BTTH Chapitre 164

BTTH Chapitre 163
BTTH Chapitre 165

Ahahahah, la vie réelle ne m’empêchera pas de tenir parole ! Ce chapitre bonus est là grâce à la générosité de James ! Merci à lui ! <3

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 164 – L’Association des Alchimistes

 

Une légère odeur médicinale sautait au nez des gens qui entrait dans l’Association des Alchimistes, et leur faisait se sentir comme rafraîchis.

Il n’y avait pas grand monde dans le hall, mais les quelques personnes présentes accomplissaient silencieusement leurs tâches. Certains d’entre eux tournèrent leur regard vers le jeune homme portant une énorme règle noire qui semblait presque le traîner sur le sol en entendant le bruit de ses pas. Une légère confusion traversa leur regard avant qu’ils ne s’enfouissent à nouveau dans leur travail. Ils n’auraient pas pensé que quelqu’un ait le courage de faire des vagues dans l’Association.

Le jeune homme se trouvait donc dans ce grand hall quelque peu déserté et secoua la tête d’un air paumé. Il allait demander à quelqu’un comment faire pour obtenir un badge d’alchimiste quand une jeune femme vêtue d’une robe verte pâle arriva précipitamment depuis l’autre côté du comptoir, et marcha à grands pas vers lui.

Elle arriva rapidement devant lui en souriant et le dévisagea entièrement avant de lui demander, le sourire toujours aux lèvres : « Ce… monsieur, au vu de votre visage inconnu, ce doit être la première fois que vous venez dans notre Association des Alchimistes de Rocnoir, je ne me trompe pas ? »

« C’est bien ça. » L’adolescent jaugea du regard la jeune femme en vert. Ses beaux yeux brillants et ses dents blanches étaient plutôt adorables. Il sourit et dit : « C’est en effet ma première fois. J’espère obtenir un badge de rang d’Alchimiste. »

Elle fut clairement surprise par sa réponse. Ses beaux yeux se posèrent à nouveau sur lui tandis qu’elle demanda : « Oh ? Vous êtes également un alchimiste ? »

Sans prêter attention à la surprise de la demoiselle, il sourit et hocha la tête : « Oui ; pouvez-vous me dire quelles sont les procédures à suivre ? »

Devant cette réponse affirmative, le visage de la réceptionniste se décomposa légèrement. Elle eut l’air bien plus respectueuse, recula de quelque pas et arriva devant le comptoir. Elle lui dit en souriant : « Par ici je vous prie. »

Elle sortit dudit comptoir un parchemin jaune pale à l’air ancien en peau de chèvre. Ensuite, sa main tint élégamment un pinceau et elle leva la tête, adressant à Xiao Yan un grand sourire : « Donnez-moi, s’il vous plaît Monsieur, votre nom, votre âge et le nom de votre maître. Je dois vous inscrire. »

Xiao Yan réfléchit un moment en silence avant de répondre en souriant : « Xiao Yan, dix-neuf ans, maître… Yao Lao. »

Ya Han ne put s’empêcher de soupirer intérieurement de stupéfaction en entendant son âge. Elle sourit en le flattant : « Monsieur est vraiment jeune et prometteur. » Ses sourcils se froncèrent soudainement alors que la plume entre ses doigts s’arrêta. Après un long moment à réfléchir, elle lui dit d’un air embarrassé : »Monsieur, le nom de votre maître n’apparaît nul part dans les dossiers de notre Association. »

« Il aime vivre isolé et n’est jamais venu s’enregistrer. Pourquoi ? Faut-il qu’il soit inscrit dans vos dossiers pour que je puisse avoir un badge ? Si c’est le cas, alors oubliez toute cette histoire. » Le jeune homme fronça les sourcils et secoua la tête. Il fit demi-tour et se prépara à partir. Il ne s’attendait pas à ce que le processus soit aussi pénible.

Voyant qu’il était sur le point de partir, la réceptionniste dit en toute hâte : «  »Monsieur, attendez s’il vous plaît ! Bien que votre maître ne soit pas dans nos dossiers, si vous parvenez à passer un examen, vous pourrez quand-même obtenir un badge de rang. »

L’adolescent s’arrêta et poussa un long soupir intérieur de soulagement. Il se retourna et sourit à Ya Han.

