BTTH Chapitre 192

BTTH Chapitre 191
BTTH Chapitre 193

Déjà le second BTTH régulier de la semaine… Ca file vite hein ? En tout cas, le TDG bonus arrive tout à l’heure, promis. Hier soir, la migraine m’a vaincu x)

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 192 – Tunnel

 

Le soleil ardent brillait das le ciel tandis que les membres de la Compagnie de Mercenaires de Métal du Désert continuaient leurs fouilles détaillées, à l’extérieur de la Ville du Désert Rocailleux.

XIao Li, qui se tenait au sommet d’une dune, balaya les environs du regard. Un long moment plus tard, il fronça les sourcils, pencha la tête et dit à Xiao Ding qui était à côté de lui : « As-tu remarqué qu’il ne semblait pas y avoir le moindre mercenaire de Sable dans les parages, grand-frère ? »

« Eh eh, non seulement ils ne sont pas ici, mais il semblerait que même en ville il y en ait beaucoup moins à se balader dans les rues… Et selon mes sources… Mo Xing est mort hier soir. Cela étant, ça n’a pas provoqué la fureur de Luo Bu ; bien au contraire, il est resté si discret qu’on pourrait penser qu’il n’en sait rien. » Une pointe de ridicule apparut dans le regard du Commandant et il sourit en disant : « Il est de plus en plus difficile de jauger les limites de Xiao-Yan-Zhi… Il a traité salement la Compagnie de Sable et fut capable de terrifier Luo Bu au point qu’il n’ose même pas péter. Tsk tsk, quelle force faut-il avoir pour parvenir à ce résultat ? Je n’ai vraiment aucune idée de quelle façon il est parvenu à y arriver. »

Le cadet hocha la tête et rit amèrement : « C’est vraiment époustouflant… Ce p’tit gars est devenu de plus en plus mystérieux pendant les quelques années où nous ne l’avons pas vu. »

Xiao Ding rit doucement et pencha la tête pour balayer du regard une dune désignée comme aire de repos. Il y trouva Xiao Yan qui, au lieu de rentrer dans sa tente pour se cacher du soleil brûlant, était assis en tailleur sur le sable à la chaleur torride, absorbant lentement l’énergie de feu riche des alentours. Il permettait à sa transpiration de couler le long de son front comme si c’était de l’eau courante, trempant ses vêtements.

L’Aîné observa son petit frère qui semblait ne pas vouloir gâcher une seconde et chanta ses louanges avant de soupirer d’un air ému : « Il avait peut-être un talent extraordinaire à l’entraînement quand il était jeune, mais du coup, il manquait de ténacité et de persévérance pour cette même raison… (NdT s’il powerlevel sans se fatiguer, effectivement…) Je pense que, bien que ces trois années qu’il a passé en tant qu’infirme lui ont attiré de nombreuses moqueries et tout autant de regards dédaigneux, elles lui ont également permis d’obtenir les traits de caractère qui lui manquaient pour qu’il puisse un jour réellement devenir quelqu’un de puissant. Du moins, le Xiao-Yan-Zi du passé ne serait jamais venu tout seul dans le Désert Tager et n’aurait pas eu la persévérance nécessaire pour endurer un entraînement aussi rude. »

« C’est vrai. » Xiao Li hocha la tête, pensant la même chose. Avoir du talent était important si on avait l’intention de devenir quelqu’un de vraiment fort, mais sans une ténacité infatigable, ce talent n’obtiendrait que des résultats moyens. Le Continent Dou Qi était très grand, et naturellement il s’y trouvait de nombreuses personnes talentueuses. Cela étant, seul un très petit nombre de personnes peut éventuellement parvenir à se tenir au sommet.

C’est pourquoi les années que le jeune homme avait passé comme infirme ont eut le plus grand effet sur son chemin futur vers la puissance. Le temps aidant, il pourrait soudainement réaliser un jour que ces trois années d’infirmité n’étaient pas une régression, mais une sorte d’épreuve qui affecterait le reste de sa vie.

Tandis que Xiao Ding et Xiao Li soupiraient d’émotion, une silhouette courut tout d’un coup vers eux en criant avec excitation : « Commandants ! Le groupe 3 semble avoir découvert les traces d’un passage ! »

Les deux aînés se figèrent momentanément en entendant cette clameur. « Vous l’avez trouvé ? » Une joie incontrôlable envahit soudainement leurs visages et après avoir échangé un regard, ils tournèrent le leur sur l’aire de repos et virent que Xiao Yan avait déjà ouvert les yeux. Il semblait à la fois choqué et surpris.

