BTTH Chapitre 158 Partie 1

BTTH Chapitre 157
BTTH Chapitre 158 Partie 2

Chose promise, chose due, voici donc le BTTH bonus, possible uniquement grâce à l’immense générosité de James ! Merci mille fois !

 

Bonne lecture à tous =)

 

 

Chapitre 158 – Raffiner des Pilules ! Évolution de la Méthode de Qi ! Partie 1

Assis en tailleur dans la caverne, Xiao Yan sortit son chaudron médicinale de l’anneau de stockage et le posa gentiment devant lui. Ensuite, il rangea à côté de lui tous les ingrédients nécessaires au raffinage de la « Pilule Protégeant les Méridiens » et de la « Pilule du Coeur Glacé », et ce n’est qu’après avoir vérifié une fois de plus qu’il avait bien tout qu’il poussa enfin un soupir détendu.

Voyant que le jeune homme s’apprêtait à allumer  le feu pour raffiner ses pilules, Yao Lao flotta lentement et en chancelant hors de l’anneau. Il s’assit sur un énorme rocher, croisa les bras et regarda son disciple travailler en souriant.

Celui-ci jeta un regard à son maître avant de fermer les yeux lentement. Une fois de plus, il se remémora les formules des deux pilules que lui avait transmis le vieil homme et vérifia encore la quantité nécessaire de chaque ingrédient, ainsi que la température générale de la flamme. Une fois cela fait, il rouvrit les yeux avec cette même lenteur en se frottant doucement les mains l’une contre l’autre. Il plaça ensuite sa paume sur la cheminée et son esprit s’enfonça lentement dans son corps, récupérant avec prudence la flamme violette au centre de son vortex.

La flamme fut encerclée par du Dou Qi tandis qu’elle passa à travers ses méridiens et la paume de sa main, avant d’entrer dans le pot.

Quand elle s’y précipita, un léger *bang* retentit et elle apparut dans le chaudron où elle brûla tranquillement.

Xiao Yan pouvait voir, au travers de la vitre à la surface de sa marmite, (NdT je dérive un peu, mais je tâche d’employer des synonymes pour éviter de répéter partout CHAUDRON MEDICINALE) le feu violet bondir un peu partout. Quand le chaudron, alors d’un froid glacial, commença à se réchauffer lentement, l’adolescent pencha la tête et sourit à Yao Lao. Son expression redevint sérieux ; sa perception spirituelle sortit de son coeur, entra dans le pot à travers sa main et contrôla avec succès la flamme sauvage.

Yao Lao hocha la tête en voyant la flamme violette de plus en plus calme dans le chaudron médicinal.

« Tu peux commencer. »

Il commenta doucement en son for intérieur : « Ce gamin commence à se faire à l’utilisation de sa perception spirituelle. Il parvient déjà à museler la température de la flamme aussi rapidement… »

Le jeune homme hocha légèrement la tête et attrapa de la main une plant d’un vert sombre à côté de lui. C’était ce qu’on appelait une Fleur Sempervirent, dont l’énergie chaleureuse contenu dans les feuilles convenait parfaitement à la protection de ses méridiens.

Il jeta un oeil à cette fleur, s’arrêta un moment puis la jeta dans le chaudron.

Au moment où elle entra dans le pot, la Flamme Violette se jeta dessus ; en un instant, ses feuilles vert sombre devinrent marron. A cette étape du raffinage, la perception spirituelle de l’adolescent réfréna lentement la température des flammes avec beaucoup d’efforts. La petite graine de flamme avait une température ni chaude ni froide et grilla graduellement la Fleur Sempervirent qui flottait en son sein.

Tandis que cette méthode de grillage continua, des gouttes de liquide vert commencèrent à apparaître à la surface de ses feuilles. Plus la quantité de liquide augmentait, plus les feuilles rétrécissaient rapidement et une fois que la dernière goutte fut extraite de la Fleur, celle-ci se changea en suie noire et coula au fond de la marmite médicinale./

Voyant son disciple réussir la première étape, Yao Lao ne put s’empêcher de le féliciter en souriant : « Ah… Pas mal. Même certains alchimistes de second rang ne peuvent pas rivaliser avec ta perception spirituelle remarquable. »

Xiao Yan, qui souriait, lui fit signe de la main et aspira le liquide vert hors du chaudron. Enfin, il le versa prudemment dans une bouteille de jade et la rangea en attendant qu’elle soit fusionnée avec d’autres ingrédients.

Une fois cela fait, il raffina trois autres liquide aux couleurs différentes et une poudre vert pale, qu’il obtint en grillant le Fruit Spirituel Nuage Sombre.

