BTTH Chapitre 207

BTTH chapitre 206
BTTH Chapitre 208

Pfiou, enfin terminé ! Ce chapitre était moyennement traduit en VA, donc ça m’a pris du temps avec la VO x) Vous pouvez remercier la générosité d’Axel, de JeanPaul et de James !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 207 – La mystérieuse personne en noir

 

 

Xiao Yan observait la bataille au loin avec un air abasourdi. Les occasionnelles ondes de choc lui parvenant des combats faisaient trembler son cœur ; selon ses calculs, il pourrait être instantanément gravement blessé si une de ces ondes le touchait sans qu’il ne fasse attention.

« Est-ce à quoi ressemble une bataille entre Dou Wangs ? » Il ne put s’empêcher de déglutir sa salive en regardant d’un air absent les énormes craquelures qui se répandaient de l’endroit où les trois combattants luttaient.

« Bang ! » Une explosion intense d’énergie éclata tout d’un coup tandis que le sable éclaboussa les environs et emplit le ciel. Un moment plus tard, il retomba peu à peu et les trois ombres bondirent en arrière, hors du champ de bataille.

Trois paires d’yeux s’échangeaient des regards dans les airs, et chacune contenait une intention de tuer visible.

Le jeune alchimiste balaya du regard le combat qui s’était soudainement calmé, et réalisa que Yue Mei était visiblement désavantagée au vu de son teint pâle. Yan Shi et Feng Li, de leur côté, se retrouvaient avec des vêtements un peu déchirés grâce à leurs efforts conjoints ; leur Qi était calme et fort donc il était évident qu’ils n’étaient pas blessés.

« Les humains n’ont en effet aucune honte… Seule, effectivement, je ne fais pas le poids face à vous deux. Cependant, si je veux quitter ce désert, vous ne pouvez rien faire pour m’en empêcher ! » Sa poitrine ample monta et descendit doucement. Après avoir brièvement mesuré la puissance du camp opposé, elle oublia toute idée de se battre témérairement. Elle sourit froidement d’un air moqueur, et forma quelques sceaux de ses mains.

Yan Shi fronça les sourcils en voyant le Dou Qi qui surgissait de la femme-serpent et cria : « Arrêtez-la ! »

Une fois cela dit, Feng Li qui était à côté de lui se changea en une brise et se précipita vers Yue Mei à la vitesse de l’éclair.

« Technique de Serpent : Division ! » Cette dernière fixa froidement la bourrasque qui se dirigeait vers elle à toute vitesse et se mit à trembler. Ensuite, sous le regard choqué de tous, elle explosa tout d’un coup…

Il n’y eut pas de chair ou de sang projetés dans l’explosion ; au lieu de ça, d’innombrables gros serpents d’énergie bleu-vert apparurent au point d’origine de l’explosion et se faisant, ils se mirent à fuir à toute vitesse dans toutes les directions.

« Quelle étrange technique serpentine… » Yan Shi agita mollement la main et provoqua plus d’une dizaine d’explosions de Dou Qi, qui réduisirent une centaine de serpents en poussière. Cependant, même ainsi, un grand nombre de reptiles parvinrent à s’échapper et à s’enfoncer dans le sable.

L’homme entre deux âges ne put que soupirer en souriant amèrement en regardant les gros serpents s’enfuir : « Ugh… Il est effectivement difficile de tuer un homme-serpent puissant dans le désert. Ce genre de technique de fuite est difficile à contrer. »

À ces mots, les quelques personnes autour de lui qui faisaient tout leur possibles pour tuer les reptiles fuyards opinèrent du chef. Il était impossible de bloquer cette étrange technique serpentine à moins de s’y être complètement préparé. Xiao Yan, assis sur une dune, observa les gros serpents s’enfonçant un peu partout dans le sable d’un air abasourdi. Il ne put s’empêcher de faire claquer ses lèvres. Elle n’était pas un peu trop incroyable, cette femme-là ? Elle possédait vraiment ce genre de technique permettant de sauver sa vie ! Pas étonnant qu’elle n’ait pas choisi immédiatement de fuir devant l’équipe adverse terrifiante ! C’était à cause de cet atout…

« Ugh, mais heureusement, je suis enfin débarrassé de cette femme… » Peu importe comment on voyait la chose, cette furie qui en avait après sa vie avait enfin fui. L’adolescent poussa un soupir de soulagement, tendit la main et ramassa la Lourde Règle Noire à côté de lui et la récupéra. Cependant, son expression changea tout d’un coup alors qu’il venait de se lever.

