BTTH Chapitre 262

BTTH Chapitre 261
BTTH Chapitre 263

Pfiou, ce fut un sacré morceau mais je suis heureux de pouvoir vous le présenter, grâce à la générosité de James ! Un grand merci à lui !

Bonne lecture et à demain !

 

 

Chapitre 262 – Combiner les Flammes Exceptionnelles, le Lotus du Courroux du Bouddha !

 

Xiao Yan frissonna involontairement lorsque cette idée folle lui parvint. Cependant, il eut beau tout faire pour l’étouffer, cette pensée persista et encercla son coeur. Quoi qu’il fasse, il ne parvenait pas à l’effacer, comme si un démon le harcelait…

Cette tentative vaine de s’en débarrasser le rendit peu à peu et inconsciemment obsédé par cette idée. Il marmonna en son for intérieur : S’il était possible d’y arriver, sa force destructrice terrifiante ne serait pas moins forte que celle du Tsunami Séparant les Flammes, non ?

Hai Bodong l’observa silencieusement pendant qu’il se débattait avec cette pensée. Le vieillard supposait qu’il avait abandonné toute idée de se battre, et soupira discrètement de soulagement. Au bout du compte, l’Empereur Serpent Noir à Huit Ailes était un adversaire formidable. Certes, il avait gardé un atout en réserve, mais il ne connaissait pas Qing Lin et par conséquent, n’avait pas besoin de prendre un tel risque pour elle. Que le jeune homme jette l’éponge tombait bien, puisque ça coïncidait avec son envie.

De son côté, l’Empereur reptilien battait légèrement de sa queue dans les airs. Chacun de ses mouvements créait une bourrasque dans le ciel, ce qui laissait imaginer la puissance que son énorme queue (NdT chut, même pas en rêve) pouvait avoir.

« Hé hé, bah alors ? Abandonneriez-vous enfin ? » Ses yeux triangulaires démesurés observèrent les deux hommes immobiles en face à lui. Son rire était comme un coup de tonnerre qui roulait à travers le ciel sans s’arrêter.

« C’est pas plus mal comme ça. Ça m’évite de gâcher mon énergie. »

Le gros serpent tourna sa tête vers l’horizon lointain en souriant, et murmura : « Lu Man devrait déjà avoir atteint un endroit sûr ; je devrais avoir rempli ma mission visant à les bloquer… »

Il se retourna, observa le jeune homme et rit d’un air moqueur : « Si jamais vous finissez par déprimer plus tard, vous deux, n’hésitez pas à venir me trouver : je vous attendrais toujours. Je ne vais pas jouer avec vous aujourd’hui, ou cette femme de la Secte des Nuages Brumeux et le vieux démon me tomberont dessus ensemble et j’aurais vraiment du mal à partir. »

Une fois cela dit, la bête magique secoua légèrement sa queue phénoménale. Il fixa intensément les deux hommes, guettant le moindre de leur geste en reculant lentement ; il craignait clairement de leur tourner le dos. Il pouvait peut-être bloquer ces deux Dou Huangs, mais pas vraiment les vaincre pour de bon.

Sous sa robe noire, le jeune alchimiste fixa intensément la bête reculant graduellement. Il finit par se décider en faveur de l’idée qui l’obsédait, et sortit lentement ses mains de sous sa robe. Ses longues mains blanches ressemblaient à celles d’une femme et paraissaient ne pas avoir la moindre force.

Hai Bodong resta perplexe en le regardant faire, et l’incertitude peignit aussitôt son visage.

L’Empereur Serpent le vit bouger et s’arrêta immédiatement de reculer. Ses yeux triangulaires le fixèrent intensément et il rit froidement d’une voix trahissant une certaine exaspération : « Hé hé, tu ne veux toujours pas laisser tomber ? Tu possèdes peut-être une Flamme Exceptionnelle mais en te regardant faire, on a l’impression que tu es incapable de déchaîner sa véritable puissance ! »

Le Dou Shi ignora ses moqueries et tendit les mains devant lui, paumes vers le ciel. En silence, il fit apparaître une flamme blanche et dense sur sa main gauche, dont la haute température chauffa l’air jusqu’à ce qu’il se déforme en de volutes illusoires.

Il contracta légèrement cette main et la flamme se tordit doucement en dégageant une énergie féroce.

