BTTH Chapitre 292

BTTH Chapitre 291
BTTH Chapitre 293

Evana, chère mécène, je te dédie ce chapitre bonus pour te remercier de ta grande générosité et de ta fidélité !

Un grand merci à elle une fois de plus et à demain tout à l’heure pour TDG !

Bonne lecture !

Chapitre 292 – Raffiner 

Un vieux rire résonna pendant ce grand moment de silence : “Hé Vieil Ao, tu as également ramené quelqu’un ?”

Xiao Yan tourna la tête vers l’origine de cette voix et réalisa que de vieux hommes vêtus de robes d’alchimistes se tenaient, tout sourire, sur une plateforme surélevée située du côté gauche de la pièce. La voix provenait d’un de vieillard aux cheveux blancs comme neige.

Ao Tuo sourit et fit signe à son interlocuteur avant de pencher la tête vers lui et de lui dire : “C’est le président suppléant de l’association, Qie Mier. Il est également le maître de la Petite Princesse.”

“Hmm.” Le jeune homme hocha légèrement la tête.

Le grand-maître jeta un regard aux jeunes gens dans la pièce, tapota le dos de son jeune compagnon et le rassura : “Ignore les regards de ces gens arrogants. Ils ont naturellement un talent vraiment remarquable pour parvenir à devenir des alchimistes de troisième rang à leur âge, aussi est-il attendu qu’ils soient un peu orgueilleux. Ils n’accorderont pas d’attention à quiconque en deçà de leur niveau… La plupart des jeunes gens un peu capables sont comme ça de nos jours.”

Ce dernier sourit, mais ne répondit pas.

Le vieil alchimiste dit, en ouvrant le chemin vers la plateforme imposante : “Viens avec moi rencontrer ces vieux machins ; ce sont des gens possédant un grand pouvoir au sein de l’Empire Jia Ma”. L’adolescent hésita un instant, mais n’eut d’autre choix que de le suivre.

Ao Tuo marcha rapidement vers l’estrade, sourit et discuta un moment avec ces gens du même âge que lui. Le Dou Shi resta derrière lui, sans prendre l’initiative d’aller les saluer de lui-même.

Le vieil homme aux cheveux blancs sourit en regardant ce dernier après avoir discuté un temps, et demanda : “Est-ce le participant représentant ta ville de RocNoir cette fois-ci, Vieil Ao ?”

Xiao Yan leva légèrement le regard et regarda le président suppléant qui portait une robe blanche d’alchimiste de toute beauté. Un sourire flottait sur son visage ridé tandis que ses yeux, un peu trouble et louchant légèrement, portaient un regard calme et doux. Il semblait au premier abord être un vieil homme ordinaire sans la moindre aura excessivement remarquable, mais cette impression disparaissait avec sa longue robe représentant son statut, ainsi qu’avec les quatre vaguelettes argentées brillant étrangement sur sa poitrine. Ce vieillard ordinaire contrôlait près de la moitié des forces de l’Association des Alchimistes.

Tandis que le jeune alchimiste jaugeait Qie Mier, ce dernier faisait de même à son égard. Son apparence ordinaire n’était en rien remarquable et la seule chose qui chiffonna un peu le président suppléant fut son expression sereine. Être capable de rester impassible sous le regard d’un alchimiste de quatrième rang demandait une force mentale très rarement vue parmi les jeunes gens.

Ao Tuo sourit et hocha la tête : “Hmm, il s’appelle Yan Xiao et a un grand potentiel.” Il se tourna ensuite vers le jeune homme et fit à nouveau les présentations : “Voici le président-suppléant de l’association, Grand-maître Qie Mier.”

Ce dernier sourit et s’inclina courtoisement devant le vieillard : “Enchanté de vous rencontrer, Président suppléant Qie Mier.”

Le vieil homme en question vit son badge d’alchimiste de second rang et secoua la tête d’un air désarmé à l’adresse d’Ao Tuo: “Kéké, j’espère que tu ne rendras pas la recommandation d’Ao Tuo invalide, petit gars, ou il en perdrait vraiment toute sa vieille face.” Un alchimiste de second rang aurait du mal à entrer dans le top 20 dans une compétition de ce niveau.

L’adolescent haussa les épaules et dit : “Je pense pouvoir au moins passer ce test.”

Qie Mier hocha la tête et dit en souriant : “C’est bien d’être confiant, mais tous les gens que les chefs de branche ont recommandé sont légèrement plus capables que la moyenne et par conséquent, cet examen interne va être un peu difficile.”

“Je ferai de mon mieux.”

“Ké ké, il va être temps de commencer ; nous devrions cesser de palabrer. Tu devrais descendre et rejoindre les autres, le test va bientôt débuter.” dit le vieillard en souriant.