Un énorme serpent d’énergie cyan jaillit d’une dune à quelques mètres de lui. Il ouvrit son énorme gueule, passa à travers le sable et visa violemment le cou du jeune homme dans l’intention de le mordre.

« Bordel ! » Cette attaque surprise l’empêcha de réagir à temps et à ce moment, il ne put que regarder le reptile se rapprocher de plus en plus avec sa gueule terrifiante.

L’homme d’âge moyen et les autres sentirent le serpent jaillir de la dune avant même le jeune alchimiste, mais ils hésitèrent en voyant qui était sa cible.

Ces gens puissants ne le connaissaient pas ; ajoutez à ça leur caractère indifférent et le fait qu’aucun d’entre eux ne soit quelqu’un de bien, ils se détendirent en voyant que la cible était quelqu’un n’ayant rien à voir avec eux. Bien qu’ils envoyèrent tout de même une attaque de Dou Qi symbolique vers le reptile, il était évident que leurs attaques n’étaient pas assez rapides pour le frapper avant qu’il ne morde le jeune Dou Shi.

Xiao Yan était peut-être face à un danger imminent, il restait néanmoins conscient de ce qui l’entourait ; aussi, quand il remarqua le léger changement dans le comportement des puissants, son cœur plongea dans sa poitrine et ses lèvres tressaillirent. Il se prépara à résister de force à l’attaque de l’énorme serpent quand quelqu’un que personne ne s’attendait à voir agir se mit tout à coup en branle.

La mystérieuse personne en noir avait commencé à bouger juste au moment où le serpent avait bondi, et laissa de profondes empreintes de pas sans pour autant faire le moindre bruit. Elle accéléra davantage encore en remarquant le comportement de ses compagnons. Un reniflement qu’elle seule pouvait entendre résonna sous sa capuche.

Cette personne ne put attendre davantage quand elle vit que le serpent n’était plus qu’à cinquante centimètres. Elle tapota du bout du pied le sol et son corps se change en un filet lumineux, semblant se téléporter devant lui. Elle fit jaillir une force féroce informe de sa manche qu’elle agita et réduisit instantanément le serpent d’énergie hideux à néant.

L’homme en robe noir sembla saisi d’une fureur difficile à apaiser une fois le reptile vaincu. Il renifla à nouveau et frappa le sol du pied. Une force d’une férocité incomparable s’immisça instantanément dans le sable et jaillit tout d’un coup dans une certaine direction. Un moment plus tard, on entendit un cri de douleur étouffé résonner à cent mètres de là et le propriétaire de la voix s’enfuit précipitamment, avec quelques blessures.

La personne mystérieuse qui était soudainement apparue devant l’adolescent l’avait empêché d’être gravement blessé, aussi le rythme cardiaque irrégulier de se dernier se calma sur le champ. Il s’essuya le front et réalisa avec stupéfaction qu’il était déjà couvert de sueurs froides.

Il haleta un peu, encore effrayé puis regarda d’un air respectueux son sauveteur et lui dit : « Merci de m’avoir sauvé, Senior. »

La robe noire bougea un peu mais la personne ne parla pas ; elle semblait hocher la tête.

« Uh… » L’homme entre deux âges et ses compagnons avaient tous l’air stupéfaits de voir cette personne agir tout d’un coup. Ils la connaissaient extrêmement bien, et c’était le plus indifférent du groupe. Un étranger pouvait mourir devant elle ou même plusieurs, il continuerait de les observer indifférent. Elle sauverait très rarement ceux qu’elle ne connaissait pas. Du coup, quand ils la virent bondir à la rescousse de cet inconnu, ils en restèrent quelque peu coi.

La stupéfaction disparut en un éclair du visage du vieux He et il marcha en souriant vers le jeune homme : « Ke ke, tout va bien petit frère ? Tu es très courageux de venir seul au cœur du désert. Si nous n’avions pas sentit une onde énergétique intense ce soir, tu aurais vraiment pu être capturé par cette femme et amené à sa tribu. »

Xiao Yan lui jeta un oeil et lui répondit en souriant : « Je vais bien, merci à vous Seniors. »

« Ne traîne pas ici davantage, les environs vont bientôt devenir chaotiques. Quitte le désert le plus vite possible » dit la mystérieuse personne en noire qui lui tournait le dos en remettant doucement de l’ordre dans sa tenue. Sa voix paraissait relativement rauque et douce.

