BTTH Chapitre 178

BTTH Chapitre 177
BTTH Chapitre 179

Bonsoir tous le monde ! Désolé pour le retard, la VA était… confuse. Profitez bien de votre lecture et à  mardi pour la suite des aventures du Père Yan ^^

 

 

Chapitre 178 – Combat

 

Couvert par sa cape de Dou Qi, Xiao Yan pouvait clairement sentir que sa condition physique s’était grandement améliorée. Il se saisit immédiatement de la Lourde Règle Noire sur son dos et la dégaina de force. Elle perça le sol en laissant une énorme empreinte dans un petit bruit.

Il balaya du regard le brouillard qui s’était répandu dans la pièce prudemment, sa main serrant fermement le manche de son arme.

Un halètement choqué parvint du brouillard blanc environnant quand la cape de Dou Qi émettant dune flamme violette apparut sur le jeune homme.

Il était évident que le mystérieux vieillard ne s’était pas attendu à ce qu’il soit capable d’invoquer une cape de Dou Qi couverte de flammes idoines.

Parcourant des yeux les environs, le jeune homme cria : « Cher ancien, je n’ai pas de mauvaises intentions et ne désire pas plus déranger votre isolation. C’est juste que ce bout de carte m’est extrêmement important, aussi vous implore-je, cher ancien, de bien vouloir être conciliant ! »

Le rire glacial du vieil homme lui parvint du brouillard au froid pénétrant : « Hmpf, j’ai sué sang et eau à l’époque pour obtenir ce morceau. Bien que je ne sache pas encore exactement à quoi il mène même après l’avoir étudié pendant dix ans, je sais au moins que le secret qu’il renferme n’est pas des moindres ! Tu veux que je te le donne sans raison ? Tu peux rêver !  »

Le jeune alchimiste fronça les sourcils. Il allait ouvrir la bouche pour ajouter quelque chose quand son corps trembla tout d’un coup ; la lourde règle dans sa main fut rapidement placée devant lui avant qu’il ne se cache derrière.

*Pfffiouuuu* Un doux sifflement de vent déchiré précéda quelques stalactites blancs qui jaillirent de la brume, et s’écrasèrent contre la Règle devant le jeune homme dans des « clong » métalliques.

Après que ces stalactites se soient écrasés contre la règle, ils se changèrent subitement en une flaque d’eau glacée qui couvrit la règle. En même temps, la main de l’adolescent qui tenait la garde sentit une sensation glaciale lui remonter dans le bras.

Son expression faciale changea légèrement ; il fit un léger mouvement du doigt et une flamme mauve s’éleva de sa paume. Après quoi, elle balaya rapidement la surface de l’arme, fit fondre le givre la couvrant et vira l’air froid l’entourant.

Devant cette scène, l’ancêtre camouflé dans le brouillard dit à nouveau avec surprise : « Quoi ? Une flamme violette ? C’est vraiment surprenant de te voir avec autant de choses uniques à un si jeune âge. Pas étonnant que tu sois aussi audacieux. »

Xiao Yan plissa les yeux et ne répondit pas. Son regard était fermement verrouillé sur la brume environnante. Ses pas suivirent le chemin qu’il avait mémorisé et il se replia.

« Bien que ma force ne puisse être comparée avec celle que j’avais par le passé, avant d’être blessé par cette saleté méritant de crever, il ne m’est pas difficile de m’occuper d’un moucheron comme toi ! » Le vieillard rit froidement en le voyant tenter de fuir discrètement. Une silhouette blanche bondit soudain du brouillard et réduisit la distance le séparant de son adversaire en un éclair.

Cette charge soudaine stupéfia visiblement le jeune homme ; tenant fermement la règle en main, il l’écrasa violemment vers la silhouette humaine face à lui.

Le vieillard, voyant l’énorme règle approcher en faisant siffler le vent, forma rapidement un sceau de ses mains tandis qu’il dit doucement : « Miroir de Glace Solidifiée ! »

Le Dou Qi blanc devant lui suivit le sceau et commença soudainement à transformer. Un instant plus tard, un miroir de cinquante centimètre de diamètre se forma tout d’un coup face à lui.

« Bang ! » La règle taillada férocement vers le bas et s’écrasa lourdement sur le miroir, suite à quoi l’adolescent changea immédiatement d’expression. Il réalisa à travers ses sens qu’au moment où son arme s’était abattue sur le miroir de glace, une puissante force de répulsion jaillit bizarrement vers le haut ; pris par surprise, il fut propulsé en arrière.

