BTTH Chapitre 211

BTTH Chapitre 210
BTTH Chapitre 212

Avant-dernier chapitre régulier de la semaine pour BTTH, mais quel chapitre ! Cette série est de mieux en mieux 😀

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 211 – L’offre généreuse de Gu He, le Roi des Pilules

 

Gu He et Yan Shi, celui qui parlait d’une voix tonitruante, reculèrent tous deux involontairement d’un pas discret vers la personne en robe noire qui restait silencieuse, en regardant la Reine Médusa qui venait d’apparaître. Elle était la seule sur place à pouvoir se mesurer à sa Majesté, dont la réputation féroce était crainte à travers tout l’Empire Jia Ma.

La Reine, haut dans le ciel, baissa la tête pour regarder l’alchimiste : « Vous me cherchiez ? » Ses lèvres rouges formèrent un arc délicat et à ce moment, tout son être dégagea un attrait ensorcelant : chacune de ses mimiques laissa les Dou Lings derrière l’homme entre deux âges dans un état second.

Gu He prit une légère inspiration sous le regard de sa Majesté qui souriait, et étouffa les émotions qu’elle faisait naître en lui. Il leva la tête et sourit : « Reine Médusa, votre Majesté, je suis honoré de vous rencontrer. Je suis Gu He, de l’Empire Jia Ma. »

La Reine parcourut du regard la mystérieuse personne en noir et dit en souriant : « J’ai entendu parler de toi, Gu He le Roi des Pilules. Un alchimiste de sixième rang est vraiment extraordinaire, pour parvenir à obtenir l’aide d’un Dou Huang. »

« Dis-moi, pourquoi es-tu venu ici me trouver ? Bien que ton entrée forcée sur le territoire de ma race soit extrêmement grossier, les Hommes-Serpents ne sont pas une race de gens déraisonnables. » Un éclair de ruse traversa les yeux limpides de sa Majesté serpentine en observant l’alchimiste qui soupirait de soulagement. Elle dit doucement : « À ce propos, la réputation d’alchimiste du Roi des Pilules est bien connue à travers tout l’empire aussi le moment venu, tu pourras toujours t’engager à nous compenser la perte que ce petit désagrément a provoqué avec un petit quelque chose, pas vrai Grand-Maître Gu He ? »

« Uh… » Ce dernier eut un sourire quelque peu embarrassé. Fort heureusement pour lui, c’était un homme ayant à la fois de l’expérience et de l’intelligence, aussi joua-t’il le rôle de l’idiot, secoua latéralement sa main levée à la verticale et dit en souriant : « C’était en effet grossier de notre part que de pénétrer par la force sur votre territoire. Je vous compenserai pour la perte engendrée. »

« Ge ge, Grand-Maître Gu He est vraiment quelqu’un ouvert d’esprit. » Sa Majesté toucha ses lèvres rouges et rit doucement. Elle cligna ses longs cils et dit avec un petit rire : « Pourquoi ne pas nous dire à présent pourquoi tu as invité autant d’amis et fait autant d’efforts pour arriver sur le territoire de notre peuple d’Hommes-Serpents, Grand-Maître ? »

L’expression de l’alchimiste se fit sérieuse quand la conversation arriva au sujet principal. Il resta silencieux un moment à choisir quels mots employer. L’air hilare de la Reine pouvait la faire paraître inoffensive, mais il savait parfaitement que cette femme ensorcelante avait réduit trois Dou Lings en purée qui couvrit le ciel, à l’époque de la guerre entre l’Empire Jia Ma et les hommes-serpents. Ses méthodes vicieuses suffisaient à glacer le sang de gens qui, pourtant, léchaient le sang de leurs lames. De plus, il savait également que la force de sa majesté la plaçait parmi la crème des Dou Huangs et si l’empire n’avait pas eu trois Dou Huangs de son côté, la guerre aurait certainement pris un autre cours.

Gu He savait parfaitement qu’il n’avait pas invité le mystérieux individu en robe noire pour se battre contre la reine serpentine ; lui seul pouvait la bloquer au cas où elle aurait l’intention de les tuer, évitant ainsi aux autres de périr de ses mains.

Il expira lentement et leva la tête. Il observa la Reine qui flottait dans les airs et dit d’une voix grave : « Je suis venu ici pour la Flamme Exceptionnelle que votre Majesté a obtenue ! »

La voix de basse de l’alchimiste se propagea lentement dans le ciel et rendit les alentours déjà calmes plus silencieux encore.

Xiao Yan soupira lentement depuis sous sa pile de rochers et dit doucement, avec un sourire amer aux lèvres : « Uh… Alors ce type est également venu ici pour la Flamme de Noyau Terrestre de Lotus Vert… »

Mo Basi et Yue Mei eurent tout deux l’air abasourdi à cette révélation : « Une Flamme Céleste ? Quand sa Majesté a-t’elle obtenu une chose pareille ? » Ils ignoraient clairement que la Reine l’avait obtenue dans les parages de la Ville du Désert Rocailleux six mois plus tôt.

