BTTH Chapitre 234

BTTH Chapitre 233
BTTH Chapitre 235

Et voici enfin le premier BTTH de la semaine et quel chapitre difficile ! é_è

Bonne lecture à tous !

Chapitre 234 – Tourments intolérables

Une averse balayait la forêt montagneuse dans la nuit noire et orageuse. Le vent sauvage mugissait à travers les arbres et, de temps à autre, le tonnerre rugissait dans le ciel et résonnait dans la chaîne montagneuse.

La foudre traversa le ciel oppressant où des grondements retentissaient répétitivement. Parfois, une lueur argentée perçante illuminait la forêt noire comme en plein jour.

Sur la falaise de la montagne escarpée, la silhouette d’un vieil homme tenait ses mains dans son dos, debout sur un rocher pointu. Il fixait les éclairs clignotants d’un air inexpressif. Son corps légèrement voûté ressemblait à un vieux pin, solidement ancré au sommet de la falaise. Il avait une attitude imposante et indifférente qui suggérait qu’il ne bougerait pas malgré la météo brutale qui l’entourait.

Cependant, un observateur attentif remarquerait qu’à chaque fois que son regard dérivait vers l’entrée de la grotte bouchée par un tas de rochers brisés, ses mains ressemblant à des serres d’aigle se contractaient involontairement. Ce n’était que bien plus tard qu’elles se détendaient à nouveau.

Le vieillard restait debout sous l’orage sans rien dire ; il observait simplement le ciel en silence. De temps à autre, son regard balayait l’entrée de la grotte mais cela étant, il ne s’y arrêta qu’un instant avant de s’en détacher calmement. Son attitude prudente semblait laisser entendre qu’il craignait de déranger le jeune homme s’y entraînant s’il laissait traîner son regard trop longtemps.

La nuit sombre sembla s’écouler lentement sous la danse du tonnerre et des éclairs. La forêt fut implacablement ravagée par l’orage toute la nuit durant. Celle-ci disparut peu à peu tandis qu’un filet de lumière apparut lentement à l’Est ; l’aube était là. La forêt dévoila sous les rayons du soleil son état misérable et criblé de trous.

Le soleil s’éleva lentement au-dessus de l’horizon à l’Est et sa douce lumière chaleureuse baigna la terre, amenant un peu de vigueur et de vitalité à la forêt ravagée par la foudre.

Debout sur son rocher, Yao Lao pencha un peu la tête pour observer l’astre solaire s’élever lentement. Il jeta un regard du coin de l’œil à l’entrée de la caverne qui était encore silencieuse et dont rien ne lui parvenait ; il serra immédiatement ses mains dans ses manches assez abruptement.

Le coin de ses yeux tressaillit doucement une paire de fois sans qu’il ne s’en rende compte. Il prit une grande inspiration d’air frais du matin et fit de son mieux pour se calmer. Cependant, l’anxiété latente qu’il éprouvait l’empêchait de retrouver son indifférence habituelle.

Ses doigts fins et assez secs tapotèrent sur ses bras ; il avait beau s’être passé un certain laps de temps, aucun mouvement ne parvenait de la grotte montagneuse. Immédiatement, le tapotement qui était devenu une sorte de rythme devint aussi chaotique que l’état d’esprit du vieux maître à ce moment.

Le soleil levant atteignit lentement la moitié du ciel et ses rayons chaleureux devinrent alors un peu plus chaud, ce qui empira son attente expectative.

Après avoir silencieusement attendu un peu plus longtemps encore, il cessa soudainement de tapoter ses bras de ses doigts. Ses yeux troubles parurent de plus en plus agités. Clairement, il n’avait plus aucune envie de continuer d’attendre bêtement après avoir passé la nuit entière à le faire.

Alors que ses doigts s’arrêtèrent, une puissante vague d’énergie monta lentement en lui. La pression qu’elle créa fit pousser aux quelques bêtes magiques volantes qui traçaient des cercles dans le ciel des cris de terreur ; elles fuirent cet endroit sur-le-champ, totalement effrayées.

Au moment où le vieil homme allait entrer de force dans la grotte et voir ce qu’il s’y passait, il y détecta enfin un mouvement inhabituel pour la première fois depuis la nuit dernière.

