BTTH Chapitre 216

BTTH Chapitre 215
BTTH Chapitre 217

Pfiou, j’ai mal partout mais voilà le chapitre bonus que James a rendu possible par sa générosité ! Un grand merci à lui, comme toujours ! <3

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 216 – Évolution réussie ?

 

Xiao Yan trembla violemment en entendant le cri perçant que poussait la Reine Médusa depuis la Flamme Exceptionnelle. Son regard passa au travers du couvert que lui offraient les feuilles de bambou, et il observa l’amas de flammes cyan flottant dans les airs au sein duquel un énorme serpent violet s’agitait violemment. Il put clairement voir, sur les parties du corps du reptile qui lui étaient visibles, que ses écailles commencèrent rapidement à se tordre peu après avoir été plongées dans la flamme. Elles furent rapidement calcinées par cette dernière et finirent par tomber mollement du corps de la bête.

Du sang frais jaillit derrière les écailles tombées mais cela étant à l’instant où il sortit, il fut évaporé par la température terrifiante de la Flamme Exceptionnelle. Finalement, le corps du serpent fut parcouru par de nouvelles cicatrices rouge-sang horrifiantes.

« Zhi… Zhi… »

L’adolescent pouvait même entendre les craquements qu’émettait la flamme. L’énorme serpent violet, quant à lui, se mit à rétrécir à vu d’œil à cause de l’hémorragie qu’il avait subi.

Il était difficile d’imaginer la douleur intense que la Reine Médusa devait endurer pour qu’une souveraine aussi hautaine et forte pousse des cris aussi violents et perçants… La douleur qu’elle ressentait sous l’incinération de la Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan n’était pas simplement physique, même son esprit ne pouvait lui échapper. C’était une douleur absolument épouvantable.

Le Dou Shi, debout sur un rocher distant et le visage pâle, fixa intensément l’amas de flammes. Les cris perçants et lancinants de sa Majesté lui avaient infligé un choc énorme. Il devait admettre qu’elle était vraiment toute aussi opiniâtre que cinglée.

La Reine faisant tant de bruit que ses cris perçants couvrirent la moitié de la ville. D’innombrables hommes-serpents se précipitèrent immédiatement sur les toits et tournèrent leur regard vers l’endroit où la lumière violette était extrêmement intense avec des expressions horrifiées. Beaucoup d’entre eux voulurent s’y précipiter mais furent bloqués par cette lueur féroce. Ils ne purent qu’observer anxieusement de l’extérieur l’énorme serpent qui s’étiolait dans la flamme bleu-vert au loin.

Une silhouette indistincte se dirigea rapidement vers la lueur violette dans le ciel. Elle s’arrêta un moment plus tard juste devant la lueur : c’était Gu He, qui arborait une expression sérieuse sur son visage.

Il observa d’un air concentré la flamme cyan lointaine qui brillait intensément, et dit doucement : « La Reine Médusa a commencé à évoluer ? » Il se tint les mains sans s’en rendre compte et rit amèrement : « N’avons-nous d’autre choix que d’attendre ici le résultat final ? »

Le jeune alchimiste tourna la tête et fronça les sourcils en voyant les nouveaux arrivants tout autour de lui qui étaient venus là après avoir été alertés par les cris de douleur. Il regarda ensuite l’amas de flammes qui semblait déformer l’air environnant avant de demander en son for intérieur : « Bon sang… Que fait-on à présent, Maître ? »

« Ugh… Attends, c’est tout. La Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan est devenue encore plus violente et sauvage sous la provocation de la Reine Médusa. Tout ce qui s’en approchera à une certaine distance sera réduit à néant » répondit Yao Lao d’un ton impuissant.

À ces mots, le jeune homme parcourut la flamme du regard. Il découvrit que le petit étang qui était rempli de Source Froide d’Esprit de Glace était devenu un trou béant de plus de dix mètres de profondeur, à vue de nez. De plus, la forêt de bambous environnant la Flamme Exceptionnelle avait été réduite en cendres. Lorsque le vent souffla, la grande forêt fut transformée en une plaine.

« Quelle puissance de destruction terrifiante… » Xiao Yan essuya la transpiration de son visage. Il sentit que l’air environnant devenait de plus en plus chaud. Il se secoua légèrement et invoqua la cape de flammes violettes à la surface de son corps avant de reculer de quelques pas. Ce ne fut qu’alors qu’il se sentit mieux.

