A ce moment, il eut l’impression que son âme était promue au rang supérieure et quasi tout les pores de sa peau s’ouvrirent au même moment. Cette sensation était très mystérieuse et confortable.

Ce plaisir intense le fit trembler à nouveau et ses yeux, qui s’étaient étrangement fermés, s’ouvrirent lentement ; une lueur violette traversa ses yeux noirs comme la nuit avant de disparaître. Son attention revint sur le chaudron à nouveau : les flammes jaunes avaient complètement disparues à cause de la dispersion de sa perception spirituelle, et il ne restait plus que la petite flamme violette, qui vacillait doucement.

Le jeune homme fixa cette dernière et lui donna rapidement un ordre : elle vola immédiatement hors du chaudron et rentra dans son corps en passant par le centre de sa paume.

Il poussa un soupir de soulagement en retirant sa main, plia les doigts de celle de droite en tendant son majeur et dit doucement : « Apparais ! »

Son majeur trembla suite à cet ordre et, un moment plus tard, une petite flamme violette poussa du bout de son doigt et scintilla légèrement. (NdT si c’est pas la meilleure façon de faire un beau doigt d’honneur à quelqu’un…)

C’était un vrai feu ! Une vraie flamme ! Il avait beau être un Alchimiste de premier rang, il était vraiment capable de créer un vrai feu depuis sa paume, ce qui normalement était inhérent aux alchimistes de quatrième rang !

Ceux sous ce rang avaient normalement besoin d’utiliser les fonctions particulières de leur chaudron pour transformer le Dou Qi de feu en eux en de vraies flammes. Ce n’était qu’en arrivant à ce quatrième rang que les alchimistes pouvaient sauter cette étape et immédiatement invoquer de vraies flammes.

De plus, de nombreux alchimistes de ce niveau utiliseraient ces vraies flammes lors de combats avec d’autres personnes. De plus, de par leur nature élémentaire, les alchimistes naissaient avec un élément feu et bois en eux, et c’est grâce à la nature de cet élément bois que les flammes qu’ils invoquaient étaient bien supérieures à celles que les praticiens du même rangs pouvaient produire. Leurs flammes étaient plus chaudes et puissantes.

Ainsi, être capable d’invoquer un vrai feu avec ou sans aide d’un objet extérieur était un des points clefs différenciant une personne de quatrième rang des autres.

Il n’y avait, bien sûr, pas d’absolus. Toutes les informations précédentes étaient à prendre pour le cas d’un alchimiste normal. Si quelqu’un pouvait obtenir par chance une Flamme Exceptionnelle, alors même sans atteindre le quatrième rang alchimique, il pourrait quand-même être capable d’invoquer une vraie flamme. De plus, la flamme ainsi produite serait largement supérieure aux flammes générées par des alchimistes normaux. Après tout, on parle là de la plus grande puissance destructrice sous les cieux, des Flammes Exceptionnelles !

Et c’est pourquoi celles-ci étaient des trésors sacrés et irremplaçables pour les alchimistes. Cela étant, leur puissance destructrice avait évidemment fait mourir de nombreux alchimistes talentueux qui étaient captivées par ces Flammes comme des papillons de nuit…

Tout aussi ému en regardant la fine flamme violette au bout de son doigt, Xiao Yan inspira une grande goulée d’air frais après un long moment et, d’une voix tremblante, il appela : « Maître, venez vite voir ça ! »

« Hmm ? »La voix sceptique de Yao Lao lui parvint de l’anneau et, après un moment de silence, une silhouette lumineuse sortit tout d’un coup du bijou et flotta devant le jeune homme, en fixant d’un air vide la flamme violette.