« Bang ! »

Une ondulation énergétique féroce se répandit soudainement depuis l’intérieur de la grotte ; elle fut rapidement bloquée par les murs rocheux qui furent instantanément entièrement couverts de nombreuses craquelures.

Yao Lao, debout sur son rocher, observa ses fissures apparues de nulle part et son visage tendu se relaxa légèrement. S’il y avait du mouvement, c’est que le jeune homme à l’intérieur devait être sauf.

Peu après que cette ondulation ait été émise, quelques autres suivirent et sous leur impact, les murs solides et fermes devinrent clairement instables.

Le vieil homme fronça à nouveau les sourcils en voyant que la grotte était sur le point de s’effondrer et marmonna d’un ton mal assuré : « Mais que se passe-t-il ? »

« Bang ! »

Tandis qu’il restait perplexe, une explosion dont le volume sonore était comparable au tonnerre rageur de la veille éclata soudain dans la caverne. Celle-ci, qui était déjà prête à s’effondrer, commença soudain à s’affaisser vers l’intérieur sous l’assaut d’une autre ondulation énergétique dans un grondement bruyant. Des monceaux d’énormes rochers s’écrasèrent violemment et, en un clin d’œil, ils ensevelirent entièrement la grotte jusqu’à ce qu’elle ne soit plus qu’un amas de roches.

L’expression du vieillard changea légèrement devant cette scène subite. Il prit légèrement appui sur la pierre sur laquelle il se trouvait vola précipitamment vers l’entrée de la caverne effondrée.

Cependant, alors qu’il allait atterrir sur un tas de pierres,  une flamme cyan jaillit de sous un énorme amas de pierres qui furent rapidement changées en lave…

Le vieux maître appuya du bout du pied dans les airs et stoppa de force sa descente, évitant ainsi la flamme qui était devenue violente et débridée. Il fixa rapidement l’intérieur sombre de la grotte d’un air contrit et perdu.

« Ah ! »

Un rugissement sonore, perçant et un peu rauque similaire au hurlement d’un loup blessé parvint de l’intérieur.

Comme en réponse à ce rugissement, une section de la flamme plus terrifiante que le reste jaillit de la grotte en balayant tout sur son passage, et tout ce qui s’y trouvait fondit jusqu’à devenir de la lave.

« Quelque chose a effectivement mal tourné… » L’expression de Yao Lao devint immédiatement hideuse quand il entendit ce rugissement dans lequel on percevait de la douleur. Il jura à voix basse tandis que la Flamme Glaçant les Os couvrit son corps. Après quoi, il passa de force au travers des flammes cyan et se précipita à la vitesse de l’éclair dans la grotte qui n’était plus que ruines après avoir été détruite.

Il balaya rapidement l’intérieur du regard après avoir atterri et ses pupilles se contractèrent quand il tomba enfin sur le jeune homme agenouillé au sol et tête baissée, qui frappait répétitivement le sol rocheux du poing.

La moitié de ses vêtements avait été incinérée. Peut-être était-ce parce que sa peau avait été renforcée de façon significative, mais il n’avait que des blessures superficielles bien qu’il soit couvert de nombreuses cicatrices sanglantes.

Xiao Yan sembla sentir son maître entrer et leva difficilement la tête. Son visage normalement plein d’énergie était presque devenu entièrement blanc, et était devenu extrêmement terrifiant tant il était tordu de douleur. Une tache de sang insupportable à regarder coulait au coin de ses lèvres et des filets de sang suintaient entre ses dents serrées. La roche solide sous lui s’était déjà craquelée à en former une sorte de toile d’araignée sous ses coups de poing.

Le regard du vieux maître parcourut rapidement le visage du jeune homme tordu sous la douleur intense qu’il éprouvait. La peau sèche de son vieux visage tressaillit légèrement ; il était difficile d’imaginer quel genre de douleur intolérable il devait endurer pour être dans cet état malgré son endurance et sa maîtrise de soi remarquables…

Son cœur trembla en voyant le visage de son disciple pâlir à vue d’œil et il cria : « Abandonne cette maudite chose ! » Il ne s’attendait pas à ce que digérer la Flamme Exceptionnelle en utilisant le Mantra de Flamme le tourmente à presque le rendre fou.