Les cris pénétrants de la Reine continuèrent encore près d’une demi-heure avant de faiblir peu à peu. Le grand serpent semblait avoir cessé de s’agiter, ayant épuisé toutes ses forces. Son corps, normalement recouvert de belles écailles violettes, était à présent calciné et ne faisait plus qu’une trentaine de mètres de long au lieu de la centaine originelle. Il était difficile d’imaginer combien d’os, de chair et de sang avaient été brûlés par cette flamme.

Il y avait, hors du rideau de lumière violette, de plus en plus d’hommes-serpents qui regardaient d’un air vide le serpent violet rapetissant. Ses sifflements désolés résonnaient à travers toute la ville et y répandait une atmosphère affligée, couvrant la ville sacrée du peuple des Hommes-Serpents.

La Reine Médusa ne bougeait plus dans la flamme cyan, et laissait la Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan brûler son corps. Une légère odeur de brûlé se répandit doucement.

Hors du bouclier violet, la personne drapée de noir apparut tout d’un coup près de Gu He. « A-t’elle échoué… ? » Elle observa la souveraine qui ne bougeait plus dans la flamme et poussa un soupir inexplicable. Elle resta silencieuse un moment avant de s’incliner vers elle. Bien qu’elle soit hautaine et indifférente, elle sentait qu’elle devait rendre un hommage approprié à la Reine qui avait osé laisser une Flamme Exceptionnelle brûler son corps pour évoluer.

« Ugh… » L’alchimiste regarda la flamme bleu-vert et soupira doucement à son tour. La Reine Médusa qui causait des migraines à tous les puissants de l’Empire Jia Ma était morte de cette manière ? C’était assez théâtrale…

Toute la ville sombra dans un silence de mort quand leur souveraine ne fit plus un bruit. Un moment plus tard, de nombreux regards haineux se tournèrent vers Gu He et la femme en noir qui flottaient dans les airs.

Celle-ci ignora les regards hostiles et fixa d’un air indifférent l’amas de flammes au loin. Elle fronça légèrement les sourcils sous sa capuche un moment plus tard, puis elle releva la tête et remarqua que le ciel était devenu soudainement plus sombre. Elle resta silencieuse un bon moment avant que sa voix froide ne dise d’un ton plus sérieux : « Quelque chose cloche. »

L’expression de l’Alchimiste devint sérieuse et il demanda en toute hâte : « Quoi donc ? »

La fille encapuchonnée de noir leva les yeux au ciel et dit à voix basse : « L’énergie naturelle alentour a fortement augmenté tout d’un coup. »

Gu He leva précipitamment la tête à son tour et observa le ciel ; son expression changea instantanément. Le ciel clair et brillant était brutalement devenu bien plus sombre et des nuages noirs à l’origine inconnue l’avaient lentement recouvert.

Ce changement soudain laissa tout le monde perplexe et les yeux levés au ciel, confus.

« Bang ! » Un coup de tonnerre éclata brusquement dans les nuages noirs. Des éclairs argentés bondirent dans le ciel à la transversale comme de longs serpents d’argent.

Gu He déglutit en sentant l’énergie violente provenant des nuages et demanda d’une voix sèche : « Que se passe-t’il ? »

La personne en noir fixa intensément les nuages noirs au dessus d’elle. Elle dit d’un air grave : « J’ai un jour lu un vieux livre dans lequel il était écrit que lorsqu’une bête magique légendaire d’autrefois naissait ou montait de niveau, elle provoquait l’apparition de phénomènes naturels à cause de l’énorme quantité d’énergie désordonnée que contenait leur corps. Cependant, ces classes légendaires de bêtes magiques étaient toutes des existences extrêmement puissantes et les plus puissantes d’entre elles étaient comparables aux Dou Zongs ou aux Dou Shengs des humains. On voit rarement de telles bêtes sur le Continent Dou Qi actuellement… Mais étant donnée la situation, l’explication la plus probable est que tout ça est causé par la Reine Médusa. »

Les pupilles de l’alchimiste se contractèrent tandis qu’il posa sa question : « Tu veux dire que… qu’elle est parvenue à évoluer ? »

