BTTH Chapitre 172

BTTH Chapitre 171
BTTH Chapitre 173

Et nous terminons donc cette semaine avec ce dernier chap’ de BTTH ! Le bonus devrait arriver dans la soirée si mon bide cesse de me torturer T___T Bonne lecture !

 

 

Chapitre 172 – La Grande Réunion des Alchimistes

 

L’excitation envahit le visage de Xiao Yan tandis qu’il fixait intensément la boite de jade blanc face à lui. Sa main trembla légèrement en en approchant, décidé à se saisir de la bouteille.

Une étincelle de moquerie traversa le regard vaseux de Gu Te qui était face à lui.

Au moment où il toucha la petite bouteille, son coeur se serra abruptement ; il sentit une froideur glaçant les os à l’endroit où sa main était entré en contact avec. En un clin d’oeil, sa main fut recouverte d’une fine couche de glace. Qui plus est, la glace s’était rapidement répandit sur le bras du jeune homme.

Cette situation inattendu changea légèrement son expression  faciale. Une idée le traversa soudain : des fils de Dou Qi violets dans son corps traversèrent rapidement quelques méridiens avant de couler dans son bras. Immédiatement, une légère flamme mauve s’éleva de celui-ci et, après un court instant ou la flamme et la glace furent à égalité, cette dernière se mit graduellement à fondre.

L’adolescent fit légèrement trembler son bras pour en dégager les gouttes d’eau y coulant. Sa main était enveloppée d’une flamme violette pale en même temps qu’il attrapa la bouteille. Cette fois, il la leva devant ses yeux sans que son expression ne change le moins du monde.

Le vieil excentrique à côté de lui  regarda la flamme violette s’élevant de sa main ; la surprise envahit son visage et il cria sans s’en rendre compte : « Une Flamme Exceptionnelle ?! Non… » En sentant la force de la flamme, Gu Te secoua légèrement sa tête. Il fixa intensément le jeune prodige devant lui et murmura en son for intérieur : ‘Quel garçon surprenant… Je me suis fourvoyé : il n’est pas aussi simple qu’il n’y parait.’

Xiao Yan ignora le regard du vieillard et se concentra à détailler la petite bouteille de jade dans sa main, qui dégageait continuellement de l’air d’un froid glacial. Il en ouvrit prudemment le bouchon, qui laissa place à un liquide blanc crème remplissant à moitié la bouteille. On pouvait voir à la surface de ce liquide des sortes de cristaux de glace.  Il respira doucement une goulée d’air frais de la bouteille et son corps se mit à trembler violemment sur le champ. Le Dou Qi de Flamme Mauve circula dans son corps un moment avant de parvenir à forcer les fils d’air glacial à sortir hors de sa tête.

Il tendit la main et toucha le sommet de son crâne, y découvrant avec stupéfaction qu’une fine couche de glace s’y était déjà formée. II claqua immédiatement ses lèvres à cette découverte : cette ‘Fontaine Froide d’Esprit de Glace’ était bel et bien un trésor unique et rare. Pas étonnant qu’il faille avoir son soutien pour avaler une Flamme Exceptionnelle. Il put de là déduire à quel point la puissance de ces Flammes était effrayante… Il avait besoin de différentes sortes d’ingrédients uniques travaillant de concert pour augmenter ses chances de réussir un tout petit peu…

Le jeune homme étudia précautionneusement la Fontaine une long moment. Ce n’est que lorsque Yao Lao donna son confirmation qu’il rangea en toute hâte la petite bouteille dans sa boite de jade blanc.

