BTTH Chapitre 201

BTTH Chapitre 200
BTTH Chapitre 202

Salut tout le monde ! La journée n’a pas été trop dure ? Voici un BTTH pour vous accompagner !

Bonne lecture à tous =)

 

 

Chapitre 201 – Légers profits

 

Yao Lao secoua la tête d’un air impuissant en voyant son disciple se jeter sur le lotus cyan. Il n’avait clairement pas récupéré de son choc : croyait-il vraiment pouvoir couper directement ce lotus ?

Le vieil homme soupira, agita sa paume et une force de succion immobilisa Xiao Yan juste au-dessus du trésor avant de le ramener à côté de lui.

« Imbécile. » Il pencha la tête et vit que le jeune homme le fixait d’un air déconcerté ; il rit amèrement, sortit une épée de métal de l’anneau et la jeta vers le lotus cyan.

Lorsque l’arme métallique arriva presque au-dessus de la plante, une flamme verte/bleue en sortit soudainement et la réduisit en un liquide frémissant en un clin d’œil.

Une sueur froide envahit le front du jeune Dou Shi, qui déglutit difficilement avant de sourire maladroitement à son maître.

« Ce lotus cyan est la fierté de la nature : il fera rapidement fondre tout métal ordinaire qui s’en approche. Si tu veux le trancher, tu dois utiliser des outils de jade pur pour éviter de le salir » dit doucement ce dernier. Il sortit ensuite immédiatement dix bouteilles de jade rouge de grande qualité. Une flamme blanche et dense apparut dans sa paume et fit fondre ces petites bouteilles en un liquide vert pâle. (NdT me demandez pas pourquoi il obtient du vert avec du rouge. Aucune idée. Mettons ça sur une réaction chimique :p) Le liquide frémit et se solidifia enfin en une longue règle de jade.

Le Maître en retira prudemment les impuretés pour la laisser aussi claire que du cristal et aussi belle que les feuilles du lotus.

Grâce à la propriété particulière de la Flamme Glaçant les Os, l’arme de jade fut totalement refroidie en un instant. Il la balança dans sa main doucement et la tendit à l’adolescent : « Utilise cette règle pour séparer le lotus du rhizome. »

Xiao Yan s’en saisit et sentit une chaleur extrêmement confortable se répandre dans sa main. Il ne put s’empêcher de faire claquer ses lèvres et eut davantage envie encore d’obtenir une Flamme Exceptionnelle. Il tint fermement la règle, nagea prudemment vers le lotus et coupa doucement à l’intersection de la plante et du rhizome. Le lotus cyan, digne d’une oeuvre-d’art, coula instantanément.

Yao Lao, qui était à côté, l’attira immédiatement à lui en l’aspirant et le laissa flotter lentement devant lui. Il avait l’air ému en le couvrant du regard.

Le jeune homme, de son côté, regarda le rhizome qui avalait sauvagement l’énergie de feu du magma alentour ; il se pourlécha les lèvres et dit en souriant : « Maître, ces racines sont capables d’absorber l’énergie sans limite, elles devraient donc être également une sorte de trésor unique, non ? Pourquoi ne les prendrions-nous pas également ? »

Contrairement à ce à quoi il s’attendant, le vieil homme qui observait la plante secoua la tête : « Nope. »

Le disciple en resta perplexe et demanda d’une voix stupéfaite : « Hein ? Pourquoi ? »

« Il vaut toujours mieux laisser une partie de ces merveilles spirituelles qui demandent des centaines de milliers d’années pour se former. Considère que tu fais une bonne action. Tu as beau avoir coupé le lotus cyan ce coup-ci, un autre se formera d’ici un millier d’années. Par contre, si tu emportes le rhizome avec toi… Alors les Flammes de Noyau Terrestre de Lotus Cyan disparaîtront à jamais de cette crypte, et ne réapparaîtront probablement pas… » Le vieillard fixa les racines gigotantes et soupira. Détruire les racines d’un ingrédient ou d’un objet spirituel est ce qui enragerait le plus les gens dans le monde des alchimistes. Après tout, les conditions nécessaires à leur apparition étaient vraiment trop strictes.

Le Dou Shi hocha la tête après être resté abasourdi un instant en entendant le soupir de son maître. Il rangea la règle verte dans l’anneau et tourna son regard vers le rhizome. Ensuite, il se retourna et fit face à Yao Lao en fixant le lotus cyan avec joie et désir.