Son jeune interlocuteur hocha la tête, fit demi-tour et descendit de la plateforme puis, sous les regards des jeunes gens de la salle, il se dirigea vers un coin les bras ballants.

Le président suppléant le regarda partir et dit d’un air impuissant à son ami : “Aaaah… Ta RocNoir est plutôt une grande ville non, Vieil Ao ? Je ne peux pas croire que tu n’y ais pas trouvé de jeune alchimiste de troisième rang.”

“Je crois en lui.” répondit ce dernier les deux mains dans ses manches spacieuses, un sourire mystérieux aux lèvres.

Qie Mier secoua la tête et dit : “Ah, vieux machin… Si personne de chez toi n’offre une performance remarquable à la Grande Assemblée, tu ne pourras pas nous reprocher de réduire tes fonds pour l’année à venir. Il faut faire les choses selon les règles, et notre relation n’y changera rien.”

Ao Tuo sourit et opina du chef. Il ne s’attarda pas davantage sur le sujet et dit : “Il est l’heure de commencer le test.”

Son vieil ami aux cheveux blancs ne dit rien de plus et tourna son regard vers les gens en contrebas. Il pointa du doigt le devant de la pièce où pendaient du plafond de nombreux rideaux noirs. “Il y a une petite pièce personnelle sous chacun de ses rideaux : elles seront vos salles d’examen…”

“Comme vous le savez tous, raffiner les ingrédients médicinaux est une étape extrêmement importante dans le raffinage d’une pilule ; notre examen vise à tester votre raffinage des ingrédients…”

“Tous les ingrédients dont vous avez besoin pour l’examen ont été préparés sur une estrade dans les petites pièces. Vous devez raffiner les ingrédients avec la plus grande pureté possible en un minimum de temps.”

Il pointa du doigt un sablier sur la table, puis jeta un regard aux jeunes gens et sourit doucement : “Quand le sable se sera entièrement écoulé du sablier, ceux qui n’auront pas fini leur raffinage auront échoué. De plus, même si vous réussissez à raffiner les ingrédients, nous autres vieux machins jugeront de la qualité de votre raffinage et s’il n’est pas à la hauteur de nos standards, vous échouerez également. Échouer vous fera perdre le droit de participer à la compétition principale.”

L’auditoire changea légèrement d’expression en entendant cette lourde pénalité pour avoir échoué, quelques personnes mises à part, et s’échangea des regards.

Le président suppléant balaya les gens en contrebas du regard et s’arrêta soudainement sur le Dou Shi, toujours dans son coin les bras ballants. Il observa son visage calme et ne put s’empêcher d’être stupéfié en pensant : Ce petit gars est vraiment capable de se débrouiller ?

Il détourna le regard, frappa des mains en souriant et dit : “Bien, commencez. Faites attention au temps.”

Tout le monde dans la salle commença à se réunir en petits groupes et se dirigea vers la gauche de la salle. Après quoi, les candidats soulevèrent les uns après les autres les rideaux et entrèrent.

Xiao Yan choisit un rideau noir isolé et s’apprêta à rentrer quand un rire éclata derrière lui. Il s’arrêta par conséquent et tourna son visage calme dans sa direction.

Liu Ling s’approcha de lui et dit en souriant : “Ké ké, je ne m’attendais pas à ce que Frère Yan Xiao puisse également participer à ce genre d’examen interne. On dirait que le destin nous réunit.” Cependant, son sourire efféminé le fit légèrement froncer les sourcils.

Il lui jeta un vague regard et dit : “J’ai été amené ici pour simplement arrondir le nombre de participants.”

Liu Ling le dévisagea : “Tu es un vrai plaisantin ! Ton rang d’alchimiste a beau ne pas être suffisant, tu as cette étrange Flamme Exceptionnelle aussi je ne pense pas que tu présenteras de trop mauvais résultats.” Honnêtement, il doutait encore beaucoup qu’il ait vraiment une Flamme Exceptionnelle car ce n’était que sa supposition. Il avait beau avoir posé la question à Nalan Yanran en privé, elle ne lui avait pas donné de réponse précise sur ce sujet délicat.

Le jeune homme resta évasif et haussa les épaules avant de soulever le rideau et d’entrer, laissant ainsi l’éphèbe sur place, les sourcils légèrement froncés.

Une voix claire lui parvint de derrière : “Tu n’entres pas, Grand-Frère Liu ?” La belle Petite Princesse vint vers lui en jetant un regard à l’homme disparaissant sous le rideau, et sourit adorablement.

“Je viens juste de rencontrer quelqu’un que je connais. Je peux vous le présenter si ça vous intéresse.” dit doucement Liu Ling en lui adressant un sourire chaleureux.

