BTTH Chapitre 288

BTTH Chapitre 287
BTTH Chapitre 289

Bon, ça commence à bien faire, demain les chaps arriveront à des heures plus “normales.” D’ici là, profitez de ce BTTH !

Bonne lectu-… ZZZzzzZZZzzzZZZ

 

 

 

Chapitre 288 – Participer

 

La voix faible et enchanteresse résonna dans l’esprit de Xiao Yan, qui fut parcouru par un frisson glacial. Ses mains tremblèrent légèrement dans ses manches sans qu’il ne s’en aperçoive, et il soupira lentement en faisant de son mieux pour ne pas laisser son trouble apparaître sur son visage. Il baissa légèrement la tête et un long moment plus tard, il parvint enfin à se calmer petit à petit et demanda calmement en son for intérieur : “Vous voulez la formule médicinale ?”

Alors que cette question résonna dans son esprit, il n’obtint aucune réponse. La Reine Médusa resta silencieuse.

Il fronça légèrement les sourcils et l’appela une paire de fois, mais sans succès aucun. Il essaya encore quelques fois et ne put que se résoudre à abandonner. Il recourba ses doigts et les tapota un peu contre la surface de la table tandis qu’il réalisa quelque chose. La Pilule de Dégel Spirituel permettait de fusionner le corps et l’esprit ensemble, et la Reine était très inquiète à propos de ce partage de corps avec le Python aux Sept Couleurs Avalant les Cieux. C’était une chose qu’il comprenait parfaitement.

Cependant… La Reine Médusa ne deviendrait-elle pas capable de contrôler le corps du serpent s’il la laissait mettre la main sur cette pilule ? Le moment venu, peut-être que sa seule chance de s’échapper de cette Dou Zong légendaire serait Yao Lao… Elle avait beau avoir dit qu’elle ne le tuerait pas, il ne la croyait pas vraiment pour autant.

Cela étant, le jeune homme risquait de s’attirer son animosité s’il refusait sa demande. Peut-être que le Python pouvait la contenir pour le moment, mais il ne le pensait pas capable de pouvoir toujours garder le contrôle. Il se retrouverait dans une situation critique si sa Majesté venait à réapparaître une fois de plus…

Devrait-il accepter, ou non ?

Il se pinça les lèvres en se frottant le front de désarroi. Il réfléchit un long moment avant de tapoter abruptement la table du doigt. Il leva la tête et observa Ao Tuo ; il dit alors en soupirant : “Soit, j’accepte.”

Quoiqu’il arrive, il allait avant tout devoir mettre la main sur cette formule médicinale. Une fois qu’il l’aurait, il devrait alors naturellement raffiner la pilule en dépendant uniquement de ses propres aptitudes et par conséquent, il aurait alors les compétences nécessaires pour discuter sur un pied d’égalité avec la Reine. Il pourrait même lui imposer certaines conditions qui lui seraient bénéfiques, en se servant du fait qu’il puisse lui raffiner la pilule… Honnêtement, il n’avait aucune envie d’offenser quelqu’un pouvant devenir une légendaire Dou Zong à son réveil. S’il avait la chance de rabibocher leur relation, il n’hésiterait naturellement pas une seconde à la saisir.

Ao Tuo et Frank soupirèrent de soulagement en entendant sa réponse. L’adolescent était inscrit comme étant de leur branche, aussi s’ils parvenaient à le faire participer comme leur représentant, cela contribuerait à la gloire de leur agence. À tout le moins, ils feraient un gros bon dans le classement de performance des branches l’année suivante.

“Cela dit, j’ai une condition…” dit soudainement le Dou Shi en faisant face aux deux vieillards souriants. Ils en furent surpris, mais ils lui demandèrent aussitôt, “Hein ? Dis-nous laquelle…”

“J’utiliserai, pour une certaine raison, l’apparence que vous avez vu tout à l’heure pour participer à la compétition. Je souhaiterais également que vous inscriviez Yan Xiao plutôt que Xiao Yan sur la liste des participants. Est-ce possible ?

De son côté, Ling Fei avait les mains posées sur les joues et elle roula des yeux en regardant le jeune alchimiste, puis dit avec un certain mépris : “Hé, participe normalement si tu veux participer ! Pourquoi dois-tu faire tous ces trucs suspects ?”

L’interpellé sourit mais ne répondit pas. Il fixa simplement les deux vieux alchimistes en attendant leur réponse.