Le fantôme compta les lueurs fluorescentes dans la plante et ne put s’empêcher de rire. « Un, deux, trois… Il y a en tout onze Graines de Lotus de Noyau de Feu ; ah ah, tu as vraiment de la chance. »

Xiao Yan demanda de but en blanc d’une voix confuse : « En fait, je suis vraiment curieux quant à pourquoi sa Majesté Médusa (NdT en Vo, c’est Reine Médusa tout le temps mais bon…) a laissé tous ces trésors ici quand elle est venue faucher la Flamme Exceptionnelle. Ne me dites pas que ça ne vaut rien à ses yeux ?! »

Son Maître sourit et dit : « Je te l’ai déjà dit. Tu peux avoir l’impression que séparer le lotus cyan des racines était facile tout à l’heure, en utilisant la règle de jade, mais c’eut été impossible pour toi d’y arriver si tu avais utiliser un outil composé d’un autre matériau, même de force. La Reine Médusa n’est pas une alchimiste, alors comment pourrait-elle connaître cette astuce ? De plus, elle a dû se blesser gravement par la Flamme Exceptionnelle en la volant. Si tu ajoutes à ça la chaleur du magma environnant et la pression, elle n’avait pas vraiment de temps à perdre… »  Il sortit ensuite à nouveau onze petites bouteilles de jade et la règle de l’anneau, avant de sortir avec précaution les graines du lotus et de les ranger dans les bouteilles.

Une fois le tout rangé, dans l’anneau, le vieillard le tendit à son disciple et le prévint : « Cache correctement ces trésors et ne laisse personne les voir, en particulier ce lotus cyan. Évite le plus possible de t’en servir, à part quand tu t’entraînes ; tu pourrais inutilement t’attirer des problèmes de la sorte. »

« En » Xiao Yan balaya les environs du regard après avoir placé l’anneau à son doigt, et réalisa que la lueur verte alentour semblait s’être réduite depuis qu’il avait récupéré le lotus.

« Allons nous-en. » Yao Lao jeta un œil alentour, puis il trembla et se changea en une flamme blanche et dense qui couvrit entièrement le jeune homme.

Celui-ci hocha légèrement la tête et soupira doucement : « En. » Il jeta un dernier regard au rhizome du lotus cyan, se lécha les lèvres et entama sa remontée, nageant rapidement hors de la lueur bleue/verte. (NdT quelle cupidité…)

Une fois hors de la lueur, l’adolescent fit un signe de la main au Serpent d’Esprit de Feu qui était à une certaine distance de là. Il le suivit ensuite et ils repartirent en suivant le chemin par lequel ils étaient venus avant.

Xiao Ding, à l’entrée du tunnel, fixait le lac de lave qui était inactif depuis un bon moment. « Pourquoi n’est-il pas encore sorti ? » Il avait beau s’être calmé peu auparavant, il recommençait petit à petit à être anxieux. Il faisait les cent pas les sourcils froncés, inquiet.

Qing Lin, à côté de lui, ouvrit légèrement les yeux. La lueur dans ses yeux vert sombres scintilla tandis qu’elle leva la tête et regarda le jeune homme qui piétinait. « Ne vous inquiétez pas, Commandant. Je viens de recevoir un message : le Jeune Maître est sur le chemin du retour. Il ne lui est rien arrivé. »

« Vraiment ? Ah… » Il poussa un soupir de soulagement, puis il marcha jusqu’à la sortie du tunnel et jeta un regard à la lave bouillonnant sans cesse, avant de pousser involontairement un rire amer. Il avait du mal à imaginer que son petit frère avait vraiment plongé là-dedans tout à l’heure.

« *soupir*… Ce mec est vraiment terrifiant. »

Avant même qu’il n’ait poussé son soupir, il entendit la surface du lac être percée : « Plop… » Il tourna précipitamment son regard sur la lave, et vit lentement apparaître la silhouette de son benjamin enveloppé d’une flamme blanche.

« Pfiouu… »

Xiao Yan expira longuement en sortant de la surface dense du magma. Il leva la tête et vit son frère au-dessus de lui lui faire signe de la main. Il posa son pied sur la lave et bondit dans les airs, où les Ailes de Nuage Violet sortirent de son dos tremblant. Il les battit ensuite et flotta vers le tunnel.

Quand son pied toucha la terre ferme, la flamme blanche disparut graduellement de son corps. Son dos trembla légèrement et dans un « suo », les Ailes redevinrent une fois de plus un tatouage noir.

