BTTH Chapitre 271

BTTH Chapitre 270
BTTH Chapitre 272

Et voilà le second BTTH de la semaine ! =) On se retrouve ce soir pour le TDG bonus !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 271 – Imitation du Lotus du Courroux du Bouddha

 

Xiao Yan fut abasourdi de voir l’air extrêmement mal à l’aise de Hai Bodong qui flottait dans le ciel. Un long moment plus tard, il secoua la tête, incapable de savoir s’il devait rire ou pleurer. “Je suis incapable de déchaîner une explosion comme celle de l’autre jour dans mon état actuel, Vieil Hai… Ce que j’ai là est un Lotus du Courroux du Bouddha modifié. Je ne vais pas en perdre le contrôle.”

Le vieil homme observa l’amas de flammes violettes sur la main du jeune homme, et réalisa alors que ce n’était pas une Flamme Exceptionnelle. Il avait beau dégager une grande température, elle restait indubitablement bien plus faible que la flamme blanche qu’il contrôlait l’autre fois.

“Mais combien de trucs cache ce petit bonhomme ? Un moment c’est une flamme verte, l’autre une flamme blanche et maintenant, il sort une flamme violette ! Il est vraiment impossible de le jauger correctement…” Il soupira en son for intérieur, fit face à son camarade, secoua la tête et dit en serrant les dents. “Espèce de malade. Je me fous de savoir si tu as amélioré ton machin ou non. Si tu veux jouer, joue tout seul, moi je ne veux pas me retrouver comme la dernière fois où j’ai failli perdre la vie avec tes pitreries !”

Une fois cela dit, une paire d’ailes glaciales sortirent de son dos. Il les battit légèrement avant de s’envoler comme une flèche dans les airs sous le regard médusé des spectateurs, et ne s’arrêta qu’une fois devenu un petit point noir dans le ciel. L’explosion du Lotus du Courroux du Bouddha la dernière fois avait clairement laissé des séquelles psychologiques sur celui qui avait jadis été connu comme l’Empereur de Glace ; autrement, il n’aurait pas fui de la sorte devant tout le monde.

L’adolescent regarda le vieillard au loin d’un air désarmé, puis il baissa la tête et jeta un oeil aux regards bizarres de ses aînés et des autres. Il fit un geste de la main et dit : “Les vieilles personnes sont généralement plus lâches que les autres…”

Xiao Ding et Xiao Li toussèrent plusieurs fois sèchement à cette réplique. Bien que Hai Bodong soit assez vieux, sa force était si élevée que ça en était un peu terrifiant. Ils commencèrent à éprouver une certaine anxiété après l’avoir vu fuir de la sorte ; ils échangèrent un regard et poussèrent aussitôt un rire sec. “Xiao-Yan-Zi, quelle est cette expérience que tu veux mener exactement ?”

Leur benjamin se frotta la tête et dit nonchalamment : “Oh, ce n’est qu’un truc sur lequel j’ai travaillé. J’ai fait une découverte et voudrais maintenant voir si ça marche. Mon dernier test a échoué et le résultat fut que le Vieil Hai et moi avons failli mourir dans l’explosion. Euh… Il semble en avoir développé une sorte de syndrome post-traumatique, et c’est pourquoi il est dans cet état. Ne vous inquiétez pas ; cette fois, j’ai grandement réduit la puissance de ce truc, donc même si ça devait foirer, ça ne devrait pas avoir la même puissance destructrice que la dernière fois.” (NdT Ach, chai gréé une bombe adomique ja, pas de quoi fous zen inquiéter !)

De la sueur froide commença à couvrir le front de ses aînés devant son ton incertain. Bien qu’ils ne sachent pas exactement quelle était la puissance du vieil homme, ils savaient qu’il devait au moins être un Dou Wang vu qu’il était capable d’agglomérer des ailes de Dou Qi. Quel genre de truc anormal avait pu créer leur frère pour ça tue presque quelqu’un d’aussi puissant ?

Ils s’échangèrent un regard, puis les tournèrent involontairement vers le petit point noir dans le ciel. Ils reculèrent de quelques pas et rirent sèchement : “Je pense que nous devrions reculer un peu pour que tu puisses être plus à l’aise…” Les deux frères reculèrent en même temps au bord du terrain d’entraînement, comme s’ils avaient un accord tacite. (NdT ils sont pas bêtes x) )

En voyant leurs chefs de compagnie réagir ainsi, les membres qui entouraient Xiao Yan et Luo Bu prirent peur et, après avoir hésité entre leur curiosité et leur sécurité, ils rejoignirent précipitamment les deux hommes au bout du terrain, qui se se retrouva tout à coup complètement vidé de la foule qui l’occupait.

Xiao Yan secoua la tête d’un air désarmé, puis se retourna en souriant vers Luo Bu qui était pâle comme un linge.