Le reptile fixa le jeune homme de ses yeux triangulaires avec un certain mépris, sans être le moins du monde anxieux. Il avait beau craindre un peu la Flamme Exceptionnelle, pour une raison ou une autre son propriétaire était incapable de déployer sa pleine puissance. Du coup, il n’avait pas du tout peur.

Le ridicule dans son regard persista un moment mais cela étant, ses énormes yeux se rétrécirent abruptement quand un amas de flammes bleu-vert s’éleva soudainement de la main droite de l’adolescent. Une terreur très humaine apparut alors dans son regard.

La titanesque bête magique fut momentanément abasourdie en sentant la température terrifiante de la flamme cyan. Tout à coup, il enroula son corps gigantesque comme si on venait de lui marcher sur la queue et beugla d’une voix aiguë et déconfite : « C’est également une Flamme Exceptionnelle ? Bordel, bordel ! Comment est-ce possible ? Comment peux-tu avoir deux types de Flammes Exceptionnelles en toi ? »

Hai Bodong, à côté de son compagnon, observa les deux flammes se tortillant sur les mains de ce dernier d’un air stupéfait. Il sentait naturellement, en étant si près de lui, les températures terrifiantes des deux flammes bien plus nettement. À cet instant, il recula alors involontairement jusqu’à se sentir en sécurité et s’arrêta.

« Ce type possède vraiment deux Flammes Exceptionnelles ! C’est vraiment incroyable… »

Le vieillard prit une grande goulée d’air frais en fixant les mains de son jeune camarade, totalement abasourdi. Il n’avait jamais, au cours de sa longue vie, entendu parler de qui que ce soit possédant deux Flammes en même temps. Il faut savoir que ces flammes étaient de nature même dominatrice et possédaient une puissance destructrice conséquente. Par conséquent, une flamme devrait être l’ennemie d’une autre et en générale, elles s’avéraient extrêmement incompatibles. De son point de vue, deux flammes dans un même corps ne pouvaient avoir qu’une seule fin : ces deux bombes extrêmement instables finiraient par entrer en collision, et produiraient une explosion brillante détruisant tout.

Il ne savait pas pourquoi le jeune alchimiste pouvait posséder deux Flammes Exceptionnelles en même temps. Cela étant, il put clairement sentir qu’au moment de leur apparition, leurs graines d’énergie normalement dociles étaient soudainement devenues bien plus agitées.

Que pense-t-il faire en invoquant deux types de Flammes Exceptionnelles ? pensa-t-il, perplexe. Il observa le Dou Shi dont la robe flottait un peu. Un sourire dément flottait sur le beau visage délicat ainsi révélé.

Le vieil homme trembla en regardant ce sourire, et une certaine anxiété l’envahit involontairement. Il battit légèrement des ailes et forma un bouclier rond autour de lui avec son énergie froide.

Face à eux, l’Empereur Serpent Noir à Huit Ailes continuait de jurer en haletant. Il avait clairement été abasourdi par le fait que Xiao Yan puisse posséder deux genres de Flammes.

Ce dernier fixa intensément les deux amas de Flammes Exceptionnelles de couleurs différentes en ignorant le reptile qui bondissait comme une anguille çà et là. Le coin de ses lèvres tressaillit légèrement un moment plus tard, il se mit à serrer les dents. Les deux mains contenant les flammes se rapprochèrent lentement l’une de l’autre.

« Bordel ! C’est un malade ! Un malade ! Ce type est définitivement cinglé ! »

Le vieil homme comme le reptile se mirent étrangement à le sermonner de concert en le regardant faire. Une fois qu’ils eurent terminé, ils reculèrent tous les deux à bonne distance simultanément. Après quoi, ils reprirent leur observation.

Tout en reculant, l’Empereur de Glace jura en son for intérieur d’un air désarmé : Qui va me raffiner la Pilule Violette de Récupération Spirituelle si tu meurs, enfoiré… D’après lui, il allait lui être impossible de pouvoir faire entrer les deux types de Flammes violentes et rester sain et sauf, même s’il était capable de les avoir simultanément en lui.