“Changer ton nom n’est pas bien compliqué…” Ao Tuo hocha la tête, l’observa et dit : “On dirait que tu as des ennuis… N’hésite pas à nous le dire si tu as besoin d’aide. Nous ferons de notre mieux !”

Xiao Yan sourit et secoua la tête. Il ne voulait pas poursuivre sur le sujet, aussi dit-il : “Vous ne devriez pas placer tous vos espoirs sur moi, cela dit. Qui sait combien de gens ont pu rester dans l’ombre à cacher leur talent ? J’aurais déjà de la chance si je pouvais atteindre la manche finale, en tant que membre de la jeune génération. Lorsque Gu Heng a participé à l’Assemblée, à l’époque, il était un alchimiste de quatrième rang. Moi, je ne suis qu’un alchimiste de second rang. Je pourrais même être un peu médiocre dans cette assemblée…”

Ao Tuo secoua la tête en l’entendant, et dit : “Gu Hen a participé à la Grande Assemblée en ayant presque trente ans, à l’époque. Tu as quel âge, à présent ? De plus, ce n’est pas comme si on te demandait de te battre pour finir premier, non, c’est une place bien trop compliquée à avoir… D’après ce que je sais, quelques-uns des plus gros groupes d’alchimistes ont fait de la première place leur objectif. Tu stupéfieras déjà bien des gens si tu peux entrer dans le top dix.”

“L’Assemblée n’a pas de limite d’âge ?” demanda le jeune homme, surpris. Si tel était le cas, comment les jeunes alchimistes pourraient rivaliser avec les vieux machins ?

“Ké ké, il y a bien évidemment un âge limite : la Grande Assemblée n’est ouverte qu’aux alchimistes n’ayant pas encore trente ans. Gu He a participé en ayant presque cet âge à l’époque, et avait par conséquent bien plus d’expérience que les autres concurrents. Cela dit, il avait un talent à l’entraînement effectivement rarement vu chez les alchimistes. Le contrôle qu’il exerçait sur sa flamme a abasourdi le public tout entier ! Il était vraiment l’étoile la plus étincelante de cette saison de la Grande Assemblée.” dit Frank en faisant claquer sa langue. Il se remémora comment Gu He, qui était alors encore un jeune homme, avait énergiquement démontré un contrôle de flamme qu’on aurait pu qualifier de parfait. Il était alors devenu la cible de l’admiration d’innombrables jeunes femmes dans la capitale.

L’adolescent hocha légèrement la tête, et demanda en souriant : “Quand l’Assemblée va-t-elle commencer ?”

“Dans trois jours.”

“Je viendrais vous trouver dans trois jours alors. Je vais devoir vous confier les formalités à remplir pour ma participation.”

Frank hocha la tête, sourit et dit : “Très bien. Nous allons rester ici jusque là, donc n’hésite pas à venir nous trouver si tu as le moindre problème.”

Le Dou Shi sourit et se leva puis il s’inclina devant les deux grands maîtres et leurs disciples. Il remit alors son masque de soie glaciale et sortit aussitôt de la grande salle.

Frank soupira en le regardant disparaître. “Je me demande s’il peut arracher une place dans le top dix.”

Ling Fei joua avec la coupe de vin sur la table et dit : “Le top dix ne contenait que des alchimistes de troisième rang la saison passée… Il semble n’être que de second rang, non ? Ça me paraît difficile, mais il pourrait très bien être la star de la prochaine Grande Assemblée, vu son âge, mais… Pour ce qui est de cette saison-ci, ça me paraît effectivement compliqué. Ces gens anormaux ont tous été envoyés à l’assemblée par leurs maîtres… La compétition va être féroce.”

Ao Tuo dit avec un petit sourire aux lèvres : “Ça va être un peu difficile, mais pas impossible… Ne sous-estimez pas Xiao Yan ; il est devenu un alchimiste de second rang avant même d’avoir vingt ans. Même Gu He à l’époque n’aurait pas pu égaler un tel talent à l’entraînement… Je pense qu’un miracle reste possible, avec lui.”

Son collègue rit : “Espérons que ça soit le cas. S’il parvient à accomplir un miracle, alors la réputation de notre Branche de l’Association des Alchimistes de RocNoir fera trembler l’empire ! Hé hé, nous pourrons également demander des fonds exorbitants à la maison mère l’année prochaine.”