Après un rapide rangement de ce qui se trouvait sur le comptoir, elle tint le formulaire d’inscription de Xiao Yan en main et de l’autre, lui fit signe de l’accompagner. « Suivez moi s’il vous plaît, Monsieur. Si vous pouvez passer l’examen pour un rang, vous obtiendrez alors le badge équivalent. » Sa main délicate feuilleta les informations que le jeune homme lui avait remis  et elle lui demanda, au détour de la conversation, en souriant : Ah… Vous devriez être là pour passer l’examen pour alchimiste de premier rang, non ? »

Il secoua la tête et lui répondit doucement, un sourire aux lèvres : « Nope, pour le second rang. »

Les pas de la jeune femme s’arrêtèrent brusquement, ce qui fit qu’il manqua à peu de choses près de lui rentrer dedans. Il eut cependant la chance de s’arrêter à temps. Il jeta immédiatement un regard sceptique à la belle silhouette délicate devant lui.

« Vous dites… Que vous êtes ici pour passer l’examen d’alchimiste de second rang ? » Ye Han tourna la tête et sa petite bouche rouge s’ouvrit de surprise. Elle fixa Xiao Yan avec choc ; il avait dix-neuf ans et voulait passer l’examen du second rang ? C’était la première fois que ça arrivait dans l’Association des Alchimistes de l’Empire Jia Ma !

Il hocha la tête et demanda d’une voix basse: « Oui, y-a t’il un problème ? »

« Non… Pas le moindre… » Elle se reprit rapidement et secoua la tête. Son regard se fit plus respectueux quand elle lui dit doucement  : « Monsieur Xiao Yan… »

Le jeune homme secoua la tête et l’interrompit d’un sourire : « Appelez-moi simplement Xiao Yan. » (NdT Natural pimp !)

« Ah ah, d’accord. » Après avoir travaillé dans l’Association des Alchimistes un bon moment et avoir rencontré un grand nombre de personnes influentes, Ya Han n’était pas du genre obséquieuse. Du coup, la réplique de l’apprenti-alchimiste lui épargna ces courtoisies formelles. Elle lui demanda en souriant : « Vous n’avez jamais reçu de badge de rang, pas vrai ? »

« C’est exact. »

Elle sourit en lui expliquant le fonctionnement de l’examen : « Dans ce cas, vous allez d’abord devoir passé l’examen de premier rang et ce n’est qu’une fois que vous serez promu alchimiste de premier rang que vous pourrez passer l’examen pour le second. »

« Oh, dans ce cas je vais en passer un à la fois. » Xiao Yan fut un peu surpris par cette réponse et hocha la tête d’un air impuissant.

La souriante Ya Han ralentit peu à peu et elle s’arrêta peu après devant une énorme porte, gardée par quatre hommes costaux à l’air féroce.

Xiao Yan éprouva une légère admiration en passant son regard sur la poitrine des quatre armoires à la glace. Il réalisa qu’ils étaient tous des Dou Zhe 9 étoiles et de plus, si on en croyait sa respiration lente et régulière, l’un d’entre eux l’était depuis un bon moment déjà. D’après la lueur occasionnelle qui apparaissait parfois dans ses yeux, il lui sembla qu’il entrerait bientôt au rang de Dou Shi.

La jeune femme remit les informations concernant le jeune homme au plus fort des gardes et lui demanda en souriant : « Oncle Te Ya, est-ce que l’examen a commencé à l’intérieur ? »

Le garde du nom de Te ya balaya l’adolescent du regard et sentit la curiosité monter en lui. Il n’arrivait pas à voir sa vraie force malgré le niveau de la sienne… « Eh eh, pas encore mais ça devrait bientôt commencer. Tu as amené un nouveau candidat ? On dirait qu’il est plutôt bon ! »

« Oh, parfait. Allons-y. »

Te Ya, après avoir minutieusement examiné les informations et avoir tamponné la feuille d’inscription, sortit enfin un brassard noir sur lequel était écrit en grand le chiffre ‘5’. « C’est votre numéro de candidat, ne le perdez pas. »

Après avoir reçu ledit brassard, Xiao Yan le remercia et le plaça à son bras en souriant.