« Dans quel but sa Majesté a-t’elle obtenu cette Flamme Exceptionnelle ? » Yue Mei était quelque peu perplexe et cligna les yeux. Elle sembla se souvenir de quelque chose un moment plus tard ; son expression changea du tout au tout tandis qu’elle se tournait vers Mo Basi avec qui elle échangea un regard. Elle dit doucement d’une voix stupéfaite :  » Ne me dis pas que c’est… »

« Ça doit être ça. Autrement, sa Majesté n’aurait pas fait autant d’efforts pour trouver une de ces Flammes. Elle ne devrait pas en avoir usage pour autre chose que ça… » répondit son compagnon après avoir pris une légère inspiration.

La femme serpentine agita ses mains en tous sens en disant, un sourire amer aux lèvres : « Mais… mon dieu, les chances de réussir sont terriblement minces ! Si quoi que ce soit devait arriver à sa Majesté, alors notre race d’Hommes-Serpents… »

« Ugh… Sa Majesté est une Dou Huang depuis tellement d’années qu’elle doit être un peu impatiente. Elle a beau ne pas avoir l’air de trop se soucier de ce genre de choses, je sais très bien qu’elle veut devenir plus puissante. La puissance de notre race monterait en flèche si elle devenait une Dou Zong, et nous n’aurions plus à rester coincés dans ce désert interminable. On s’y est peut-être adaptés après tant d’années, mais ce n’est pas un endroit pour nous. Notre sang est froid, après tout » (NdT : non, je ne ferai pas de commentaires sur ce non-sens biologique. Zut ><) soupira doucement son camarade.

Yue Mei soupira également. Elle leva la tête et tourna un regard amer vers sa reine, dont le joli sourire devenait lentement indifférence.

« La Flamme Exceptionnelle ? Comment avez-vous appris que j’en avais obtenu une ? » Son doigt délicat lissa les cheveux noirs tombés sur son front, et une légère froideur traversa ses beaux yeux légèrement violets.

« J’étais également dans le désert il y a six mois ; je cherchais un ingrédient médicinal quand j’ai senti par hasard la présence d’une Flamme Exceptionnelle dans les parages. J’ai alors suivi sa trace et bien que je ne sois pas tombé sur votre Majesté, j’ai trouvé quelques morceaux d’écailles à sept couleurs tâchés de sang… Ces écailles particulières n’apparaissent que sur le corps de votre Majesté quand elle se bat de toutes ses forces, et j’ai senti sur ces écailles l’odeur d’une Flamme Exceptionnelle. J’en ai donc déduit que vous aviez été blessée par cette Flamme quand vous l’avez emportée avec vous » dit doucement Gu He.

La Reine Médusa se lécha doucement les lèvres. Sa paire de pupilles étranges fixait intensément l’alchimiste d’un regard où traînait une légère froideur.

Celui-ci recula prudemment derrière la personne en robe noire en sentant ce regard hostile. Il sourit amèrement et dit : « Votre Majesté, je n’ai vraiment aucune autre intention. Je pense que votre Majesté devrait parfaitement savoir à quel point ce genre de flamme est important pour un alchimiste. J’ai visité bien des endroits bizarres dans l’Empire Jia Ma pour en trouver une… Le sang des Hommes-Serpents est froid, la Flamme Exceptionnelle ne vous apporte pas grand-chose et c’est pourquoi j’espère que votre Majesté me permettra de vous proposer d’autres choses en échange de cette flamme en votre possession. »

« Tu veux me l’échanger ? » Elle plissa les yeux d’un air moqueur et rit doucement : « Tu devrais savoir mieux que moi quel est la puissance d’une Flamme Exceptionnelle puisque tu es un alchimiste alors dis-moi, que vas-tu sortir qui puisse avoir une valeur égale ? »

Le Grand-Maître fronça légèrement les sourcils et réfléchit un moment. Une expression rare de douleur apparut sur son visage, puis il leva la tête et dit d’une voix grave : « Je suis prêt à échanger la Flamme de votre Majesté contre deux Pilule d’Esprit Combatif, pilules de sixième rang… et une Pilule de Transformation Physique de septième rang ! Qu’en dites-vous ? »

Yan Shi et ses autres compagnons regardèrent Gu He avec des yeux écarquillés et des expressions stupéfaites. Même le type en robe noir pencha la tête, et un regard perplexe apparut de sous sa capuche. Il était évident qu’il ne s’attendait pas à ce qu’il se montre aussi généreux pour obtenir la Flamme Exceptionnelle.

Une Pilule d’Esprit Combatif de sixième rang était si fantastique que n’importe que Dou Wang en voudrait, tant ses effets rendraient les gens désireux de s’en emparer. Elle permettait à tout expert de ce niveau qui l’avalait d’augmenter leur puissance d’une étoile !