Ao Tuo sourit d’un air sinistre : “Et ces ingrédients médicinaux rares…”

Lin Fei et Xue Mei secouèrent la tête avec impuissance en les voyant faire et se dire en leur for intérieur : “Ces deux vieux bonshommes ne se soucient que de leur propre branche…”

……

Xiao Yan sortit directement de l’Association de l’Alchimiste et s’arrêta dans la rue avant de regarder dans toutes les directions. Il réfléchit alors un moment et se dirigea vers le Clan Nalan, qui se trouvait en plein milieu de la ville, car il n’avait pas encore traité son patient. Après avoir découvert la veille que le Poison Brûlant était resté en lui, il voulait confirmer de quelle façon le ce dernier était parvenu à rester en lui après avoir découvert ce problème la veille. Si chaque traitement devait s’accompagner de davantage de poison en lui, alors cette saleté serait vraiment un peu trop…

Il soupira, secoua la tête et entra dans la foule avant de s’y fondre petit à petit.

Dans la salle d’attente du quartier général du Clan Miteer, de nombreux vieillards qu’on voyait rarement là-bas étaient nerveusement assis sur des chaises. Ils ignorèrent les regards perplexes des membres de la jeune génération à côté d’eux, en observant d’un air respectueux un vieillard aux cheveux blancs assis sur le fauteuil du Chef de Clan.

Devant le fauteuil, un vieil homme portant une robe somptueuse dit d’un air quelque peu agité : “Je ne m’attendais pas à pouvoir te voir aujourd’hui, Vieil Hai. J’ai mobilisé quasi toutes nos forces quand tu es parti sans revenir l’autre fois, mais nous n’avons pas pu trouver la moindre trace de ta part.”

Le vieux machin sur le fauteuil du chef était, de façon surprenante, Hai Bodong qui s’était séparé de son jeune camarade il y a un moment de ça. Il tenait une tasse de thé chaude en jetant un regard à son interlocuteur. Son expression indifférente disparut peu à peu pendant qu’il s’expliqua : “Il m’était arrivé quelque chose alors, et j’ai vécu en isolation pendant toutes ces années… Mais j’ai de la chance que tout aille bien, à présent…”

Le Vieil Hai hocha la tête et dit doucement : “Tu es également devenu un Dou Wang après toutes ces années sans te voir, Tengshan. Tu as porté dignement le lourd fardeau du Clan Miteer. Tu continueras d’être à la tête du clan dans le futur. Je ne souhaite pas trop intervenir pour le moment ; je pense que le vieux démon du palace va rapidement apprendre la nouvelle de mon retour.

.”Haha, ton retour est notre plus grande joie !” Le vieil homme du nom de Tengshan était naturellement le chef du clan Miteer, et était également un des Dix Puissants de l’Empire Jia Ma.

Un grand nombre de membres remarquables de la jeune génération étaient assis dans la salle. Ils étaient le sang nouveau du Clan Miteer. Voir leur Premier Doyen, habituellement si sévère et strict, se montrer aussi respectueux les laisser parfaitement perplexes. Ils cherchaient sans cesse qui pouvait bien être ce vieil homme aux cheveux blancs. Hai Bodong ne s’était pas rendu au Clan Miteer pendant des décennies, et cela avait suffi à le faire disparaître de la mémoire des membres de la jeune génération.

Miteer Tengshan se retourna soudainement et aboya sévèrement vers la foule : “Lei Ou, ramène ton cul ici !” Aussitôt, une silhouette paniquée en sortit précipitamment, et il s’agenouilla en tremblant comme une feuille morte avant de dire en chevrotant : “Premier Doyen…”

Ce dernier dit d’un ton indifférent : “Je devrais te chasser du clan directement pour avoir offensé Vieil Hai, mais en considération de tes accomplissements envers le clan, je vais juste te retirer ton titre de doyen et t’assigner la directement d’une de nos branches dans une ville à la frontière. Il t’est également interdit de revenir à la maison mère pendant trois ans !”

Lei Ou devint aussitôt vert de regret.

Le silence régna sous la voix sévère du Premier Doyen, et personne n’osa l’interrompre. Seul Hai Bodong, tranquillement installé sur le fauteuil du chef, buvant paisiblement son thé.

“Ya Fei.”

Miteer Tengshan se tourna alors vers la demoiselle qui était nerveusement assise dans un coin, et lui dit en souriant d’un ton de plus en plus doux : “Tu as très bien agi. Tu vas désormais devenir formellement la responsable de la Salle des Ventes de la maison mère.”

Ignorant les regards tout à coup excités qui l’observaient alentour, la demoiselle se força à rester calme et hocha légèrement la tête : “Ah ! Merci beaucoup, Premier Doyen.” Cela dit, ses poings cachés sous ses manches étaient fermement serrés.

