BTTH Chapitre 290

BTTH Chapitre 289
BTTH Chapitre 291

Voilà enfin le BTTH ! J’enchaîne de suite avec le SW T_T Désolé pour hier soir, j’ai reçu des mails rigolos…

Alors les autres voleurs s’adressent à nous comme des égaux et comme s’ils nous faisaient une fleur, et maintenant on veut que je vende des encarts publicitaires… -_-

Bref, bonne lecture chers lecteurs !

 

 

Chapitre 280 – Adversaire caché

 

Xiao Yan, qui était assis en tailleur sur le lit dans sa chambre silencieuse, ouvrit lentement les yeux. Une lueur traversa ses yeux noirs, et il expira de l’air turbide. Son visage émit une faible lueur ; clairement, son Dou Qi avait clairement augmenté après cette séance d’entraînement.

Il ne put s’empêcher de murmurer en sentant son Dou Qi devenir plus dense et puissant : “Le Poison Brûlant contient énormément d’énergie… J’ai beau avoir raffiné celle-ci un certain nombre de fois, il en contient encore une quantité substantielle.”

Il rit amèrement : “L’énergie vient peut-être en quantité, mais… Elle a également un prix.” Il secoua la main droite et un amas de flammes vertes s’y éleva. On pouvait voir de vagues points noirs se tortillant légèrement sur la partie extérieure de la flamme, puis ils furent complètement contenus par son majeur, qui prit une apparence étrange et devint noir comme la nuit.

Il secoua la tête en remarquant que son doigt était devenu plus noir encore : “Ah, le Poison Brûlant devient de plus en plus dense…” Il pressa doucement son majeur sur le pilier du lit à côté de lui, et le pilier de bois solide fut instantanément rongé, laissant un trou derrière lui.

“Rah, tant pis. Je pourrais réveiller mon Maître tant que je pourrais mettre la main sur la Salive Spirituelle aux Sept Couleurs de la Nature et, le moment venu, il devrait avoir une solution à tous ces problèmes…” Le jeune homme fixa son doigt un long moment en marmonnant : “Ce Poison Brûlant a beau être très dangereux, j’ai absorbé beaucoup d’énergie en provenant ces deux derniers jours. D’après la richesse de cette énergie, le temps que j’absorbe complètement le poison de Nalan Jie, je devrais en avoir assez pour percer de Dou Shi six étoiles à sept étoiles.”

Il secoua la tête et plissa un peu le doigt. Sa couleur noire disparut et retrouva sa couleur originelle un moment plus tard.

*Cccrriiii*

Alors qu’il rétractait sa main, la porte fermée fut doucement ouverte, et Hai Bodong entra paresseusement. Il jeta un regard à son jeune ami, remarqua son expression quelque grimaçante et ne put s’empêcher de lui demander en souriant : “Quoi ? As-tu subi une injustice chez les Nalan ? Tu veux que j’y accompagne la prochaine fois ?

L’adolescent secoua la tête d’un air désarmé, descendit d’un bond du lit et dit : “C’est encore cette histoire de Poison Brûlant. Ma Flamme Exceptionnelle semble incapable de régler le problème et à chaque fois que j’aide Nalan Jie en le purgeant du poison, celui en moins devient graduellement plus dense.”

“Il devient graduellement plus dense ?” Le Vieil Hai sursauta, puis il fronça immédiatement les sourcils et dit : “Pourquoi le traites-tu encore, dans ce cas ? Je ne crois pas que tu sois le genre de bon Samaritain à aider tout le monde, et en plus tu as des rancunes à l’encontre de Nalan Yanran.”

Son interlocuteur haussa les épaules et répondit doucement : “Je veux la Salive Spirituelle aux Sept Couleurs de la Nature. Tu préférerais qu’on aille la voler ?”