L’ancien rit froidement une fois de plus en voyant l’adolescent au visage pale projeté en arrière. Il fit un mouvement de la main et dix cônes de glace se formèrent devant lui. D’un autre geste, ses cônes se propulsèrent de façon explosive vers leur cible dans toutes les directions en mugissant au vent.

Le jeune alchimiste glissa en arrière sur plusieurs mètres, puis il leva la tête et vit alors un grand nombre d’aiguilles de glace foncer sur lui. Il fronça les sourcils et fit un pas appuyé en avant ; une explosion retentit et il bondit férocement vers le plafond.

Xiao Yan, alors dans les airs après avoir esquivé l’attaque, fit soudainement tourner son corps et se servit de la force centrifuge pour violemment et rageusement envoyer la règle vers le vieillard.

La Lourde Règle de Fer jaillit en avant en comme si elle avait brisée l’air sous son propre poids. Une légère flamme violette à sa surface laissa derrière la règle une ligne mauve rémanente.

Les sourcils du vieil homme tressaillirent de stupéfaction en voyant l’énorme règle foncer explosivement vers lui. Ce gamin lui donnait trop de surprises…

Cependant, ce n’était que ça, des surprises. Il ne montra pas la moindre merci en attaquant : il ouvrit une paume, ferma l’autre et créa de nombreux petits fils de glace. Il lança ensuite ses paumes en avant et tous les fils jaillirent vers le ciel avant de se diriger vers la règle, de la harceler dans toutes les direction et de l’envelopper d’une couche épaisse de fils de glace blancs.

La force féroce accompagnant la règle disparut rapidement sous l’action des fils et quand l’arme arriva à cinquante centimètres de la tête du vieux combattant, elle s’arrêta enfin.

Ce dernier rit froidement en jetant un regard insouciant à la règle recouverte de glace au-dessus de sa tête. Il la frappa de la paume et l’arme siffla en tournoyant dans les airs ; sous l’influence des fils de glace, elle  jaillit brutalement vers le jeune homme qui était dans les airs et n’avait rien sur quoi s’appuyer pour esquiver.

Sous le contrôle du vieillard, la force contenue par la lourde règle n’était pas inférieure à celle de l’attaque dans laquelle l’adolescent avait mis toutes ses forces. Si elle le frappait à pleine vitesse, il était certain qu’il serait grièvement blessé.

Xiao Yan secoua la tête d’un air impuissant en voyant sa règle approcher ; son dos frémit légèrement et une paire d’Ailes de Nuage Violet en jaillirent. Il les battit et sa silhouette prit rapidement de l’altitude, jusqu’à enfin esquiver la règle noire qui lui avait été jetée dessus.

Les pupilles du vieillard rétrécirent en voyant les ailes jaillirent du dos du jeune homme et il dit, abasourdi : « Quoi ?! Des Ailes de Dou Qi ?? »  Il secoua la tête un moment plus tard, fronça les sourcils et se corrigea : « Ça n’en a pas l’air… Ne me dites pas que c’est une technique de Dou de vol ? »

L’ancêtre secoua lentement la tête en disant d’une voix stupéfaite : « Génial… Pourquoi ce gamin est pété de trésors ? »

Le jeune homme, ignorant le choc qu’avait produit les Ailes de Nuage Violet chez son adversaire, profita de sa distraction et bondit férocement en avant. La flamme violette dans sa main se tordit et, d’un léger mouvement du doigt, il en fit jaillir un un brin de flammes. Celui-ci trouva rapidement le fil de glace relié à sa règle noire et le fit fondre.

Sans l’impulsion du fil, la règle noire tomba rapidement. Le jeune alchimiste battit des ailes et chargea promptement en avant : il agita doucement ses dix doigts et la flamme mauve forma de nombreuses petits flammes qui brulèrent entièrement tous les fils dont l’arme était couverte.

Une fois cela fait, il osa tenir à nouveau la Lourde Règle Noire dans sa main et se faisant, il battit rapidement des ailes et se propulsa brutalement dans les airs.

Le vieillard le regarda tenter de traverser le plafond pour s’enfuir et ne put s’empêcher d’avoir une expression de ridicule sur le visage.

Xiao Yan accéléra plus encore mais cependant, après qu’il ait battu deux fois des ailes, il sentit un air froid et dense naître au-dessus de sa tête.

Son coeur se serra dans sa poitrine en détectant ce changement et il frappa rageusement au-dessus de lui avec sa règle.

« Clang ! »

L’arme qui taillada vers le haut sembla cogner contre quelque chose, émit un son net et au même moment, quelques petits morceaux de glacèrent tombèrent lentement sur le visage du jeune homme. Leur froideur le pétrifia. Il ne s’attendait pas à ce que l’ancêtre parvienne à changer la boutique entière en un igloo solide aussi rapidement.