Sa compagne en noir secoua la tête et dit doucement : « Je n’en suis pas certaine. »

L’homme entre deux âges fronça les sourcils et demanda avec une hésitation évidente : « Devons-nous battre en retraite ? »

Elle secoua la tête derechef et présenta son avis : « Attendons un peu d’abord. SI elle est parvenue à évoluer, elle aura tout de même perdu beaucoup d’énergie après avoir été brûlée par la flamme aussi longtemps. La meilleure chose à faire dans sa situation est de trouver un endroit tranquille pour récupérer. »

Gu He hésita un moment avant d’opiner du chef : « C’est que… Soit, attendons de voir en ce cas. » Il allait lever la tête quand un rugissement puissant lui parvint des nuages au-dessus d’eux. À cet instant, le ciel s’illumina tandis qu’un énorme éclair argenté jaillit depuis les nuages, traversa la barrière violette et frappa l’amas de flammes cyan.

L’éclair disparut aussi vite qu’il était apparu et avant que le tonnerre n’ait fini de faire vibrer les oreilles de tout le monde, les nuages noirs commencèrent à rapidement disparaître. Un instant plus tard, le soleil chaud couvrait à nouveau la ville entière.

D’innombrables personnes tournèrent hâtivement leur regard vers le rideau violet pâle, mais cela étant, un léger brouillard bleu-vert commença à s’élever là où la foudre avait frappé et recouvrit la petite île, la cachant ainsi aux yeux de tous.

Gu He balaya le bouclier pourpre de sa Perception Spirituelle, puis il secoua la tête et dit en fronçant les sourcils : « Le brouillard cyan a commencé à se répandre quand l’éclair a frappé la Flamme Exceptionnelle, et peut éroder la Force Spirituelle de qui le traverse. L’île est totalement isolée du reste, quoi qu’il s’y passe. »

« Attends qu’il se disperse » répondit calmement la femme en noir.

L’alchimiste hocha la tête. Cependant, il fit circuler son Dou Qi en lui, pour être prêt à fuir à tout moment.

Xiao Yan avait choisi de se cacher derrière un rocher énorme quand la foudre s’abattit. Cela étant, l’impact de la foudre avait réduit le roc en poussière et si Yao Lao ne l’avait pas protégé au moment fatidique, il aurait été tué sur le champ par la force monstrueuse de l’impact.

Il sortit de son trou dans le sol et observa la petite île à présent désertique, et ne put s’empêcher d’avaler une goulée d’air frais. « Quel éclair terrifiant… »

Il s’épousseta et observa le brouillard cyan dense qui l’entourait. « Que s’est-il passé ? » Il fronça les sourcils et marcha lentement vers le centre.

Tandis qu’il avançait prudemment, la flamme bleu-vert apparut à nouveau dans les airs. Cependant, elle avait retrouvé sa taille originale et était aussi longue que la paume d’une main. Elle flottait tranquillement en changeant de forme.

Il baissa le regard et trouva un énorme serpent calciné à terre, qui ne faisait pas le moindre bruit. Son corps glacial n’était pas différent de celui d’un reptile mort.

Il inspira doucement en observant le grand serpent qui avait énormément rétréci et qui était incinéré au point que ça en devenait effrayant. « Elle a échoué ? » Une Dou Huang de sa génération avait disparu de cette façon ?

« Ugh, nous devrions aller récupérer la Flamme Exceptionnelle. » Le jeune homme secoua doucement la tête, fit le tour du corps et arriva sous la flamme. Il allait demander à Yao Lao comment s’en occuper quand il entendit tout d’un coup un léger « ka cha » derrière lui.

Il se mit soudain à trembler à ce bruit, tourna lentement la tête et fit face à la source du bruit. Ses yeux se rétrécirent immédiatement jusqu’à atteindre la taille du chas d’une aiguille.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 215
BTTH Chapitre 217

7 Commentaires

  1. Nie Li

    il va se faire atomiser mdr merci pour le chapitre

    Répondre
    1. Zhexiel Kurokage

      Mais non,il reste encore beaucoup trop de chapitres pour que l’auteur tue le perso principale.^^

      PS:Merci pour le chapitre.

      Répondre
  2. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci

    Répondre
  5. Saekin

    Merci pour le chapitre B]

    Répondre
  6. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!