BTTH Chapitre 283 partie 2

BTTH Chapitre 283 partie 1
BTTH Chapitre 284

Et voici le chapitre bonus de ce soir, pour remercier Evana de sa grande générosité !

Encore merci à toi et bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 283 partie 2

 

« Laissez-moi passer et ne me dérangez pas. » Xiao Yan fit un geste de la main et s’assit à côté du lit. Il tendit légèrement sa main droite, qui s’enveloppa alors d’une flamme verte. Aussitôt, la température de la pièce se mit à monter en flèche.

Nalan Su attrapa sa fille en le voyant près à agir, et recula précipitamment de quelques pas. En même temps, ils firent signe à toutes les domestiques présentes de quitter la pièce.

Le jeune homme se servit de son autre maître pour relever Nalan Jie. Il jeta un vague regard à cette personne, qu’on disait être un très bon ami de son grand-père, à l’époque. Bien que son vieux visage ridé soit devenu quelque peu inhumain après avoir été rongé aussi longtemps par le poison, on pouvait toujours voir une certaine opiniâtreté similaire à celle de son nom.

Tandis que sa main gauche s’enroulait gentiment autour des épaules de son patient, une force invisible réduisit les vêtements de ce dernier en cendres, révélant alors un corps si mince qu’il en était squelettique.

Il secoua involontairement la tête devant ce triste spectacle malgré son caractère indifférent. Les yeux de Nalan Yanran, qui était à côté, rougirent quelque peu et devinrent humides. Cette brume qu’on voyait rarement apparaître dans les yeux de la jeune femme, au statut extrêmement élevé, la rendit un peu pitoyable.

L’adolescent tendit lentement le majeur, et une mèche de flamme verte en enveloppa le bout. Il fixa cette flamme et dit avec calme : « Je vais commencer et comme je l’ai déjà dit, insérer la Flamme Exceptionnelle dans le corps de Vieux Sire est une opération extrêmement dangereuse. Par conséquent, vous devriez tous vous préparer au pire…”

Les expressions de Nalan Yanran et Nalan Su changèrent légèrement à cet avertissement, mais ils ne purent que sourire amèrement et hocher la tête.

Le jeune alchimiste étendit lentement sa force spirituelle depuis son corps, et en enveloppa la flammèche verte. Il fit de son mieux pour étouffer sa température extrêmement élevée, et l’appuya lentement contre le dos de Nalan Jie.

Lorsque son doigt le toucha, la flamme verte émit un son étouffé et entra dans le corps du patient qui, jusque là amorphe et inconscient, se mit tout à coup à trembler.

Le doigt appuyé sur le dos du vieillard, il plissa les yeux en contrôlant la mèche verte, qui passa rapidement au travers de quelques méridiens principaux avant d’approcher petit à petit les os contaminés par le terrible Poison Brûlant.

Grâce à l’extension de sa force spirituelle, l’état du corps de son patient lui apparut à l’esprit. Il sentit alors que les os de ce dernier étaient quasiment devenus totalement noirs, et il fronça alors peu à peu ses sourcils. Le poison s’était déjà répandu en profondeur dans son corps, et avait largement dépassé toutes ses prévisions…

« On dirait qu’il va mettre impossible d’expulser tout le poison en un coup. Je pense qu’il vaudrait mieux que j’utilise une flamme à basse température pour l’extraire lentement… » murmura le Dou Shi en son for intérieur. Après quoi, il enveloppa la flamme verte de sa force spirituelle, et la rapprocha lentement des os noirs comme la nuit. Il relâcha graduellement sa force spirituelle en se rapprochant de sa cible, et la température de la flamme se mit doucement à augmenter.

Tandis que la température de la flamme augmentait petit à petit, le visage jusque là atone  de Nalan Jie se mit peu à peu à se tordre de douleur. Ses mains ridées se serrèrent également, et les veines de son bras gonflèrent.

La flamme verte, enveloppée par la force spirituelle, atteignit une certaine température et cessa d’augmenter. Xiao Yan inspira lentement une goulée d’air un peu chaud, hésita un moment puis serra les dents et contrôla la flamme pour qu’elle recouvre complètement un des os noirs.

Le vieillard allongé sur le lit, jusque là inconscient, ouvrit soudainement les yeux. Il poussa un cri rauque de douleur intense : « Ah… » Sa présence féroce et imposante semblait s’être réveillée, comme s’il avait atteint ce moment bref de pleine conscience avant la mort.

