BTTH Chapitre 274 1ère partie

BTTH Chapitre 273
BTTH Chapitre 274 2nd partie

Oh hi~~ Voici le deuxième chapitre régulier de BTTH de la semaine ! À tout à l’heure pour un BTTH & un DNC bonus !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 274 – Salle de Ventes Miteer, un vieil ami 1ère partie

 

Une fois sorti de la Société de Transports Aériens bondée, Hai Bodong prit quelques grandes inspirations et jura doucement : “Bordel, je ne monterai plus jamais à bord de cette merde à la lenteur insupportable !”

Xiao Yan sourit en voyant son air morose et leva la tête. Il parcourut l’entrée majestueuse du regard et ne put s’empêcher de l’admirer. La Ville Sacrée Jia Ma, avec une taille pareille, était sans le moindre doute la plus grande qu’il ait jamais vu à ce jour.

“Cette ville à la majesté écrasante et inégalée est vraiment digne d’être la capitale de l’empire…” dit-il avec un sourire aux lèvres, avant de faire claquer sa langue d’admiration.

Le vieillard ne prêta aucune attention aux bâtiments ennuyants, et parcourut les alentours du regard avant de demander tout à coup : “Quand pars-tu pour la Secte des Nuages Brumeux ?”

Le jeune homme réfléchit et calcula le temps restant avant la promesse des trois ans, avant de répondre : “D’ici quinze jours.”

Le vieux grincheux fronça les sourcils à cette réponse, et demanda aussitôt d’un air agacé : “Il reste encore autant de temps ? Où va-t-on alors, à présent ?”

“Allons d’abord à la salle des ventes de la capitale jeter un coup d’œil ; c’est le plus gros hub commercial de l’Empire. On devrait pouvoir y trouver une partie de ce dont on a besoin. Après quoi, nous irons faire un tour au quartier général de l’Association des Alchimistes.” répondit l’adolescent en se frottant le menton et en souriant. “C’est là que se déroulera le Grand Rassemblement des Alchimistes. Je pense juste aller y jeter un oeil, vu que les gens de ma profession adorent ramasser toutes sortes d’ingrédients médicinaux précieux ; on pourrait même y trouver les ingrédients nécessaires à ta Pilule Violette de Récupération Spirituelle.”

“Hé hé, ça n’est pas plus mal : le Grand Rassemblement est un grand évènement dans l’Empira Jia Ma, ce serait dommage de le rater…” Le vieil  homme ne s’opposa pas à son idée. Il caressa sa barbe blanche, sourit et dit d’un air un peu intéressé : “Ça vaudrait vraiment le coup que tu y participes : non seulement ça te permettrait d’interagir avec d’autres alchimistes, mais l’évènement en lui-même jouit d’un grand prestige. Tous ceux qui ont pu s’y faire remarquer ont eu un brillant avenir !”

“Chaque Grand Rassemblement d’Alchimistes attire l’attention de nombreuses puissances, et celles-ci finissent toujours par s’arracher les talents. Tsk tsk, le traitement que vous autres recevez a de quoi rendre les autres jaloux au point de les pousser au meurtre.”

Le Dou Shi sourit en entendant ces quelques exagérations de son vieux camarade, mails secoua légèrement la tête et dit : “Où qu’il aille, un alchimiste attirera l’attention et sera désiré. En rejoignant une faction, il sera certes très bien traité, mais il perdra également de sa liberté. Ça n’en vaut vraiment pas le coup…”

Hai Bondong roula des yeux, grimaça et dit : “Pas le coup ? Comment ça ? Tu devrais savoir qui est Gu Heng, non ?”

“Le Roi des Pilules Gu He. Il n’y a pas une  personne qui ne le connaisse pas dans tout l’empire.” Xiao Yan haussa les épaules et rit doucement . Non seulement le connaissait-il, mais il s’était même battu contre lui.

“C’était le plus grand outsider de l’avant-dernière session du Grand Rassemblement. Peu de gens le connaissaient auparavant mais il y a révélé tout son brio, et a attiré l’attention du précédent chef de la Secte des Nuages Brumeux qui l’a alors invité à devenir un doyen de sa secte. Il n’était alors qu’un alchimiste de quatrième rang mais grâce aux énormes ressources de la Secte, il a depuis amélioré son raffinage et a progressé au sixième rang. De plus, il est également devenu beaucoup plus célèbre jusqu’à devenir le Roi des Pilules que tout le monde respecte actuellement.” Il rit. “Sans la Secte des Nuages Brumeux, il aurait dû attendre vingt années de plus avant d’atteindre la même notoriété.”

Les sourcils du jeune homme tressaillirent de surprise. Il ne s’attendait pas ce que Gu He ait obtenu sa réputation de cette façon.

