BTTH Chapitre 193

BTTH Chapitre 192
BTTH Chapitre 194

Voilà donc le dernier BTTH régulier de la semaine ! Ne me haïssez pas pour la fin, je n’y peux rien :p

Bonne lecture et à toute pour le TDG bonus !

 

Chapitre 193 – Sonder

 

Xiao Yan serra fermement Qing Lin contre lui en descendant dans le tunnel d’un noire d’encre, suivant son tracé. La jeune fille tenait une Pierre de Lumière Sélène qui émettait une douce et légère lueur dans sa main, leur permettant ainsi de voir si le chemin devant eux était ou non obstrué.

Une dizaine de faibles lueurs les suivaient de près. Tout le monde avait le dos tourné contre le mur de ce couloir, ce qui provoquait un frottement façon ‘chi chi’ qui résonna dans le souterrain.

Tandis qu’il avançait, le jeune homme balaya du regard les deux murs de part et d’autre de lui. Il fut quelque peu stupéfait quand il réalisa, un long moment plus tard, que le tunnel était extrêmement lisse ; aucune pierre ne dépassait du mur. Le tunnel semblait, en y regardant de plus près, avoir été créé par un énorme rayon d’énergie qui a directement traversé le sol.

Après deux ou trois minutes de descente à vitesse constante, il vit enfin le bout du  tunnel. (NdT ce n’est pas explicité mais je suppose que le tunnel aboutit sur une zone plate quelques mètres plus bas ou du genre. Me demandez pas pourquoi l’auteur ne le dit pas…) Il se baissa légèrement sur ses jambes et atterrit au sol un moment plus tard dans un bruit étouffé. Il neutralisa complètement la force de la descente en se redressant.

Une fois en bas, le jeune alchimiste relâcha la petite demoiselle de son étreinte. Il lui tint la main, fit quelques pas en avant et balaya du regard les tunnels devant lui. Comme il s’y attendait, il découvrit une dizaine d’entrées de tunnels sombres.

Il secoua la tête d’un air désarmé, sourit et dit à Qing Lin : « Essaie de sentir quel est le bon tunnel. Les explorer un par un nous demanderait des jours de fouille. »

« D’accord. » Elle hocha la tête et tira de sa petite main celle de l’adolescent. Elle cligna des yeux ety trois minuscules points verts apparurent doucement dans ses pupilles vert sombre.

Xiao Yan fut incapable de relever ce changement à cause de la faible luminosité dans le tunnel.

Le jeune fille ferma lentement les yeux et se mit à sentir le Qi dans les tunnels ; le silence se fit à nouveau autour d’eux. Un moment plus tard, plusieurs bruits étouffés leur parvinrent de derrière : le jeune homme sût que Xiao Ding et les autres les avaient rattrapés.

Penchant la tête dans leur direction, il fit signe aux arrivants de garder le silence puis montra du doigt la demoiselle aux yeux clos.

Xiao Ding hocha la tête en le voyant faire. Il fit un signe de la main et les gens qui avaient atterri à sa suite ravalèrent leur question en comprenant de quoi il retournait.

L’Aîné et ses mercenaires tinrent proprement la corde dans leur main et de l’autre, ils dégainèrent lentement leur arme. Après quoi, ils avancèrent silencieusement, encerclèrent et protégèrent les deux gens au milieu. Leurs regards prudents continuèrent de balayer les alentours.

Le silence perdura un moment avant que Qing Lin ouvre enfin peu à peu ses yeux vert sombre. Sa petite main pointa un tunnel légèrement à leur gauche et elle dit : « Jeune Maître, tous les tunnels ont des traces de Qi mais c’est dans celui-ci qu’elles sont les plus denses. On dirait que la personne venue avant nous il y a six mois y a passé la majeure partie de son temps. »

L’adolescent parcourut le tunnel obscur en question du regard ; il avait clairement l’air extrêmement long. Où que se pose son regard, il ne voyait que des ténèbres et ne put s’empêcher de froncer les sourcils devant cette situation.

Les deux frères penchèrent la tête et s’échangèrent un regard. Le benjamin poussa alors un léger soupir et au moment où il allait ouvrir la marche, il fut arrêté par son aîné.

« Attends un peu… » Xiao Ding secoua la tête en direction de Xiao Yan puis se retourna et dit à un homme costaud à la carrure d’armoire normande : « Han Mu, peux-tu sonder un peu ce tunnel histoire de voir si quoique ce soit d’inhabituel y est caché ? »

« Oui Commandant. » Le grand type du nom de Han mu hocha la tête et se dirigea vers l’entrée du tunnel d’une obscurité totale. Là, il se pencha en avant, le visage de profil au sol tandis que ses deux mains plongèrent violemment dans le sable.