En d’autres termes, si un Dou Wang deux étoiles en mangeait une, il pourrait percer à trois étoiles en l’espace de quelques jours ! Il faut savoir qu’en atteignant le niveau de Dou Wang, la distance séparant chaque étoile était absolument énorme, et de nombreux Dou Wang stagnaient à la même étoile même après s’être entraînés dur pendant des années. Rien que ce fait permettait de comprendre à quel point une Pilule d’Esprit Combatif était précieuse.

Les effets de cette pilule la rendaient très attirante aux yeux de tous, mais ceux qui l’avaient déjà consommée une fois développaient une énorme résistance à ces fameux effets au point qu’en manger une deuxième ne servait basiquement à rien. En gros, un Dou Wang ne pouvait en utiliser une qu’une fois au cours de leur vie.

Même ainsi, les Pilules d’Esprit Combatif restaient une des médecines les plus convoitées parmi les puissants, et de nombreuses personnes étaient prêtes à payer un prix astronomique pour s’en procurer une !

La Pilule de Changement Physique de septième rang, comparée à la pilule de sixième rang évoquée précédemment… choquait davantage encore les gens.

Cette pilule suffisait à rendre d’innombrables bêtes magiques du niveau de Dou Huang absolument dingues. Pourquoi ? Parce qu’à partir du moment où elles pouvaient en avoir une, elles pourraient alors complètement abandonner leurs corps de bêtes, et posséder à la fois la longévité d’une bête magique et le talent à l’entraînement d’un humain. Une bête qui obtenait ces deux capacités spéciales pouvait alors parfaitement avoir le potentiel de devenir un Dou Zhong ou même un Dou Sheng !

Vu que les pilules que Gu He avaient sorties pouvaient provoquer des émeutes, il n’était pas surprenant que Yan Shi et les autres aient été quelque peu incrédules.

Xiao Yan, sous ses rochers, était abasourdi en regardant l’alchimiste dans les airs. « Putain de merde… Il n’est pas un peu trop généreux ce mec-là ? » Il se reprit peu à peu un moment plus tard et marmonna en lui-même : « Il est vraiment digne d’être le numéro 1 parmi les alchimistes de l’Empire Jia Ma. Il possède même une de ces précieuses Pilule de Transformation Physique… » On dirait qu’il a bien l’intention d’obtenir la Flamme Exceptionnelle. »

Yao Lao soupira d’un air ému avant de dire d’un air dédaigneux : « Il est très généreux, en effet. Cependant, il n’a quasi aucune chance de parvenir à raffiner une Pilule d’Esprit Combatif avec son niveau actuel d’alchimie. Quant à la Pilule de Transformation Physique, il lui est impossible de la raffiner, purement et simplement. » Il avait personnellement raffiné une Pilule de Transformation Physique à l’époque et savait naturellement à quel point il était difficile et pénible de raffiner une pilule médicinale de ce genre. Sans l’aide de sa Flamme Exceptionnelle, il lui aurait été extrêmement difficile de réussir ce tour de force.

Le jeune homme hocha la tête, puis la leva pour regarder Yue Mei et Mo Basi, qui étaient clairement choqués par la proposition du Grand-Maître. Leurs expressions abasourdies étaient plutôt amusantes.

Il tourna ensuite son regard sur la Reine Médusa qui flottait dans les airs. Il serra fermement son poing et murmura : « Va-t’elle accepter cette offre ? »

Tout ceux qui se demandaient la même chose que lui, dont Gu He lui-même, regardèrent sa Majesté d’un air anxieux en attendant qu’elle réponde.

La reine serpentine resta silencieuse un long moment sous le regard d’innombrables paires d’yeux. Elle finit enfin par soupirer doucement, pinça ses désirables lèvres rouges et regarda le Grand-Maître de ses beaux yeux teintés de regret. Elle dit d’une voix impuissante : « Je dois admettre que les termes de ton offre sont extrêmement attirants, mais… »

« Je suis désolée, je ne ferai pas d’échange avec toi ! »

 

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 210
BTTH Chapitre 212

11 Commentaires

  1. Letyure

    Merci c:

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre. Dernier chapitre de la semaine?? Je suis en congé et il est vrai que j’ai tendance à perdre la notion du temps, mais…il ne me semble pas être encore samedi. Si oui, mon cas est plus désespéré que je ne le croyais ^^’

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Oups oui non, je ne sais plus où j’en suis :p Le dernier sera bien samedi !

      Répondre
    2. EiOoku

      tu m’a achevé Mais en effet Ca me paraît bisarre, j’ai du louper quelque chosf

      Répondre
  3. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Surimi

    Merci

    Répondre
  6. nickylaboum

    merci

    Répondre
  7. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Je me demande qui aura la flamme exceptionnel au final…

    Répondre
  8. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  9. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!