BTTH Chapitre 296

BTTH Chapitre 295
BTTH Chapitre 297

Mon cher James, voici le premier chapitre bonus pour te remercier de ta grande générosité !

Contrairement à ce que j’ai dit hier, il n’y aura qu’un seul chapitre aujourd’hui car on m’a piégé à l’apéro, et je me lève tôt demain matin pour bosser sur le marché~

On retrouvera donc la suite des aventures du Père Yan demain =)

Bonne lecture et merci encore à notre mécène, James !

 

 

Chapitre 296 – Assemblée

 

 

Une fois sorti de l’Association des Alchimistes, Xiao Yan retourna directement à l’auberge où il logeait. Il s’y reposa quelques heures jusqu’à retrouver sa pleine forme, puis repartit pour se rendre au Clan Nalan pour la purge quotidienne du poison.

Bien qu’il sache que le Poison Brûlant en lui devenait plus dense à chaque fois qu’il l’enlevait du corps de Nalan Jie, il ne pouvait pas s’arrêter s’il voulait pouvoir récupérer l’énergie puissante qui s’y trouvait, ainsi que la Salive Spirituelle aux Sept Couleurs de la Nature, sa récompense finale. Cela étant, le Poison Brûlant avait beau être anormal, il ne l’inquiétait pas vraiment. Après tout, la Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan protégeait son corps et il était persuadé qu’elle pourrait lutter contre ce poison même s’il devait surgir en lui.

Le Clan Nalan tout entier était venu à savoir qui était le jeune homme à l’expression froide après qu’il ait été raccompagné maintes fois par Nalan Su et son père. Par conséquent, quand ils le virent arriver, non seulement ils ne l’empêchèrent pas de passer, mais en plus ils s’inclinèrent respectueusement devant lui et le saluèrent à son passage.

Le ciel s’était alors déjà assombri, mais cependant, le Clan Nalan restait vivement éclairé. Ses membres allaient et venaient sur les chemins le parcourant, comme s’ils étaient sur un marché.

Le jeune homme traversa une paire de petits chemins avec habitude, et le grand hall spacieux des Nalan apparut à nouveau à sa vue. Il s’en rapprocha lentement :et entendit des éclats de rire ainsi que des mélodies s’en échapper, ce qui lui fit légèrement froncer les sourcils vu qu’il aimait la tranquillité.

Il entra lentement dans la salle en jetant un oeil alentour. Il vit que de nombreuses personnes y étaient assises ; elles souriaient et discutaient entre elles, comme si elles participaient à une petite fête.

L’adolescent parcourut l’assemblée du regard depuis le pas de la porte, et fut quelque peu surpris de voir que non seulement Liu Ling et la Petite Princesse étaient là, mais que même Ya Fei était présente. Cette dernière portait une robe rouge moulante et un manteau de fourrure blanche comme neige sur les épaules, qui ajoutait une touche de grâce et de raffinement à sa beauté. Ses magnifiques courbes enchanteresses attiraient les regards furtifs de bien des hommes. (NdT une pensée pour toutes mes lectrices victimes de ces regards porcins >_>)

“On dirait que je suis venu à un moment inapproprié…”

Il secoua la tête d’un air désarmé en regardant la salle animée. Il allait faire demi-tour quand soudain, une douce voix féminine s’éleva à côté de lui : “Pourquoi ne pas entrer et vous reposer un moment puisque vous êtes là, Monsieur Yan Xiao ?”

Il pencha la tête vers la source de la voix et vit une belle jeune femme délicate debout à côté d’une colonne. Son visage indifférent devint un plus chaleureux inconsciemment, mais il se reprit très rapidement et dit : “Je vous remercie, Nalan xiao-jie, mais je préfère le calme et n’aime pas vraiment ce genre de soirées.”

Cette belle demoiselle était naturellement le précieux trésor du Clan Nalan, Nalan Yanran. Elle se tenait joliment à côté de la colonne, un doux sourire flottant sur son visage à la beauté incomparable. Les manches larges de ses vêtements couleur de lune, que seul un membre de la Secte des Nuages Brumeux pouvait porter, révélaient parfois les courbes gracieuses qu’elles cachaient. Sa silhouette n’était pas moins plaisante que celle de Ya Fei, mais les auras qu’elles dégageaient étaient complètement différentes.