Voyant que les procédures administratives étaient enfin terminées, Ya Han dit : « Xiao Yan, vous allez voir y aller seul. Le règlement nous interdit d’entrer dans la salle d’examen à la légère. »

« Ah, merci beaucoup ! » Il hocha la tête en lui souriant, puis joignit ses mains ensemble avant d’aller ouvrir la porte. La grand salle spacieuse était si bien illuminée qu’on se serait cru en plein jour à l’extérieur. Un grand nombre de personnes étaient agglutinés dans la salle, et de nombreux chuchotements accompagnés de rire se faisaient parfois entendre.

Le jeune homme parcourut la poitrine de ces individus et fut surpris de voir que la majorité d’entre eux étaient de vrais alchimistes.

Il trouva deux alchimistes de quatrième rang parmi la foule. L’un d’entre eux était le Grand-Maître Ao Tuo qu’il avait vu plus tôt, l’autre une personne âgée. D’après la façon avec laquelle il entendit les gens s’adresser à lui, ce vieil homme devait être le président de l’Association des Alchimistes de Rocnoir, Fu Lanke.

Il y avait au centre de la pièce une dizaine de tables de pierre minutieusement alignées et séparées les uns des autres. A leur surface se trouvaient de nombreux ingrédients médicinaux différents bien rangés. Sept ou huit jeunes gens anxieux étaient devant ces tables à ce moment, dont la jeune fille du nom de Lin Fei.

Ao Tue jeta un œil au sablier sur la table, avant de pencher la tête et de demander au vieil homme à côté de lui qui bavardait avec quelqu’un d’autre : « Fu Lanke, où est Xue Mei ? Pourquoi n’est-elle pas encore arrivée ? L’examen est sur le point de commencer ! »

Celui-ci agita la main et jeta un regard à son interlocuteur impatient, un sourire sur son visage ridé : « Ne t’inquiète pas, ne t’inquiète pas ! C’est le premier examen de Xue Mei, il est normale qu’elle veuille y être complètement préparée ! »

Ao Tue renifla et retroussa légèrement les lèvres à cette réponse : « Il reste encore dix minutes. Si elle n’est pas encore arrivée d’ici là, tu ne pourras pas retarder le début de l’examen pour elle, même si tu es le président. »

Le vieillard tourna la tête en souriant et parcourut la grande salle du regard. Il s’arrêta et fixa le jeune homme qui était entré sans que personne ne s’en apercevoir. Il lui demanda d’une voix surprise après avoir vu le brassard à son bras : « Tu es également ici pour passer l’examen d’alchimiste gamin ? »

Xiao Yan était un peu excité en voyant autant de monde de sa profession au même endroit. Il fut un peu surpris par la question du président mais hocha rapidement la tête.

Les yeux du vieil homme s’emplirent de davantage de surprise encore en le voyant opiner du chef. Il demanda en souriant : « Quel âge as-tu ? »

Ne sachant pas ce que ce type qui apparemment occupait un poste important pouvait penser, il ne put que répondre honnêtement. « Dix-neuf ans. »

« Oh ? » A cette réponse, non seulement Fu Lanke laissa s’échapper un cri der surprise, mais même Ao Tuo tourna la tête vers l’adolescent. Il fut d’ailleurs momentanément stupéfié en le remarquant, puis rit juste après : « J’avais bien dit que j’avais senti quelque chose de différent venir de ce gamin ! Alors tu es en fait un alchimiste… Mais pourquoi ne l’ai-je senti que maintenant ? Normalement, ce devrait être difficile pour quelqu’un de plus faible que moi de me cacher son identité. »

Xiao Yan ne put que secouer la tête d’un air perplexe, prétendant ne pas comprendre. Comment un alchimiste de quatrième rang pourrait découvrir toute l’étendue de ses capacités alchimiques avec la protection de Yao Lao ? Fort heureusement, Ao Tuo ne chercha pas à comprendre cette incongruité et cessa de l’interroger en voyant son air ignorant.