Une fois qu’il eut terminé de punir et de récompenser ses ouailles, le Premier Doyen se retourna vers son vieil ami et l’observa d’un regard fervent : “Je pense que tu devrais revenir résider au clan, Vieil Hai. Ta chambre a constamment été nettoyée.”

Hai Bodong secoua doucement la tête et dit en souriant : “Je ne peux pas encore revenir, pour un petit moment du moins. J’ai un accord avec un petit gars, qui me contraint à être son garde du corps pendant un temps.”

“Garde du corps ?” L’expression du Premier Doyen changea à ces mots. Il pensa, plein de doutes : Ce jeune homme du nom de Xiao Yan est capable de pousser Vieil Hai à s’abaisser à être son garde du corps ? Comment peut-il avoir un tel pouvoir ?

Il était normal qu’il ait des informations sur Xiao Yan, avec le réseau de renseignements du Clan Miteer. Cependant, ces informations dataient de sa période à Wu Tan.

“Ne le sous-estime pas, ce gars n’a rien de simple. J’ai moi-même subi de revers de sa main… Il est du genre à complètement camoufler ses capacités. Si tu ne peux pas devenir ami avec lui, alors fais tout ton possible pour ne pas devenir son ennemi, car je crains que j’aurais alors moi-même des difficultés à protéger le clan de lui.” Le Vieil Hai était extrêmement sérieux en disant ça. Il éprouvait de la peur à chaque fois qu’il repensait au Lotus du Courroux du Bouddha. La puissance de ce truc était vraiment trop terrifiante.

Une certaine épouvante monta involontairement dans les coeurs des doyens et de Miteer Tenghsan en voyant l’Empereur de Glace arborait un air aussi sérieux. Il ne devait pas accorder un tel respect à plus de cinq personnes dans tout l’Empire Jia, mais ces gens-là n’étaient que des vieux machins qui refusaient de mourir malgré leur âge avancé. Cependant, ce Xiao Yan n’avait même pas vingt ans…

Le Premier Doyen hocha lourdement la tête en disant solennellement : “Sois sûr que je vais secrètement ordonner aux membres de notre clan de ne jamais l’offenser, Vieil Hai.” Il n’osait pas n’en faire qu’à sa tête sur un sujet aussi sérieux.

“Bien.” Hai Bodong hocha la tête et se leva, puis dit : “Essaye même de lui donner tout l’aide dont il a besoin, si possible. Tu te réjouiras de l’avoir fait plus tard… Je dois rentrer à présent, mais tu peux envoyer quelqu’un me chercher si tu as le moindre problème. Je suppose que tu sais déjà où je loge…” Il ne resta pas davantage ; il sortit aussitôt de la salle et disparut peu à peu de la vue de tous.

Miteer Tengshan soupira de soulagement en le voyant disparaître. Son regard sévère balaya la pièce, puis il dit d’un ton grave : “Vous avez tous clairement entendu ce que Vieil Hai a dit. Vous avez intérêt à ne pas provoquer ce jeune homme du nom de Xiao Yan, sinon… Vous suivrez les traces de Lei Ou !”

Tout le monde hocha précipitamment la tête.

Ya Fei se pinça les lèvres en voyant l’air grave de son doyen. Elle sourit amèrement et murmura, émue : “Qui aurait cru que ce jeune homme qu’on traitait d’infirme il y a trois ans était à présent craint à ce point par un des trois grands clans de l’empire, le Clan Miteer… Nalan Yanran, tu as vraiment fait une énorme erreur…”

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 287
BTTH Chapitre 289

10 Commentaires

  1. Annon

    4h25 first merci pour ce chapitre

    Répondre
  2. Fabulas

    Frère insomniaque merci pour le chapitre
    Quand tu dis demain c’est jeudi ou vendredi?

    Répondre
    1. Dagua

      Je ne sais pas j’espère qu’il y aura un autre chapitre parce que là en ayant lu tout ça en peu de temps l’attente va être compliquée :'(

      En revanche histoire de, j’ai regardé un peu les scans en anglais (pas le choix) de BTTH, la trame principale suis les grandes lignes en revanche quelle rapidité, au chapitre 36 il devient alchimiste de 1er rang quoi… Et avant le premier loup rouge qu’il sauve au début de l’histoire l’a suivi tout du long j’ai l’impression.

      Répondre
  3. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Psycho

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. nickylaboum

    merci

    Répondre
  7. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. Newkan

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  9. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com