BTTH Chapitre 291

BTTH Chapitre 290
BTTH Chapitre 292

Pfiou, traduire 3100 mots en va avec la gueule de bois et la fatigue n’était pas facile, mais le café que je me suis fait tout à l’heure aide :p

Voilà donc le BTTH d’hier, je vais tâcher de faire le SW dans la foulée !

Bonne lecture =)

 

 

Chapitre 291 – Percée à 7 étoiles, le Test Final

 

Xiao Yan était assis en tailleur sur le lit ; l’énergie naturelle de la pièce, à ce moment, fluctuait assez intensément. De nombreuses ondulations énergétiques visibles à l’oeil nu jaillissaient et se jaillissaient de son corps et ses vêtements étaient gonflés comme par le vent. Un léger halo vert était partiellement visible sur son visage grave.

Ce halo devenait de plus en plus dense au fur et à mesure que cette énergie alentour se déversait en lui vague après vague. À la fin, ce halo couvrit entièrement son visage, et la puissance de son corps augmenta graduellement.

Une fois qu’elle eut atteint un certain niveau, les fluctuations environnantes s’arrêtèrent soudainement. Ses vêtements se tendirent alors et ne bougèrent plus.

Cette pause étrange continua durant dix secondes, au bout desquelles il rouvrit tout à coup ses yeux clos jusque là. La flamme verte se déploya et gonfla avant de disparaître aussitôt et une lueur féroce brilla dans ses yeux noirs.

Il ouvrit la bouche, maintenant son état méditatif d’entraînement, et expulsa une gorgée d’air noir turbide qui monta en volutes, corrodant complètement tout ce qu’elle touchait. Elle continua à monter jusqu’à faire un trou dans le plafond, et fut complètement réduite à néant sous les rayons du soleil.

Une fois qu’il eut expiré cet air, le halo dans les yeux du jeune homme disparut doucement, et ses vêtements  retombèrent sur sa peau. La force imposante qui traînait dans la pièce regagna également son corps.

“Dou Shi 7 étoile…”

Cette sensation de sentir son corps plein d’énergie l’enivra un peu tandis qu’il serrait légèrement son poing. Bien qu’il s’attendait à percer tôt ou tard à ce niveau au vu de son rythme de progression, il ne s’attendait cependant pas à ce qu’absorber seulement trois fois le Poison Ardent de Nalan Jie lui suffirait à monter de niveau.

“L’énergie d’un Dou Wang est vraiment vaste et puissante pour me permettre de percer après seulement trois séances…” murmura-t-il. Il se tordit étrangement et sourit de satisfaction en entendant la vague de craquements de ses articulations. “Je ne fais pas une mauvaise affaire.”

Il posa ses deux mains sur le lit et son corps bondit dans les airs avec souplesse en utilisant un peu d’énergie. Ensuite, il fit un saut périlleux et atterrit doucement à terre. Il frappa des mains, regarda autour de lui et marmonna en fronçant les sourcils : “Pourquoi n’est-il pas encore rentré ?”

L’adolescent réfléchit un moment et ne put s’empêcher de secouer la tête devant son effort futile. Il ouvrit ensuite la porte et sortit. La Grande Assemblée allait commencer le lendemain, et il avait besoin de se rendre à l’association pour se renseigner sur les diverses sortes d’épreuves qui allaient avoir lieu, ainsi que les méthodes avec lesquelles elles étaient menées ou il allait se retrouver pris au dépourvu.

Une fois sorti de l’auberge, il jeta un oeil à la ronde puis se dirigea vers le gigantesque bâtiment de l’Association des Alchimistes dont il pouvait voir un bout même en en étant loin.

Pensant son trajet, il fut stupéfait de réaliser que les principales artères de la ville étaient déjà complètement occupées par des soldats en arme à cheval qui patrouillaient. Ils étaient clairement là pour la Grande Assemblée. S’il devait se passer quelque chose pendant cet évènement majeur, l’empire en subirait les répercussions après tout et c’est pourquoi la famille impériale faisait tout pour prévenir tout problème.

Après avoir lentement traversé quelques rues larges, il arriva enfin en vue de l’Association. Il jeta un oeil à l’entrée plus peuplée encore que ces deux derniers jours et ne put s’empêcher de secouer la tête tant le nombre d’alchimistes voulant se distinguer à l’Assemblé était élevé.