« Une Flamme Exceptionnelle ? Non, c’est bien trop faible pour ça… C’est… Ah oui, la Flamme Violette du Lion Ailé Améthyste ? » Le doute et la stupéfaction dans le regard, le vieil homme dit d’une voix bizarre : « Alors l’Essence Améthyste a produit un tel effet et fut même capable de former l’origine du feu du Lion dans un corps humain… »

Le jeune disciple fixa intensément et avec agitation la flamme violette qui semblait prête à s’éteindre à tout moment, et demanda urgemment : « Est ce qu’on peut la considérer comme une Flamme Exceptionnelle ? »

« Uh… Nope. » D’abord stupéfait, Yao Lao secoua ensuite la tête et dit : « Bien que ce soit une sorte de flamme étrange et unique, elle est largement inférieure aux Flammes Exceptionnelles. Uhh… Peut-être serait-il plus approprié de l’appeler Flamme Bestiale. »

Secoua la tête sans un mot, Xiao Yan dit : « Au delà de savoir si c’est une Flamme Exceptionnelle ou une Flamme Bestiale, je voulais demander : est-elle plus puissante que les flammes de Dou Qi que j’invoque en utilisant le chaudron ? »

« Oui, c’est un fait indiscutable. »

« Alors, je peux être considéré comme étant son propriétaire à présent, non ? Cette flamme ne va pas me dévorer ? » demanda t’il à nouveau avec prudence.

« Cette flamme violette est trop petite pour t’attaquer… »

Prenant une grande inspiration, le jeune homme demanda à nouveau avec insistance : « Alors… Si je la dévore… Est-ce que mon Mantra de Flammes pourrait évoluer ? »

« Uh… » Incapable de répondre à la question de son disciple, Yao Lao fronça les sourcils et hésita un long moment avant de répondre d’un air incertain : « Peut-être que oui… Mais même si tu pouvais le faire évoluer, il ne progresserait pas plus que ça. Après tout, cette flamme violette est bien loin de pouvoir rivaliser avec une vraie Flamme Exceptionnelle. De plus, elle est trop petite et si tu la dévorais maintenant, je pense qu’il ne te resterait plus grand chose à utiliser. »

Xiao Yan hocha légèrement la tête, la frustration envahissant son visage. Bien que le Mantra de Flammes soit plutôt mystérieux, son point de départ était vraiment trop pourri ; sa capacité à créer le Dou Qi et à le stocker était bien bien loin d’être capable de subvenir aux besoin du jeune homme. De plus, la plupart des techniques de Dou avec lesquelles il était familier étaient pour la plupart de  rang Xuan ; du coup, après avoir utilisé une de ces techniques, il lui fallait rapidement avaler une pilule de récupération d’énergie. Autrement, étant donné sa vitesse de récupération du Dou Qi de sa méthode de Qi de Huang Inférieure, il se retrouverait à ne pas en avoir assez pour se battre.

Si le Mantra de Flammes actuel pouvait progresser jusqu’au niveau Xuan, alors il n’aurait pas eu besoin de l’aide de la Docteure Fée pour s’occuper de la Compagnie à Tête de Loup, et aurait été capable de neutraliser seul le groupe d’une centaine de personnes.

Voilà quel est la plus grande différence entre une méthode de Qi de rang Xuan et une de rang Huang ! C’est pourquoi Xiao Yan voulait désespérément faire évoluer sa méthode de Qi rapidement, mais non seulement les Flammes Exceptionnelles étaient rares, mais en plus leur puissance destructrice pourraient empêcher le jeune homme de les dévorer avec succès !

Du coup, la flamme violette était pour lui comme une oasis dans le désert, et l’enchanta grandement.

Après s’être tu un moment, Yao Lao dit tout d’un coup : « Si tu veux vraiment dévorer la flamme violette pour faire évoluer ton Mantra de Flammes, il y a bien une méthode… »

A ces mots, son disciple se redressa et demanda instantanément : « Quelle est-elle ? »

Le vieux maître sourit en regardant la toute petite flamme violette.

« Raffine la en une graine de flamme, fais la lentement pousser et après qu’elle ait atteint un certain niveau, utilise le Mantra des Flammes pour la dévorer et fais le évoluer ! »

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 150
BTTH Chapitre 152

11 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. jayledingue

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. nickylaboum

    merci

    Répondre
  7. Conan

    Merci pour le chapitre!

    Répondre
  8. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Myrddin

    Merci

    Répondre
  10. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre
  11. korojii

    Merci pour le chapitre ❤️

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!