BTTH Chapitre 250

BTTH Chapitre 249
BTTH Chapitre 251

Et voici le premier chapitre de BTTH de la semaine ! Vous allez voir, parfois le destin s’amuse au dépend des gens…

 

 

Chapitre 250 – Repos

 

La jeune femme en blanc rit doucement en voyant la demoiselle lui sauter dessus avec bonheur. Son sourire était réservé et doté d’une certaine noblesse ; il n’apparaissait pas froid, mais distant, ce qui faisait éprouver aux observateurs un certain sentiment d’infériorité. Indépendamment du reste, les trois années qui s’étaient écoulées avaient manifestement rendu la jeune femme bien plus mature qu’auparavant.

Tous les clients de la salle observèrent le sourire apparu sur le beau visage de la nouvelle arrivante, qui les éblouit tous de son éclat.

Un vieil homme entra à la suite de cette dernière en souriant. Il portait des vêtements similaires aux siens et se tenait derrière elle. Ses vieux yeux brillaient parfois d’une lueur intense, et la main fripée qui sortait de sa manche remuait sans le moindre rythme, de la même façon qu’une serre d’aigle.

Une fois que Ling Lin eut salué la demoiselle en robe lunaire, elle adressa un sourire adorable au vieillard et lui dit : « Bonjour Vieil Ge Ye. »

Ce dernier rit et hocha la tête : « Ké ké, tu es devenue une belle jeune femme depuis la dernière fois que je t’ai vu, il y a quelques années. »

La jeune adolescente rougit tandis qu’elle tira affectueusement la main blanche chaude comme du jade de Nalan Yanran. Elle dit avec un air plaisamment surpris : « Je ne m’attendais pas à ce que tu descendes personnellement de la Montagne des Nuages Brumeux, sœur Nalan. Père et les autres seraient vraiment heureux de l’apprendre. »

« Je ne fais qu’obéir aux ordres de ma maîtresse. De plus, j’avais justement besoin de rentrer chez moi alors j’en ai profité pour m’arrêter sur le chemin. » dit-elle gentiment. Elle fit rouler ses yeux brillants et parcourut la salle du regard avant de dire en plaisantant : « Quelqu’un t’a embêté pour que tu aies cet air irrité, un moment plus tôt ? »

Ling Lin sourit avec embarras en se remémorant la scène. Elle avait beau être capricieuse, elle n’en était pas pour autant stupide. Elle avait compris, devant le comportement du doyen qui l’avait sauvée, que ce jeune homme qui avait l’air légèrement plus jeune qu’elle n’était absolument pas quelqu’un qu’elle pouvait se permettre de provoquer pour un rien. Par conséquent, elle évita de détailler l’histoire pour ne pas provoquer de complications inutiles.

« Ce n’est rien, j’ai simplement rencontré quelqu’un d’intéressant. » dit-elle avec un léger geste de la main, sans pouvoir s’empêcher de jeter un regard en coin vers la sculpture qui avait été changée en liquide. Elle en pâlit un peu sans s’en rendre compte ; ce bel homme délicat ne montrait aucune pitié envers les femmes qu’il attaquait.

Trois années d’entraînement avaient mis du plomb dans la tête de la gamine qui osait débarquer chez les gens pour annuler des fiançailles par caprice. Par conséquent, le changement de couleur de sa jeune amie n’échappa pas à Nalan Yanran. Elle suivit donc son regard avant de s’arrêter la pierre liquéfiée qui dégageait encore de la chaleur. Elle en resta brièvement perplexe, avant qu’un air sérieux ne couvre immédiatement son beau visage.

Elle pencha la tête et échangea un regard avec Ge Ye, et ils virent tous deux de la surprise dans le regard de l’autre.

Une pensée les traversa rapidement tous les deux  : ça a été fait par quelqu’un maîtrisant bien le Dou Qi de type feu. Ils retrouvèrent ensuite rapidement leur calme.

La pâleur de la jeune femme en rouge ne persista qu’un moment avant de disparaître. Elle se retourna ensuite pour observer le groupe d’adolescents qui l’entourait jusque-là dans le but d’être dans ses petits papiers. Ils étaient tous, à ce moment, occupés à reluquer la nouvelle arrivante derrière elle avec des expressions emplies de désirs. L’un d’entre eux, plus faible mentalement que les autres, était même cramoisi et la matait passionnément.

