BTTH Chapitre 182

BTTH Chapitre 181
BTTH Chapitre 183

Et voilà le chapitre bonus promis, que nous devons à la générosité de notre mécène James, l’homme de bon goût !

Encore merci à lui et bonne lecture ! <3

 

 

 

Chapitre 182 – Entraînement difficile dans le Désert

 

Une tempête de sable sévit dans le vaste désert et un jeune homme portant une longue robe d’alchimiste la traversa lentement. Les empreintes profondes qu’il laissait derrière lui furent couvertes par la tempête en un instant, effaçant toutes traces de son passage.

L’environnement du désert était plus rude que ce à quoi s’attendait Xian Yan. Le sable jaune sous ses pieds, chauffé par le soleil brûlant, semblait être fait de petits morceaux de métal chauffés à blanc qui faisaient tressaillir ses lèvres à chaque fois qu’il faisait un pas.

Les rafales de vent qui soufflaient dans la direction que prenait sa lente progression portaient avec eux de petits grains de sable qui s’écrasaient sur son visage, lui donnant l’impression d’être piqué par des aiguilles. La douleur était telle qu’il fit circuler son Dou Qi en permanence et forma sur son visage un léger masque de Dou Qi, afin d’empêcher la tempête d’éventuellement le défigurer.

Bien que les conditions de vie dans le désert soient particulièrement difficiles, l’énergie de feu qu’il contenait plut bien davantage au jeune homme. Peut être était-ce l’exposition constante au soleil qui faisait que le désert avait bien énergie de feu bien plus riche que celle de la Chaine Montagneuse des Bêtes Magiques… De plus, l’énergie y était plus puissante et pure, ce qui extrêmement profitable à l’entraînement de son Dou Qi de flamme violette.

Après une demie-journée à peine dans le désert, l’adolescent pouvait sentir ce dernier était déjà bien plus actif et heureux qu’auparavant.

Il marcha lentement quelques centaines de mètres, puis essuya son front de sa transpiration et passa sa langue sur ses lèvres quelque peu sèches. Il sortit une bouteille d’eau de son anneau de stockage et but goulument quelques gorgées avant de soupirer. Ensuite, il sortit la carte en peau de chèvre et sourit amèrement. « Maître, nous n’avons pas suivi la carte pendant cette demie-journée, alors on peut considérer avoir éviter la route principale qui est ici. Où va-t’on ensuite ? »

« Ah… Dans ce cas, dirigeons-nous  d’abord vers le symbole de flamme à l’est. » dit Yao Lao au hasard.

A cette réponse, le jeune alchimiste tint la carte et l’étudia un moment. Il fronça les sourcils et soupira. « D’après l’échelle de la carte, on dirait qu’on va devoir voyager pendant une dizaine de jours au moins avant d’arriver à la région qu’indique le symbole… »

Le vieux maître rit en jubilant de l’air amer de son disciple. « Hé hé, allons-y alors… Dans ce désert, même marcher peut-être considéré comme de l’entraînement ! »

Soupirant derechef, Xiao Yan fixa l’énorme soleil dans le ciel désertique. Il ouvrit et ferma sa bouche avant de ranger sa carte dans l’anneau. Il toucha ensuite l’Énorme Règle Noire dans son dos et ne put s’empêcher de sourire de joie. C’était bizarre : la règle avait beau être énorme, elle restait fraiche même sous une longue exposition à ce soleil de plomb. C’était comme si ce dernier n’avait que peu d’impact sur l’arme… Il ne s’embêta pas à y penser plus que ça. De toute façon, il n’aurait pas fait un truc aussi stupide que de de traverser le désert avec une morceau de métal chauffé à blanc sur le dos, même si on le lui avait ordonné.

L’adolescent essuya son front une fois de plus. Au moment où il allait se diriger vers l’est, son expression changea. Sa main se saisit de la poignée de la Règle, la dégaina et l’enfonça vicieusement dans le sable sous lui.

Un sifflement résonna immédiatement de sous la règle plantée dans le sol : « Hisssss… » Il retira son arme d’un air impassible et une mare de sang commença à suinter du sable jaune, le teignant de rouge. Il agita doucement la main et une force invisible sortit du sable une bête magique de petite taille.

