BTTH Chapitre 188

BTTH Chapitre 187
BTTH Chapitre 189

Pfiou, sacré chapitre mais il est intense ! 😀 Je pense que ce second BTTH régulier de la semaine va vous ravir !

Bonne lecture ! =3

 

 

Chapitre 188 – Une compétition entre frères

 

Une silhouette argentée et une autre violette semblaient avoir déchiré deux voies sur le champ de bataille chaotique. Un long espace vide resta derrière leur passage.

Une vague d’énergie violente et féroce jaillit du centre du terrain suite au son net de métaux s’entrechoquant : « Bang ! » Instantanément, les combats bordéliques qui avaient lieu dans un rayon de dix mètres autour d’eux furent dispersés et laissèrent un cercle vide aux combattants.

Xiao Yan, qui tenait fermement sa Lourde Règle Noire, leva les yeux et fixa la longue lance qui l’assaillait d’attaques d’estoc plutôt coton à gérer, comme un serpent venimeux. Un arc électrique argenté bondissait répétitivement depuis la pointe du fer de la lance. Le jeune homme prit une courte inspiration et brandit violemment la règle dans sa main.

« Clang ! » La pointe de la lance frappa l’énorme corps de la règle et sous la pression qu’exerçait la force de cette dernière, elle fut écrasée et dut former un arc alarmant qui amena la pointe près de la poignée que tenait Xiao Li.

Ce dernier ne put que sourire en se retrouvant en léger désavantage après ce premier échange. « Eh eh garçon, tu es plutôt fort ! » Le Dou Qi sur sa paume commença à se concentrer et fut envoyé dans le manche de la lance. Une vague d’énergie électrique se déversa dans l’arme et entra rapidement dans la règle.

La main de Xiao Yan, qui tenait fermement son arme, trembla légèrement dès que le courant électrique entra dans la règle. Le Dou Qi de Flammes Violettes continua de circuler en lui, expulsant rapidement l’énergie paralysante de son corps.

« Xiao-Yan-Zi, quand ton grand-frère se bat contre des gens, c’est sans échauffements au préalable ! Puisque nous nous battons, je vais de suite aller à fond ! Fais attention ! »

Au moment où la main du jeune Dou Shi trembla, Xiao Li poussa un rire façon « hee hee ». La longe lance tourna de manière étrange et érafla le corps de la règle, faisant ainsi jaillir des étincelles ; après quoi, elle frappa d’estoc de façon explosive.

Quand la lance commença à bouger, le frère cadet s’écria doucement : « Danse du triple arc de foudre ! » Instantanément, trois arcs électriques ayant la forme de serpents apparurent abruptement sur l’arme et scintillèrent en se croisant les uns les autres. Chaque serpent contenait une énergie très puissante que personne n’oserait sous-estimer, enveloppé dans d’un bruit électrique façon « chi chi ».

De nombreuses voix surprises résonnèrent devant l’attaque du jeune homme : « La Danse du triple arc de foudre ? »

« Uh… Le combat n’a commencé que depuis peu et le Second Commandant utilise déjà sa danse du triple arc de foudre ? »

Cette technique de Xiao Li était son attaque ultime et les gens ne s’attendaient pas à ce qu’il l’utilise si rapidement après quelques échanges. Essayait-il de rapidement conclure le combat ?

Un des officiers de la Compagnie de Mercenaires du Métal du Désert sur la plateforme surélevée ne put s’empêcher de rire : « Ke ke, on dirait que Frère Xiao Yan va souffrir. Cette danse du triple arc de foudre du Second Commandant est une technique de Dou de classe Xuan Inférieur. Avec l’effet paralysant du Dou Qi de type foudre, même un Dou Shi 4 étoiles n’oserait pas facilement encaisser cette attaque frontalement. Tsk tsk, ils venaient à peine de commencer à échanger des coups et voilà que le Second Commandant utilise déjà son coup… On dirait que Frère Xiao Yan est relativement fort. »

Xue Lan frotta ses lèvres l’une contre l’autre et défendit le jeune alchimiste de cette injustice en disant : « Ce type sait vraiment comment malmener les autres… Que son niveau soit légèrement supérieure à celui de son petit frère, passe encore, mais là il a utilisé une technique de classe Xuan… »

Xiao Ding sourit, secoua la tête et songea : « Ah ah, le Dou Qi de type foudre de Frère Cadet est un dou qi du genre à devoir sortir en vitesse du corps du praticien en un coup. Plus le combat se prolonge, plus il est désavantagé ; c’est pourquoi il doit utiliser la méthode la plus rapide pour vaincre son adversaire, quel qu’il soit. Autrement, une fois sa force affaiblie, il se retrouvait dans une situation épineuse… »

A cette réflexion, tout le monde sourit d’un air impuissant. Ils ne purent que prier silencieusement que le frère cadet puisse encaisser cette attaque.