Le vieillard sourit maladroitement en lui répondant : “Nope, mieux vaut pas. Le Clan Nalan et la Secte des Nuages Brumeux entretiennent d’excellentes relations à cause de Nalan Yanran et de plus, le clan a une certaine importance auprès du gouvernement de l’empire. Je pense que si nous agissions, le vieux démon de la royauté entrerait également dans la danse… Crois-tu franchement que nous puissions lutter contre ces deux puissances avec nos forces ?”

“On est donc d’accord, je n’ai pas d’autre choix. Si je veux obtenir la Salive Spirituelle aux Sept Couleurs de la Nature, je dois guérir Nalan Jie et bien que ce Poison Brûlant soit extrêmement dangereux, il n’a au moins pas l’air de me nuire le moins du monde.” L’alchimiste secoua la tête d’un air impuissant. Il était devenu un peu plus sérieux après cette analyse de son compagnon. Le Clan Nalan était vraiment digne de sa réputation d’un des trois grands clans de l’empire. Devait-il y avoir un conflit que de très nombreuses factions viendraient les aider…

Le vieil homme fit un geste de la main et dit : “Fais ce que tu veux tant que tu ne te retrouves pas dos au mur. J’attends toujours que tu m’aides à raffiner la Pilule Violette de Récupération Spirituelle.”

Son jeune ami dirigea vers la table, en retira toutes les babioles qui y étaient posées puis il sortit un chaudron médicinal de son anneau de stockage et dit nonchalamment : “Ne t’en fais pas, aussitôt que tu auras réuni les ingrédients médicinaux, je t’aiderai à la raffiner. Ma force spirituelle a beau avoir pris un coup à cause du Lotus du Courroux du Bouddha, ça ne devrait pas non plus me poser trop de problèmes que de raffiner ta pilule.”

Hai  Bodong hocha la tête et sourit : “Ké ké, j’ai toute confiance en toi.” Il regarda le jeune homme faire et lui demanda d’un air stupéfait : “Mais que fais-tu ?”

Le Dou Shi sortit un grand nombre d’ingrédients médicinaux de son anneau et lui répondit en souriant : “Je pense que tu devrais continuer de te balader dehors, je m’apprête à entraîner mon habilité à raffiner.”

“Uh… Ça ne fait pas longtemps que je suis rentré…” Le Dou Huang sourit amèrement et secoua la tête. Un moment plus tard, il remarqua que Xiao Yan le fixait, la tête penchée, et il ne put que faire claquer ses lèvres d’un air désarmé avant de dire : “Laisse tomber, tu peux t’entraîner. Je vais aller faire un tour…”

Se faisait, il fit demi-tour, ouvrit la porte maladroitement et sortit à contrecoeur. Il savait qu’un alchimiste n’aimait pas être distrait par qui que ce soit alentour en raffinant leurs pilules.

L’adolescent regarda la porte se fermer lentement avant de tourner son regard sur le chaudron médicinal en face de lui. Sa paume caressa doucement quelques ingrédients médicinaux posés sur la table tandis qu’il fronçait les sourcils en réfléchissant intensément. Il était absolument certain de ne pas avoir de grosses difficultés à passer avec succès l’examen d’alchimiste de troisième rang après cette année d’entraînement intensif dans le désert, et surtout après avoir avalé la Graine de Lotus de Feu qui avait fait monter en flèche sa compatibilité avec la Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan. La chose la plus importante pour un alchimiste de troisième rang était sa faculté à contrôler sa flamme et sur ce point, il était certain de pouvoir être comparé à un alchimiste de quatrième rang.

“Meh, même avec tout ça, ça ne me sera pas facile de remporter le première place à la Grande Assemblée des Alchimistes. Mes adversaires ne sont pas des gens ordinaires…” Il soupira et secoua la tête.  Il se souvint du disciple de Gu He qu’il avait rencontré ce jour-là, Liu Ling. Il avait beau ne pas l’avoir vu à l’oeuvre, il savait que ce type devait être compétent étant donné que Gu He le Roi des Pilules lui enseignant son savoir. De plus, il avait senti la confiance qui émanait de ses gestes et de sa voix lorsqu’il se trouvait face à lui, et cette confiance n’était pas un air qu’il se donnait. Cette confiance ne pouvait être obtenue que par quelqu’un de vraiment capable.