En la regardant, le Dou Shi ne put s’empêcher d’admettre qu’elle avait effectivement changé pendant ces trois dernières années : elle était passée d’une gamine pourrie gâtée à une demoiselle mature dotée d’un certain raffinement. Il n’aurait pas été étrange que tous les hommes à des milliers de kilomètres à la ronde essaient de la courtiser…

Cependant, indépendamment de ces changements, c’était la gamine capricieuse qui avait brisé de force leurs fiançailles au Clan Xiao qui restait gravée en sa mémoire, tant elle avait compliqué la vie de son père à l’époque. C’était d’ailleurs pourquoi il avait du mal à montrer agréable envers elle.

“J’ai entendu dire que vous aviez eu un excellent résultat à l’examen interne de l’Association des Alchimistes cette fois, Monsieur Yan Xiao.” La jeune femme l’avait toujours vu avoir un air glacial quand ils se rencontraient, aussi n’en prit-elle pas ombrage. Elle fit quelques pas vers lui et dit en souriant : “Félicitations !”

Le jeune alchimiste fit quelques pas vers elle sans que personne ne s’en aperçoive en reniflant l’odeur qui l’enveloppait. Il ne trouva pas étrange qu’elle soit au courant des résultats du test interne de l’association : non seulement la puissance du Clan Nalan dans l’Empire Jia Ma faisait qu’il pouvait facilement se procurer une information pareille, mais en plus Liu Ling lui dirait n’importe quoi pour lui plaire…

“Simple chance.” dit-il en secouant légèrement la tête. Il parla comme s’il accordait autant de valeurs à ses mots qu’à de l’or, et les utilisait avec parcimonie. Il ne la regarda même pas ne parlant, puis redevint silencieux.

Son indifférence gardant les autres à distance causait une légère migraine à Nalan Yanran. Ce type était le premier homme à la traiter aussi froidement depuis bien des années… Elle sourit amèrement et secoua la tête ; elle voulut conclure là la discussion, mais au moment où elle allait s’en allait, un petit rire engourdissant pouvant faire fondre n’importe quel homme résonna soudainement derrière eux.

“Hé hé, bien des gens t’attendent à l’intérieur Nalan xiao-jie et pourtant, tu discutes ici tranquillement avec quelqu’un.”

Xiao Yan tourna la tête vers cette voix familière, et vit une femme ensorcelante tenant une coup de vin rouge, adossée paresseusement contre la porte. Son expression froide et indifférente fondit légèrement.

“Bonjour monsieur Yan Xiao, comme on se retrouve.” Ya Fei sourit et s’approcha d’eux en le saluant de sa coupe de vin transparente. ses longs et beaux sourcils lui donnaient un air rusé de renard démon.

Les sourcils de Nalan Yanran tressaillirent imperceptiblement en entendant cette salutation amicale, et elle demanda en souriant : “Oh, vous vous connaissez ?”

“Yan Xiao et moi nous connaissons depuis quelques années et nous nous entendons plutôt bien.” dit la séductrice en souriant à nouveau. Elle tourna son regard vers le jeune homme et lui dit en souriant : “N’est-ce pas, monsieur Yan Xiao ?”

Ce dernier haussa les épaules et lui piqua la coupe qu’elle tenait avec désinvolture. Il la vida ensuite d’un trait devant son beau visage légèrement rouge. Il dit en souriant : “Pourquoi es-tu là ?”

Ya Fei lui reprit la coupe de vin et lui dit rageusement, toujours un peu rouge : “Tu es vraiment trop indélicat…”

Il sourit en fixant son visage élancé et rougissant. Elle avait vraiment un charme envoûtant capable d’émouvoir les autres. Il n’était pas étonnant qu’un nombre incalculable d’hommes se précipitaient vers la salle de vente en se poussant les uns les autres jusqu’à se blesser juste pour la voir.

Il se frotta le mentant en pensant malicieusement : Père, à l’époque, souffrait également de ces symptômes… Mais il n’est pas bon pour un vieux taureau de brouter de l’herbe tendre… (NdT expression désignant les hommes âgés sortant avec des femmes bien plus jeunes)

Nalan Yanran se tint à côté d’eux et observa les deux individus qui flirtaient légèrement. Son beau visage se troubla légèrement. Elle pensait que la froideur de sa froideur était dû à son caractère, mais elle vit que son sourire chaleureux à l’intention de Ya Fei était complètement dépourvu de froideur.

“Monsieur Yan Xiao, Ya Fei xiao-jie, continuez de discuter tranquillement ; je vais vous laisser. Désolée.” Elle s’inclina légèrement devant eux, se retourna et rejoignit la salle en leur tournant le dos.

L’adolescent la regarda partir et n’eut pas l’intention de s’attarder là davantage. Il pinça ses lèvres et apprécia le goût du vin rouge flottant encore sur son palais.