Elle secoua paresseusement la tête : “Laisse tomber… Je ne suis pas aussi sympathique que toi avec un alchimiste de second rang.” Elle n’éprouvait clairement pas le même intérêt envers les deux hommes. Après tout, Liu Ling le surpassait largement sur tous les plans que ce soit son identité, sa force, son apparence, et caetera…

“Haha, c’est toi qui vois.” L’apollon sourit, un peu heureux que la Petite Princesse ignore son rival. Grand-père Nalan, dans le Clan Nalan, accordait de plus en plus d’importance à l’adolescent, ce qui déplaisait au jouvenceau habitué depuis toujours à être grandement respecté pour son génie.

“J’y vais d’abord, ne perds pas face à moi grand-frère Liu.” La demoiselle lui adressa un clin d’oeil provocateur avant de glisser sous un rideau avec légèreté et agilité.

Liu Ling sourit, hocha la tête, puis il observa la salle alors vide et ne traîna pas davantage. Il passa le rideau noir d’un pas confortable, ce qui fit opiner du chef Qie Mier et les autres sur la plateforme.

Ao Tuo observa la grande salle vide, puis tourna la tête et dit en souriant à son ami : “La question de l’examen n’est pas mal du tout cette fois. Raffiner les ingrédients médicinaux est non seulement une étape essentielle dans le raffinage de pilule, mais également un moyen de tester la capacité des compétiteurs à contrôler leur flamme. Le sujet du jour devrait grossièrement mettre à l’épreuve les capacités de nos petits candidats.”

Le président suppléant sourit et hocha la tête.Il s’assit sur sa chaise, leva sa coupe de thé et en but une gorgée. Il dit en souriant : “Voyons voir qui sera capable de nous apporter les ingrédients médicinaux raffinés avec le plus grand taux de pureté…”

……

 Une petite salle apparut à la vue du Dou Shi aussitôt qu’il traversa le rideau. La pièce n’était certes pas spacieuse, mais elle était propre et élégante. Il y avait une plateforme verte carrée en pierre près du mur, sur laquelle se trouvait un sablier ainsi que quelques ingrédients médicinaux arrangés correctement.

Il s’approcha de la plateforme et laissa son regard dériver sur les quelques ingrédients noirs comme du charbon. La surprise traversa son regard et il murmura : “C’est vraiment une ‘Feuille Spirituelle de Fer Noir’, un des ingrédients les plus résistants à la chaleur. Ce truc épuise énormément d’énergie durant le raffinage… Ces vieux bonshommes ne vont vraiment pas nous laisser tranquilles.”

Il secoua la tête et frotta doucement son anneau de stockage du doigt ; un chaudron rouge sombre apparut sur la table. Il ramassa une Feuille Spirituelle de Fer Noir, la posa sur sa main et la pétrit. Il fronça ensuite fortement les sourcils, se demandant s’il devait ou non utiliser la Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan…

Il secoua la tête après avoir réfléchi un moment. Il ne voulait pas utiliser son atout aussi tôt pendant l’examen. S’il se servait de sa Flamme Exceptionnelle lors d’un examen aussi facile que celui-là reviendrait à se servir d’un marteau de guerre pour tuer un poulet.

Le jeune alchimiste fit un léger mouvement du doigt et une pilule violette apparut entre les autres. Il la lança dans sa bouche, la mastiqua légèrement puis la recracha. Immédiatement, un amas de flammes violettes jaillit de sa bouche et se tint sur sa paume.

Il sourit doucement en le tenant ainsi ; comme depuis qu’il avait avalé la Flamme Violette, il pouvait encore la manier avec une grande familiarité. Ce n’était certes pas comparable avec le grand degré de contrôle qu’il avait sur sa flamme verte, mais il ne devrait pas avoir trop de problèmes à raffiner cette Feuille Spirituelle de Fer Noir.

Sa force spirituelle s’étendit lentement depuis son corps, contrôla l’amas de flammes violettes et le versa lentement dans le chaudron glacial dont la température commença aussitôt à monter. La flamme violette y gonfla et s’y tordit.

Xiao Yan l’observa avec indifférence, puis il fit un geste de la main et jeta la Feuille dans le chaudron. La flamme se jeta violemment dessus, l’enveloppa et commença à l’incinérer intensément.

Les dix doigts du jeune homme dansèrent agilement devant lui et, contrôlant la flamme plus d’aisance encore, il ferma graduellement les yeux. Il dépendit complètement de ses sens pour contrôler la combustion de la flamme.

Les grains du sablier descendaient lentement pendant ce temps.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 291
BTTH Chapitre 293

9 Commentaires

  1. ManaMana

    Awnnnn <3
    Merci pour ce chapitre du bonheur !

    Répondre
  2. Xander

    merci pour le chap!!!

    Répondre
  3. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Zorbal

    Merci beaucoup !

    Répondre
  7. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’au donateur.

    Répondre
  9. Dark-iop

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com