Elle fronça les sourcils devant ce spectacle humiliant, et marmonna en elle-même : Des pauvres types surestimant leurs propres capacités… La petite force de vos clans n’est rien de plus qu’un caillou sous une sandale devant elle. »

Elle secoua la tête et ne s’attarda pas davantage sur ces dandies. Elle sourit et dit à son hôte : « La nuit va bientôt tomber, sœur Nalan ; pourquoi ne passerais-tu pas la nuit ici ? Nous avons une chambre spéciale qui pourra seoir à quelqu’un de ton statut. »

Nalan Yanran hocha la tête en souriant : « D’accord, je m’en remets à toi. » Son regard parcourut à nouveau la roche fondue, et elle ajouta d’un ton lourd de sens : « Ma maîtresse m’a dit, avant que je ne descende de la montagne, que le Continent Dou Qi était d’une taille incomparable, et qu’il s’y trouvait nombre de gens uniques et d’évènements mystérieux. Je ne m’attendais pas à ce que mes horizons s’élargissent aussi rapidement après mon départ… »

Ling Lin sourit gauchement, mais ne dit rien. Elle se concentra plutôt sur sa tâche ; elle ouvrit le chemin et mena le duo en haut des escaliers.

De nombreux murmures éclatèrent une fois que les trois personnes disparurent à l’étage, comme autant de bruits de mouche.

« Tsk tsk, je ne m’attendais pas à ce que la disciple personnelle de la Chef de la Secte des Nuages Brumeux vienne personnellement fêter l’anniversaire de Mo Cheng. Le prestige de son clan s’est bien accru. »

« Tu l’as dit ! Elle a une telle élégance malgré sa jeunesse… En plus, nous sommes incapables de mesurer sa force malgré notre puissance. Elle mérite vraiment d’être la disciple de la chef de la secte. »

« Hé hé, quelle fille magnifique… Celui qui l’épousera va faire une sacrée affaire ! Elle est à la fois la future Chef de la Secte des Nuages Brumeux, et la Princesse du clan Nalan. Qui dans l’Empire Jia Ma pourra rivaliser une fois que ces deux puissances s’additionneront ? »

« Euh, il me semble avoir entendu parler par chance d’une rumeur selon laquelle elle est fiancée au troisième jeune maître du Clan Xiao, à Wu Tan. »

« Peuh ! Quand as-tu appris ça ? Mademoiselle Nalan a déboulé agressivement dans le clan Xiao il y a trois ans, et a forcé le chef du clan à briser leurs fiançailles. »

« Hein ? Mais ce clan ne perdrait-il pas toute sa face dans cette situation ? »

« Et après ? Qu’est-ce qu’ils peuvent faire face au clan Nalan ou à la Secte des Nuages Brumeux ? Ils ont beau s’être fait terriblement humilier, ils ne purent rien faire de plus que ravaler leur amertume. De plus, ce troisième jeune maître était réputé à l’époque être handicapé, alors comment pourrait-il rivaliser avec Mademoiselle Nalan et son talent remarquable ? »

« Pff, tu ne sais rien et tu oses malgré tout répandre tes informations incomplètes autour de toi… » Un homme assis dans un coin retroussa ses lèvres de dédain devant ces personnes discutant bruyamment. Ceux-ci lui jetèrent un regard furieux, mais il leur dit paresseusement : « Mademoiselle Nalan s’est effectivement rendue au Clan Xiao pour annuler leurs fiançailles, cependant… Elle n’est pas repartie avec une lettre d’annulation, mais avec… une lettre de divorce ! Vous avez bien entendu… Ce Jeune Maître du clan Xiao a directement divorcé d’une fille dont le statut est comparable à celui d’une princesse de l’empire… »

« Il a divorcé ? » Toute l’assemblée de la salle fut stupéfaite et resta la bouche ouverte. Qui pouvait croire qu’un jeune maître alors inutile puisse oser prendre l’initiative de divorcer de sa fiancée d’une grande noblesse ?

Bien que la majorité des gens présents n’aient pu croire que ce soit la vérité, certains murmurèrent, abasourdis : « Bordel… Ce type est vraiment impressionnant… »

Il fallait vraiment avoir du courage pour être capable de divorcer d’une fiancée à la beauté si remarquable, en plus de son statut aussi noble. À tout le moins, bien des hommes présents réalisèrent qu’eux n’auraient pas eu cette audace…

……

Xiao Yan, sur le pas de porte de sa chambre, regarda l’homme d’âge moyen partir avant de fermer la porte lentement derrière lui. Il se retourna et laissa enfin la fatigue envahir son visage, qu’il maintenait jusque-là indifférent. Il frotta doucement les cernes légèrement visibles sous ses yeux et se vautra sur une chaise à côté de Hai Bodong.