Xiao Yan, sur le champ de bataille, était également un peu choqué par la technique de Dou de son frère? Cependant, son année d’entraînement intensif avait renforcé sa force mentale à un point où elle était incomparable à ce qu’elle fut part le passé. Il se calma en un instant ; le Dou Qi de Flammes Violettes coula du vortex de son dantian et enveloppa la règle, empêchant ainsi le Dou Qi de type foudre de Xiao Li d’utiliser l’arme pour pénétrer dans le corps de son propriétaire et le paralyser.

La Lourde Règle Noire, une fois enveloppée entièrement par la flamme violette et dynamisée par toute la force du jeune homme, traina avec lui une énorme pression faisant siffler le vent et s’écrasa violemment sur la longue lance qui perçait rapidement dans sa direction.

Sous les regards anxieux des observateurs, les deux armes s’entrechoquèrent violemment et un instant plus tard, une explosion retentit. De petits craquelures apparurent sur le sol de pierre où les combattants se trouvaient.

« Ding ! » La pointe de la lance frappa d’estoc la règle noire, sur laquelle une languette d’électricité s’écrasa férocement et de façon menaçante. La puissance et la violence qu’elle contenait souleva abruptement la règle ; de plus, les flammes violettes avaient été réduites de moitié par l’arc électrique. Voyant que son benjamin fut forcé de reculer d’un pas en tenant la règle en main, Xiao Li rit. « Hé hé. » Cependant, il ne retint pas ses coups et tandis que Xiao Yan était repoussé en arrière, la longue lance perça violemment vers la règle. L’adolescent n’eut pas le temps de réagir, forcé de reculer qu’il était.

« Ding ! » Un autre bruit net résonna, et les flammes violettes disparurent totalement de la règle.

La longue lance de Xiao Li continua ses coup d’estoc portés à toute vitesse : « Ding ! » Au même moment, le dernier arc électrique bondit violemment de la lance et s’abattit lourdement sur la Lourde Règle Noire qui, dans un bruit intense, quitta la main de son propriétaire et fit dix saltos avant de tomber au sol.

Le Cadet sourit à son petit frère en tenant sa lance en main : « Le combat est terminé, p’tit gars ! »

Des sifflements résonnèrent sur le terrain d’entraînement quand Xiao Yan lâcha son arme. « Psssssst… » Dans ce genre de combat, perdre son arme revient à mettre un pied dans la défaite.

Ce serait logiquement le cas, dans des circonstances normales. Cependant, pour le jeune homme, c’était tout l’inverse. La règle pouvait effectivement augmenter sa capacité offensive mais cela étant, c’était plus une limitation pour lui qu’autre chose. Avec cette arme sur lui, non seulement sa vitesse était terriblement muselée, mais en plus son Dou Qi devait être stimulé de toutes ses forces pour parvenir à gérer une bataille de ce niveau. Cependant, sans son arme, la dernière entrave qui réfrénait sa force fut totalement supprimée.

Xiao Yan, après avoir perdu le fardeau de la Lourde Règle Noire, était dans sa meilleure forme !

Du coup, quand il entendit la provocation de Xiao Li, il haussa les épaules de façon évasive : « Ce n’est pas forcément vrai. »

Le Second Commandant fut un peu stupéfait en le voyant toujours sourire calmement et aussitôt, la longue lance entre ses mains bondit légèrement vers l’épaule du jeune homme.

Il leva la tête et afficha un sourire éclatant : « Pas explosifs ! » Tandis qu’il s’écriait, son pied s’abattit violemment sur le sol et après qu’une explosion éclate, il bondit en avant et apparut à côté de son cadet en un instant.

Tout ceux qui virent sa vitesse, sur le terrain d’entraînement, ne purent s’empêcher de pousser un cri de surprise. Ils ne comprenaient clairement pas comment, dans une telle situation, sa vitesse pouvait augmenter de façon aussi explosive comme s’il avait avalé une médecine.

Une expression abasourdie traversa rapidement le visage de Xiao Li à l’apparence soudaine de son benjamin à côté de lui. Il recula soudainement sur le manche la main qui tenait fermement sa longue lance, et celle-ci bougea le long de sa ceinture jusqu’à tournoyer rapidement comme un moulin à vent. Des fils d’électricité bondirent et scintillèrent sur l’arme tournoyante.

L’adolescent marcha délicatement sur la pointe de la lance et, dépassant à nouveau les attentes de tous, il battit explosivement en retraite.

Tandis qu’il reculait, il tendit soudainement la paume devant lui et replia ses doigts fermement. Une force de succion vicieuse en sortit immédiatement et Xiao Li, tout près de lui, n’eut pas le temps de la bloquer. Il perdit l’équilibre et sa lance ressemblant à un moulin partit dans toutes les directions. Il ne pouvait plus achever son attaque.