Le jeune homme sembla légèrement perdu puis se releva précipitamment de sa position d’entraînement, frotta le sable jaune de son corps et se précipita vers la silhouette qui courait vers eux. Il demanda en toute hâte : « Avez-vous découvert un point d’entrée ? »

Le mercenaire de la compagnie sourit jusqu’aux oreilles en disant : « Eh eh, il semblerait qu’on ait trouvé qu’une petite trace mais d’après notre expérience, il y a une grande possibilité que ce soit un couloir qui mène dans le sol.

« Bien ! » Frappant ses paumes l’une contre l’autre avec force, le jeune Dou Shi pressa le messager : « Vite, amène-y moi que j’y jette un oeil ! »

« D’accord ! » Le regard du mercenaire passa sur Xiao Ding et Xiao Li qui approchaient rapidement, puis il hocha la tête en souriant et se retourna en tout hâte pour ouvrir le chemin.

Ils coururent pendant quelques minutes derrière le mercenaire vers le nord ; beaucoup de monde trouvait sur place, discutant entre eux en entourant un terrain sablonneux légèrement sous-élevé.

« Poussez-vous ! Poussez-vous ! » cria l’homme en ouvrant la voie de force. Le jeune alchimiste le suivit et fut surpris de découvrir qu’il y avait un trou d’un demi-mètre de largeur creusé par les mercenaires au centre du sol concave. Il parcourut le trou des yeux et vit qu’il était d’un noir total. Un air légèrement chaud s’en dégageait également.

Xiao Yan pointa du doigt le trou sombre, demandant aux gens alentours « C’est là ? »

« Ahah, oui. Ce trou était bouché par du sable au départ, et si Qing Lin n’avait pas senti vestige de Qi étrange à cet endroit, je crains qu’il nous aurait été autrement difficile de trouver cette entrée. » répondit un des mercenaires en riant.

A ces mots, il tourna le regard vers la jeune fille devant lui et réalisa qu’elle avait du sable plein les cheveux. Cela étant, le bonheur couvrait son petit visage exquis.

Sentant son regard sur elle, Qing Lin le regarda avec timidité en clignant des yeux.

Il leva son pouce vers elle : « Ah ah, tu as fait un travail remarquable jeune fille ! » L’adolescent sourit doucement en voyant le sourire éclatant que son compliment avait fait naître chez la petite demoiselle. Il approcha lentement de l’entrée noire comme un four et, après un petit geste de la main, une Pierre de Lueur Sélène apparut dans sa main. Il la lança dans le trou.

La légère lueur de la pierre roula une paire de fois dans la cave ténébreuse avant de disparaitre petit à petit.

Le jeune homme fronça les sourcils devant la disparition rapide de la Pierre, et il dit doucement : « On dirait que le tunnel ne suit pas un tracé rectiligne… »

Le mercenaire qui avait ouvert la marche eut un sourire amer et répondit : « En effet. Nous avons fait une enquête préliminaire tout à l’heure, et avons découvert qu’il y a au moins dix tunnels et que chacun se courbe et chavire comme un énorme serpent. »

Le cadet fronça les sourcils, un peu vexé. « Hmm… »

Le rire de Xiao Ding résonna soudainement derrière lui : « Pourquoi n’enverrai-je pas des hommes fouiller les tunnels un à un ? »

Xiao Yan se retourna en regarda ses frères avant de secouer la tête et de dire : « Il est possible que ce soit dangereux là-dessous. La Compagnie de Métal du Désert a déjà mobilisé autant d’hommes pour m’aider à localiser le tunnel, et j’en suis pleinement satisfait. Si je les laissais y entrer, ils pourraient rencontrer un danger les blessant ou les tuant, et ce n’est pas quelque chose que je veux voir. »

Les mercenaires alentours rirent à gorge déployée : « Ke ke, frère Xiao Yan, tu n’as pas besoin de t’inquiéter. Personne n’a peur de mourir dans notre Compagnie ! »

Le Commandant réfléchit un moment avant de rire doucement : « Pourquoi ne ferions-nous pas comme ça : je vais choisir dix hommes plutôt forts qui t’accompagneront en dessous jeter un oeil. Je serais inquiet si tu descends tout seul ; après tout, si quoi que ce devait t’arriver, j’ai peur que notre Père dans sa furie vienne directement de Wu Tan pour nous massacrer. »

Le jeune hésita un moment à cette proposition, et ne put que hocher la tête d’un air impuissant. Il réfléchit silencieusement pendant un moment avant de dire : « Soit, mais si nous rencontrons une situation imprévue là-dessous, j’espère que grand-frère pourra mener tout le monde en sécurité. Quant à la mienne, vous n’avez pas besoin de vous en inquiéter… »

Xiao Li et Xiao Ding échangèrent un regard devant l’air sérieux de leur benjamin et hochèrent la tête. Ils ne doutaient plus de la force qu’il cachait après qu’il ait résolu le problème avec la Compagnie de Sable la veille.

