BTTH Chapitre 170

BTTH Chapitre 169
BTTH Chapitre 171

Voici votre chapitre bonus du soir, là pour honorer la générosité de James ! Un énorme merci à lui et à demain pour la suite o/

 

 

Chapitre 170 – Échange

 

Ao Tuo fit signe à Xiao Yan de venir à lui, avança de deux pas et ouvrit la porte de la demeure. Cependant, avant qu’il n’entre, une force vicieuse vit fit voler une poudre noire dans dans toutes les directions depuis l’intérieur.

Cet incident inattendu choqua quelque peu le jeune homme. Il fit prudemment quelques pas en arrière, posa la main droite rapidement sur la poignée de la Lourde Règle Noire et se voûta.

Avant que la poudre noire ait eut le temps de jaillir de la main, Ao Tu frotta ses lèvres l’une contre l’autre et agita férocement sa manche. Une force plus vicieuse encore en jaillit et souleva toute la poudre, la renvoyant directement d’où elle venait.

Tandis qu’elle se dispersait graduellement, une pièce sale et bordélique apparut derrière elle. Ao Tuo caressa sa main, pencha la tête et dit prudemment à l’adolescent : « Ce vieux machin aime piéger les gens. La poudre noire à l’instant n’était pas empoisonnée, mais elle aurait provoqué d’horribles démangeaisons au moindre contact avec la peau. »

Le jeune alchimiste relâcha peu à peu la poignée de sa règle, sourit amèrement et secoua la tête. Ce vieil homme était bel et bien anormal.

« Allons-y ; suis-moi et ne touche à rien. » Ao Tuo ouvrit la voie avec un sourire aux lèvres et il le suivit après un moment d’hésitation.

Une fois entrés dans la pièce sombre, la porte claqua automatiquement. Xiao Yan secoua à nouveau la tête d’un air impuissant. Son regarde balaya la pièce qui ressemblait à un dépotoir ; il suivit le vieil alchimiste et monta quelques marches en bois qui grinçaient tellement qu’on aurait dit qu’elle étaient sur le point de s’effondrer. Ils arrivèrent enfin au dernier étage après avoir subi quelques autres attaques bizarres.

Le jeune homme poussa un léger soupir une fois en haut des marches. Il leva la tête et regarda une porte de bois au bout du corridor. Il pencha la tête vers Ao Tuo et demanda : « Ce devrait être là, non ? »

Le président suppléant hocha la tête et la baissa pour regarder ses vêtements. Ceux-ci avaient à présents de petits trous, percés par le liquide corrosive qui l’avait attaqué en montant l’escalier. Le coin de ses lèvres tressaillit, il serra les dents et dit : « Ce vieux salopard… Au lieu d’apprendre à raffiner de vraies médecines, il aime juste jouer avec ces trucs qui ne devraient pas être vu par qui que ce soit… »

L’adolescent eut un rire étouffé en l’écoutant se plaindre.

Pendant qu’il riait, une vieille voix râla depuis la pièce au bout du corridor : « Qu’est ce que tu dis comme bêtises quant à raffiner de vraies médecines, en quoi les miennes le sont pas ? Vieille canaille, ne crois pas que je ne vais pas oser te foutre dehors parce que tu es le vice-précisent de l’Association des Alchimistes  ! »

« C’est toi la vieille canaille ! » (NdT Ca c’est de la répartie digne du Vice Président de l’Association XD) Ao Tuo roula des yeux, agita ses manches de façon vindicatives et mena Xiao Yan dans le couloir. Ils arrivèrent enfin juste devant la pièce et là, le vieil homme donna un violent coup de pied dans la porte qui semblait être faite de bois.

« Clang ! »

Quand son pied entra en contact avec la mort, un bruit métallique net résonna ans les airs. Les yeux du jeune homme tressaillirent à ce bruit et il tourna rapidement la tête vers Ao Tuo, pour voir son vieux visage tordu de douleur. Il recula, avec tact, de quelques pas.

Une vieille voix éclate de rire d’un air jubilatoire derrière la porte. « Ah ah, vieux machin, j’ai remplacé cette porte par une porte en acier la dernière fois que tu as fait sauter ma porte à coup de pied ! Ah ah, n’est-ce pas drôle ? »

« Vieux salopard… » Ao Tuo avait le visage déformé par la douleur tandis qu’il inspira une grande goulée d’air frais. Son visage devant lentement livide. Un Dou Qi extrêmement féroce commença à s’échapper de son corps et enveloppa le vieil alchimiste, qui sembla être fait de flammes.