Xiao Yan, qui reculait jusque là avec la force de succion émanant de sa paume, s’arrêta bizarrement. Il leva la tête, regarda son frère être aspiré par sa force de succion et sourit. Il écrasa à nouveau violemment son pied au sol ; une explosion retentit et il apparut devant son frère aîné en un éclair.

« Frère Aîné Cadet, la règle n’est pas mon arme de prédilection. C’est toujours… au combat au corps à corps que je me spécialise ! » Il rit soudainement tandis que leur regards se croisèrent alors qu’ils étaient à courte distance l’un de l’autre. Sous les pupilles contractées de son cadet, il serra fermement sa main en un poing, brandit son poing de façon à pouvoir utiliser la force du coup pour se retourner et s’écrasa à l’envers contre la poitrine de Xiao Li.

Le dos tourné à ce dernier, Le jeune Dou Shi arrêta son coup de coude un moment, avant de faire siffler le vent comme s’il en avait percé sa résistance et de l’écraser violemment vers sa poitrine.

L’expression du Second Commandant changea abruptement en sentant la force terrifiante derrière le coup de son petit frère. Une lueur de sérieux traversa rapidement son regard et le poing droit qu’il gardait près de sa poitrine tomba  lourdement tout d’un coup le long de son corps.

Se faisait, une lueur argentée perçante se dégagea de sa poitrine et finit par former un petit bouclier argentée de la taille d’une bassine, flottant à un centimètre de lui.

Xiao Ding secoua la tête et murmura en voyant le petit bouclier argenté : « Tsk tsk… Frère Cadet doit avoir été poussé dans ses retranchements. Il utilise même le ‘Bouclier de Foudre Argentée’ dont il se sert pour sauver sa vie… »

« Je le savais ! Xiao-Yan-Zi a toujours caché ses cartes maîtresses… Il est vraiment idiot d’estimer sa force selon les apparences. » Le regard de l’Aîné parcourut l’énorme règle noire et lourde et il sourit : « Dites-moi vous tous, avez-vous remarqué que la force et la vitesse de Xiao-Yan-Zi ont augmenté de trente à quarante pourcents depuis qu’il n’a plus sa règle ? »

De la stupeur et de l’étonnement apparurent sur le visage de Xue Lan et des autres à cette question.

Xiao Yan, sur le champ de bataille, sentit les fluctuations énergétiques derrière lui, mais ne réduisit pas pour autant la force de son coup de coude. Un moment plus tard, ce dernier s’écrasa lourdement sur le petit bouclier argenté.

« Bang ! » Tout le monde put voir, après ce bruit assourdissant, des ondulations d’énergie informes se dégager depuis le point de collision des deux hommes. Elles s’étendirent sur un rayon d’une dizaine de mètres avant de disparaître peu à peu.

Les deux combattants s’immobilisèrent tout d’un coup. Tout le monde pouvait voir qu’au point d’impact du coude et du bouclier, ce dernier dégageait violemment une ondulation après l’autre.

Ces ondulations s’étendirent rapidement et un moment plus tard, elles s’arrêtèrent petit à petit. Les deux frères bondirent également en arrière comme s’ils avaient reçu un choc électrique.

« Je ne m’attendais pas à ce que tu connaisses ce genre de technique de Dou physique de haut niveau, gamin. Hé hé, mais la différence entre nos deux forces est trop grande. La tienne ne suffira pas à briser mon ‘Bouclier de Foudre Argenté… » dit Xiao Li tout d’un coup en reculant rapidement.

« Ke ke… Ce n’est pas sûr. » Xiao Yan, un léger sourire sur les lèvres, serra soudainement son poing et il poussa un léger cri : « Explose ! »

Au moment où la voix du jeune homme retentit, un bruit étouffé parvint soudain du corps du frère cadet, qui reculait toujours. « Bang ! » Il sembla instantanément comme frappé par la foudre et trembla intensément pendant un moment, devenant bien plus pâle au passage.

Il fut à nouveau projeté en arrière et à chaque fois que ses pieds touchaient le sol, ils y laissaient de profondes empreintes.

Après avoir ainsi reculé de près de vingt pas, Xiao Li parvint enfin à se stabiliser. A ce moment, cependant, une silhouette apparut devant lui et la pointe acérée d’une lance fut posée contre sa gorge.

Le jeune alchimiste sourit et dit doucement en tenant son frère en respect de la pointe de la lance : « Frère Cadet, tu as sous-estimé ton adversaire… »

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 187
BTTH Chapitre 189

8 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Surimi

    Merci 🙂

    Répondre
  3. Askidox

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  8. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com