Les deux mains dans le dos, il ralentit son pas , se faufila à travers la marée humaine et entra lentement dans l’Association portée par celle-ci quand un vacarme éclata à proximité. Tous les regards se tournèrent dans cette direction.

Le Dou Shi se retrouva coincé au milieu de la foule et soupira d’un air impuissant en fronçant les sourcils. Il se tourna ensuite vers la source de l’émoi général.

Celui-ci était dû à un fiacre dégageant une certaine noblesse, tiré silencieusement par deux chevaux à la robe blanche comme neige. Une bête étrange enveloppée d’une flamme bleue était dessinée sur le brocard doré enveloppant le fiacre. C’était une bête de grande taille à l’apparence féroce, qui insufflait une pointe de peur à quiconque la voyait.

“Les armoiries impériales…”  marmonna le jeune alchimiste en fixant cette bête dont le nom lui échappait. En tant que citoyen de l’Empire Jia Ma, il pouvait évidemment identifier les armoiries de la famille impériale.

Dix personnes complètement recouvertes par leur robe noire escortaient le fiacre. Il les parcourut du regard et ses pupilles se contractèrent car ses sens lui indiquèrent qu’ils étaient dangereux.

“La famille impériale est vraiment digne de son titre… Il ne faut pas sous-estimer sa puissance.” s’exclama-t-il en son for intérieur tout en jetant un oeil aux rideaux du fiacre.

Un des hommes en robe noire avança et leva respectueusement le rideau et Xiao Yan remarqua que pendant ce temps, les neuf autres déjà réajustés leur formation et balayaient la foule dense environnante avec des regards acérés d’oiseaux de proie.

Une main délicate et blanche comme du jade sortit du fiacre sous la surveillance de ces hommes. Il tint gracieusement la poignée de la porte, puis une belle silhouette en sortit lentement pour apparaître aux yeux de tous.

Cette personne portait une robe violette parcourue de lignes brodées argentées. Elle dégageait, avec sa beauté, une présence imposante et noble digne de sa naissance impériale. Elle portait une ceinture violette autour de sa taille étroite et délicate qui la mettait en valeur. Elle n’avait pas l’air bien vieille, sans doute pas plus que l’adolescent sans son masque. Son beau visage portait un sourire élégant et serein. Cela étant, il découvrit qu’à chaque fois que son regard balayait les environs, il  apparaissait dans les yeux limpides de cette jeune femme très distinguée comme un sourire biscornu et étrange, très différent de son apparence qui suggérait qu’elle aimait le calme.

“Une femme ne peut vraiment pas être jugée selon son apparence… Il sourit amèrement, secoua la tête et détourna le regard sans plus s’intéresser à cette demoiselle vraiment extraordinaire.

Des vagues d’acclamations éclatèrent dans la foule alentour à l’apparition de la nouvelle arrivante, qui fut couverte d’un certain nombre de regards enfiévrés. “Tsk tsk, quelle belle fille… ” Elle avait un statut extrêmement noble mais les gens profitèrent de la foule pour permettre à leurs yeux une certaine insolence…

Quelques personnes bien renseignées parvinrent à l’identifier en la voyant : “Hé hé, c’est la petite princesse de la famille impériale de l’Empire Jia Ma. J’ai entendu dire que son maître était le grand-maître président adjoint, Qie Mier. Elle doit sûrement être venue ici à cause de la Grande Assemblée des Alchimistes.”

“Elle n’a pas l’air bien vieille… Elle vient vraiment participer à l’Assemblée ?”

“Ché, le talent de raffinage de la petite princesse est si bon que même le président en chante ses louanges. Ne te fie pas à son âge ; il paraît qu’elle est devenue une alchimiste de troisième rang il y a six mois de ça…”

“Oh…” Un brouhaha éclata aussitôt dans la foule environnante à ces mots, et quelques alchimistes entre deux âges couvrirent leurs badges de leurs mains, le visage rouge d’embarras.