Une fois que la jeune maîtresse Nalan fut partie, la succube envoûtante fronça les sourcils au point qu’ils en devinrent verticaux et dit d’un air agacé : “Tu as du cran de profiter de ta grande-soeur, petit bonhomme…”

Il parcourut son visage du regard avant de s’arrêter sur ses lèvres rouges et séduisantes, se souvenant qu’ils avaient tout deux bu à la même coupe un instant auparavant, ce qui le fit sourire en coin.

Ya Fei sut naturellement ce qu’il pensait vu qu’il fixait ses lèvres, rougit aussitôt avec embarras en frappant le sol du pied et le gronda : “Si tu continues d’agir aussi étrangement, ne reproche pas à grande-sœur de crier ton vrai nom !”

Le Dou Shi sourit en la voyant si embarrassée et détourna le regard. “Pourquoi es-tu là ?”

“La récupération graduelle de Grand-père Nalan  est un grand évènement dans le Clan Nalan. Nous, le clan Miteer, avons naturellement été invités vu que nous sommes leurs partenaires commerciaux.” La jeune femme se tourna vers le centre de la salle et se frotta le menton, puis elle sourit et dit : “La plupart des autres invités sont généralement de factions bien connues dans la Ville Sacrée.”

Il ne put s’empêcher de secouer la tête et de dire en retroussant les lèvres : “Ché, ils commencent à fêter ça alors que je n’ai même pas complètement extrait le Poison Brûlant ? Ne mettent-ils pas la charrue avant les bœufs ?”

La demoiselle le fixa de ses beaux yeux en disant avec ahurissement : “Ha ha, c’est parce que Grand-Père Nalan a confiance en tes capacités. Cela dit, je ne m’attendais pas à ce que tu sois vraiment capable de le purger du poison. Tu sais que même Gu He le Roi des Pilules s’est cassé les dents sur le Poison Brûlant… À présent, des informations à ton sujet circulent à travers les nombreuses forces différentes que contient l’Empire.” Quand elle lui avait recommandé de se rendre au Clan Nalan, elle disait juste ça pour qu’il tente le coup, mais elle ne s’attendait pas à ce qu’il s’avère réellement capable de guérir Grand-Père Nalan.

Le jeune alchimiste parcourut l’assemblée du regard et répondit doucement : “Je ne serais pas là si ce n’était pour la Salive Spirituelle aux Sept Couleurs de la Nature, je ne serais pas là…”

“Tu as été beaucoup plus calme avec Nalan Yanran que je ne l’aurais cru.” dit Ya Fei avec un sourire espiègle.

“Je n’étais pas avec elle, Yan Xiao l’était…” il croisa ses dix doigts et fixa l’adolescente délicate qui était devenue le centre de l’attention dès son retour dans la salle. Ses yeux noirs contenaient une certaine froideur.

Elle soupira et secoua la tête, sans poursuivre sur le sujet. Au lieu de ça, elle sourit derechef et dit : “Viens faire un tour avec moi, le chef de mon clan veut vraiment rencontrer le jeune homme remarquable qui a pu faire peur au Vieil Hai.”

“Pas envie.”

Voyant qu’il avait l’intention de partir, la séductrice joignit les mains ensemble et les secoua devant lui : “S’il te plaiiiiiiit, Grande-Soeur t’a tellement aidé.. Tu ne peux pas lui faire perdre la face…”

Elle était né avec une aura enchanteresse et face à son attitude de petite fille, Xiao Yan ne put que sourire amèrement et secouer la tête face à cet assaut visuel. Il secoua la main et dit d’un air impuissant : “Soit, allons-y.”

La jeune femme eut l’air aussitôt heureuse, et son comportement enfantin disparut aussitôt. Elle se retourna alors et ouvrit élégamment le chemin. Il sourit amèrement en la voyant changer aussi rapidement d’expression et soupira. Il ne pouvait que la suivre, désormais.

Ils passèrent donc la porte principale, et le bruit fit à nouveau légèrement froncer les sourcils à l’adolescent. Son amie savait qu’il aimait le calme, et tendit précipitamment sa main délicate pour le tirer rapidement à travers la foule.

Avec sa beauté, Ya Fei attira naturellement l’attention du public et immédiatement, de nombreux regards se posèrent sur elles. Cependant, ils devinrent momentanément vides en s’apercevant que le duo se tenait la main, et ils regardèrent étrangement ce type à l’air ordinaire. La jeune femme pouvait, à ce moment, être considérée comme une célébrité dans la Ville Sacrée de Jia Ma car malgré son jeune âge, elle contrôlait déjà l’énorme Salle des Ventes du siège, ce qui était inédit dans le Clan. De plus, elle la gérait parfaitement ; ça avait d’ailleurs choqué tous ceux qui pensaient qu’elle n’était qu’un joli visage.