Le jeune Dou Shi demanda avec surprise : « Que fait-il ? »

« L’affinité élémentaire de Han Mu est une variante de l’élément terre : celui de sable… Du coup, il peut se servir de l’aide du sable dans le désert pour sentir le Qi caché que d’autres auraient du mal à sentir. » expliqua son Aîné.

« Dans ce genre d’endroit inexploré, nous devons être extrêmement prudent. Ce n’est pas sage que de charger au pif. »

L’adolescent sourit avant de soupirer : « Ah ah, il y a vraiment pas mal de gens uniques dans la Compagnie de Métal du Désert ! Il est bien mieux d’avoir ce genre de coopération collective plutôt que de fouiller au petit bonheur la chance dans son coin, en effet. »

« C’est n’est qu’un petit truc de survie. » Le Commandant secoua la tête d’un air désinvolte, puis la leva et regarda l’homme carré qui avait fini sa tâche. « Alors ? »

« Je n’ai pas pu sonder le couloir complètement… » Han Mu fronça les sourcils et secoua la tête, puis sourit amèrement : « Je l’ai sondé sur cinq cent mètres mais n’ai pas trouvé de Qi caché. Cependant, au moment où j’allais sonder un peu plus profond, j’ai découvert que l’énergie de type terre avait complètement disparu, et était remplacé par une énergie de type feu extrêmement chaude. Dans ce genre d’environnement, mon sondage devient inutile. »

Les deux frères en furent abasourdis : « L’énergie de type terre a disparu ? » En temps normal, c’était loin sous le désert que cette énergie devrait être la plus riche. Comment a-t-elle pu complètement disparaître ?

« On dirait qu’il y a quelque chose d’étrange là-dessous. » marmonna doucement le jeune alchimiste. Une flamme ardente envahit ses yeux noirs ; plus un endroit était bizarre, plus les chances d’y trouver une Flamme Exceptionnelle étaient grandes. Pour lui qui avait longuement cherché cette flamme, c’était indubitablement une excellente nouvelle !

Xiao Ding secoua la tête en le regardant. Il se retrouva à ravaler les avertissements qu’il voulait dire.

« Allons y jeter un oeil. Si nous voyons que quelque chose cloche, je suggère que nous battions en retraite avant tout et qu’ensuite, nous réfléchissions correctement à la situation. Après tout, nous savons déjà où il nous faut aller alors aussi longtemps que nous prenons le temps nécessaire, nous devrions trouver ce que nous cherchons. » dit-il gravement.

Xiao Yan sourit, toucha doucement la Lourde Règle Noire dans son dos et soupira. Il se mit devant Qing Lin et ouvrit la marche dans le tunnel obscur.

Il eut un peu froid en marchant dans ce couloir d’un noir d’encre. Il se lécha les lèvres et parcourut de ses yeux plissés les murs lisses. Son doigt frotta son anneau de stockage et il jeta rapidement une Pilule de Récupération d’Énergie dans sa bouche. C’était une habitude qu’il avait prise avant de faire quoi que ce soit. Après tout, il était difficile de dire quand ce petit plus de Dou Qi aurait la capacité de faire la différence entre la vie et la mort.

L’Aîné, qui était derrière son petit frère, donna ses ordres à voix basse aux membres de sa compagnie : « N’oubliez pas de placer une Pierre de Lueur Sélène sur le mur du tunnel tous les cinquante mètres… » Le jeune homme fit involontairement claquer sa langue ; quand son aîné faisait quelque chose, il s’assurait de couvrir tous les angles et de faire attention aux moindres détails.

Plus d’une dizaine de silhouettes humaines, sous la lumière des Pierres, marchèrent lentement dans le tunnel. Comme ils ne savaient pas quel genre de danger les attendait, tout le monde maintint un silence artificiel. On entendait rien d’autres que le léger frottement des pieds sur le sable.

Aucun d’entre eux n’avait la moindre idée du temps qui était passée dans cette obscurité. Ils continuèrent simplement leur progression, un peu tendus.  Quant au tunnel dans lequel ils se trouvaient, il avait l’air sans fin et personne n’arrivait à voir la moindre lumière à son bout… C’était comme s’ils marchaient continuellement vers le centre de la terre.

Alors qu’ils s’enfonçaient davantage dans cette galerie,  le jeune Dou Shi sentit le froid qui l’enveloppait disparaître abruptement, pour être remplacé par une légère chaleur.