Le jeune homme un coup d’oeil indifférent à la créature morte. Ce genre de bête magique était connu sous le nom de Scorpion Magique des Sables Jaunes et ne pouvaient se trouver que dans le désert. Ces insectes se cachaient fréquemment sous le sable, attendant volontairement qu’on leur marche dessus pour injecter un poison qui engourdirait voire tuerait la cible. Ils savaient également très bien se cacher et même les humains qui passaient la plupart de leur temps dans le désert devenaient les proies occasionnelles de ces scorpions. Du coup, cette bête magique qui n’était même pas du premier rang était fréquemment considérée comme une des créatures les plus difficiles à gérer dans le désert.

Quelque soit leur excellence à se cacher, ces scorpions magiques brillaient aussi forts que des lucioles dans l’obscurité de la nuit sous la Perception Spirituelle de Xiao Yan. Ils n’arriveraient jamais à le prendre par surprise…

Il balaya l’insecte du regard, puis fit deux pas en avant et en trancha le telson avant de le ranger dans son anneau. Après quoi, il se leva et d’un pas relativement lourd, il commença sa marche vers l’est du désert.

La monotonie et la dureté de l’entraînement dans ce dernier dépassèrent une fois de plus ce à quoi le jeune alchimiste s’attendait. Il ne s’était pas senti excessivement seul dans la Chaîne Montagneuse des Bêtes magiques mais dans ce grand désert, il n’y avait que du sable et quelques tempêtes à perte de vue. Même en mettant les êtres humains de côté, il était difficile de trouver ne serait-ce que l’ombre d’une bête magique. Cette désolation et la solitude l’accompagnant étaient durs à supporter.

Le second jour de son entrée dans le Désert Tager fut également le début officiel de son entraînement. Sous les ordres de Yao Lao, le jeune homme ne porta plus qu’un short arrivant à ses genoux. Rien de plus.

Il pensa à protester en s’imaginant se balader comme ça, mais fut directement rejeté par son maître. Ce dernier disait que ce n’était qu’en laissant sa peau nue être exposée au soleil qu’il pourrait efficacement absorber l’énergie de feu contenue dans l’air.

……

Une silhouette torse nu et en short serrait les dents, allongé au sol dans l’interminable désert doré. Un vieil homme quelque peu flou se tenait à côté de lui en souriant, et tenait une petite bouteille de jade remplit d’un liquide rouge. Il la pencha lentement et quelques gouttes tombèrent sur le dos du jeune disciple, dont la peau avait un peu bruni au soleil.

« Hiss… » Il expira entre ses dents fermement serré en sentant le liquide rouge tomber sur son dos. Ses deux mains agrippaient fermement le sable jaune, sans se soucier de savoir s’il était chaud ou non.

Yao Lao étala doucement le liquide avec un morceau de jade en regardant Xiao Yan qui serrait les dents et endurait la douleur. Une lueur d’excuse traversa son regard tandis qu’il lui expliquait : « Ce ‘Sang Brûlant’ est bien plus efficace dans le désert, comparé à la fois dans les Chaînes Montagneuses. Bien qu’il soit un peu difficile à préparer, il a vraiment de bons effets. Il rend même la peau plus sensible à l’énergie de type feu dans l’air du désert. Il te permet d’obtenir plus d’avantages avec moins d’efforts en t’entraînant . »

Le jeune alchimiste ouvrit la bouche et sourit, mais son sourire était absolument horrible. Il marmonna dans cette caricature de sourire : « Je vais bien, allez-y. Je m’y suis fait de toute façon ces derniers jours. Je n’ai pas beaucoup de qualité, mais je sais très bien m’adapter aux conditions. Hé hé, je suis plus increvable qu’un cafard encore. »

Essuyant sa paume sur le sable, il poursuivit avec excitation : « Mais ces quelques jours d’entraînement ont déjà eu un sacré effet. Je peux déjà sentir le Dou Qi en moins progresser vers le pic du Dou Shi 1 étoile. »

« Ah ah. » Hochant la tête en souriant, Yao Lao dit d’une voix douce et égale : « Bien, passe en mode d’entraînement. Nous sommes à l’heure la plus propice pour t’entraîner, alors ne gâche pas ces conditions… »

Le disciple hocha hâtivement la tête en l’entendant. Il cessa de dire n’importe quoi et continua de rester allongé sur le ventre, le dos au soleil. Il couvrit son visage d’un masque de Dou Qi et, tel une autruche, plongea la tête dans le sable chaud.