Le jeune alchimiste frotta sa paume sur le chaudron médicinal glacial, puis il haussa soudainement les épaules et rit doucement : “Je ne suis pas non plus quelqu’un d’ordinaire, évidemment. Si je devais perdre face à lui à la Grande Assemblée, cela ne signifierait-il pas que Maître est un moins bon enseignant que Gu He ?”

“Je ne peux pas permettre qu’on le pense…” Il expira lentement, pinça légèrement ses lèvres puis un long moment plus tard, sourit doucement. Il fit une chiquenaude devant la cheminée du chaudron et y envoya prestement un filet de flamme verte. Un feu vert naquit dans un bruit étouffé et brûla au sein du pot.

“Je vais d’abord essayer de raffiner une pilule médicinale de troisième rang…” Sa main glissa doucement sur les ingrédients disposés sur la table après quoi, il s’arrêta au-dessus de quelques-uns d’entre eux et plia légèrement sa main. Une force de succion les attira dans sa paume, et il en jeta trois nonchalamment dans le chaudron.

Le Dou Shi observa ces trois ingrédients, séparés les uns des autres et enveloppés par la flamme verte, et il hocha légèrement la tête. Une formule médicinale de pilule de troisième rang apparut automatiquement dans son esprit. Durant son entraînement, Yao Lao avait de temps à autre utilisé sa force spirituelle pour déverser toutes ces formules et à présent, il lui était extrêmement facile de s’en servir.

“Pilule Rafraichissante, une pilule médicinale de troisième rang, qui permet aux sens de qui la consume de devenir encore plus sensible à l’énergie naturelle flottant dans le monde pendant qu’il est plongé dans son état méditatif d’entraînement, ce qui augmente significativement sa vitesse d’absorption et la quantité d’énergie qu’il peut engloutir. Pour la raffiner, il faut : une ‘Herbe à Trois Feuilles de Coeur Pur’ de trente ans d’âge, un ‘Fruit du Coeur du Bouddha’ mûr, un ‘Arbre d’Absorption Spirituelle’ de dix ans… et un noyau de monstre de troisième rang.”

Il se remémora lentement les ingrédients énumérés dans la formule médicinale et, un long moment plus tard, ses dix doigts se mirent à trembler et aussitôt, le feu dans le chaudron médicinal brûla tumultueusement.

La température de la pièce se mit graduellement à monter tandis qu’il commençait le raffinage, et une légère fumée s’échappa de la marmite pour ensuite s’attarder dans la pièce et l’obscurcir.

Étant donné que c’était la première fois qu’il raffinait une pilule pareille, Xiao Yan fit brûler les ingrédients lors de ses deux premières tentatives, comme il s’y attendait. Cependant, ça ne le déçut pas car après tout, les échecs lors du raffinage étaient difficiles à éviter, même pour Yao Lao.

Par conséquent, après avoir éteint la flamme et passé ses deux tentatives en revue, il parvint à comprendre la température exacte de la flamme, etc… Et durant sa troisième tentative, une Pilule Rafraîchissante brillante et ronde apparut après deux heures de raffinage…

Il essuya la transpiration couvrant son front en observant la pilule au fond de la bouteille de jade, et sourit de satisfaction. Ensuite, il fit à nouveau apparaître le feu et continua à raffiner…

Après un après-midi entier passé à raffiner, son taux de succès en raffinant la Pilule Rafraîchissante avait grandement augmenté et quand il commença à manquer d’ingrédients, trois petites pilules trainaient au fond de la bouteille.