Le jeune prodige recula précipitamment de deux pas en voyant le Dou Qi jaune foncé se tortiller autour du vice président, et il soupira en son for intérieur : « Quel Dou Qi puissant… Il doit être au moins au niveau d’un Dou Ling. »

Couvert par son Dou Qi, le vieil homme donna un autre coup de pied dans la porte d’acier.

« Bang ! » La porte fut envoyée valdinguer dans la pièce après un bruit sourd qui résonna dans le corridor.

Une fois que la porte vola dans la pièce, un étrange cri parvint immédiatement de l’intérieur : « Ah ! Tu l’as vraiment fait, vieux salopard ! »

« Hmpf. » Reniflant d’un air éloquent, Ao Tuo entra dans la pièce en boitant un peu. Son regard parcourut la pièce avant de s’arrêter enfin sur un vieil homme revêtu d’habits miteux. Il lui adressa un sourire glacial : « Gu Te, tu me crois quand je te dis que je vais noter le nom de toutes les choses que tu planques ici sur des bouts de papiers et les distribuer à tout le monde à l’extérieur ? »

Devant cette menace, le vieil homme en loques grises agita précipitamment la main et sourit d’un air désolé : « Eh eh, fais pas ça voyons… Je plaisantais, simplement. »

« Hmpf. » Ao Tuo secoua ses manches, se retourna et fit face au corridor. « Entre, Xiao Yan. »

Le voyant faire, Gu Te écarquilla les yeux et dit d’un air méfiant : « Huh, tu as amené quelqu’un avec toi ? Qu’as-tu donc prévu de faire ? »

Le vice-président frotta ses lèvres l’une contre l’autre,  trop paresseux pour se soucier de ce cinglé.

Xiao Yan entra lentement dans la pièce et, par habitude, son regard en balaya son contenu. Quand son regard tomba sur un comptoir en cristal, la stupéfaction envahit rapidement son visage.

« Une Fleur à Sept Feuilles au Coeur de Feu ? De l’Herbe de Cristal de Sang ? Une Pierre Coeur Bleu ?… »

Il ne put s’empêcher de rester bouche-bée devant tout ces ingrédients rarement vus, rares et précieux tous réunis dans cette pièce. Sa collection était un peu trop riche, non ?

Devant l’air du jeune homme, Gu Te se leva précipitamment et le fixa rageusement avec une expression féroce : « Hé, hé, garçon… Qu’est-ce que tu regardes ? Tu penses à me piquer mes trésors ? » (NdT on a trouvé le grand-père de Gollum… »

« Uh… » Le jeune alchimiste sourit d’un air embarrassé et détourna le regard, fixant le vieil homme en loques. Il lui était difficile d’imaginer que ce vieil homme d’apparence faible était le frère aîné du fameux Roi des Pilules Gu He.

« *tousse*, désolé. Grand-Maître Gu Te, je n’ai jamais vu autant d’ingrédients étranges et précieux de toute ma vie alors en regardant votre somptueuse collection, je me suis dit que personne dans l’Empire Jia Ma ne pouvait rivaliser avec vous ! » dit-il en souriant.

L’expression féroce sur le vieux visage de Gu Te devint un peu plus douce sous les légères flatteries de son jeune interlocuteur. Il hocha la tête et approuva franchement ses louanges : « Tu sais comment parler, gamin. Cependant, ce que tu as dit est vrai. »

Il se retourna et alla s’assoir sur une table où étaient empilés un tas de trucs brisés. « Pourquoi êtes-vous là ? Dépêchez-vous de cracher le morceau, je suis très occupé. »

Ao Tuo roula des yeux et jeta un oeil à la chaise à côté de lui qui était couverte de poussière. Il secoua la tête d’un air désarmé, resta debout et dit : « Cet enfant est venu te trouver dans un but précis. »

Une lueur apparut dans le regard de Gu Te ; il lui sourit en fixant intensément l’anneau au doigt du petit prodige et dit : « Oh ? C’est pas comme si je le connaissais. Pourquoi est-il venu me trouver ? Ne me dis pas qu’il a quelque étrange trésor qu’il souhaite me vendre ?! Eh eh, bien bien. Aussi longtemps que tu peux me satisfaire, je te donnerai un prix acceptable ! »

Xiao Yan secoua la tête et fixa le visage du vieil homme. »*Tousse*… Non, Grand-Maître Gu Te, je ne suis pas là pour vendre mon trésor. Je suis venu m’enquérir de… » Il demanda doucement : « Je voulais savoir si vous aviez en votre possession une Fontaine Froide d’Esprit de Glace ? »

Le vieil original se figea un instant à cette question, puis il secoua la tête comme un moulin à vent. « Je n’en ai pas, je n’en ai pas, tu t’adresses à la mauvaise personne, je n’ai pas ce truc. » (NdT pasdutoutsuspect.jpg)

Le jeune homme ne put que sourire amèrement en secouant la tête devant son comportement puéril. Il avait clairement remarqua la surprise traverser son visage quand il lui a parlé de la Fontaine. Peut-être le vieillard avait-il été surpris qu’il sache qu’il possède cet ingrédient.