Le visage de Gu Te tressaillit tandis qu’il regarda d’un air douloureux la  Fontaine Froide disparaître dans son anneau de stockage ; il agita la main pour le chasser de là : « Tu as déjà eu ce que tu voulais. Fiche le camp si tu n’as rien d’autre à proposer… »

Ayant enfin obtenu ce dont il avait le plus besoin, le jeune alchimiste poussa un soupir intérieur de soulagement. Il joignit ses mains ensemble et se tourna vers le vieillard ; il dit en souriant : « Merci pour votre aide, Grand-Maître. Si l’occasion se présente, je reviendrai vous voir pour d’autres échanges. »

L’excentrique fit claquer ses lèvres et dit grossièrement : « Hmm hmm. Viens me trouver quand tu seras capable de me proposer des ingrédients. Autrement, le vieil homme que je suis ne recevra personne ! »

« Bien sûr ! Si je n’ai rien à vous proposer, je n’oserais pas venir vous déranger. » L’adolescent sourit et hocha la tête avant de parcourir la pièce du regard. Il demanda à tout hasard : « Dites-moi Grand-Maître, auriez-vous par chance un noyau de monstre de troisième rang avec vous ? Si vous en avez un… »

« Un noyau de monstre de troisième rang ? » Gu Te roula des yeux et répondit avec un dédain marqué : « Tu crois vraiment que j’aurais conservé un truc de ce niveau ? »

Xiao Yan resta coi devant cette réaction. « … »

« Tu as besoin d’un noyau de monstre, gamin ? Je n’en ai pas de troisième rang mais j’en ai un de cinquième rang ! Tu le veux ? Eh eh, toute ce que tu as à faire est de sortir une autre bouteille, non, une demie-bouteille d’Essence de Naissance de Lion Ailé Améthyste et je ferai volontiers cet échange avec toi ! » Il se frotta les mains l’une contre l’autre avec un air moins hostile et un sourire de hyène.

« Ah ah, vous aimez vraiment plaisanter, Grand-Maître Gu Te ! Cette bouteille d’Essence Améthyste était la seule que j’avais, je n’en ai vraiment pas d’autre. » Le jeune homme sourit sèchement et secoua la tête. Bien qu’un noyau de monstre de cinquième rang soit précieux, on pouvait toujours en obtenir pourvu qu’on en ait la force. Cependant, l’Essence elle était quelque chose de rare qui ne pouvait pas aisément être obtenu, si ce n’est par chance. QSui plus est, même s’il mettait la main sur un noyau de cinquième rang, il n’en aurait pas l’usage et il attirerait l’attention.

« Puisque Grand-Maître Gu Te n’a pas de noyau de monstre adéquat, je vais devoir faire un tour à la Salle des Ventes. Eh, au revoir. » Il sourit au vieil alchimiste, fit demi-tour, ouvrit la porte et sortit sous son regard mécontent.

« Petit bâtard, je ne te crois pas… » Gu Te s’assit sur sa chaise et fronça les sourcils, perplexe. « Xiao Yan ? J’ai déjà entendu ce nom quelque part, mais où ça… »

Le vieil homme en loque se gratta la tête en réfléchissant intensément.

————————————————————————————————

Ao Tuo tourna la tête en entendant un bruit de pas et fit Xiao Yan, tout sourire. Il ne put s’empêcher de demander d’une voix stupéfaite : « Tu l’as eu ? »

« Heh. Oui ! »

Hochant la tête en souriant, le jeune homme réunit ses mains l’une sur l’autre et le remercia : « Sans votre aide aujourd’hui, Grand-Maître Ao Tuo, j’ai bien peur qu’il m’aurait fallu courir jusqu’au bout du monde à la recherche de cette « Fontaine Froide de l’Esprit de Glace. »

Le vice-président sourit et secoua la tête : « Ce n’est rien, ces ingrédients sont des décorations entre les mains de ce vieillard. Il ne sera jamais capable de s’en servir avec ses capacités. On peut dire que j’ai fait une bonne action en donnant la chance à cette Fontaine de finir entre les mains de quelqu’un qui en a besoin. » Il parcourut son jeune interlocuteur du regard, ne pouvant s’empêcher d’être stupéfait. Connaissant Gu Te depuis bien des années, il savait naturellement que le vieil homme n’accepterait pas l’échange si on ne lui proposait pas de quoi le motiver, et il n’avait pas grand espoir dans les chances de l’adolescent en l’y emmenant. Après tout, quel genre d’objet rare et unique pouvait sortir un alchimiste venant à peine d’atteindre le second rang ?