Pendant qu’il raffinait ces ingrédients, il détruisit deux herbes médicinales rares malgré sa remarquable perception. C’était dû au fait qu’il créait pour la première fois ce genre de pilules, et essayait de trouver le contrôle nécessaire sur la flamme, ainsi que la bonne quantité d’ingrédients. Si la vallée ne contenait pas un grand nombre d’ingrédients, il aurait pu se retrouver à court d’ingrédients et dans une situation embarrassante…

Le vieil Alchimiste, assis sur son rocher, observa silencieusement le jeune homme raffiner les ingrédients. Quand ce dernier parvint à raffiner tous les ingrédients nécessaires, il hocha la tête. Son disciple avait certes carbonisé un grand nombre d’ingrédients médicinaux ce coup-ci, mais le ratio échec:réussite était plutôt bon considérant que c’était la première fois qu’il raffinait ces pilules.

Une fois terminé, l’adolescent expira longuement ; il prit une pilule de récupération d’énergie dans son anneau, la lança dans sa bouche et s’assit en tailleur pour recouvrer son Dou Qi.

Yao Lao ne put que secouer la tête d’un air impuissant en le voyant faire. Pas étonnant qu’il veuille faire évoluer sa méthode de Qi comme un damné. Son Dou Qi était déjà épuisé après avoir raffiné pendant si peu de temps. La pilule qu’il préparait n’était que de second rang ! S’il voulait en raffiner une de troisième ou de quatrième rang, Xiao Yan pourrait tout aussi bien s’enfoncer une grosse poignée de pilules dans la bouche pour éviter de se rater par manque d’énergie. Après s’être assis en tailleur et avoir récupéré pendant un long moment, le jeune homme ouvrit enfin lentement les yeux. Il regarda l’air désarmé de son maître et ne put que sourire amèrement. Il plaça ensuite les différents ingrédients raffinés à côté de lui et fit apparaître un noyau de monstre blanc comme neige émettant de l’air froid d’un léger mouvement de la main.

Il expira lentement en regardant ce noyau et d’une chiquenaude, il l’envoya avec précision dans le chaudron médicinal. Au même moment, sa paume toucha rapidement la cheminée de ce dernier et il utilisa sa perception pour relâcher le contrôle qu’il maintenait sur la température de la Flamme Violette. Immédiatement, celle-ci se mit à gonfler en émettant un bruit similaire à un cri, et se répandit dans tout le pot.

Le noyau de monstre, face à la flamme grossissante, commença à libérer un courant glacial, luttant de son mieux contre la chaleur dans l’espoir d’éviter d’être détruite.

La Flamme Violette et le brouillard glacé se retrouvèrent à égalité. Des couches de brume glaciale commencèrent à suinter du chaudron et se répandirent alentour.

Yao Lao leva les yeux vers le gaz blanc qui ne cessait de s’épaissir et agita ses manches. Une force féroce balaya immédiatement le brouillard et la caverne retrouva son état normal. Cependant, Xiao Yan n’avait pas le luxe de remarquer ce qui se passait ; toute son attention était concentrée sur le duel entre la flamme et le noyau de type glace.

La Flamme Violette en lui continua de se déverser dans la marmite ; de son côté, le noyau refusait d’être supplanté, et continua de relâcher de l’air froid, luttant pour échapper à son destin.

L’impasse continua jusqu’à ce que le jeune homme gobe une autre pilule de récupération d’énergie. Le noyau de monstre avait beau contenir une grande quantité d’énergie de glace, elle ne pouvait pas la recharger comme lui. Du coup, sous le grillage incessant de la flamme, la barrière du noyau fut enfin brisée.

Suite à la rupture de la barrière, la Flamme Violette poussa un bruit d’excitation et se jeta depuis toutes les directions sur le noyau de type glace avant de commencer à le calciner.

De nombreuses craquelures apparurent à la surface de ce dernier, une fois qu’il eut été rôti un bon moment. Un moment plus tard, on entendit le bruit net d’un craquement et la surface du noyau de monstre se transforma en cendres avant de couler au fond du pot. Une fois qu’elles y reposèrent, une petit boule de pâte blanche d’un blanc neigeux apparut et dériva à l’intérieur de la marmite.

La joie envahit alors le visage tendu de Xiao Yan. Après avoir utilisé la flamme pour la rôtir un peu, il la fit sortir en l’aspirant et la rangea correctement dans une bouteille de jade.

Ensuite, il attrapa rapidement les ingrédients raffinés devant lui et les versa tous dans le chaudron.

La Flamme Violette les encercla et se mit à les calciner très intensément.

Sous la chaleur folle de la flamme, les ingrédients médicinaux de couleur différentes se mirent à fusionner lentement. Les liquides et la poudre commencèrent à se combiner et roulèrent sur la flamme. Le temps passant, une pilule médicinale sous sa forme primaire émergea lentement dans la marmite.