Son étrange position était quelque chose que le vieux maître lui avait particulièrement dit de prendre. La raison derrière était que bien que l’énergie de feu soit présente partout, le sable chaud qui était exposé au soleil toute la journée en contenait un bien plus pure. C’est ainsi qu’il finit par devoir prendre cette étrange position d’autruche…

Les sens du jeune homme retrouvèrent la paix une fois qu’il eut enterré sa tête dans le sable jaune ; les bruits de la tempête de sable grondante furent même complètement bloqués. Son esprit entra peu à peu dans son corps… Sous l’observation de son oeil spirituel (NdT le fameux troisième oeil), il put voir que sous l’exposition au soleil, le ‘Sang Brûlant’ sur son dos envahissant rapidement tout son corps. Bien que la douleur fulgurante le fit convulser involontairement, l’énergie pure de feu continua de donner une sensation agréable au pauvre hère qui cherchait de la joie dans son malheur.

Sous la stimulation du Sang Brûlant sur sa peau, l’énergie riche de feu des alentours sembla avoir trouver un récipient à sa convenance et se déversa en lui. Ayant progressé au rang de Dou Shi, Xiao Yan put organiser cet afflux d’énergie sans trop d’efforts.

Il fit circuler l’énergie de feu à travers quelques méridiens et la déversa dans le vortex violet de son dantian après raffinage.

L’entraînement fut lentement mené de cette façon bien ardue et solitaire. Quand le ‘Sang Brûlant’ disparut du dos du jeune homme, une goutte supplémentaire de liquide violet s’était formée dans le cyclone.

Elle flotta joyeusement dans celui-ci, comme un petit poisson dans un lac, agile et actif.

L’esprit de l’adolescent observa cette nouvelle goutte de liquide tandis qu’il sourit. Après un court temps d’analyse, il détermina rapidement que lorsque son vortex atteindrait les quinze autres gouttes de liquide violet, il atteindrait la force nécessaire pour avancer au rang de Dou Shi 2 étoiles. Il avait actuellement treize gouttes déjà à ce moment ; autrement dit, encore deux gouttes à produire et il atteindre ce niveau !

« Bientôt… » murmura-t’il silencieusement en son for intérieur. Il leva abruptement la tête et secoua brutalement sa tête pour en faire tomber le sable jaune. Après quoi, il bondit sur ses pieds, fit face au ciel et cria : « Je serai bientôt un Dou Shi deux étoiles ! » (NdT Ca y est, il craque…)

Yao Lao se tenait sur le côté, à regarder son disciple crier pour vider son sac. Il sourit légèrement et murmura à voix basse. « Bien que ton talent soit remarquable gamin, c’est tes efforts qui sont essentiels à ton succès… J’ai vraiment hâte d’être à la Promesse des Trois ans, d’ici quelques mois. Elle t’avait humilié d’une manière difficile à oublier à l’époque et à présent, tu es déjà capable de récupérer ta face… »

Le vieux maître leva lentement la tête et regarda l’énorme soleil, après quoi il pencha la tête et observa le dos du jeune alchimiste qui était aussi épais qu’un bâton. Il eut soudainement un sourire fugace.

« Bien que ton entraînement soit très ardu, tu n’as pas abandonné. Tu as obtenu tous tes succès en échange de tes efforts et de ta transpiration. Je suis sûr que tu seras capable, dans le futur, de te tenir au sommet du Continent Dou Qi ! »

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 181
BTTH Chapitre 183

10 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. nickylaboum

    merci et a nouveau merci a james

    Répondre
  3. fabulas

    Merci pour le chapitre.
    Je suis niveau 2 je suis niveau 2
    Désoler pas pu resister ^^)

    Répondre
  4. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Surimi

    Merci 🙂

    Répondre
  6. dragondessonges

    merci pour le chapitre je me demande quel niveau est la fille maintenan vu quelle a laide du maitre des pilules qui veux parier sur le niveau de la fille a la fin des 3ans? je dirai apeine dou zhe 9etoile

    Répondre
  7. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. Conan

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  9. Psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  10. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!