Il abandonna l’idée de percer un trou de force et battit graduellement des ailes, le faisant descendre tandis qu’il fixait froidement le vieillard dans le brouillard.

Levant la tête, celui-ci observa l’adolescent qui battait des ailes dans les airs et demanda avec intérêt : «  »Tsk tsk, une technique de Dou rare de vol, une flamme violette unique, des techniques de Dou d’agilité bizarres… Tu as largement surpassé la force moyenne d’un Dou Shi. Es-tu le disciple de la Chef de la Secte des Nuages Violets, gamin ? Ou es-tu le jeune maître d’un clan extrêmement puissant ? Ou alors, tu es membre de la royauté ? »

Le jeune alchimiste passa sa langue sur ses lèvres, fixa prudemment le vieux et ne répondit pas.

Celui-ci toucha la cicatrice sur son vieux visage de la main et dit d’une voix de plus en plus froide : « Même si ton identité fait parti de celles que j’ai évoquées, tu ne pourras pas partir d’ici avec ce morceau de carte. »

« Bien que tu possèdes de nombreuses techniques différentes, tu n’es qu’un Dou Shi. Ma force actuelle est certes fortement réduite par rapport à son état normal mais il ne me sera pas difficile de t’achever. » poursuivit-il d’un ton morne. » Rends-moi le fragment et je te laisserai partir. Je n’ai pas envie non plus qu’on me pourrisse ma vie tranquille en isolation. »

Xiao Yan soupira en observant le vieillard obstiné. Il rit amèrement en son for intérieur. « Maître, on dirait que vous allez devoir agir, je ne fais effectivement pas le poids face à lui. Il a beau avoir une force incomparable à celle qu’il avait par le passé, comme il le dit lui-même il n’aura aucun mal à m’achever. »

La voix de Yao Lao résonna en lui : « Ke ke, ça ne lui serait pas difficile, en effet. Après tout, sa force est de deux classes supérieure à la tienne et les techniques de Dou en sa possession ne sont pas moins puissantes que les tiennes. Les coups que vous avez échangé jusque là n’étaient que pour prendre la mesure de ta force. S’il était devenu sérieux, tu n’aurais pas tenu plus de cinq échanges. »

Le jeune aux cheveux noirs sourit amèrement et hocha la tête. Après ces passes d’armes, il avait naturellement jaugé la force de son adversaire et savait que si le vieil homme avait pu également transformer son Dou Qi en ailes, il aurait été capturé depuis longtemps.

« Ah… Laisse-moi m’en occuper, je vais temporairement prendre le contrôle de ton corps. »

Le vieux maître ne refusa pas de l’aider. Il savait que même s’il voulait utiliser de vrais combats pour entraîner son disciple, il y avait également une limite à tout. Sa force venant juste d’atteindre le rang de Dou Shi, ce serait une vaste plaisanterie pour lui que de défier une personne dont les capacités offensives étaient autrefois celles d’un Dou Huang.

Xiao Yan hocha la tête puis haussa les épaules en direction du vieux débris. « Cher ancien, je vous ai dit que je devais mettre la main sur ce morceau de carte ! » Il ferma peu à peu les yeux de façon assez abrupte.

L’ancêtre fut un peu perplexe en le voyant faire. Il fronça les sourcils et son expression changea un moment plus tard ; il avait remarqué qu’une force féroce égale à la sienne avait soudainement explosé à l’intérieur du jeune homme flottant dans les airs.

Sentant la pression montante de la force du gamin, le visage apathique du vieux machin révéla enfin de la stupéfaction : »Comment est-ce possible ? »

 

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 177
BTTH Chapitre 179

15 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Zahyros

    Merci pour le chapitre ! courage !! 😉

    Répondre
  3. dragondessonges

    merci pour le chapitre et encor le cartographe na pas vu la flamme exceptionnel que le maitre possede

    Répondre
  4. Wûkey

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  5. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Hou,j’ai comme l’impression que le cartographe va implorer la pitié juste en voyant la flamme blanche…

    Répondre
  6. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!!

    Répondre
  7. nickylaboum

    merci

    Répondre
  8. Max

    Merci pour le chap !!

    N’empêche Waz tu pourrais mettre des images du manga pour imager un peu. Ça donnerai un peu petit plus je pense

    Répondre
    1. dragondessonges

      le mangas VF est loin detre a cette endroi en plus dan la montagne des bette il a un loup rouge ki nai jamai venu ici

      Répondre
  9. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  11. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Surimi

    Merci 🙂

    Répondre
  14. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!