Elle avait alors une apparence très irrégulière, et l’éclat de sa surface était fait de taches vertes et violette. Quand on la regardait, elle ressemblait alors à un objet bizarres avec plein d’arêtes, totalement différente de la forme ronde et lisse, de l’éclat d’une pilule médicinale pleinement formée.

Un grand poids fut enlevé du coeur de Xiao Yan quand il vit la pilule primaire apparaître. Il avait à ce niveau accompli 90% du processus de raffinage. L’étape suivante était de condenser la pilule.

Le jeune homme pencha la tête et regarda Yao Lao, l’énergie raffinée de noyau de monstre en main. Le voyant hocher la tête, il prit une légère inspiration et versa l’énergie raffinée dans le chaudron sans hésitation.

Quand la pâte blanche entra dans le pot, l’adolescent la fit envelopper la pilule primaire, ce après quoi le mélange de pilule et d’énergie se mit à tournoyer lentement. En même temps, la perception spirituel du jeune apprenti-alchimiste s’empressa de museler la flamme et de réduire sa température, la retenant au point où elle n’était ni trop légère, ni trop élevée.Elle grilla alors graduellement la pilule médicinale, enveloppée de l’énergie du noyau.

La dernière étape qu’était la condensation de la pilule prit presque une demie-heure. L’énergie raffinée fut grillée lentement par la flamme, la faisant ainsi pénétrer dans la pilule. A ce moment, Xiao Yan rappela soudain sa perception spirituel. La Flamme Violette, libérée de ses restrictions, se déversa sur la pilule, l’encercla et la grilla à haute température en un instant.

Elle fut cependant muselée peu après avoir été libérée, et ramenée à sa plus basse température. Alors que la Flamme battit en retraite lentement, une pilule ronde d’un blanc de jade apparut dans le chaudron, d’une façon qui captivait l’attention.

Le jeune homme ouvrit involontairement la bouche en la voyant, et sourit de toutes ses dents. Il l’attira de sa paume, la sortit du pot en l’aspirant, sortit rapidement une bouteille de jade à côté de lui et y rangea la pilule.

Il retira ensuite sa main de la marmite et la Flamme Violette à l’intérieur disparut rapidement. Un moment plus tard, le pot médicinal brûlant était à nouveau silencieux.

Secouant la pilule dans la bouteille, l’adolescent inspira doucement l’odeur qu’elle dégageait et il ne put s’empêcher de s’en délecter. Un long moment plus tard, il se mit finalement à rire en disant à Yao Lao à côté de lui : « Le raffinage de la Pilule de Protection des Méridiens est un succès ! »

« Oui, c’est pas mal. Bien que tu ais fais quelques petites erreurs pendant le processus, ta prestation était plutôt bonne… » le félicita son maître en hochant la tête. Ce dernier jeta un oeil aux ingrédients médicinaux destinés à la « Pilule de Coeur Glacé » sur le sol ; il sourit et dit : « Repose-toi un peu. Ensuite, tu devras raffiner la ‘Pilule de Coeur Glacé’. Vu que tu viens de réussir ton raffinage, je pense que tu seras capable de détruire moins d’ingrédients, cette fois. »

Xiao Yan hocha la tête et rangea sa pilule dans l’anneau de stockage. Une fois de plus, il sortit une pilule de récupération d’énergie et l’avala. Ensuite, il ferma les yeux et attendit de récupérer son Dou Qi.

Une demi-heure plus tard, il les rouvrit lentement ; il avait enfin retrouvé sa pleine forme. Il prit une grande inspiration en regardant le chaudron devant lui et tendit la main ; une fois de plus, il commença à raffiner une pilule.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 157
BTTH Chapitre 158 Partie 2

13 Commentaires

  1. Askidox

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  2. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. grenvious

    un grand merci à james et xiao pour tout ces chapitres

    Répondre
  5. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le (demi) chapitre.
    PS:C’est supposé être dans ce chapitre qu’il absorbe la flamme alors il le fera dans la partie 2 n’est-ce pas?
    PPS:C’est moi ou l’auteur adore faire des chapitre ‘en longueur’?

    Répondre
  6. korojii

    Merci pour le chapitre et au généreux donateur 😀

    Répondre
  7. Conan

    Merci pour le chapitre bonus!!!

    Répondre
  8. nickylaboum

    merci

    Répondre
  9. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  10. Myrddin

    Merci !!!

    Répondre
  11. Kathysse

    Merciiiii ^^ <3

    Répondre
  12. Kathysse

    Merciiiii <3

    Répondre
  13. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!