BTTH Chapitre 248

BTTH Chapitre 247
BTTH Chapitre 249

Et voici le dernier BTTH bonus, pour lequel je remercie chaleureusement Justin qui fait preuve d’une grande générosité !

Merci encore à notre mécène et bonne lecture ! (Si vous saviez ce qui vous attend dans les prochains chaps, ké ké ké…)

 

 

Chapitre 248 – La ville de Yan

 

Deux légers rayons de lumière traversèrent l’horizon comme des étoiles filantes, et y disparurent en un instant.

Hai Bodong, qui volait à côté de Xiao Yan, pencha la tête pour l’observer à la lueur de la lune. À ce moment, le Qi étranger et terrifiant avait complètement disparu de son corps et avait été remplacé par un Qi de Dou Shi.

Il réfléchit un long moment les sourcils froncés en évaluant les changements drastiques de son compagnon de ses vieux yeux troubles. Un peu plus tard, il demanda abruptement : « Ce Qi étranger comparable à celui d’un Dou Huang ne vient pas vraiment de toi non, petit frère Xiao Yan ? »

Cette question soudaine fit légèrement ralentir la vitesse de vol du jeune homme, qui se retourna vers son interlocuteur et lui dit avec un léger sourire : « Pourquoi dis-tu ça, Vieil Hai ? »

« Bien que je ne nie pas ton talent remarquable, entre nous, j’ai vu bien des gens avec un talent similaire au tien en errant toutes ces années, mais ils avaient tous une force de Dou Shi ou de Da Dou Shi à ton âge. Atteindre à même pas vingt ans une force de Dou Huang est absolument impossible. » répondit le vieillard en souriant. « Par conséquent, après avoir senti ce Qi étranger en toi, je pense que tu as activé quelque chose dont personne ne connaît l’existence pour l’obtenir. Ké ké, en d’autres termes, cette force ne t’appartient pas vraiment. »

L’adolescent haussa légèrement les sourcils. Il jeta un regard à son garde du corps, et répondit en souriant un moment plus tard : « Tu es vraiment digne de ta réputation de Dou Huang, Vieil Hai. Tu as un sacré sens de l’observation. »

Il ne nia rien à ce sujet, sachant parfaitement que les gens puissants de son niveau pouvaient différencier son Qi de celui de Yao Lao. Cela dit, il avait de la chance que le vieux cartographe ne soit pas un alchimiste, car avec la force spirituelle d’un Dou Huang de cette profession, l’esprit du vieil homme n’aurait eu nulle part où se cacher et aurait été découvert. C’est la raison pour laquelle ce dernier était prudemment resté silencieux lorsque Gu He ‘le Roi des Pilules’ était apparu dans le désert ; il n’aurait pas été capable de complètement sentir l’existence du vieux maître, mais il aurait pu déterminer que cette force n’appartenait certainement pas au gamin.

Le vieil Empereur de Glace fut clairement stupéfait que son jeune compagnon n’ait aucunement l’intention de nier ce fait. Cependant, il savait parfaitement qu’il valait mieux pour lui ne pas poser davantage de questions.

« Ké ké, cette force ne m’appartient effectivement pas ; sache juste que je suis capable de la contrôler pour affronter un Dou Huang au besoin. » dit le jeune alchimiste en souriant d’un air qui en disait long.

Le vieil homme sourit et hocha la tête. Effectivement, l’origine de cette puissance importait peu, vu qu’elle était en son contrôle ; il était donc quelqu’un de puissant capable de rivaliser avec un adversaire de haut niveau. Les doutes et les provocations s’effaçaient devant la puissance absolue, sans qu’il y ait besoin de sévir.

Xiao Yan sourit doucement en voyant que son compagnon de voyage ne posait plus de questions. Ce dernier état intelligent, et savait que ce n’était pas l’origine de la force qui comptait, mais celle-ci. Toute personne puissante avait voix au chapitre.

« Allons-y ; nous devrions essayer d’attendre la ville de Yan avant le coucher du soleil. Cela dit, je ne suis pas certain de la route à prendre, et vais donc devoir dépendre toi, Vieil Hai. » dit-il avec un sourire aux lèvres.

« Ké ké, j’ai beau être resté des décennies dans la Ville du Désert, j’y ai dessiné des cartes quotidiennement alors je sais parfaitement par où aller. Suis-moi. » Il sourit et battit sa paire d’ailes glaciales, ce qui le fit grandement accélérer.

Le jeune homme hocha la tête et se dépêcha de le rattraper.

Deux rayons de lumière traversèrent le ciel nocturne comme des éclairs tandis que la lune argentée se coucha peu à peu.