Nalan Su et Nalan Yanran, en le voyant abruptement ouvrir les yeux et crier, crièrent précipitamment : « Grand-père ! »

Le jeune homme jeta un regard au visage couvert de transpiration du vieil homme, et lui dit à voix basse : « Je suis en train de vous aider à expulser le poison. Si vous êtes capable d’endurer cette douleur intense, alors il devrait être possible de vous guérir. Cependant, si vous ne le pouvez pas, alors je ne peux rien faire pour vous. »

Nalan Jie tourna légèrement la tête vers cette voix qui parvenait de derrière lui, et observa ce jeune visage indifférent d’un air absent. Il serra aussitôt les dents et rit : « C’est toi celui qui m’a sauvé, petit gars ? »

« Je n’ai pas dit que je pouvais assurément vous sauver. Si je me laisse distraire ne serait-ce qu’un peu, vous pourriez même mourir de mes propres mains. »

Le coin des lèvres du vieillard tressaillit tandis qu’il endurait la douleur intense, et il rit d’un air héroïque : « Ha ha, tu as arraché ma vie à la mort, alors tu peux faire ce que tu veux petit gars. Personne ne te reprochera quoi que ce soit, même si tu finis par me tuer. »

Nalan Yanran, à côté d’eux, poussa un léger soupir et gronda inconsciemment en observant son grand-père juste sorti du coma : « Quelles bêtises dis-tu là, Grand-père ? »

« Foutue gamine, tu as eu la face de revenir ici ? Si tu n’avais pas été au clan Xiao il y a trois ans pour annuler vos fiançailles il y a trois ans, alors je n’aurais pas été trop énervé pour m’entraîner, ce qui aurait empêché le Poison Brûlant de me réduire à cet état ! » Le vieillard fixa rageusement sa petite fille mais, avant que son rugissement ne s’éteigne, ses lèvres qui tressaillaient de douleur laissèrent s’échapper un autre cri sec. Il tourna son visage de l’autre côté, observa le froncement de sourcils soudain du jeune étranger et rit amèrement : « Petit gars, pourquoi est-ce que tout à coup… »

« Silence. » La voix glaciale de l’adolescent, qui contenait une colère imperceptible, laissa les trois autres quelque peu stupéfaits, et ils turent immédiatement avec une certaine impuissance.

Nalan Yanran, en observant son expression aussi froide et inexpressive qu’un iceberg, tira secrètement la langue, puis elle se retourna et observa l’expression amère de son grand-père. Elle rit un peu en son for intérieur car, depuis toutes ces années, ce type était le seul à avoir osé parler sur un ton pareil au vieillard grognon et irascible.

Alors que les trois Nalan se turent, l’atmosphère de la pièce devint silencieuse.

Après avoir été plongé un long moment dans ce silence, Nalan Su recula un peu en entraînant sa fille avec lui. Il observa le dos large du jeune alchimiste à côté du lit, et ne put s’empêcher de pencher la tête pour murmurer à son oreille : « Ah, je ne m’attendais vraiment pas à ce qu’une personne aussi jeune soit vraiment capable de posséder une Flamme Exceptionnelle, qui est une chose que même Grandmaître Gu désire… »

La jeune femme hocha légèrement la tête : « Ah, il est effectivement vraiment extraordinaire. Il a l’air d’avoir le même âge que moi, et malgré ça il possède une de ces Flammes Exceptionnelles légendaires… Doyen Gu m’a expliqué à quel point ces choses sont terrifiantes. La dernière fois, il est allé dans le Désert Tager avec un groupe puissant à la recherche d’une Flamme, mais une telle équipe est malgré tout revenue les mains vides, malheureusement. Ça prouve bien à quel point ces machins-là sont terrifiants. »  De l’admiration traversa ses beaux yeux. Elle était la plus forte des gens de son âge, et elle n’avait jamais rencontré quelqu’un de sa génération capable de la surpasser, même après toutes ces années d’entraînement à la Secte des Nuages Brumeux. Et pourtant, ce jeune homme du nom de Yan Xiao était la première personne de son âge capable de lui faire éprouver de l’admiration. Peut-être était-ce là une sorte de reconnaissance entre gens remarquables.

