BTTH Chapitre 235

BTTH Chapitre 234
BTTH Chapitre 236

Bonjour tout le monde ! Voici donc le deuxième chapitre de BTTH de la semaine ! On va bientôt passer aux choses sérieuses !

Nostra sera un peu en retard, il postera son chap’ vers 19h.

Bonne lecture !

Chapitre 235 – Évolution du Mantra de Flamme

Un esprit somnolent flottait dans l’espace noir de la conscience de Xiao Yan. Il ne semblait pas y avoir de concept de temps dans cet environnement sombre. L’esprit erra alentour comme s’il était un pauvre hère solitaire et sans-logis ; il avait l’air très affligé.

Au bout d’un temps certain, une flamme cyan attrayante apparut de nulle part en montant en spirale dans cet espace. La lueur qu’elle émettait chassa les ténèbres alentour. Elle bougea ensuite légèrement et un moment plus tard, se transforma en liantai.

Une fois qu’il fut formé, le siège bondit abruptement et traversa l’obscurité avant d’arriver en un clin d’œil près de l’esprit somnolent ; un halo chaleureux s’en échappa et l’enveloppa…

Lorsque l’esprit fut sous sa protection, le fauteuil de lotus passa comme un éclair tout d’un coup et fit rapidement reculer et rétrécir l’obscurité ambiante. Un long moment plus tard, une petite lumière blanche apparut au bout des ténèbres  et le liantai qui portait l’esprit groggy fonça hors de cet espace infini de sa conscience.

……

Xiao Yan était allongé contre le tronc d’un énorme arbre de la forêt montagneuse, les yeux fermement clos. Son visage légèrement pâle sembla rapidement récupérer des couleurs.

À côté de lui, Yao Lao qui s’en était occupé avec soin tout ce temps, poussa un soupir de soulagement devant ces changements.

Après qu’un certain temps se soit écoulé de cette façon, les paupières du jeune homme tremblèrent légèrement et il commença enfin une lente lutte pour ouvrir les yeux. La lueur perçante du soleil haut dans le ciel lui fit immédiatement plisser à nouveau les yeux.

Le léger rire du vieillard sonna à son oreille. « T’es-tu réveillé ? »

Il leva légèrement la tête et vit son maître à côté de lui sourire. Il sourit également et hocha la tête, puis se frotta légèrement le visage de la paume avant de demander avec une certaine hésitation : « Est… est-ce que la Méthode de Qi est parvenue à évoluer ? »

Le vieil homme ne lui répondit pas directement et rit : « Ke ke, regarde par toi-même. »

Son disciple hocha la tête et croisa ses jambes encore engourdies. Il se calma et se mit rapidement en position d’entraînement.

Son esprit sombra peu à peu dans son corps et instantanément, la carte si complexe que ça en devenait terrifiant de ses méridiens apparut à nouveau dans son cœur.

Il traversa rapidement au travers de quelques méridiens avant d’arriver rapidement au-dessus du vortex dans son dantian. Il le balaya rapidement du ‘regard’ et inspira une grande goulée d’air inexistant. Il se retrouva si excité qu’il en avait les jambes fébriles.

Le cyclone de Dou Qi apparu sous l’œil de son esprit était bien plus vaste qu’auparavant et avait une capacité de stockage dix fois supérieure par rapport à avant. L’énergie vert sombre qui y coulait était évidemment d’une qualité supérieure au Dou Qi violet qui s’y trouvait auparavant. Peut-être était-ce dû au fait qu’il ait complètement digéré la Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan, mais il y avait des flammes cyan au-dessus du Dou Qi vert et grâce à elle, la puissance offensive de cette énergie était clairement plus effrayante.

Sur le Continent Dou Qi, la différence de niveau entre les méthodes de Qi dépendait de plusieurs facteurs. Le premier était la capacité de stockage du tourbillon contenant le Dou Qi. Quelqu’un utilisant une méthode de Qi de niveau Xuan aura une bien meilleure endurance au combat qu’une personne utilisant une méthode de niveau Huang, même s’ils sont de même niveau.