Les jurons des deux autres ne provoquèrent pas la moindre hésitation chez l’adolescent. Dans sa folie, il se disait que puisque le Mantra de Flammes lui permettait d’avaler de nombreuses Flammes Exceptionnelles différentes, alors il ne devrait pas être trop compliqué de les faire fusionner.

La force d’une Flamme seule pouvait faire peur à un Dou Huang ; s’il pouvait combiner deux flammes, l’énergie se dégageant de leur fusion devrait être plusieurs fois supérieure à celle de leur somme !

C’était une expérience démente. Bien sûr, s’il pouvait la réussir, il posséderait une technique meurtrière terrifiante que même un Dou Huang craindrait grandement.

« Putain d’merde, si ça réussit vraiment, alors on pourra considérer que j’ai moi-même créé une Technique de Dou tout à fait unique, non ? » marmonna le jeune homme en son for intérieur. Ses mains tremblèrent tandis que les flammes cyan et blanches commencèrent lentement à entrer en contact.

« Bang ! »

Un coup de tonnerre ressemblant à un rugissement éclata depuis les paumes du jeune alchimiste au moment où les graines d’énergie entrèrent en collision. Ses mains furent aussitôt grièvement blessées et saignèrent abondamment. Sans le Dou Qi les protégeant, ses mains auraient probablement été pulvérisées sur le coup…

Il endura de force la douleur. Une flamme bleu-vert enveloppait son œil gauche tandis que le droit, lui, était enveloppé par la flamme blanche. Elles alternèrent l’une avec l’autre, ce qui leur donna un air extrêmement étrange et fantomatique.

Le Dou Shi serra les dents et ignora l’énergie terrifiante qui se dégageait de la collision entre les deux flammes, si puissante qu’elle commençait à déformer l’air. Ses mains étaient entièrement concentrées sur leur tâche : rapprocher les deux flammes l’une de l’autre.

Il n’y avait plus qu’un demi-centimètre entre ses deux paumes, mais il dut faire appel à toute l’énergie de son corps, jusqu’à la dernière cellule, pour maintenir sa lente progression.

L’Empereur Serpent le fixait comme s’il était cinglé. Il avait beau savoir qu’il ne devrait pas rester, sa jalousie envers cet humain qui possédait deux Flammes Exceptionnelles différentes le forçait à rester. Il voulait voir de lui-même ce type arrogant faire mumuse jusqu’à finir en poussières ! Il n’avait jamais entendu parler de qui que ce soit dans le Continent Dou Qi tout entier se servir de Flammes de cette manière.

Le sang coula répétitivement des paumes de Xiao Yan, mais les deux flammes commencèrent petit à petit à se condenser. Cependant, en même temps que cette condensation se faisait, il était clair qu’il en subissait le retour de flamme. Il finit alors par pousser un grognement étouffé en lui. Il cracha une gorgée de sang, qui atterrit dans les flammes et ne laissa pas la moindre trace.

Il serra les dents et fixa d’un air borné les flammes cyan et blanches qui s’enveloppaient mutuellement. Il sut parfaitement que ce qu’il faisait était absolument insensé, mais il continua cependant après un instant de réflexion. Il était possédé par une obsession qui lui était propre.

Depuis qu’il avait fait connaissance avec Yao Lao, il finissait toujours par dépendre de lui à chaque fois qu’il tombait sur un adversaire qu’il ne pouvait pas vaincre pour échapper à la mort. Cela étant, il n’aimait pas du tout ça. Peut-être que son maître ne disait rien à ce sujet, mais il savait qu’il n’aimait pas qu’il dépende à chaque fois de lui pour fuir ou se battre face à un ennemi plus fort que lui.

Le jeune alchimiste était quelqu’un de tenace et parfois, cette ténacité pouvait être considérée comme une obstination bornée. Lui qui était dans une impasse, à ce moment-là, décida de s’immerger dans cette obstination.

Il voulait voir si, avec sa propre force, il pouvait créer quelque chose dont la puissance surprendrait même son vieux mentor.

Seuls le Mantra de Flammes et la Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan pouvaient, chez lui, atteindre un tel potentiel.

À chaque fois que les deux flammes entraient en contact jusqu’au moment critique, elles refusaient de continuer leur fusion, peu importe à quel point l’adolescent pouvait les compresser. Au lieu de ça, à chaque fois qu’il s’obstinait à les pousser violemment l’une contre l’autre en refusant d’accepter la situation, l’énergie entre les deux amas de flammes devenait graduellement plus violente encore.