“Che-… Chef de Compagnie Xiao Yan, je- je pense qu’on devrait laisser tomber. Trouvez quelqu’un d’autre, si’l vous plaît.”

Les talons du l’homme entre deux âges frémirent. Il fut choqué au point de sentir son coeur trembler en voyant l’Empereur de Glace se comporter comme s’il avait perdu tous ses moyens. Quelle force avait-il ? C’était une personne puissante au niveau de Dou Huang ! Il faisait parti des personnes les plus puissantes de l’Empire Jia Ma ! Et même en ayant une force aussi horrifiante, il avait perdu son sang-froid à cause du truc que ce jeune homme avait créé. Il était difficile d’imaginer la puissance que ce machin devait avoir… Luo Bu craignait vraiment que ses actions passées aient déplu à cet adolescent, qui du coup pourrait chercher une excuse pour le tuer…

Ce dernier secoua la tête d’un air désarmé en le voyant d’une lividité cadavérique et tenta de le rassurer : “Détendez-vous s’il vous plaît, monsieur Luo Bu. La force de ce Lotus du Courroux du Bouddha est totalement incomparable à celle de l’autre, cette fois. Il n’y aura absolument aucun problème avec votre force.”

Le  pauvre hère fut incapable de décider s’il devait rire ou pleurer en regardant ce beau visage délicat qui paraissait totalement inoffensif. Pourquoi avait-il fallu que ça tombe sur lui ?

Il finit par sourire amèrement et hocher la tête, après avoir longuement soupiré en son for intérieur. Son Dou Qi circula tout à coup en lui et surgit de son corps, pour immédiatement le recouvrir et se solidifier en une armure jaune résistante.

Il avait directement invoqué une aptitude de Da Dou Shi, l’Armure de Dou Qi, ce qui prouvait son anxiété.

Le jeune alchimiste hocha la tête d’un air désarmé en le voyant invoquer son armure comme s’il était sur le point d’affronter un puissant ennemi. Les flammes vertes et violettes se tortillèrent sur ses paumes, qu’il rapprocha alors lentement l’une de l’autre.

Une fluctuation d’énergie intense se répandit alors abruptement depuis le Dou Shi, comme la dernière fois. De nombreuses explosions comme des coups de tonnerre étouffés retentirent entre ses mains. Il était heureux que la force des explosions soit moins terrifiante que la dernière fois ; par conséquent, le Dou Qi protégeant ses mains parvint à endurer l’impact.

Il concentra toute son attention pour pousser les deux amas de flammes à fusionner graduellement, et fit de son mieux pour se remémorer l’état mystérieux dans lequel il était entré la dernière fois, au tout dernier moment. Ses yeux noirs fixèrent intensément le point de convergence des flammes, que traversaient rapidement des filets de flamme verte comme des petits arcs électriques.

Hai Bodong, haut dans le ciel, fronça les sourcils en sentant les fluctuations intenses d’énergie autour de son jeune camarade et dit doucement : “Les fluctuations sont effectivement bien plus petites que la dernière fois. On dirait que ce mec a amélioré un peu son truc… Cela dit, mal contrôlé, il peut quand même exploser et sa force destructrice ne sera pas négligeable là non plus… Cette flamme verte est une vraie Flamme Exceptionnelle, après tout.”

“Argh, ce petit cinglé réfléchit toujours à des façons de bricoler ce genre de trucs bizarres…”

Le vieillard sourit amèrement et secoua la tête. En vérité, il enviait le courage de Xiao Yan, qui lui permettait d’oser tout essayer. Il avait, autrefois, rencontré quelqu’un possédant également une Flamme Exceptionnelle dans l’Empire Chu Yun, mais cet homme puissant traitait sa flamme avec la même vénération que ses ancêtres… Soit une attitude totalement opposée à celle de ce jeune homme qui avait osé essayer de la faire fusionner sur un coup de tête avec une autre flamme. Pour bien des gens puissants, ça n’était pas différent de chercher à mourir…

Sur le terrain d’entraînement, l’adolescent fixait intensément la boule de flamme verte et violette qu’il était déjà en train de compresser. Un moment plus tard, il écarquilla soudainement les yeux et ses longs doigts appuyèrent répétitivement sur l’amas de flammes.

En contrôlant cette boule de flammes consciemment cette fois, il réalisa que ce qui avait semblé être un mouvement aléatoire et tranquille demandait en fait une quantité terrifiante de Dou Qi issus du Mantra de Flammes. Il n’avait que compressé sept ou huit fois de ses doigts l’amas ardent, mais le Dou Qi dans son vortex avait déjà été réduit de moitié.

Il fit de son mieux pour se souvenir des changements que le Lotus du Courroux du Bouddha avait subi avant de prendre forme, et ses yeux noirs furent peu à peu recouverts par la flamme violette et verte. Un moment plus tard, il s’arrêta soudain de pétrir la boule de feu, et sa Force Spirituelle jaillit soudainement de lui avant de se transformer en de petites lignes délicates qu’il inséra fil par fil dans la flamme ardente.