Le second facteur était la différence de qualité du Dou Qi. Pour reprendre l’exemple précédent, celui qui utilise une méthode de Qi de niveau Xuan devra utiliser une unité de Dou Qi là où son compère à la méthode de niveau Huang devra en utiliser dix fois plus pour obtenir le même résultat.

Le troisième était l’efficacité dans l’absorption d’énergie naturelle dans l’environnement et son raffinage en Dou Qi pendant l’entraînement. Ce point était similaire aux deux autres : pour absorber la même quantité d’énergie, le praticien de la méthode de niveau Xuan peut n’avoir besoin que de dix minutes là où celui utilisant une méthode de niveau Huang en aura besoin de cent…

Le dernier facteur concernait la rapidité et la facilité à déployer le Dou Qi. Évidemment, le type utilisant une méthode de niveau Huang ne pourrait jamais se comparer sur ce point au mec qui emploie une méthode Qi de niveau Xuan.

Tous ces différents points expliquaient pourquoi d’innombrables personnes sur le Continent attachaient la plus grande importance à une bonne méthode de Qi. Plus la méthode avec laquelle on s’entraînait avait un niveau élevé, plus elle bénéficierait à son utilisateur. Par conséquent, un nombre incalculable de personnes puissantes étaient prêtes à mourir les unes après les autres pour mettre la main sur une méthode de haut niveau. Ils réalisaient parfois qu’ils étaient semblables à des papillons se brûlant les ailes auprès d’une flamme, mais étaient malgré tout prêts à être avalés par cette dernière…

Xiao Yan resta perplexe face à ce vortex aussi grand qu’un petit lac, et ne parvint à se reprendre peu à peu que bien longtemps après. Son esprit bougea gentiment et un fil de Dou Qi cyan sortit du cyclone pour ensuite rapidement couler le long de certains méridiens. Suite à cette circulation du Dou Qi, il sentit clairement monter en lui une force dont la puissance était telle qu’il n’avait jamais pu l’atteindre auparavant.

Tandis qu’il se concentra intensément sur la route que l’énergie suivait, il réalisa que le tracé du Mantra de Flammes post-évolution était encore plus complexe qu’auparavant. Cependant, malgré ça, le temps nécessaire à la Méthode de Qi pour accomplir une circulation complète était devenu étrangement plus court. De plus, une fois que la circulation terminée, la force puissante en lui était prête à l’emploi et son propriétaire pouvait à tout moment se servir et déchaîner cette énergie coulant à flots…

« Ai-je vraiment réussi ? » L’adolescent prit une grande inspiration en sentant son corps déborder d’énergie tant il trouvait ça un peu difficile à croire. Il ouvrit lentement les yeux, leva la tête et observa Yao Lao qui était tout sourire. Il ouvrit ensuite la bouche et murmura : « J’ai réussi… ? »

Le vieux maître sourit devant l’expression comique de son disciple et hocha la tête : « En effet… »  Il soupira d’émotion et tapota doucement son épaule avant de dire en souriant : « Félicitations, tu es parvenu à prouver que le Mantra de Flammes pouvait vraiment avaler les Flammes Exceptionnelles ! En d’autres termes, il a un potentiel illimité… » (NdT Joie, il va pouvoir souffrir le martyre de nombreuses fois !)

Les paroles du vieillard s’attardèrent à ses oreilles et il fut si frappé par cette joie si soudaine et si inattendue qu’il en fut un peu étourdi. Il s’appuya faiblement sur le tronc d’arbre, le visage couvert d’une telle joie qu’elle était impossible à cacher.