Le chef de clan observa son expression, et lui dit pour la taquiner : « Eh bien, ne trouves-tu pas que c’est un très bon parti ? »

La demoiselle lui jeta un air dédaigneux, et secoua la tête d’un air quelque peu désarmé : « Qu’est ce que c’est encore que ces bêtises ? Il ne sait même pas respecter quelqu’un de ton âge. »

Nalan Su sourit, mais ce sourire disparut tout à coup et il soupira : « À propos, on dirait qu’il reste moins d’un mois avant la Promesse des Trois ans entre ce petit gars du clan Xiao et toi. »

 

« … » Nalan Yanran resta silencieuse. Un moment plus tard, elle hocha légèrement la tête et dit à voix basse : « Il reste encore treize jours d’ici là. »

Son père observa son beau profil et lui dit : « Ça fait déjà trois ans, hein… Tu es devenue plus mature entre-temps et à présent, tu devrais être capable de comprendre l’énorme humiliation et les problèmes que ton impulsivité et tes émotions ont fait subir au clan Xiao et à Xiao Yan, pas vrai ? »

La jeune femme resta silencieuse, et écarta une mèche de cheveux noirs de son front de sa main délicate. Un long moment plus tard, elle dit à voix basse : « Je sais que je leur ai causé beaucoup de torts, à l’époque. Cependant, je sais aussi que je n’avais pas tort… L’Accord des Trois Ans touche à sa fin. Je l’attendrai. »

« J’ai entendu dire que Xiao Yan avait quitté la ville de Wu Tan il y a un an de ça. Cependant, d’après ce que je sais, le jeune homme qui était autrefois un infirme avait déjà recouvré le talent à l’entraînement qu’il avait par le passé. Ah, je me demande à quel point il a pu grandir pendant cette année. » Le chef de clan sourit amèrement, et secoua la tête en observant sa fille silencieuse à côté de lui. Un long moment plus tard, il finit par dire d’une voix basse et grave : « Ton jugement t’a vraiment trompé cette fois… Je te l’ai dit à l’époque : ne méprise pas le jeune maître du clan Xiao qui est devenu un infirme. La vitesse d’entraînement qu’il avait avant ses treize ans avait choqué d’innombrables personnes… »

La main délicate de Nalan Yanran dériva vers les cheveux noirs couvrant son front, et elle resta silencieuse. Un long moment plus tard, elle dit calmement : « J’obéirais aux conditions de notre accord. Si je gagne, alors on oubliera tout ce qui s’est passé par le passé. J’avais dit que si je devais perdre, alors je serais son esclave et qu’il pourrait me faire ce que bon lui semble. »

Elle mordit doucement ses lèvres rouges élégantes, et leva lentement son beau visage. Son regard se troubla quelque peu, et elle se remémora le monologue glacial que le jeune homme avait tenu dans le hall du clan Xiao.

« La rivière coule trente ans vers l’est et trente années vers l’ouest, alors ce n’est pas parce que je suis pauvre maintenant que tu devrais oser m’opprimer ! »

« Ce contrat n’est pas un contrat déclarant l’annulation des fiançailles, mais un contrat de divorce ! Je te jette du clan Xiao Yao ! »

« Dorénavant, Nalan Yanran, tu n’as plus aucun lien avec le Clan Xiao ! »

Le jeune homme qu’on considérait comme un infirme s’était montré, il y a trois ans, intraitable sous la pression de cet énorme être qu’était la Secte des Nuages Brumeux. Il avait serré les dents, enduré l’humiliation et patienté dans la solitude, brisant ainsi son cocon et se transformant en un papillon…

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 283 partie 1
BTTH Chapitre 284

10 Commentaires

  1. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Fabulas

    Merci pour le ki chapitre

    Répondre
  3. nickylaboum

    merci

    Répondre
  4. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Je peu plus copier-coller le texte des chapitres afin de les relire quand j’ai pas internet, j’ai le gout de pleurer… *sanglote*

    Répondre
  5. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Wolverine

    Bonjour est ce que quelqu’un saurait à quel chapitre de light novrl correspond le scan 83 merci

    Répondre
    1. Moi

      Salut dsl mais il n’est pas encore sur Xiao Nobel actuellement ce chapitre est égal au moment où xiao yan extrait le poison dans la salle où le grand père est congelé

      Répondre
      1. Wolverine

        Merci beaucoup
        Jsui complètement fan

        Répondre
  8. Psycho

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com