Suite à l’intrusion de ces fils, l’énergie violente que contenait l’amas de flammes commença à disparaître graduellement et en un clin d’oeil, la boule de flammes d’où sortaient des épines comme un hérisson se calma complètement.

Le Dou Shi soupira de soulagement en son for intérieur après avoir vu que l’amas de flammes s’était calmé comme prévu. Il tint la boule dans sa main droite, ferma les yeux puis la force spirituelle qu’elle contenait se mit à lentement en changer la forme.

L’amas de flammes, qui ressemblait à une balle de caoutchouc, se mit à se tortiller doucement sous l’action de la force spirituelle. Elle se mit également à rétrécir rapidement, perdant ainsi sa taille comparable à celle d’une tête humaine. Un long moment plus tard, un liantai à son stade embryonnaire, de la taille d’une paume, commença lentement à apparaître entre les halos vert et violet.

Encore un peu plus tard, les halos disparurent lentement et laissèrent place à un fauteuil de lotus bicolore à la beauté extraordinaire, qui flotta au-dessus de la paume du jeune alchimiste.

Hai Bodong, dans le ciel, plissa alors les yeux en observant ce liantai. Il marmonna dans sa barbe : “Ce type a vraiment un meilleur contrôle sur son machin à force de pratique… S’il avait pu avoir une telle maîtrise la première fois… Cet Empereur Serpent aurait certainement été tué lors de l’explosion.”

Le vieillard soupira lentement. Il fixa le jeune homme en noir avec une expression compliquée et murmura : “Je pense que, dans le futur, s’il devait à nouveau fusionner deux Flammes Exceptionnelles différentes avec un contrôle pareil, personne parmi les Dou Wang ne pourrait résister à l’explosion que ça engendrerait… Enfin, quelques types extrêmement anormaux mis à part.”

Xiao Yan, sur le terrain d’entraînement, leva lentement le fauteuil de lotus dans sa main et regarda Luo Bu qui était complètement emmitouflé derrière son armure de Dou Qi. (NdT l’est pas fou…) Un sourire apparut sur son visage légèrement pâle tandis qu’il tapota légèrement le liantai. Aussitôt, ce dernier se changea abruptement en un rayon de lumière, et bondit à toute vitesse comme un projectile vers le Da Dou Shi.

Le jeune homme observa le Lotus du Courroux du Bouddha, qui s’approchait de plus en plus de l’homme entre deux âges, puis il tendit lentement la main et la serra subitement. Il poussa un petit cri d’une voix basse : “Explose !”

Le siège de lotus filant dans les airs s’arrêta abruptement à ce cri, puis il enfla légèrement avant d’exploser tout à coup…

“BANG !”

Une explosion assourdie souffla à travers le terrain d’entraînement, et une énorme fissure s’étendit rapidement depuis le point d’impact.

Haut dans le ciel, Hai Bodong ferma lentement les yeux en murmurant : “Quel contrôle parfait…” Au même moment, une excitation authentique monta en lui…

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 270
BTTH Chapitre 272

13 Commentaires

  1. grenvious

    après a bombe atomique le mortier c’est pas l’inverse normalement ? ^^

    Répondre
    1. Zhexiel Kurokage

      Non,non,tu te trompe ! Pour l’instant on est seulement descendu à l’envergure d’un missile stratégique !

      PS:Merci pour le chapitre. (au traducteur)

      Répondre
  2. Naos

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  3. drak

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci

    Répondre
  5. 4Help

    Je crois que le vrai dialogue de Xiao Yan à Luo Bu c’est
    “Ne t’inquiète pas tout t’iras bien , tu ne mourras pas.(Normalement)
    Mrc du chapitre

    Répondre
  6. Khultima

    Merci pour le chapitre. Pauvre Hai Bodong, on pourra dire que depuis qu’il l’a rencontré, il a une vie des mouvementée maintenant. Il va finir par regretter sa vie calme de cartographe si ça continue x)

    Répondre
  7. Newkan

    Oi oi xiao le furhe… L’artilleur commen on dit ici. X)
    Merci pour le chapitre X) on s’en lasse pas xD

    Répondre
  8. Xander

    Merci pour le chap!!!
    Par contre y’a un truc que G pas suivi… Luo Bu depuis quand il est passé de Da Dou Shi à Dou ling?

    Répondre
    1. Flot

      Je ne penses pas qu’il soit Da Dou Shi mais l’armure de Dou Qi ne peut être utilisé qu’à partir de la puissance d’un Da Dou Shi. 🙂

      Répondre
      1. Wazouille (Auteur de l'article)

        C’est une erreur de ma part ! Je suis en pleine relecture des BTTH (j’en suis rendu au chapitre 789 là) et j’ai confondu son power level :p c’est corrigé !

        Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com