Cependant, le petit génie souriant devant lui lui avait personnellement affirmé que la transaction avait été conclue, et ça rendait le grand-maître très curieux. Il voulut savoir ce qu’il avait pu proposer qui avait pu émouvoir ce monstre d’avarice.

Bien qu’il soit très curieux, il ne posa pas de question ; il n’était plus un novice venant de partir de chez lui. Après avoir fait parti de ce milieu pendant aussi longtemps, il connaissant évidemment les règles s’appliquant à un échange ; du coup, même si la curiosité asticotait son coeur, il décida sagement de ne pas poser de question.

Puisqu’on ne lui demanda rien, Xiao Yan ne dit naturellement rien non plus. De cette façon, ils se comprenaient l’un l’autre et ils sourirent en bavardant, sortant de cette maison bordélique et… particulière.

En sortant de la pièce, Ao Tuo avait involontairement entendu l’information que le jeune homme avait dévoilé. Il pencha la tête et posa une question : « Tu as encore besoin d’un noyau de monstre de troisième rang ? »

« Oui » Son interlocuteur lui sourit et hocha la tête avant de dire à voix basse : « Je vais quitter Rocnoir dès aujourd’hui et me diriger vers la frontière est de l’Empire ; c’est pourquoi je dois préparer tout ce dont j’aurais besoin tant que je suis là. »

« Tu vas à la frontière de l’Empire ? » Le vieil alchimiste s’immobilisa un coup instant, puis sourit rapidement et hocha la tête en faisant part de sa réflexion : « Pourquoi ne procéder ainsi ? Tu vas m’accompagner à l’Association des Alchimistes où tu attendras pendant que j’enverrai quelqu’un obtenir ce noyau de monstre des mains de l’intendant de la Salle des Ventes. Comme ça, tu gagneras du temps. »

Le petit génie eut envie d’accepter et sans raconter d’histoire, il hocha la tête en souriant : « Je vais devoir vous embêter dans ce cas, Grand-Maître Ao Tuo. »

Le vice-président secoua la tête et répondit distraitement : « Heh, vu que tu es inscrit dans notre Association, tu es l’un des nôtres. Ce n’est vraiment pas grand chose… »

Ao Tuo essayait clairement de lui passer de la pommade, ce qui n’empêcha pas Xiao Yan d’accepter après un court moment d’hésitation. L’Association des Alchimistes était incontestablement une énorme organisation au sein de l’Empire Jia Ma, qui n’avait rien à envier à la Secte des Nuages Brumeux ; en faire parti ne lui était aucunement préjudiciable. Qui plus est, il pourrait avoir besoin d’ingrédients rares et étranges dans ces raffinages futurs et à ces moments là, le système de troc de l’Association des Alchimistes serait à sa disposition. C’est pourquoi il ne montra pas vraiment de résistance à cette proposition.

Bien sûr, il avait principalement accepté sans trop de résistance parce que l’Association n’imposait que très peu de restrictions à ses membres. En temps normal, tous le monde travaillait de son côté et ne dérangeait pas les autres. Quand l’Association avait besoin d’aide, elle pouvait envoyer des invitations à certains alchimistes pour demander leur assistance. L’aide ainsi fournie n’était naturellement pas gratuite. Une fois la tâche accomplie correctement, l’Association donnerait une belle compensation.

Ils rentrèrent tous deux rapidement à l’Association, et Ao Tuo ordonna à quelqu’un d’aider le jeune homme à acheter un noyau de monstre de troisième rang, avant d’inviter ce dernier à patienter dans le salon.

