BTTH Chapitre 263

BTTH Chapitre 262
BTTH Chapitre 264

Et voici votre second BTTH régulier de la semaine ! À toute pour les deux chapitres bonus ! (en principe :p)

 

 

Chapitre 263 – Puissance destructrice terrifiante

 

La flamme blanche et verte brillante explosa dans le ciel bleu, qu’elle engloutit tel un raz-de-marée de feu. La température du secteur tout entier augmenta de façon significative.

À Yan, un nombre incalculable de personnes levèrent imprudemment la tête et observèrent le tsunami de flammes qui avait submergé le ciel. La flamme avait beau être à des kilomètres de là, elle les fit tout de même transpirer profusément.

Un silence de mort régnait sur l’énorme ville, dont tous les habitants déglutirent malgré leurs bouches sèches. La panique les envahit : si ces vagues de flammes avaient été un peu plus au-dessus de Yan, elles l’auraient rasée pour ne laisser qu’une plaine derrière elles.

La foule frémit et grogna faiblement en elle-même : « C’est ça la puissance destructrice d’un Dou Huang ? Que c’est terrifiant… »

Le raz-de-marée ardent se changea en une ondulation d’énergie en s’étendant violemment vers l’extérieur. Tous les êtres vivants dans un certain rayon de l’explosion moururent sous ce coup ravageur.

Le tsunami blanc vert s’étendit sur un diamètre de quatre cents mètres avant de se dissiper peu à peu. Deux humains et une bête magique apparurent dans le ciel dans un état critique.

L’Empereur Serpent Noir aux Huit Ailes, avec son corps titanesque, avait subi le plus de dégâts parmi eux trois en raison de sa taille et de sa proximité avec la source de l’explosion. Les vagues de feu avaient complètement brisé plus de la moitié de ses écailles et il saignait continuellement, faisant couler un sang rouge vif le long de son corps jusqu’à ce qu’il tombe de lui comme une pluie.

Une paire de blessures horrifiantes étaient visibles à l’œil nu sous ses écailles en pièces, et recouvraient presque tout son dos. On pouvait vaguement distinguer ses os blancs sous les plaies…

Trois de ses huit ailes avaient été détruites par l’explosion grossière, et une quatrième avait été à moitié détruite et saignait abondamment. Il n’y avait plus aucun dédain dans ses énormes yeux triangulaires ; il avait été remplacé par une terreur absolue. Son apparence épouvantable et pitoyable ne laissait plus voir la moindre trace de fierté ou d’arrogance.

Loin de l’animal, une sphère blanche comme neige se mit à s’ouvrir lentement ; les fragments de glace tombèrent, et un vieil homme à la robe noire presque entièrement incinérée apparut enfin.

Hai Bodong était, à ce moment, d’une lividité cadavérique et on pouvait encore distinguer quelques taches de sang au coin de ses lèvres. Il les effaça machinalement d’une main qui tremblait sans qu’il s’en aperçoive. Il avait utilisé toutes ses forces pour coaguler plus de quarante couches solides de Dou Qi de glace en une fraction de seconde pendant l’explosion terrifiante. Cela dit, ces défenses qui paraissaient indestructibles avaient été facilement brisées sous le raz-de-marée blanc et vert à la puissance destructrice horrifiante. Une fois que la vague l’eut dépassé, il ne resta plus qu’une couche de Dou Qi de glace sur les quarante, malgré leur force défensive incroyable…

Il verdit en imaginant l’horrible sort qu’il aurait subi si ses fortifications avaient été complètement détruites et il brailla d’une voix rauque, les lèvres tremblantes : « Quel malade, mais quel malade… Il a vraiment osé faire preuve d’une telle témérité ! »

Bien qu’il jurait copieusement, le vieillard lui-même ne se rendait pas compte qu’une certaine peur de ce garçon de même pas vingt ans s’était logée au fond de son cœur.

Après une autre bordée d’injures, il balaya les alentours du regard avant de s’arrêter sur Xiao Yan, qui était suspendu dans les airs et dont personne ne savait s’il vivait encore ou non.

Plus de la moitié de la robe du jeune homme avait alors été détruite, et la Veste du Noyau de Mer que Yun Zhi lui avait donnée éclata juste à ce moment. Un gros morceau de la veste solide bleu pâle tomba lentement en dévoilant un corps grillé jusqu’à en être rouge comme un homard.