Au moment où le Dou Shi s’apprêtait à bouger, la voix timide de Qing Lin fit lever ses sourcils de surprise. « Je…  Jeune Maître… Il y a encore des traces de Qi datant d’il y a six mois dans les tunnels en dessous, alors je pense que je devrais pouvoir vous guider vers le bon tunnel… »

Il pencha rapidement la tête vers elle, regarda la jeune fille qui était aussi mignonne qu’une poupée de porcelaine et dit joyeusement : « C’est vrai ? »

Elle couvrit sa bouche de sa main et rit en voyant le bonheur sur le visage du jeune homme avant de hocher la tête : « Oui. »

Xiao Yan bondit au dessus du trou et frotta la petite tête de Qing Lin : « Ah ah, quelle petite fille utile ! » Il se tourna vers ses frères et leur demanda en souriant : « On y va, dans ce cas ? »

« Ahah, d’accord. » Xiao Ding sourit et hocha la tête. Son regard parcourut les environs et il appela quelques noms. Après quoi, il se tourna vers les mercenaires restants et leur ordonna d’un air grave : « Renforcez les défenses autour du tunnel une fois que nous y serons entrés. Vous devez à tout prix empêcher qui que ce soit de venir causer des problèmes. Ce genre de structure de sable n’est pas stable alors si on n’y prête pas attention, elle pourrait s’effondrer et nous enterrer vivants… »

Les membres environnants de la Compagnie, en entendant l’ordre de leur chef, lui répondit avec férocité et à l’unisson : « Rassurez-vous Commandant, quiconque osant entrer dans cette région du désert pendant ce temps ne recevra aucune pitié de notre part ! »

Une fois cet ordre donné, il ne se sentit pas complètement rassuré, et pencha du coup à nouveau la tête vers Xiao Li et dit : « Quant à toi, frère cadet, tu devras prendre le commandement le temps que nous passons là-dessous. Je ne me sentirais pas rassuré si personne ne dirige les troupes à la surface. »

Le jeune commandant en second, qui voulait venir avec eux, ne put que hocher la tête d’un air impuissant.

Une fois qu’il eut tout préparé comme il voulait, Xiao Ding récupéra une longue corde, en testa la solidité puis l’attacha à un pilier de bois qui avait été correctement planté dans le sol. Il jeta l’autre côté de la corde dans le trou en même temps.

« Le tunnel n’est pas trop escarpé, mais cette corde va nous servir. Les gens à l’extérieur pourront tirer sur la corde pour remonter ceux en dessous si ils les entendent crier. » dit-il en se frottant les mains.

Xiao Yan sourit amèrement en voyant que son aîné avait même soigneusement réfléchi à ce détail. Il arriva devant l’entrée du tunnel, ouvrant ainsi le chemin ; il pencha la tête et fit un signe de la main à Qing Lin à côté de lui.

Celle-ci vint précipitamment vers lui se faisant, et une paire d’yeux vert sombre le fixa avec intelligence.

Le jeune homme parcourut ces yeux verts du regard et soupira d’émotion en son for intérieur. Il tendit ensuite la main et attira Qing Lin, qui était stupéfaite, contre lui. Il lui dit en souriant : « Tu nous montreras le chemin, tout à l’heure. »

La demoiselle était rouge écarlate à être étreinte par le jeune alchimiste. Elle baissa son petit visage et hocha gentiment la tête.

« Allez tout le monde, on y va ! » Xiao Yan rit légèrement, hocha la tête à l’attention de son Aîné, attrapa la corde et sauta dans le trou noir.

« Est-ce que cette Flamme Exceptionnelle existe vraiment là-dessous ? J’espère que je ne serai pas déçu… » marmonna-t-il doucement en glissant dans le tunnel, tout en serrant fermement Qing Lin contre sa poitrine.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 191
BTTH Chapitre 193

12 Commentaires

  1. Letyure

    Merci c:

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. psycho

    Merci pour le chapitre
    ps: j’espere qu’il va enfin la trouve 🙂

    Répondre
  4. dragondessonges

    merci pour le chapitre
    dapres le mangas se serai la flame du lotus demoniaque je pense a une autre classer dans la 30ene la quelle se serai dapres vous?

    Répondre
    1. dragondessonges

      desoler me sui tromper je croyer kil y aver une 40ene de flame execptionnel mais il ni en a 23 dapres vous ce serai la kel?

      Répondre
  5. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. nickylaboum

    merci

    Répondre
  7. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  8. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  10. Surimi

    Merci 🙂

    Répondre
  11. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com