La ville de Yan était située dans la région est de l’Empire Jia Ma. Les grandes routes spacieuses qui y menaient en avaient fait un lieu de passage obligé si on souhaitait se rendre à l’Est depuis la région centrale de l’empire. De par son emplacement avantageux, elle était connue comme la plus grande ville à l’Est et était lourdement gardée par les troupes impériales.

La plus puissante faction de la ville, en plus des forces impériales, était naturellement la cible des deux voyageurs : le clan Mo !

Le monopole écrasant de ce dernier faisait que près de soixante pour cent des propriétés immobilières de Yan leur appartenaient. Les profits que le clan en tirait annuellement, même déduits des taxes impériales et de la fortune nécessaire pour graisser des pattes, suffisaient à le faire enfler de plus en plus.

Une grande puissance attirait toujours des ressentiments, mais même l’empire lui-même n’allait pas facilement chercher des noises aux Mo au vu du soutien que leur apportait la Secte des Nuages Brumeux. N’ayant pas à se soucier de tous ces tracas, ils purent se développer jusqu’à devenir les maîtres incontestés de la ville. Si les trois autres gros clans de la région Est ne les tenaient pas en respect, le clan Mo se serait étendu jusqu’aux grosses villes voisines.

Cela dit, même si ces trois clans retardaient leur développement, les Mo étaient parvenus ces dernières années à les museler progressivement en se servant du soutien de la Secte des Nuages Brumeux, comme de vrais souverains.

Xiao Yan et Hai Bodong s’approchèrent petit à petit de Yan après une journée de voyage non-stop. La silhouette de la ville apparut à l’horizon quand le soleil brûlant remplaça la lune argentée dans le ciel. Sous la lueur du jour, l’énorme ville lointaine ressemblait à une vieille bête féroce rampant au sol.

Les deux hommes atterrirent à quelques centaines de mètres de la ville et se reposèrent un moment avant d’enfiler de grandes capes noires. (NdT il y a un soleil de plomb dans le ciel, et vous portez du noir… Le père Yan a contaminé le vieil Hai avec son masochisme x.x) Elles les couvrirent des pieds à la tête et empêchaient quiconque de voir leur visage clairement.

Bien que le jeune homme ne craigne pas le Clan Mo, il était préférable de régler cette histoire en dissimulant son identité. De plus, le vieillard avait également fait savoir qu’il ne voulait pas ouvertement offenser la secte des Nuages Brumeux. Même l’homme qui avait été connu comme l’Empereur de Glace craignait cet énorme monstre qui dominait l’Empire Jia Ma.

Une fois qu’ils eurent changé de tenues, ils remontèrent la grande route principale et marchèrent lentement vers la ville gigantesque pas loin de là.

L’adolescent, en approchant des portes de la ville, fut quelque peu stupéfait d’y voir des dizaines de soldats en armes. Ils se tenaient de part et d’autre des portes de la ville, et scrutaient de leurs regards acérés les passants qui entraient et sortaient.

Il fronça légèrement les sourcils : pourquoi cet endroit qui était assez éloigné des frontières de l’empire avait des défenses plus solides que celles de la Ville du Désert ?

Le Vieil Hai et lui s’échangèrent un regard et secouèrent la tête d’un air douteux. Ils enlevèrent les doupeng (NdT chapeau conique bordé d’un voile) noirs qu’ils portaient, et firent silencieusement la queue derrière la file qui entrait lentement dans la ville.

Tandis qu’ils faisaient la queue, quelques hommes habillés comme des mercenaires devant eux se mirent à bavarder pour tromper l’ennui. « Ugh, quelle grandeur… Les Mo sont effectivement le plus gros clan de Yan. »

« Hé hé, il paraît que c’est l’anniversaire du Premier Doyen du clan, Mo Cheng, aujourd’hui. J’ai entendu dire que non seulement les nombreuses factions de la région Est ont rapidement envoyé des émissaires le féliciter, mais que la Secte des Nuages Brumeux avait elle-même envoyé quelqu’un. »

« Oh ? Ils ont envoyé quelqu’un participer à son anniversaire ? Le Clan Mo a vraiment beaucoup de prestige. »

Un des mercenaires grimaça de dédain et dit : « Bah… Le Clan Mo est peut-être puissant, mais que sont-ils aux yeux de cette secte ? S’ils ne leur versaient pas un énorme tribut annuel, la Secte des Nuages Brumeux ne se serait jamais abaissée à entretenir le moindre rapport avec eux. »

« Hé hé, c’est pas faux. » Ces mercenaires ne semblaient pas porter les Mo dans leur cœur, et ils rirent tous doucement.