Après s’être complu dans ce bonheur absolu un long moment, le Dou Shi commença à se ressaisir. Il se leva peu à peu et ferma les yeux ; un moment après, un Dou Qi cyan s’éleva de son corps et forma une cape de Dou Qi parfaite autour de lui en un clin d’œil. Des flammes à sa surface tourbillonnaient parfois vers le ciel. La température élevée chauffa l’air ambiant jusqu’à ce qu’il se déforme légèrement.

Quand la cape fut complètement invoquée, un Qi féroce surgit violemment en lui et par conséquent, le Dou Qi cyan sur son corps s’éleva immédiatement vers le ciel jusqu’à atteindre trois mètres de haut avant de cesser de monter.

Xiao Yan leva lentement la tête et observa le Dou Qi de feu qui couvrait hermétiquement son corps. Il sourit doucement, serra son poing abruptement et l’écrasa violemment sur l’énorme arbre derrière lui. (NdT ASSASSIN §§§)

« Bang ! » Son poing pénétra le tronc sans la moindre résistance dans un bruit sec, net et étouffé. Sa paume trembla légèrement et une force voilée s’en échappa. Un craquement net résonna immédiatement, et de nombreuses petites craquelures se répandirent rapidement sur tout le tronc. Elles s’étendirent soudainement un moment plus tard et l’énorme arbre émit un bruit d’explosion avant de tomber en morceaux et de s’effondrer.

« Bang… »

Il pencha la tête pour observer l’arbre tombé pas loin de là et poussa un léger rire. Il ferma à nouveau les yeux et sentit le Dou Qi couler rapidement à travers son corps et le rendement de sa production d’énergie. Il rouvrit les yeux un peu plus tard, regarda son maître et prit une grande inspiration. Un sourire éclatant apparut sur son visage. « Niveau Xuan Intermédiaire. »

Il se référait naturellement au niveau que le Mantra de Flammes avait atteint après avoir avalé la Flamme Exceptionnel et évolué. Si on devait calculer, la Méthode de Qi avait ainsi progressé du Huang Intermédiaire au Xuan Intermédiaire, soit une différence d’un niveau entier entre les deux.

Yao Lao fut momentanément stupéfait à cette déclaration, puis fut immédiatement soulagé. II sentit son cœur s’alléger tandis qu’il hochait la tête. En même temps, sa poitrine comprimée se relâcha complètement également. Il sourit et le félicita : « Pas mal ! Cette flamme est vraiment digne d’être appelée la Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan. Bien que le Mantra de Flammes ait besoin d’une quantité énorme d’énergie pour monter de niveau, ça n’a pas l’air d’être difficile pour une Flamme Exceptionnelle… »

Le jeune homme expira longuement et la flamme de Dou Qi le couvrant se retira peu à peu en lui. Il serra légèrement son poing et dit avec un sourire d’une oreille à l’autre sur les lèvres : « On dirait que vous n’aviez pas besoin de vous inquiéter, Maître… »

Devant l’attitude suffisante de l’adolescent, le vieillard fit rouler ses yeux et retroussa légèrement ses lèvres en disant : « Che, si le Python aux Sept Couleurs Avalant les Cieux ne t’avait pas aidé hier, je ne crois pas que tu aurais réussi à endurer le contrecoup de la Flamme Exceptionnelle. »

« Uh… » Le sourire sur le visage du Dou Shi se figea tandis qu’il se rappela de la douleur intense que l’avalement de la flamme avait causée. Son visage rose pâlit à nouveau. Il avala sa salive et hocha la tête avec un sourire amer. Il soupira en éprouvant une légère peur : « Cette douleur était vraiment terrifiante… Si je n’avais pas pu endurer le contrecoup de la Flamme, je crains que même mon esprit aurait été incinéré jusqu’à ce qu’il n’en reste rien. »

« Ce Mantra de Flammes est effectivement assez étrange. J’ignore vraiment quel genre de cinglé peut l’avoir créé. Ces gens et moi avons fait tellement d’efforts à l’époque pour trouver ce truc dans cet endroit damné… » Une fois arrivé là, le vieil homme se tut abruptement. Ce sujet était clairement tabou.