Xiao Ding vint précipitamment vers lui : « Est-ce que ça va ? »

« Ahah, je vais bien. » Le jeune sourit en secouant la tête, puis se tourna vers le monde de lave de l’immense crypte. Il ne put s’empêcher de soupirer.

« Tu as ce que tu voulais?  » lui demanda l’Aîné en parcourant son visage du regard.

« Non… » Le coin de ses lèvres tressaillit tandis qu’il souriait amèrement. « Quelqu’un l’a pris avant moi. »

Le Commandant se figea : « Hein ? » Il réfléchit un moment et dit doucement : « Le propriétaire du Qi mystérieux, c’est ça ? »

L’adolescent sortit l’Écaille de Serpent Arc-en-ciel et l’agita devant lui avec un sourire amer : « Ah, il serait peut-être plus exact d’en parler comme de la Reine Médusa. »

« Oh, une Écaille de Serpent Arc-en-ciel… C’est vraiment elle… » Le même sourire apparut sur les lèvres de Xiao Ding tandis qu’il soupira.

Le jeune alchimiste hocha la tête et pinça ses lèvres avant de dire à voix basse : « J’ai trouvé dans quel coin se trouvait la Flamme Exceptionnel, aussi me dirigerai-je directement au cœur du Désert Tager en sortant d’ici. Je prévois de piquer la Flamme à sa Majesté Médusa si j’en ai l’occasion. »

L’Aîné en resta momentanément abasourdi avant de changer radicalement d’expression et de hurler involontairement : « Quoi ? Tu veux voler la Flamme des mains de la Reine ? »

La férocité de la Reine Médusa était toute aussi connue que sa coquetterie dans les régions entourant le désert. Beaucoup des habitants des villes alentours étaient terrorisés par cette dernière au point d’en trembler en entendant son nom. Du coup, quand son benjamin lui annonça qu’il voulait provoquer sa Majesté, il trouva quand-même l’idée grotesque.

Après tout, la Reine Médusa était quelqu’un d’extrêmement puissant, connue à travers tout l’Empire Jia Ma, pas comme Luo Bu de la Ville du Désert Rocailleux, quoi. Autrefois, quand l’Empire avait voulu lancer une attaque contre la tribu des hommes-serpents, il avait obtenu l’aide de trois Dou Wang en plus de ses soldats. Malgré cela, ces trois là furent sérieusement blessés par la Reine et l’expédition fut forcée de battre en retraite. Rien que par cette histoire, on pouvait voir que la réputation de férocité de Médusa n’était pas infondée.

Xiao Yan le rassura et lui sourit : « Héhé, détends-toi Grand-frère. Je vais juste essayer. J’ai confiance dans ma capacité à fuir, si je devais échouer. »

Xiao Ding ne put que secouer la tête d’un air impuissant devant son insistance. Il fronça les sourcils : « Tu… Bon sang… »

Le benjamin fit un geste de la main, se retourna et se dirigea vers le tunnel. « Ahah, allez rentrons, rentrons. Je vais rentrer me reposer pour la nuit et demain, je partirai pour le cœur du Désert Tager. » Son aîné soupira et le suivit.

En voyant les deux jeunes maîtres faire demi-tour et partir, Qing Lin siffla en toute hâte vers le lac de lave. La lueur sur les fronts des têtes du serpent bicéphale devint plus forte et un instant plus tard, l’énorme corps du reptile rétrécit et se changea en une lueur verte qui bondit dans les manches de la jeune fille.

Elle tapota ses manches curieusement de sa petite main ; un sourire apparut sur son petit visage et elle murmura : « Ne fais pas de bêtises, autrement le Jeune Maître se fâchera et je t’abandonnerai. »

« Hisss… » Un léger sifflement mécontent résonna à cette menace, marquant probablement la désapprobation de la créature face à ce traitement.

La demoiselle couvrit sa petit bouche et rit doucement : « Hihi. » Elle leva sa petite main et sautilla joyeusement jusqu’à rattraper les deux frères. Ils disparurent tous les trois peu à peu dans le tunnel sombre.

Tandis que les pas des trois personnes s’évanouirent lentement au loin, l’énorme crypte de lave retrouva à nouveau un calme éternel…

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 200
BTTH Chapitre 202

12 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Ptitkudo

    Merci !!

    Répondre
  3. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!

    Répondre
  4. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  7. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. nickylaboum

    merci

    Répondre
  9. Surimi

    Merci

    Répondre
  10. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  12. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com