Il la rangea prudemment dans son anneau de stockage, l’air manifestement fatigué. Il nettoya la table, fit mollement quelques pas et s’effondra sur son lit la tête la première.

Lorsqu’il se réveilla de son profond sommeil, il était déjà au lendemain matin. Il secoua sa tête, somnolant encore, et se redressa. Il observa la pièce entière et secoua la tête avec un sourire amer. Raffiner des pilules médicinales était effectivement épuisant ; il avait vraiment perdu trop de force spirituelle.

Le jeune homme sortit de son lit et se lava simplement. Une fois pleinement réveillé, il sortit de sa chambre et se dirigea vers le clan Nalan pour la session d’extraction du poison du jour.

Il n’avait pas vu Hai Bodong depuis la veille, mais ne s’en inquiétait pas pour autant. Ce vieux machin était si fort que personne dans l’Empire Jia Ma ne pouvait lui poser de vrai soucis, les autres vieux machins et le chef de la Secte des Brumes Divines exceptés.

La séance de soin du jour était semblable à la précédente. Rien de particulier ne s’y déroula. Une fois que l’adolescent eut terminé d’extraire le poison de Nalan Jie pour la journée, il fut invité à rester au clan pour un moment. Pour une raison inconnue, Nalan Yanran lui démontra un grand intérêt pendant qu’ils étaient assis, et lui posa plein de questions à son sujet. Cependant, ces questions furent éludées vaguement par son expression et son ton indifférent. Elle avait beau paraître avoir beaucoup changé comparé à la dernière fois, il avait vraiment du mal à la voir d’un bon oeil.

Bien sûr, ce Liu Ling suivait de près la jeune femme partout où elle allait. Le jeune alchimiste put sentir qu’il lui jetait répétitivement des regards du coin de l’oeil pendant qu’il discutait avec son hôtesse et bien que ce type maintienne un sourire neutre, il pouvait sentir qu’il était d’assez mauvaise humeur et éprouvait aussi une légère hostilité à son égard. Cependant, il haussa à peine les épaules comme pour dire : “Que tu sois malheureux n’est pas mon problème… J’ai osé m’approprier la Flamme Exceptionnelle que ton maître désirait alors comment toi, son disciple, pourrait me faire peur ?”

Il resta assis dans le salon pendant près d’une demi-heure sous le regard légèrement froid de Liu Ling, puis il se leva et dit au revoir à l’assemblée. Après quoi, il fut raccompagné par Nalan Jie et les autres, sortit du clan Nalan et disparut lentement à leur regard.

Liu Ling fixait l’endroit où le Dou Shi avait disparu, les yeux plissés, puis il tourna la tête et rit tout à coup : “Grand-père, savez-vous d’où vient ce Yan Xiao ?”

“Pourquoi ?” Le vieil homme fut distrait et répondit aussitôt en fronçant les sourcils : “Monsieur Yan Xiao est un invité d’honneur de notre clan Nalan ; tout ce qui m’intéresse de savoir, c’est s’il peut m’aider à extraire le Poison Brûlant ou non. Sa véritable identité m’importe peu.”

Il fixa le jeune homme souriant et lui dit avec le plus grand sérieux d’une voix basse : “Les jeunes devraient être plus conciliants… Tu es peut-être le disciple de Gu He, mais je suis sûr que le Maître de Yan Xiao n’est pas moins puissant que lui. Ce ne serait pas malin que de devenir l’ennemi d’une telle personne…” Son vieux regard acéré lui avait naturellement permis de sentir ce que le prétendant à sa petite-fille éprouvant envers l’adolescent.

Ce dernier changea légèrement d’expression, mais, n’était pas quelqu’un d’ordinaire, il se reprit rapidement, laissa son regard dériver vers Nalan Yanran qui fronçant légèrement les sourcils et rit : “Ha ha, vous devez plaisanter grand-père, Monsieur Yan Xiao et moi ne nous sommes jamais rencontrés. Pourquoi aurais-je de l’hostilité à son égard ?”