Le vieil homme battit doucement sa paire d’ailes et apparut rapidement à côté de lui. Il observa l’état misérable de son camarade inconscient et jeta aussitôt un regard à la veste interne bleu. Il fut quelque peu surpris par la capacité défensive de cette protection.

Il était clair que si l’adolescent n’avait pas porté cette veste, il aurait été tué sur-le-champ par l’explosion abominable.

Il observa ce dernier qui était dans un tel état que son destin en était incertain, rit amèrement et secoua la tête : « Espèce de taré, tu as vraiment osé fusionner deux Flammes Exceptionnelles… C’est par-fait : tu as créé un truc qui ne te reconnaît même pas comme son maître ! Ça aurait été une sacrée histoire si tu avais fini par mourir de tes propres mains… » Il avait subi le prix à payer pour avoir créé une destruction aussi épouvantable. Son corps était prêt à se briser complètement à tout moment. C’était la première fois que le vieux Dou Huang voyait ce type aussi résistant qu’un cafard dans un tel état.

« Tu ne peux pas mourir de cette façon pour le bien de ma Pilule Violette de Récupération Spirituelle… » marmonna Hai Bodong en soutenant le jeune alchimiste d’un bras.

Loin de là, l’Empereur Serpent reprit enfin conscience et jura en sentant les blessures sérieuses recouvrant son corps : « Bordel, tu mérites de mourir, espère de malade ! J’ai plus que tout horreur de me battre contre un cinglé dans ton genre ! Bâtards ! Sales cons ! » Il savait parfaitement que le Dou Shi avait utilisé ce lotus blanc vert bizarre pour la première fois, et que c’est pour ça que sa précision et son contrôle manquaient de finesse. Autrement, il aurait indubitablement été très grièvement blessé et si ce devait arriver, il perdrait au mieux une grande partie de sa puissance. Au pire, il mourrait sur-le-champ !

Le vieillard s’assombrit en voyant que le reptile possédait encore de l’énergie malgré ses blessures graves. Il se mit devant Xiao Yan pour le protéger et fit lentement circuler le reste du Dou Qi en lui pour se préparer à affronter cette bête magique furieuse à tout moment.

Cependant, alors qu’il s’apprêtait à se battre, le serpent titanesque de son côté continua de jurer rageusement avant de rétrécir son corps. Il n’osait pas se rapprocher d’eux. Ce face à face dura quelques minutes, après quoi l’Empereur Serpent battit abruptement les ailes qui lui restaient. Il fit aussitôt demi-tour et prit la fuite sous le regard stupéfait du vieil homme.

La créature fit face à l’horizon et fila à toute vitesse. Des jurons teintés de peur résonnèrent dans le ciel : « Putain de cinglé… Considère que j’ai peur de toi et j’éviterai d’aller où tu te trouveras plus tard ! Un malade, vraiment un putain de malade… Cette fois, j’en ai vraiment pris pour mon grade… Si cette Lu Man n’augmente pas la récompense qu’elle m’a promise, je vais mettre son territoire sens dessus dessous. »

Hai Bodong observa, abasourdi, le gros reptile qui avait réellement choisi de fuir. Il resta momentanément perplexe avant de secouer la tête, ne sachant pas s’il devait rire ou pleurer. Aurait-il dû se battre contre cette bête unique à la puissance d’un Dou Huang 6 étoiles dans sa condition, il aurait été incapable de prendre l’avantage, d’autant plus qu’il devait protéger le jeune homme inconscient. Par conséquent, il poussa un soupir de soulagement après avoir vu que son ennemi avait choisi de battre en retraite.

Il se retourna pour regarder son jeune compagnon toujours inconscient et soupira d’envie : « Ahlala, ce petit bonhomme va probablement se faire une certaine réputation sur le Continent Dou Qi une fois que les gens apprendront ce qui s’est passé ici. Tu as chassé en un coup l’Empereur Serpent Noir aux Huit Ailes, dont la férocité est connue de tous. Il t’a fallu, pour ça, une audace que même le vieux démon de la famille impériale n’a pas. »

« Aaaah, quelle Flamme Exceptionnelle terrifiante et quel petit bonhomme cinglé… »

Après s’être exclamé une fois de plus à propos de l’énergie destructrice de l’explosion, le vieillard fronça tout à coup les sourcils, leva la tête et balaya l’Est et l’Ouest du regard. Deux Qi puissants volaient rapidement dans leur direction de chaque côté.