L’adolescent plissa les yeux après avoir entendu leur conversation et rit également : « Nous sommes vraiment arrivés à un moment propice. Ce vieux bâtard fête donc son anniversaire… »

Le vieillard fronça les sourcils et dit d’un ton hésitant : « On dirait que ça ne va pas être facile pour nous d’agir vu qu’autant de gens puissants sont arrivés. »

Son jeune camarade rit d’un ton morne : « Ké ké, nous n’avons pas besoin de craindre la Secte des Nuages Brumeux avec notre force, Vieil Hai, alors le Clan Mo… De plus, crois-tu vraiment que la chef de la secte en personne viendrait le féliciter ? »

« Ce serait exagérément flatter Mo Cheng, en effet. » Le Dou Huang sourit et secoua la tête. Combien de personnes dans l’empire pouvaient être dignes de recevoir la visite personnelle de la chef d’une secte aussi énorme que celle des Nuages Brumeux ?

Après avoir rit un moment, Hai  Bodong se figea soudainement et dit tout d’un coup : « Euh, je ne me souviens pas t’avoir promis d’agir avec toi ? »

« Hé hé, si jamais je dois avoir besoin de ton aide, interviens, Vieil Hai. Je sais que ton aide est extrêmement chère, mais je crois pouvoir me le permettre. » dit le Dou Shi en souriant. »

Le vieil homme tapota son épaule et dit doucement : « J’espère vraiment qu’en tant ta qualité d’alchimiste pouvant raffiner une pilule de sixième rang, tu finisses par me devoir une faveur, en effet. »

Xiao Yan leva la tête en souriant et remarqua qu’ils étaient presque arrivés aux portes de la ville. Il allait avancer quand il entendit de nombreux cheveux arriver au trot pas loin derrière. Il tourna la tête et vit qu’un groupe d’hommes et de femmes arrivaient à cheval. La poussière qu’ils soulevaient sur leur passage exaspéra tous les gens faisant la queue, mais ils ravalèrent leur colère en voyant qui menait le groupe.

Leur chef était une jeune femme qui portait des vêtements rouges moulants qui enveloppaient complètement sa silhouette exquise. Elle avait un très beau visage et portait une petite parure de cristal sur son front lumineux. Tandis qu’elle se balançait au rythme de sa monture, son visage de petite fille capricieuse révéla une certaine intelligence.

La demoiselle ne s’arrêta pas malgré le trouble qu’avait occasionné sa chevauchée parmi les gens faisant la queue. Elle leur jeta à peine un regard avant de mener ses gens dans une chevauchée téméraire à travers les portes de la ville, sous le regard impuissant des gardes.

Les bruits de sabots s’éloignèrent de plus en plus, et on entendit plus que les grognements insatisfaits de la foule.

« Bordel, tout ce qu’elle sait faire, c’est dépendre de sa position de seconde jeune maîtresse du Clan Mo. Tu peux te la foutre au cul, ton arrogance ! Ton clan a dû se comporter comme le clébard de la Secte des Nuages Brumeux pour occuper sa position actuelle et le jour où ils n’aimeront plus votre service, ils vous mettront dehors, tôt ou tard ! »

Le jeune alchimiste sourit légèrement en entendant ces jurons étouffés derrière lui. Il tourna son regard vers les portes de la ville, puis il réajusta sa robe noire et marcha lentement sous le regard des soldats environnants.

 

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 247
BTTH Chapitre 249

12 Commentaires

  1. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’aux donateurs.

    Répondre
  3. petit d'homme

    Merci aux généreux donateurs !!

    pour ton petit message Wazouille pour la suite on sait à peu près ce qu’il se passe mais l’adapatation en manga est tellement horrible et peu similaire.

    Heureseuement que toi et ton équipe êtes là à nousfaire tous profiter de ce super LN !!

    j’espère qu’on vous rend bien tous ce que vous faites avec nos messages de remerciement .

    vous faites du super travail et j’ai toujours hâtes de lire vos chapitre publié !!

    Merciiii la team !

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci à toi de nous lire camarade, ce genre de message nous fait chaud au coeur ! J’espère que la qualité de notre travail assurera ta fidélité !

      Répondre
      1. nickylaboum

        la trad de vos novel est surement une des plus agreable a lire

        Répondre
    2. nickylaboum

      je ne suis pas d’accord avec vous moi je trouve le novel moins bon que le manga après tout les gout sont dans la nature. J’aime beaucoup le novel mais les changement dans le manga sont intérresent

      Répondre
  4. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  7. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Naos

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  9. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!