Il ralentit ses pas petit à petit en éprouvant ce changement et pencha la tête pour regarder Xiao Ding et les autres. Il se lécha doucement les lèvres devant leur air ébahi et dit à voix basse : « L’énergie de terre n’a pas disparu. En fait, l’énergie de feu est si dense qu’elle a étouffé celle de terre au point qu’il est difficile de la détecter… »

« Nous venons seulement d’entrer dans la région d’énergie de type feu et elle est déjà si dense… Si nous continuons davantage, à quel point ça va devenir terrifiant ? Ne me dis pas qu’il y a vraiment une Flamme Exceptionnelle là-dessous ?! » dit le Commandant d’une voix stupéfaite.

Son benjamin se pinça les lèvres, la flamme du désir naissant dans son regard. Une Flamme Exceptionnelle était une merveille naturelle dont il rêvait depuis qu’il avait commencé à s’entraîner avec le Mantra de Flammes. A présent qu’une d’entre elles était apparue devant lui, ce bonheur soudain le laissa presque tremblant d’excitation.

Xiao Yan prit une grande inspiration, se retourna et dit sérieusement : « Allons-y, continuons de descendre. Si vous ne pouvez pas endurer la chaleur lancinante de l’énergie de type feu environnante, alors n’avancez plus. Autrement, vous risquez de finir en cendres si vous persistez… »

Personne n’osa prendre son avertissement à la légère devant son air sérieux, et tout le monde hocha la tête immédiatement : « En. »

Il baissa la tête et dit à la petite demoiselle : « Qing Lin, si tu sens que tu ne peux en supporter davantage, alors fais de même. Tu comprends ? »

« Oui Jeune Maître. » Elle hocha docilement la tête mais d’après son expression, elle n’avait pas l’air de trouver l’énergie environnante déplaisante.

Une fois les ordres transmis, le jeune homme serra son poing et s’enfonça vers les profondeurs du tunnel.

Le reste du trajet, l’énergie de feu alentour devint de plus en plus dense au fur et à mesure qu’ils descendaient plus profondément. Quelques mercenaires, plus faibles que les autres, commencèrent à ne plus pouvoir supporter la haute température et choisir, impuissants, d’abandonner.

Bien que certains soient restés derrière, la descente se poursuivit. Au final, seuls Xiao Yan, Xiao Ding et Qing Lin résistèrent et descendirent encore. Les autres abandonnèrent tous, incapables d’endurer les propriétés de plus en plus violentes de l’énergie de feu.

L’expression de l’alchimiste se fit de plus en plus sérieuse en même temps qu’il s’enfonçait plus profondément dans le tunnel. Une petite joie se cachait dans la sévérité de son expression ; elle venait du fait qu’il sentait que le Dou Qi de Flammes Violettes en lui avait automatiquement commencer à circuler rapidement en lui, en suivant les méridiens du Mantra de Flammes et ce sans qu’il fasse quoi que ce soit. C’était la première fois qu’une telle chose arrivait depuis le début de son entraînement.

Au détour d’un virage, une lueur rouge apparut au bout du tunnel pas très loin d’eux. L’adolescent en frémit d’excitation. Il essuya la transpiration de son visage, et sa voix était rauque quand il dit : « Nous y sommes presque… »

Les trois personnes accélérèrent leur allure pour la dernière ligne droite. Ils parcoururent rapidement le court chemin et arrivèrent finalement au bout du tunnel.

Là, choqués, ils virent un monde rouge et féroce..;

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 192
BTTH Chapitre 194

13 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. nickylaboum

    merci et arrf la fin que l’on n’aime pas avoir

    Répondre
  4. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. dragondessonges

    merci pour le chapitre merci aussi a l’auteur ki fai tou pour nous fair lenguire et dir ke la suite ne sera la que mardi sniff

    Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Je ne sait pas pourquoi mais j<ai tout d'un coup une formidable envie de maudire l'auteur…

    Répondre
  7. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  8. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!!

    Répondre
  9. Surimi

    Merci 🙂

    Répondre
  10. Tokaï

    Haaaaaa ! Merci !

    Répondre
  11. remy38m

    Tu sais Wazouille, je crois qu’on ne te dirai jamais assez à quel point tu es formidable: TU ES FORMIDABLE! Tu sors des super traductions de supers LN chinois (c’est comme ça que ça s’appelle?) et tout les jours!
    J’ai connu ton site il y a quelques mois alors que je cherchais la suite de Tales of demons and gods mais sous forme de BD (comme c’est en couleur ça doit être ça) et en version anglaise et je ne regretterai jamais d’avoir découvert tes productions…

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhh que de compliments, je ne sais que dire ! Je ne pense pas mériter autant d’éloges mais merci beaucoup, ça me va droit au coeur !
      Sois le bienvenu par ici remy !

      Répondre
  12. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com