« Tsk tsk. Dix-neuf ans ? Vieil Ao Tuo, ce jeune homme est bien plus jeune que nos deux disciples. » dit Fu Lanke en faisant claquer sa langue.

« Tu devrais le féliciter après qu’il ait passé l’examen. Bien qu’on puisse prendre ma remarque comme de la moquerie, Lin Fei n’était-elle pas venue tenter de passer l’examen il y a deux ans, à dix-neuf ans ? » dit Ao Tuo en secouant la tête. Il n’avait pas l’intention de prendre le jeune homme de haut, mais personne n’était encore jamais obtenu de badge d’alchimiste à un si jeune âge dans l’Association des Alchimistes de Rocnoir.

« Ton disciple n’était là uniquement que pour causer des problèmes. A l’époque, elle a même failli faire sauter un pot médicinal. » Fu Lanke secoua la tête en grondant, un petit sourire aux lèvres. Malgré ce qu’il avait dit, il savait également qu’il était difficile de passer ce test à cet âge.

Après tout, pour devenir un vrai alchimiste, il fallait, en plus d’avoir une perception spirituelle innée, mais également devenir un vrai Dou ZHe. De plus, après ça, il fallait apprendre l’art de l’alchimie sous la direction d’un maître. Cet étape demandait au moins une année !

En résumé, pour qu’un jeune homme de dix-neuf ans devienne alchimiste, il fallait qu’il devienne un Dou Zhe à dix-huit voire même dix-sept ans. Ce genre de talent terrifiant pour les arts martiaux était peut-être même plus rare encore que d’avoir une perception spirituelle, nécessaire aux alchimistes.

Du coup, bien que Fu Lanke ait une vaste expérience, il lui était difficile d’imaginer que le jeune homme en face de lui parviendrait à réussir l’examen.

« Non mais, n’imagine pas que je ne sais pas que tu as toi-même fait passer un examen à Xue Mei où elle a également fait sauter son chaudron médicinal. »

Xiao Yan ne put s’empêcher de secouer la tête d’un air perplexe en voyant ces deux vieillards exposer les secrets de l’autre. Il allait poser une question quand une douce voix légèrement glaciale parvint de derrière lui.

« Désolé d’être en retard, Maître. »

La voix soudaine, froide mais adorable, était similaire au bruit net que font deux rocs quand ils s’entrechoquent sur une montagne enneigée.  C’était un son extrêmement touchant. Du moins, le jeune homme remarqua quand la voix se tue que la moitié des hommes de la salle avaient tourné leur regard légèrement excités vers la source de cette voix.

Il pinça ses lèvres et se retourna lentement avec curiosité pour regarder une jeune femme vêtue élégamment d’une robe d’argent entrer par l’énorme porte. Ses sourcils se dressèrent alors qu’une stupéfaction étrange traversa son regard.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 163
BTTH Chapitre 165

15 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Max

    Merci pour le chap !!

    Put*in
    James a l’argent !
    James a la honneur !
    James a la drogue et les p*tes !

    GLOIRE AU GRAND JAMES ! XD

    Répondre
  3. nickylaboum

    merci

    Répondre
  4. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  6. dragondessonges

    merci pour le chapitre et dir kil va reussir le 1er rang et demander a passer le 2eme rang sa va en soufler pas mal encor une fois

    Répondre
  7. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:On parie combien qu’il peut même réussir à passer le troisième rang? XD

    Répondre
    1. dragondessonges

      son maitre ne lui a pas dit de le fair donc je doute kil ira juske la

      Répondre
  8. Myrddin

    Merci pour le don et le chapitre

    Répondre
  9. Askidox

    Merci pour le chapitre

    C’est difficile de devenir Dou Zhe a 19 ans? Si seulement ils savaient qu’il était déjà Dou Shi xD

    Répondre
  10. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  12. korojii

    Merci pour le chapitre et merci à James <3

    Répondre
  13. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre
  14. bigy

    doit y avoir une erreur ou alors il as menti sur son age mais il ne peut pas avoir 19ans vue que ça promesse de 3 ans a etait faite a c 15ans

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!