Là-bas, le vice-président apporta une tasse de thé et la posa devant lui. Il réfléchit silencieusement un instant avant de demander tout d’un coup : « Xiao Yan, combien de temps penses tu passer à la frontière de l’Empire pendant ton voyage. »

« Six mois peut être. »

« Six mois… » Ao Tuo tapota la table du doigt, sourit et dit : « Dans six mois, accepterais-tu de te rendre à la capitale de l’Empire ? »

« A la capitale ? » Xiao Yan se figea momentanément à cette question. Il pinça ses lèvres et hocha la tête. Il se dit dans son for intérieur : ‘Naturellement que j’irai. La Secte des Nuages Brumeux est juste en dehors de la capitale. Comment pourrais-je ne pas m’y rendre ? »

« Eh. » Le sourire sur le visage du vieil alchimiste s’étendit davantage à cette réponse. Il regard également le jeune homme d’un air plus doux.

Celui-ci sentit que quelque chose n’était pas naturel dans le comportement du grand-maître et il lui demanda : « Grand-Maître Ao-Tuo… Quelque chose vous tracasse ? »

« Il y a quelque chose, en effet. »

Hochant la tête un sourire aux lèvres, Ao Tuo dit doucement : « Dans six mois se déroula à la capitale le prochain Grand Concile des Alchimistes. je pense que si tu as alors du temps libre, tu devrais y participer, ça devrait t’être très bénéfique. »

« Le Grand Concile des Alchimistes ? » L’expression du petit génie montrait clairement qu’il était perdu.

« De nombreux alchimistes de tout l’Empire participeront au Grand Concile des Alchimistes, mais également des alchimistes de tous les autres empires du Continent Dou Qi ! C’est un grand évènement pour le milieu des alchimistes de Jia Ma. Ce serait dommage de le rater. »

« Oh ? »

Voyant l’intérêt naître chez son interlocuteur, le vice-président dit en souriant : « Si tu souhaites y participer le moment venu, tu peux venir au quartier général de l’Association de la capitale me trouver moi ou Franck. Tout le monde y sera à ce moment. »

Xiao Yan sourit et hocha la tête. « Ah ah, parfait. Si je suis disponible à ce moment là, je viendrai jeter un oeil, c’est certain. » On pouvait dire qu’il avait accepté l’invitation d’Ao Tuo. (NdT Dans le genre je gagne de la place…)

Ce dernier sourit et hocha la tête également devant l’accord du jeune homme. Il lui parla ensuite de certaines choses importantes qu’il lui fallait savoir à propos du Grand Concile des Alchimistes.

Le temps qu’ils discutèrent, le subordonné envoyé à la Salle des Ventes acheter un noyau de monstre était revenu avec et le tendit respectueusement au jeune alchimiste.

Il n’avait pas pu maintenir le prix du noyau de monstre de troisième rang sous les deux milles pièces d’or. Cependant, Ao Tuo refusa que le jeune homme lui rembourse le prix. Pour l’Association des Alchimistes, cette somme ne représentait rien de plus qu’une goutte dans l’océan de leur fortune.

L’adolescent ne put qu’accepter ce noyau de monstre qui ne lui avait rien couté d’un air impuissant. Lui et le vice-président discutèrent encore un long moment avant qu’il ne finisse par se lever et saluer le vieil homme. Il allait quitter Rocnoir le jour-même.

Ao Tuo raccompagna Xiao Yan jusqu’à l’entrée de l’Association et regarda sa silhouette disparaître peu à peu en silence. Ensuite, il sourit et dit dans un murmure : « Xiao Yan, je t’attendrai au Grand Concile des Alchimistes. J’espère que tu pourras dévoiler ton talent sur cette scène… »

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 171
BTTH Chapitre 173

10 Commentaires

  1. AHAHAHAH

    Merci pour le chap 🙂

    Répondre
  2. Fabulas

    Merci pour le chapitre et All hail jamaes ^^)

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!

    Répondre
  5. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂
    ps: dans 6 mois il sera encore plus fort le Ao Tuo va être choqué

    Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Cette dernière phrase…le flag…

    Répondre
  7. nickylaboum

    merci

    Répondre
  8. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com