“J’espère que c’est bien le cas. Ce Yan Xiao ne t’est peut-être pas comparable pour le moment, mais il a un potentiel extraordinaire. Je veux vraiment le faire entrer dans notre Clan Nalan à la première chance…” Le vieux Dou Wang sourit doucement, se retourna et traversa la porte principale sans même regarder l’air raide de Liu Ling.

Nalan Yanran lui jeta un regard tandis qu’il haussait les épaules d’un air désarmé et dit doucement : “Tu ferais mieux de ne rien tenter de stupide. Mon grand-père a déjà dit que c’était un invité de marque du clan.” Une fois cela dit, elle ramena la mèche de cheveux sur son front en arrière et suivit lentement son grand-père.

Le jeune alchimiste ne put s’empêcher de dire en regardant son dos enchanteur : “Yanran, après tant d’années, tu devrais savoir ce que j’é-…” Cependant, avant même qu’il puisse terminer, la jeune femme qui lui tournait le dos fit un geste nonchalant de sa petite main blanche et délicate. Elle soupira : “Tu devrais savoir que je n’ai pas envie de discuter de ce sujet pour le moment. Tu es un des rares hommes qui ont pu devenir mes amis durant toutes ses années. Peut-être parviendras-tu à m’émouvoir à l’avenir, mais pour le moment, je ne te vois que comme un simple ami. Je ne nie pas que tu es remarquable, mais tu n’es pas à la hauteur de mes attentes. Mon homme ne sera absolument pas quelqu’un de médiocre. (NdT SOS Chevilles Gonflées j’écoute)” Une fois cela dit, elle ne s’attarda pas davantage et traversa la porte principale également.

Une émotion fanatique traversa les yeux de Liu Ling en la voyant partir. “Je sais que tu as de grandes attentes. Je vais remporter le trône de la Grande Assemblée pour te prouver que moi, Liu Ling, te suis bien assorti !” En sa qualité de future chef de la Secte des Nuages Brumeux, la demoiselle disposait d’un statut presque plus distingué encore que celui de la princesse de l’empire. Avec son arrogance, l’alchimiste avait naturellement besoin de conquérir une telle femme pour prouver au monde entier à quel point il était remarquable.

Une légère voix traversa la porte et l’atteignit : “Attends de devenir le champion avant de dire ça…”

“Tu verras bien…” Liu Ling haussa les épaules et se retourna pour regarder l’endroit où Xiao Yan était assis précédent. Il eut un rire louche en murmurant : “Je vais lui faire avoir honte d’être venu se montrer à la Grande Assemblée… Le disciple de Gu He, le Roi des Pilules, est sans le moindre doute la personne la plus remarquable de tout l’Empire Jia Ma !” (NdT si vous trouviez Xiao Yan arrogant…)

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 289
BTTH Chapitre 291

8 Commentaires

  1. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Mec,si tu peut te faire carboniser à mort juste en l’approchant tu devrai éviter de le contrarier…Après,si tu à des envies suicidaires, l’auteur t’exaucera surement.

    Répondre
  2. Syncrone

    Salut merci pour le chap top qualité comme d’hab !
    Par contre je crois avoir repéré une erreur : « Uh… Ça ne fait pas longtemps que je suis rentré… » Le Dou Wang sourit amèrement et secoua la tête.

    Ta mis Dou Wang a la place de Dou Huang 🙂

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre. Par contre tu t’es trompé, ça aurait du être un ‘DNC’ ce soir et le ‘BTTH’ demain ^^ Au pire change les jours de parution de ces deux derniers si c’est plus simple pour toi, étant donné qu’ils étaient ainsi dans l’ancien programme de sortie de semaine.

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci

    Répondre
  5. Newkan

    Peut on le comparer à escanor ?X) merci pour le chapitre comme d’habitude un plaisir à lire 😉

    Répondre
  6. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Dark-iop

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com