Ce dernier souleva la tasse de thé posée sur la table, en but une gorgée et lui dit : « Ce type va certainement enquêter sur nos origines dès qu’il sera rentré au clan. »

« Effectivement. » Le jeune homme hocha un peu la tête, puis dit : « Mais laissons-le faire ce qu’il veut, son clan Mo n’est pas assez puissant pour découvrir nos identités. Nous devrions nous reposer correctement, à présent. Foncer à travers le désert ces derniers jours m’a presque fait atteindre mes limites… Hmm, une fois frais et dispos, nous entrerons demain dans chez les Mo à la recherche de Qing Lin. » Il s’étira paresseusement et se rendit dans sa chambre.

Le vieillard hocha la tête en le regardant faire et fit de même. Ces quelques jours de voyage avaient un peu fatigué son esprit.

Une fois entré dans sa chambre, l’adolescent lutta pour garder ses lourdes paupières ouvertes, et résista de force à l’envie de tomber de sommeil. Il frotta son anneau de stockage, d’où s’éleva lentement un halo cyan avant de finalement devenir le Liantai et de flotter dans les airs.

Il bondit doucement du sol et s’assit stablement sur le fauteuil. Des filets d’énergie chaude, qui apparaissaient aux points de contact entre ce dernier et sa peau, évacuèrent lentement sa fatigue.

Il prit une longue inspiration, tendit la main et une flammèche cyan se mouva gauchement au bout de son doigt. Un long moment plus tard, il secoua légèrement la tête et murmura d’un air désarmé : « Elle a une puissance si terrifiante qu’elle en est moins facile à contrôler que je ne l’imaginais. »

Après s’être entraîné à contrôler la flammèche un long moment, le jeune alchimiste ferma lentement ses paupières et son plongea dans un état méditatif d’entraînement.

L’énergie autour de lui commença alors à fluctuer, et des filets d’énergie visibles à l’œil nu s’agglomérèrent en des bandes d’énergie tachetée. Sa vitesse d’absorption du Qi dépassait de loin ce qu’elle avait été par le passé. Les bénéfices qu’il avait tirés de l’évolution de sa méthode de Qi montraient peu à peu toute leur étendue.

Cette énergie mouchetée passa rapidement au travers du halo lumineux du Lotus, et se déversa en lui après cette purification préliminaire.

Son corps était rempli d’énergie cyan luisante qui coulait rapidement le long de ses méridiens, qui se tortillaient comme des cellules et purifiaient au passage cette énergie et la rendaient rapidement plus pure. Une grande quantité des impuretés était absorbée par les parois de ces méridiens et éjectée par les pores de sa peau.

L’énergie tachetée fut grandement purifiée après avoir fait un cycle complet de circulation dans ces méridiens complexes. Elle passa ensuite au travers de la calcination de la Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan, où elle se réduisit à une vitesse visible à l’œil nul. Un long moment plus tard, elle disparut complètement, remplacée par une gouttelette d’énergie vert-bleu à la brillance vacillante inhabituelle. Cette gouttelette tomba ensuite lentement dans le vortex.

Quand Xiao Yan se plongea dans cet état méditatif dans lequel il se perdait complètement, Ling Li menait la belle jeune femme élégante à la robe laiteuse dans le corridor menant à sa chambre. Une coïncidence voulut qu’elle s’arrête juste devant cette dernière, ouvre la porte de la chambre opposée et y entre lentement…

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 249
BTTH Chapitre 251

9 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. nickylaboum

    merci

    Répondre
  3. MrZerbow

    Merci pour le chapitre 😀

    Répondre
  4. Xander

    Merci pour le chap !
    PS: la confrontation a venir me fait me demander si j’aurai assez de patiente pour attendre la suite sans devenir fou 😀

    Répondre
  5. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
    1. Khultima

      Mince, j’aurais pas su attendre jeudi pour le prochain du coup je viens de faire un don de suite… je ne m’attendais pas à ce que deux chapitres bonus pour Shura’s Wrath tombent en même temps, si ça c’est pas de la malchance ^^’

      Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  7. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!