Le jeune homme comme celui entre deux âges eurent tout deux l’air perplexe devant cette voix si éraillée qu’elle ressemblait à un grincement de dents : « Hu ? »

L’homme mûr cligna des yeux de surprise et laissa son doute s’échapper de ses lèvres : « Ta… Ta voix ? »

L’homme en noir fit soudain un geste derrière lui, et une vague de sable vola vers la bouche de son interlocuteur, le forçant à ravaler immédiatement ses mots. Sa voix rauque semblait légèrement impatiente : « Je vais bien, allons-y. Ne perds pas de temps ! »

Le vieux He sembla perplexe face à son collègue qui était soudainement devenu bizarre, et se demanda s’il l’avait accidentellement provoqué.

Il y réfléchit un moment mais sembla ne pas arriver à comprendre ce qui pouvait clocher. Il ne put que secouer la tête d’un air désarmé et souffla dans un sifflet, la tête levée vers le ciel. Une énorme Bête Magique vert sombre apparut sur le champ dans le ciel et battit ses énormes ailes en descendant lentement.

La personne encapuchonnée se retourna et allait bondir vers le ciel quand son regard baladeur s’arrêta tout d’un coup sur la règle noire dans la main du Dou Shi. Elle hésita un moment puis serra son poing, dérobant ainsi l’arme qu’il tenait en main sans la toucher.

« Vous… » Le jeune alchimiste resta perplexe en sentant ce que cet homme faisait. Il écarquilla les yeux, croyant qu’il lui volait sa lourde règle.

« Ta règle a été couverte par le venin de serpent de la femme de tout à l’heure. Si tu utilisais ton Dou Qi en la tenant, il aurait saisi l’occasion pour s’introduire en toi. » Une brise maintenant la règle devant la personne en noire ; un Dou Qi vert s’échappa de sa robe et couvrit l’arme, avant d’en retirer le peu de venin qu’elle contenait.

Xiao Yan fut abasourdi en l’écoutant et eut immédiatement l’air embarrassé.

Une fois le venin retiré, la lourde règle tomba et se planta profondément dans une dune. Ayant terminé ce qu’il avait à faire, le mystérieux homme en robe noire ne resta pas davantage et bondit instantanément sur le dos de l’énorme Bête Magique, où il s’assit en tailleur et resta silencieux.

Les puissants compagnons de cette personne lui jetèrent un œil, puis balayèrent d’un regard étrange le jeune homme. Ils étaient vraiment suspicieux et marmonnèrent : « C’est vraiment étrange… Quand est-elle devenue aussi serviable ? Non seulement elle l’a sauvé, mais elle l’a même aidé à retirer le poison. On vient vraiment de passer une nuit incroyable… »

Quand ils arrivèrent à cette conclusion, ils ne purent que murmurer d’un air impuissant : « Quel veinard. » Après quoi, ils sautèrent sur le dos de la créature sous le regard totalement confus de l’adolescent, et disparurent rapidement à l’horizon du désert accompagnés d’un vent féroce.

Le vent nocturne souffla sur le désert interminable en faisant voler le sable… Ce n’est qu’un long moment plus tard que le Dou Shi fit claquer ses lèvres et murmura avec un sourire amer : « Quelle nuit déconcertante… »

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH chapitre 206
BTTH Chapitre 208

13 Commentaires

  1. iceTrap

    je vais pas le cacher j ai spam le bouton refresh pour savoir si un nouveau chap était sortit

    MERCI

    Répondre
  2. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Askidox

    Je suis sur que le mec en noir c’est la meuf avec qui il était dans les montagnes

    Répondre
    1. Lauvel

      J’ai pensais la même chose ! :p

      Répondre
  4. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. Conan

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  6. Surimi

    Merci

    Répondre
  7. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. nickylaboum

    merci j’ai vue ce passage quoi qu’un peu différent en manga et dans ce passage on voit la silhouette du type en capuche et on peut deviner qui c’est mais reste que cette histoire en manga ou nl et vraiment très prenante

    Répondre
  9. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre
  12. newkan

    nyark , on c’est tous qui c’est en lisant le ‘elle’ , celle qui a subi l’aphrodisiaque avec notre jeune hero B)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!