« Boum ! »

Une autre explosion étouffée retentit, et la partie charnue entre son pouce et son index tressaillit avant de se déchirer. Il baissa la tête pour observer l’amas de flammes ressemblant à une sphère d’électricité qui passait répétitivement du blanc au cyan, et ses pupilles se contractèrent légèrement. Il savait que ça annonçait l’explosion imminente de cette énergie violente.

Hai Bodong cria précipitamment en sentant l’énergie brutale et naturelle autour de son jeune camarade : « Bordel Xiao Yan, dissipe rapidement tes flammes. Ça va exploser si tu continues ! »

L’Empereur Serpent, de son côté, poussa un rire jubilatoire et sonore en sentant la violence se dégageant des graines d’énergie : « Ha ha, encore un bonhomme surestimant ses propres capacités ! »

Le Dou Shi n’écouta pas l’avis de son compagnon, et fixa intensément l’amas de flammes blanc et bleu-vert impétueux ; son attention y était entièrement concentrée. À ce moment, le monde entier sembla soudainement devenir silencieux, et même le mugissement du vent disparut.

Dans cette fraction de seconde, son regard sembla soudainement se perdre au loin ; cependant, ses doigts se mirent à devenir extrêmement agiles comme si elles pouvaient cueillir une fleur sans en toucher les feuilles. (NdT expression dont je n’ai pas trouvé le sens :/) Ses dix doigts bougèrent rapidement autour de l’amas de flammes, et des fils de Dou Qi ayant circulé au travers du Mantra de Flammes s’y déversèrent.

L’amas frénétique de flammes se calma peu à peu sous ce Dou Qi. Les deux flammes remuèrent légèrement, puis elles se mirent à fusionner lentement jusqu’à former un petit liantai vert-blanc de la taille de sa paume, sous les regards choqués de Hai Bodong et de la bête magique.

Xiao Yan se mit alors à trembler de la tête aux pieds et baissa la tête pour fixer le siège de lotus dans sa main. Il murmura : « Ai-je réussi ? C’est le Lotus du Courroux du Bouddha ? »

Alors que sa voix s’éteignait, il blanchit abruptement et son regard retrouva sa vivacité. En même temps, il jeta instinctivement de toutes ses forces le liantai dans sa main vers l’Empereur Serpent Noir aux Huit Ailes, qui était encore sous le choc.

Le fauteuil de lotus blanc-vert vola silencieusement à travers les airs, sans être porté par le vent sur le chemin. Cela étant, sa façon de flotter à travers le ciel fit se redresser les écailles du reptile sur son corps.

Le liantai fonça rapidement vers sa cible mais alors qu’il n’était plus qu’à vingt-mètres de celle-ci, il se mit soudain à se rebeller ; il se mit à ralentir et à rétrécir. Immédiatement après, il enfla et juste ensuite…

Une explosion incontrôlable et titanesque éclata dans les airs.

« BAAAAAAAAOUUUUUM ! »

Une énergie dévastatrice se répandit de là où se trouvait le fauteuil de lotus et des vagues d’ondulation apparurent dans les airs. Ces ondulations se répandirent et traversèrent le pic d’une montagne perçant les nuages près de là. Ce pic éclata soudainement, et le point de rupture que l’ondulation avait frappé apparut lisse comme un miroir.

À cinq cents kilomètres de la ville de Yan, dans la direction opposée, deux silhouettes s’arrêtèrent abruptement dans le ciel. Elles levèrent soudainement la tête vers un endroit qu’elles ne pouvaient voir ; le choc et l’incrédulité recouvrirent un vieux visage si ridé qu’il ressemblait à de l’écorce d’arbre et un visage noble et magnifique.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 261
BTTH Chapitre 263

10 Commentaires

  1. Letyure

    Merci pour le chapitre c:

    Répondre
  2. troesma

    xiao yan a débloqué : Bombe nucléaire *musique de la victoire*

    Répondre
  3. nickylaboum

    merci

    Répondre
  4. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:On à perdu Xiao Yan, il a sombré dans la folie…

    Répondre
  5. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Naos

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  8. grenvious

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  9. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’au donateur.

    Répondre
  10. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!