Il réfléchit un peu : « Ces deux-là passent enfin dans le coin ? D’après l’attitude qu’a eue Xiao Yan, on dirait qu’il est en conflit avec la Secte des Nuages Brumeux. Dans ce cas, je ferais mieux de l’emmener loin d’ici. » Son regard parcourut les alentours et la zone sous eux, puis il prit le jeune homme dans ses bras, battit ses ailes de glace et se changea en un rayon de lumière qui bondit rapidement vers l’horizon.

Une fois qu’il eut disparu, le ciel retrouva enfin son calme après cette bataille dantesque et époustouflante.

Cependant, cette tranquillité ne dura qu’une dizaine de minutes avant d’être interrompue par deux lueurs débordantes arrivant rapidement depuis l’Est et l’Ouest. Elles s’arrêtèrent finalement là où la bataille eut lieu.

Les lueurs disparurent pour laisser place à un vieillard et une femme. Le vieil homme portait une robe jaune ordinaire ; sa bonne mine et sa gestuelle énergique lui donnaient un air réservé distinct. Son regard balaya les environs avec dignité. La femme, de son côté, portait une robe moulante dorée que soulignait un ton violet. Ses longs cheveux noirs coulaient le long de son corps, et la noblesse qu’elle dégageait était difficile à cacher. Elle était belle et paisible comme une source d’eau claire dans une montagne reculée. En même temps, son haut statut inné faisait que les autres la respectaient tout en sentant leur cœur battre involontairement.

L’ancêtre rit en observait la demoiselle gracieuse et noble dans sa robe magnifique. « Ké ké, Chef de Secte Yun Yun, votre Dou Qi de type vent s’est bien affiné pendant ces quelques années où nous ne nous sommes pas vus. Vous progressez trop vite pour un vieillard comme moi. »

Celle-ci rit en retour : « Votre Dou Qi briseur de montagne devient également de plus en plus puissant, Jiao Lao. J’ai pu le sentir de très loin. »

L’homme du nom de Jiao Lao fit un geste de la main et sourit : « Ah, je suis un peu vieux et je ne peux pas rivaliser avec vous autres jeunes gens. » Son regard parcourut les alentours et quand il tomba sur la montagne dont le pic avait été détruit, ses pupilles se contractèrent. Il sourit doucement : « On dirait que nous avons tous deux raté un grand événement. »

« N’y avait-il pas quatre Dou Qi différents auparavant ? » demanda la belle femme en fronçant les sourcils.

« Ah, deux d’entre eux ne semblaient pas appartenir à des personnes puissantes de l’Empire Jia Ma. Quant aux deux qui les ont affronté, je ne sais pas dire avec certitudes s’ils sont de l’empire ou non. Après tout, quelques vieux bonshommes préfèrent se cacher sur le grand territoire de ce dernier, et s’y terrent jusqu’à leur mort. » Le vieillard rit, puis son visage s’assombrit peu à peu tandis qu’il dit : « Cela dit, l’explosion d’énergie de tout à l’heure est assez épouvantable. Je pense que si j’avais dû y faire face, j’aurais fini grièvement blessé. »

« Je me demande si cette personne apparaîtra à nouveau plus tard dans l’empire… J’aimerais le ou la rencontrer si je peux en avoir l’opportunité. » dit-il avec un certain regret.

La femme dans la belle robe dorée et violette sourit et opina du chef. Elle parcourut aléatoirement le sol du regard, et poussa un petit cri un moment plus tard. Elle attira quelque chose de la main et aussitôt, un morceau de métal bleu pâle bondit dans le ciel. Elle l’attrapa fermement.

Elle le retourna et observa ce bout de métal quelque peu familier. Un moment plus tard, l’expression de son beau visage changea abruptement : « C’est… » Elle murmura involontairement : « La Veste du Noyau de Mer ? »

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 262
BTTH Chapitre 264

7 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  2. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. nickylaboum

    merci

    Répondre
  4. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. Asura

    Les chapitres sont fou en ce moment, merci 😀

    Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  7. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: Content is protected !!