Le jeune alchimiste, coincé dans la foule, entendit ces conversations et son visage fut traversé par le choc. Il tourna à nouveau les yeux vers la jeune femme vêtue de violet qui marchait vers l’Association avec le soutien de ses gardes en robe noire. Il pensa : Effectivement, on trouve toujours meilleur que soit. Je ne m’attendais pas du tout à ce que cette demoiselle qui paraît fragile soit en fait une alchimiste de troisième rang…

Il avait beau être choqué, il ne trouva pas ça vraiment inattendu pour autant. Tant que la petite princesse démontrait le talent nécessaire pour devenir une alchimiste, la famille impériale pouvait lui fournir les ingrédients qu’ils avaient accumulés jusqu’au plafond avec leurs riches fondations pour en faire une alchimiste de haut rang. De plus, elle semblait vraiment talentueuse dans le raffinage aussi pouvait-on s’attendre à ce qu’elle parvienne à ce niveau.

Elle traversa la foule sous la protection des hommes en noir enveloppés d’une aura froide et sombre sans rencontrer le moindre problème, puis elle entra dans l’Association en plastronnant.

Lorsque le dos élégant de la demoiselle disparut à sa vue, le Dou Shi haussa les épaules et se tordit légèrement, puis il se faufila comme une anguille à travers la foule sans se faire remarquer pour entrer rapidement dans le bâtiment à son tour.

Il arriva enfin dans un espacé dégagé et observa le grand hall en expirant longuement. Il essuya la transpiration sur son front, puis se dirigea vers la zone Est comme s’il y venait couramment.

Les deux gardes de la dernière fois étaient toujours postés à l’entrée, mais ils ne l’arrêtèrent pas en le voyant arriver. Ils s’inclinèrent, le saluèrent et ne lui accordèrent plus d’attention une fois qu’il fut entré. Selon toute vraisemblance, Ao Yuo leur avait donné des instructions spécifiques à son sujet.

Xiao Yan fut heureux de voir qu’ils ne tentèrent pas de l’arrêter, et traversa le couloir avant de lentement monter les escaliers. Il s’arrêta enfin devant le bureau d’Ao Tuo, frappa doucement à la porte, attendit d’entendre sa réponse et entra.

Ao Tuo était assis là seul, et le regarda entrer en souriant : “Tu es très ponctuel, petit gars.”

Il lui sourit et s’assit sur une chaise à côté de lui, puis leva une tasse de thé dont il prit une gorgée et rit : “Ha ha, je ne vais pas me perdre en billevesées, je suis venu pour enquêter sur le format de la compétition. Ça se déroule en tirage au sort par paire ou autrement ?”

Le grand-maître alchimiste secoua la tête en souriant : “Énormément de candidats participent à la compétition alors ça prendrait énormément de temps si on devait régler ça au tirage au sort.” Il dessina un rectangle du doigt sur la table et continua en souriant : “Tous les alchimistes participants passeront ensemble sur une énorme plateforme en même temps. Plusieurs manches de plus en plus difficiles s’y dérouleront et sépareront les bons des mauvais comme un tamis. Ceux qui resteront le plus longtemps seront parmi les meilleurs, et quiconque restera le dernier parmi la crème de la crème sera le vainqueur.”

“Oh…” Le jeune homme hocha légèrement la tête. Voir plusieurs centaines ou milliers d’alchimistes faire apparaître leurs flammes et raffiner des médecines sur la même plateforme devait être un spectacle extrêmement spectaculaire.

“Héhé, tu veux vraiment voir quelle gueule ça peut avoir, hein ? Ne sois pas trop terrorisé lorsque tu y seras… La première fois que j’ai participé, j’étais également abasourdi !” dit le vieillard en riant.

“J’y pense, voilà une liste de nom ; jettes-y un coup d’oeil. Certaines personnes douées vont participer à la Grande Assemblée, cette année.”

Son jeune interlocuteur reçut la liste avec une certaine curiosité. Il sourit et hocha la tête en la déroulant lentement ; la longue liste contenait une trentaine de noms de personnes assez talentueuses. Il la parcourut du regard et leva soudainement les sourcils en réalisant que Liu Ling faisait partie de la liste et en était très près du sommet. Le titre de disciple de Gu He, le Roi des Pilules, n’était clairement pas obtenu par vantardise.

Il pointa du doigt le nom de ‘Petite Princesse’ classé cinquième et demanda : “La Petite Princesse devrait être celle de la famille impériale, c’est ça ?”

“Oui, tu l’as vue ?”