« Arrête de mentir, vieux machin. Ne m’en as-tu pas parlé la dernière fois ? Tu es parvenu à obtenir une petite bouteille de cette fontaine de quelqu’un d’autre. Je m’en souviens très bien. » dit Ao Tuo en souriant.

Gu Te devint immédiatement furieux, humilié que son mensonge ait été révélé au grand jour et il grogna : « Va chier vieux salopard. Tu ferais mieux de ne pas revenir me trouver plus tard ! »

Ao Tuo agita la main et dit à l’adolescent : « Je t’ai amené ici que tu le rencontres, c’est à présent à toi de te débrouiller pour qu’il te remette ce que tu veux. Je vais t’attendre à l’extérieur. » Une fois cela dit, il sortit de la pièce et donna un petit coup de paume sur une partie du mur, faisant immédiatement surgir une porte du pas de cette dernière, qui ferma ainsi la pièce.

Le Grand-maître sorti, le jeune alchimiste hocha la tête d’un air impuissant. Il agita la main et fit voler la poussière sur la chaise avant de s’assoir face à Gu Te.

Celui-ci lui jeta un regard noir à la porte fermement close, avant de le tourner vers son jeune invité. Il renifla : « Oublie ça gamin, je ne te donnerai jamais la Fontaine Froide de l’Esprit de Glace. »

« Grand-Maître Gu Te, je crois qu’il n’y a aucune transaction dans ce monde qui ne puisse être réalisée. Si un échange entre deux personnes échoue, c’est parce qu’un des parties n’a pas proposé à l’autre quoi que ce soit d’intéressant dans le cadre d’un troc. » dit-il en souriant.

Levant ses sourcils noirs, le vieillard jeta un regard à Xiao Yan. « Oh ? Si tu sais ça, alors pourquoi es-tu encore là ? Ne me dis pas que tu as besoin de cette Fontaine pour sauver des vies ou que sais-je encore. Je n’ai pas ce genre d’empathie inutile. » Il avait un sourire taquin, semblant ne pas croire que le jeune homme puisse avoir quoi que ce soit qui puisse l’intéresser en sa possession.

Ce dernier se frotta lentement le menton, tandis qu’il avait la bouche fermée. Il semblait réfléchir à ce qui pourrait intéresser ce vieux fou.

Devant son attitude, Gu Te devint un peu intéressé. « Eh eh gamin, tu as vraiment quelque chose en ta possession ? Mais laisse-moi te prévenir : pas la peine de sortir des Méthodes de Qi ou des Techniques de Dou. Bien que ces trucs-là soient très précieux, ça ne m’intéresse pas. Ce que j’aime le plus…. ce sont les ingrédients rares. » Il montra du doigt les nombreux ingrédients rares dans la pièce en riant.

Le doigt de l’adolescent tapota doucement sur la table. Il fut silencieux un long moment avant de frotter gentiment son anneau de stockage du doigt. Après une chiquenaude, une petite bouteille de jade apparut sans sa paume.

Gu Te leva un sourcil en voyant cette bouteille de jade émeraude. Une légère curiosité apparut dans son regard.

Le jeune alchimiste frotta la bouteille, renâclant à l’idée de s’en séparer. Il ouvrit ensuite lentement le capuchon de la bouteille et le posa doucement sur la table. Une vapeur violette s’en échappa immédiatement et au même moment, la température de la petite pièce augmenta de manière significative.

Les pupilles du vieillard se contractèrent légèrement quand il sentit la température monter, et il fixa les filets de vapeur de flamme violette.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 169
BTTH Chapitre 171

13 Commentaires

  1. dragondessonges

    merci pour ce chapitre et dir que javer reson lessence du lion amethiste lol

    Répondre
  2. nickylaboum

    merci

    Répondre
  3. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Askidox

    Et merci a James 😀

    Répondre
  5. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  6. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Myrddin

    Merci

    Répondre
  8. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Gloire à James!

    Répondre
  9. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  10. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Wûkey

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  12. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!