Tandis qu’ils marchaient tous deux tranquillement dans une rue passante, le Vieil Hai glissa ses mains dans ses manches et dit d’un ton paresseux : “Non seulement les alchimistes sont rares, mais ils pratiquent en plus une profession extrêmement onéreuse. Votre aptitude à raffiner les ingrédients dépend énormément de votre talent, mais sans des réserves illimitées d’ingrédients, il vous est extrêmement difficile d’améliorer votre technique de raffinage et votre rang, peu importe à quel point vous êtes doués. Cependant, si une grosse faction peut te parrainer et te fournir tout ce dont tu as besoin, alors tu pourras te détendre et éviter de perdre ton temps à courir un peu partout à la recherche d’ingrédients. Tu pourras davantage te concentrer sur la pratique, et parviendra évidemment à progresser plus vite qu’un alchimiste solitaire. C’est d’ailleurs pourquoi de nombreux alchimistes à la recherche de mécènes généreux participent à ce Grand Rassemblement.”

L’adolescent haussa les épaules : “Peut-être bien mais moi, ça ne m’intéresse pas du tout.” Avec le maître très expérimenté qu’était Yao Lao pour le guider, il progressait bien plus rapidement que n’importe quel autre disciple et c’est pourquoi il était parvenu à devenir un alchimiste de second rang en trois ans en partant de zéro. C’était également pourquoi il avait du mal à savoir à quel point il était difficile pour un alchimiste solitaire ordinaire de progresser rapidement. Après tout, tout le monde n’avait pas autant de chance que lui.

Le vieillard secoua la tête et rit : “C’est sûr qu’avec ton talent de raffinage, personne dans l’empire Jia Ma tout entier n’est digne de t’embaucher…” Au-delà même de l’empire, un alchimiste de sixième rang se débrouillerait très bien sur le Continent Dou Qi tout entier.

Le Dou Shi sourit légèrement mais ne répondit pas. Sans Yao Lao, il n’était qu’un alchimiste de second rang. Bien sûr, après une année à s’entraîner durement dans le désert et avec la Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan, il estimait être aussi capable qu’un alchimiste de troisième rang. Cela dit, il savait aussi clairement qu’un véritable alchimiste de troisième rang n’aurait que très peu d’intérêt pour un Dou Huang comme Hai Bodong.

Ce dernier n’acceptait de le suivre et de se rabaisser à devenir son garde du corps uniquement parce qu’il pensait qu’il était capable de raffiner sa fameuse pilule de sixième rang. Pour cette raison, il s’était résolu à assurer sa sécurité à la Secte des Nuages Brumeux.

Xiao Yan savait qu’il pourrait s’estimer heureux que le vieil homme ne fasse que partir rageusement si jamais il devait apprendre la vérité. S’il devait très mal le prendre, il pourrait même le forcer à lui rendre le mystérieux morceau de carte. Après tout, leur collaboration était basée sur le fait que les deux partis avaient une puissance égale ; en tant que Dou Shi et qu’alchimiste de second rang, il n’avait évidemment pas ce qu’il fallait pour travailler avec un Dou Huang.

“Aaaah… On dirait qu’il va falloir que je réveille rapidement mon maître… Si Hai Bodong devait réunir tous les ingrédients nécessaires à sa pilule, j’aurais bien du mal à la raffiner, avec son cinquième rang…” Il soupira en son for intérieur en réalisant tout à coup que sans Yao Lao à ses côtés, il avait vraiment des options limitées avec sa misérable force.

Après tout, quelqu’un comme lui n’aurait jamais pu interagir, en temps normal, avec tous les gens puissants qu’il avait rencontrés jusque là, tant leur puissance surpassait largement la sienne. Qui pourrait imaginer un Dou Shi s’aventurer aussi intrépidement dans le domaine des Dou Huangs ?

C’eut été de la folie, pour n’importe quel autre Dou Shi, que de demander à un Dou Huang qu’il connaît à peine d’être son garde du corps avec sa seule force. Cela étant, le jeune homme, lui, avait pu grâce à l’aide de son maître, passer outre ces désavantages et prendre l’initiative d’aller à la rencontre de personnes à la force extraordinaire. Ceci dit, c’était également la raison pour laquelle il devait se montrer extrêmement prudent en leur présence, et pourquoi il devait toujours garder un calme apparent en interagissant avec eux, de crainte de révéler le moindre indice qui révélerait le pot aux roses.

Il rit amèrement et se dit en son for intérieur : “Ah, la force… Je pense que je serais capable de suivre les traces de Yao Lao une fois que j’aurais atteint le niveau de Dou Wang… Et à ce moment-là, je n’aurais plus besoin non plus de me servir de la force des autres.”  Tout à coup, le rire de Hai Bodong le sortit de ses pensées.

“Hé, on est arrivé à la Salle des Ventes !”