“Je viens de la voir à l’instant à l’entrée. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit aussi haut dans le classement.” dit-il en souriant, un peu surpris.

“Ne la sous-estime pas. Avec le soutien de la puissance de la famille impériale, elle a tellement d’atouts dans sa manche que ça a de quoi étourdir.” lui rappela Ao Tuo en souriant.

L’adolescent hocha légèrement la tête, regarda les informations sur la liste avec attention et la rendit au vieil homme. “Les concurrents sont effectivement très forts. Je compte déjà treize alchimistes de troisième rang dans le lot…”

Le vieil homme opina du chef et dit d’un air impuissant : “C’est effectivement un peu difficile et tu ne peux dépendre que de toi-même pendant la compétition. Je ne peux pas t’aider davantage.”

Le Dou Shi sourit et hocha la tête avant de demander : “La Grande Assemblée commence bien demain ? Ai-je encore besoin de faire quelque chose, pour le moment ?”

“Ha ha, effectivement. Considère ça comme le dernier test avant la compétition : ceux que nous, les chefs de branches de l’association, recommandons doivent passer une manche de test à laquelle les étrangers échappent… C’est une sorte de test préliminaire où l’association juge notre capacité à choisir nos représentants. SI l’un d’entre eux ne passe pas cet examen, alors sa recommandation perdra son effet.” Le vieillard se leva, sourit et dit : “Suis-moi. Tu vas pouvoir voir quelques-uns de tes adversaires les plus puissants où je t’emmène.”

“En.” Le jeune alchimiste opina du chef, se leva et le suivit. Ils sortirent ensemble de la pièce et marchèrent le long d’un couloir silencieux un court instant. Une fois au bout, ils ouvrirent une porte sur le côté et entrèrent lentement.

Une lueur intense les accueillit à leur entrée, ce qui fit involontairement plisser les yeux à Xiao Yan. Il les rouvrit une fois adapté à la luminosité ambiante.

Une salle spacieuse décorée de façon assez classique apparut à ses yeux, occupée par des petits groupes de deux ou trois personnes. Il balaya ces gens du regard et fut quelque peu stupéfait de voir que parmi tous ces gens, dont certains semblaient assez jeunes, il y avait de nombreux alchimistes de troisième rang. La petite princesse de l’empire qu’il avait vu juste avant à l’entrée en faisait partie. Il fit à nouveau le tour de la salle du regard les sourcils levés avant de s’arrêter sur un beau jeune homme qui discutait avec quelques alchimistes de troisième rang.

Liu Ling…

Toutes les discussions privées s’éteignirent au son de la porte s’ouvrant, vers laquelle les gens tournèrent le regard. Ils furent momentanément stupéfaits de voir le jeune homme entrer, et leurs expressions se tintèrent de ridicule en voyant le badge d’alchimiste de second rang sur sa poitrine.

La petite princesse, qui était adossée à un mur et entourée d’alchimistes de troisième rang comme la lune est entourée par les étoiles, lui jeta également un regard mais elle perdit tout intérêt aussitôt qu’elle vit son badge. Elle s’étira paresseusement et ses courbes accrochèrent les yeux des hommes environnants.

Liu Ling, lui, le fixa froidement. Son entrée l’avait également un peu surpris mais très rapidement, un sourire sombre apparut sur ses lèvres, comme s’il avait de mauvaises intentions à son égard.

L’adolescent fronça légèrement les sourcils. Les regards tournés vers lui ne l’affectaient pas le moins du monde. Il glissa ses mains dans ses mains et garda un air indifférent de vieux moine. Cependant, un léger rire glacial résonna en son coeur.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 290
BTTH Chapitre 292

10 Commentaires

  1. Zorbal

    Encore merci 😉

    Répondre
  2. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci

    Répondre
  5. Metalis

    Merci pour ce chapitre ! 🙂

    Répondre
  6. ManaMana

    J’ai hâte de lire la suite. J’ai hâte ! J’ai hâte ! J’ai hâte ! J’ai hâte ! J’ai hâte ! J’ai hâte ! J’ai hâte ! J’ai hâte ! J’ai hâte ! J’ai hâte ! J’ai hâte !

    J’ai dit que j’avais hâte ?

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  7. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Newkan

    Ara ara ara , xiao se moque déjà d’eux XD merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Dark-iop

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com