« Ça… ça va… je- je peux encore l’endurer ! » Il fixa rageusement le vide en serrant fermement les dents et prononça ses mots entre celles-ci. Son poing frappa à nouveau violemment le sol et un énorme rocher éclata immédiatement dans un bruit sourd.

Le poing couvert de sang de l’adolescent tremblait tandis qu’il referma solidement l’autre main sur l’arrête d’une pierre. Cette arrête légèrement tranchante fit un trou dans sa paume, d’où coula du sang frais qui macula le caillou d’un rouge écarlate.

« Ça suffit j’ai dit ! »

Le vieillard se mit légèrement en colère en voyant la main ensanglantée du jeune homme. Il hurla furieusement et frappa violemment le sol du pied, avant de bondir tout d’un coup vers lui.

« Bang ! »

Alors qu’il fonçait vers lui, ce dernier qui était agenouillé se mit soudainement à trembler. Des flammes cyan jaillirent de son corps et volèrent dans toutes les directions. Après quoi, elles descendirent en vrille vers le vieil alchimiste et utilisèrent leur supériorité numérique pour lui bloquer le passage.

« Aaaah ! »

Lorsque ces flammèches jaillirent, elles le firent en fonçant à travers tous les pores de la peau de l’adolescent. La douleur intense provoquée par l’incinération de ses muscles, de ses os et de ses cellules lui firent s’attraper la tête à deux mains et se la fracasser violemment sur un roc près de lui. Par chance (NdT Façon de parler ouais ;__; Pauvre Père Yan), la flamme bleu-vert protégeait son corps bien qu’elle lui inflige une douleur insoutenable. Il aurait pu, autrement, s’évanouir et mourir sous l’impact.

De plus en plus de flammes jaillirent de ses pores et au final, Xiao Yan devint une sorte de lance-flammes vivant. Il aurait pu frapper de terreur n’importe qui d’un seul regard.

Yao Lao le balaya de son regard expérimenté et comprit immédiatement quel était le problème : « La Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan est vraiment trop puissante. Avec sa seule force de Dou Shi, il lui est impossible de réussir à la digérer ; il doit la contenir. Bon sang ! Je ne peux me servir que de ma Flamme Exceptionnelle mais l’utiliser pour le sauver reviendrait à jeter de l’huile sur le feu ! » Cependant, même s’il savait quel était le cœur du problème, il n’avait aucun moyen de le résoudre. À cet instant, il ne pouvait que tourner anxieusement autour de lui.

Cependant, alors que le vieillard était quelque peu impuissant, un petit cri résonna tout d’un coup dans la grotte.

Quand il mourut, une silhouette arc-en-ciel jaillit tout d’un coup de la manche du jeune homme. Ses yeux violet pâle fixèrent la flamme cyan couvrant le corps de ce dernier et une lueur indescriptible y enfla.

Le Python aux Sept Couleurs Avalant les Cieux tourna rapidement autour de lui. Après quoi, il ne put plus attendre davantage et ouvrit la gueule ; une terrifiante force de succion en jaillit…

Les flammes qui enveloppaient le corps de l’adolescent furent immédiatement et rapidement aspirées dans l’estomac du python grâce à cette force.

Tandis que le serpent avalait de plus en plus de flammes, celles couvrant le Dou Shi diminuèrent graduellement et au bout d’un moment, la dernière flammèche quitta enfin son corps…

Une fois qu’elle le quitta, il se mit soudain à trembler intensément. Il s’effondra faiblement et se retrouva allongé sur la surface rocheuse glacée. Il leva ensuite la tête pour regarder le petit reptile arc-en-ciel surexcité qui ne cessait de dessiner des cercles autour de lui. Le coin de ses lèvres s’étira lentement en un faible sourire tandis que ses paupières tremblèrent légèrement. Un moment plus tard, il sombra enfin dans l’inconscience…

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 233
BTTH Chapitre 235

9 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. Saekin

    Merci pour le chapitre B]

    Répondre
  4. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  5. Lainkonifer

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. nagami

    yo merci merci et merci

    Répondre
  7. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. nicylaboum

    merci

    Répondre
  9. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com