L’adolescent, à ses mots, s’arrêta lentement. Il leva la tête et observa l’énorme bâtiment à l’emblème particulier au bout de la rue. C’est avec surprise qu’il secoua la tête et soupira : “C’est vraiment digne d’être le quartier général du Clan Miteer. Cet édifice est si grand qu’il est incomparable à celui de la branche de Wutan…”

“Hé hé, le Clan Miteer est un des trois gros clans de l’Empire. Il existe depuis longtemps et a de solides fondations. Même le Clan Mo de la Ville de Yan fait nouveau riche à côté.” dit le vieillard en souriant. Il était clairement dédaigneux envers ce clan qui avait voulu dominer la région nord-est de l’empire sans avoir mieux qu’un petit Dou Ling. Ils s’étaient vraiment surestimés à penser pouvoir dominer le coin avec leur petite force. Sans le soutien de la Secte des Nuages Brumeux, les Mo auraient été secrètement anéantis depuis longtemps déjà, par des gens puissants qui les détestaient.

Le jeune alchimiste sourit et hocha la tête. Il regardait l’énorme bâtiment, qui paraissait engloutir le flot incessant de gens qui y entraient comme un gouffre sans fond. Il glissa doucement ses mains dans ses manches, avant de tourner la tête vers son vieux compagnon et de lui dire : “Allons voir ce que donne cette soi-disant meilleure salle des ventes de l’Empire Jia Ma. Avec de la chance, on y trouvera ce dont on a besoin.”

Cela dit, il ouvrit la voie et ils avancèrent lentement vers le bout de la rue spacieuse pavée de chalcantite.

Plus ils se rapprochaient de la salle des ventes, plus le Dou Shi parut surpris. Il traversa la foule dense comme un poisson dans l’eau, d’un air inexpressif.

Parfois, il agitait sa manche en en couvrant le bord d’une légère couche de Dou Qi, et frappait impitoyablement les mains baladeuses s’approchant trop près de l’anneau de stockage à son doigt en les faisant saigner.

Il regardait alors d’un air indifférent ces types qui étreignaient leurs mains en se retenant de hurler un petit sourire aux lèvres. Il avait l’habitude de ce genre d’entourloupes à force d’en voir à l’époque il s’occupait du marché du clan à Wutan.

Il ignora ces cafards et finit par arriver à la porte blindée de monde de la salle de vente, qu’il traversa calmement sous le regard scrutateur des gardes à l’entrée.

Il fut accueilli par une lumière douce une fois entré, et remarqua que le bruit extérieur avait complètement disparu, comme si ces quelques mètres séparaient deux mondes différents.

Xiao Yan s’arrêta lentement, balaya l’intérieur du regard et resta aussitôt bouche bée devant l’énorme hall.

On voyait partout dans la salle des gardes armés jusqu’aux dents aux visages inexpressifs, portant sur leur poitrine le badge du Clan Miteer.

Le jeune homme put sentir au moment où il entra dans le hall une vingtaine de regards acérés au moins le parcourir des pieds à la tête, avant de lentement se retirer.

“Les Miteer sont vraiment dignes de faire parti des trois gros clans de l’Empire Jia Ma. Un tel faste est vraiment impressionnant.” soupira-t-il, encore stupéfait. Il tourna la tête en arrière et jeta un oeil au vieil homme qui le suivait de près comme un fantôme, avant de se rendre ensuite au centre de la pièce.

Celle-ci était parsemée de nombreux comptoirs sur lesquels étaient présentés un nombre incalculable d’objets, sous lesquels était indiqué leur prix. La foule incessante passait le long de ses comptoirs et nombre de visiteurs étaient découragés devant les sommes demandées, qui étaient au moins de trente mille pièces d’or.

“Ce sont juste les comptoirs publics où les objets de moindre valeur sont présentés… Les zones d’enchères sont strictement divisées en quatre niveaux au quartier général du Clan Miteer : Tian, Di, Xuan et Huang, comme les méthodes de Qi. Le plus haut niveau est le niveau Tian ; cela dit, il est rarement ouvert, de l’ordre d’une fois tous les trois-quatre ans. Cependant, quand il ouvre, cela veut dire que le Clan Miteer va présenter des objets de très haut-de-gamme et quand ça arrive, la moitié des gens puissants et des chefs de faction de l’empire viennent y participer… Ah, je me souviens avoir assisté à une de ces enchères, auparavant. Les Miteer y avaient alors mis en vente un oeuf de Crocodile aux Écailles de Feu, une bête magique de sixième rang.”

“D’après les rumeurs, à sa naissance ce crocodile a directement une puissance équivalente à celle d’un Dou Wang ! C’est vraiment terrifiant… Imagine, celui qui met la main sur un oeuf pareil pourrait rapidement obtenir un être capable d’affronter les Dix Puissants de l’Empire !”

 

 

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 273
BTTH Chapitre 274 2nd partie

7 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre. Il rit. « Sans la Secte des Plumes Divines, il aurait dû attendre vingt années de plus avant d’atteindre la même notoriété. » ‘La Secte des Plumes Divines’ je crois qu’il y à une petite erreur de LN ici ^^’

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Rah merde oui, et pourtant j’ai dû corriger une ou deux fois le nom déjà. merci x)

      Répondre
  3. nickylaboum

    merci

    Répondre
  4. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. sai1905sai1905

    merci pour ce long double chapitre, comme on dit plus c’est long, plus c’est……^^

    Répondre
  6. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com