L’adolescent resta impassible face à cette interruption soudaine ; il haussa les épaules et plongea sa main dans sa manche, pour en sortir le Python aux Sept Couleurs Avalant les Cieux qui s’était recroquevillé sur lui-même. Celui-ci paraissait plongé dans un profond sommeil, peut-être dû au fait qu’il ait avalé une certaine quantité de Flamme de Lotus Cyan. Un léger halo de la même couleur entourait son corps, ce qui lui donnait une apparence étrange.

Yao Lao observa le petit serpent arc-en-ciel et dit en souriant : « La croissance du Python suit plusieurs étapes : l’étape larvaire, le développement, la maturation et enfin l’apogée… Pour évoluer d’une étape à l’autre, il a besoin d’une quantité astronomique d’énergie. Auparavant, il en était à l’état larvaire et peut-être est-ce dû à la flamme, mais elle est actuellement en train d’utiliser une grande quantité d’énergie pour subir une transformation. »

Xiao Yan demanda avec une certaine curiosité : « À quel point sera-t-elle puissante après sa transformation ? »

« Elle sera peut-être au même niveau qu’un Dou Wang… » Le vieil homme sourit et dit : « Une fois qu’elle sera à son apogée, même un Dou Zhong n’osera pas la sous-estimer. »

« Elle est vraiment digne d’être une créature spirituelle naturelle. Je l’envie. » Le jeune homme fit claquer sa langue de stupéfaction en soupirant avec émotion.

« Ke ke, les créatures de ce genre sont très rares. Ce Python aux Sept Couleurs Avalant les Cieux dans ta main doit bien être le seul de tout le Continent Dou Qi » dit le grand alchimiste en souriant.

« C’est une bonne chose en ce cas. » Le Dou Shi rit, puis plaça avec soin le serpent dans sa manche. Il leva ensuite la tête et observa la falaise rocheuse devant lui. Il fixa ensuite les nuages flottant dans le ciel en étirant paresseusement son cou. Après un long silence, il demanda à voix basse : « Combien de temps reste-t-il avant l’Accord des Trois Ans, Maître ? »

« Deux mois. » répondit doucement ce dernier.

« Deux mois hein… » Il rit doucement. Son doigt tapota gentiment sur l’anneau de stockage et l’Énorme Règle Noire apparut à nouveau. Il la tint fermement dans sa main et frappa violemment vers le bas. Un énorme rocher à ses pieds éclata immédiatement.

« Nalan Yanran, il ne reste que deux mois. Es-tu prête ? »

Dans la forêt montagneuse lointaine, un aiglon qui tentait de voler battait des ailes de son mieux au sommet d’un arbre. Il poussa un cri aigu sous l’effort et juste après, ses ailes qui luttaient s’ouvrirent en grand et il bondit abruptement dans le ciel.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 234
BTTH Chapitre 236

13 Commentaires

  1. kibaa

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Usaki kiwi

    Merci pour le chap 🙂
    Combien de chapitre avant le retour au village ?
    Et la confrontation ?

    Répondre
  3. Psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  4. nicylaboum

    merci

    Répondre
  5. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Zorbal

    Un grand merci pour ce chapitre !

    Je crois que je vais arrêter de suivre la « version mangas » qui prend des raccourci de folie et qui deviens de plus en plus bordélique…

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Je t’en prie ! Tu fais bien, d’autant que le manhua zappe énormément de détails, change l’intrigue et met à la trappe bien des développements…

      Répondre
  7. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  9. Belouz

    Merci pour les chapitres Je viens de finir de lire tout et je me dit qu’il faut vraiment un femme a l’auteur ils sont souvent pervers ces auteurs mais lui un vrais obsédé des femme au point où ça gâche un peu le truc mais sinon top le taf encore merci

    Répondre
  10. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com