Elle avait beau paraître chaleureuse et très accessible, les gens qui la connaissaient savaient que cette créature éblouissante et enchanteresse avait une certaine résistance vis-à-vis des hommes. Il était facile de devenir un ami ordinaire, mais le chemin menant à l’étape suivante était parsemé d’embûches. Du coup, c’est pourquoi ils regardèrent cet homme banal dont elle tenait la main d’un air bizarre.

Avec son apparence et son aura, la jeune femme ne manquait évidemment pas d’admirateurs dans la salle et les regards qui fusillaient le Dou Shi étaient plein d’amertume et de furie.

Ce dernier ne changea pas d’expression malgré tous ces regards différents centrés sur lui. Il laissa sa compagne le tirer comme elle le voulait d’un air calme.

Les pas de la demoiselle finirent par s’arrêter tandis qu’ils fendaient la foule, et le jeune alchimiste regarda par-dessus son épaule le coin calme où elle l’avait entraîné. Là, un vieil homme aux cheveux blancs souriait en discutant avec les gens autour de lui. Son visage ridé légèrement strict dégageait une certaine dignité.

Ya Fei le présenta doucement : “Voici le chef de notre Clan Miteer, Miteer Tengshan.” Après quoi, elle s’aperçut soudainement qu’elle tenait encore la main de son jeune ami et la lâcha rapidement. Ses doigts délicats firent glisser sur le côté une mèche tombée sur son front. Xiao Yan, derrière elle, ne put s’empêcher que la pointe de ses oreilles semblait bien plus rouge tout à coup.

“Oh.” Il hocha mollement la  tête et la suivit tandis qu’elle montait lentement sur la plateforme. Elle s’arrêta ensuite puis fit rapidement un pas en avant, s’inclina et murmura quelque chose à l’oreille du vieillard.

Ce dernier sourit et opina du chef un long moment plus tard. Il  leva ensuite la  tête, observa le jeune homme, se leva et lui dit en souriant : “J’ai beaucoup entendu parler de toi, jeune ami Yan Xiao, et je suis enchanté de pouvoir enfin te rencontrer. Je suis le chef du Clan Miteer, Miteer Tengshan.”

“Je ne suis qu’un inconnu. Comment pourrais-je être digne de l’intérêt du Chef du Clan Miteer ?” répondit son interlocuteur en souriant.

Le vieil homme dit en souriant de nouveau : “Peu de monde dans l’Empire Jia Ma est capable de recevoir une telle considération de la part du Vieil Hai, alors comment pourrais-tu être un simple anonyme ?”

L’adolescent sourit sans répondre et se dit en son for intérieur : On dirait que la relation entre ce Clan Miteer et Hai Bodong n’est pas ordinaire… Ne me dites pas qu’il fait également parti de ce clan ?

“Ké ké, assieds-toi jeune ami, je t’en prie.” Miteer Tengshan sourit et lui désigna le fauteuil juste à côté de lui. Il sourit en voyant que son offre avait été acceptée et dit : “Ton résultat lors du test à l’examen interne de l’Association des Alchimistes était excellent, jeune ami. Félicitations.”

Le Dou Shi secoua la tête d’un air impuissant à ces mots, et ne put que garder les apparences et rester courtois : “Aaaah… Je me demande si l’Association a fait exprès d’annoncer les résultats ou s’ils sont juste très mauvais pour ce qui est de garder un secret. Pourquoi tout le monde est au courant…”

“Le temps de ton séjour dans la Ville Sacrée Jia Ma, jeune ami Yan Xiao, n’hésite pas à aller directement trouver Ya Fei si tu as besoin de quelque chose, d’autant plus que vous êtes de vieux amis elle et toi…” dit le vieux patriarche en souriant. Il laissait entendre que leur relation était assez ambiguë.

Cette remarque fit pencher la tête au jeune alchimiste , qui observa Ya Fei alors occupée à savourer un verre de vin. Elle avait peut-être compris le sous-entendu de Miteer Tengshan car sous les reflets du vin rouge, son beau visage enchanteur se tinta d’un rouge élégant et attirant.

Il secoua alors la tête d’un air impuissant, et donna une réponse vague.

Le patriarche réfléchissait à toutes les façons de se rapprocher de son jeune invité, se souvenant de l’avertissement de Hai Bodong. Son expression sévère habituelle avait complètement disparu au profit d’un sourire extrêmement chaleureux. Ceux qui le connaissaient biens furent abasourdis de le voir aussi doux, et ils se mirent à réfléchir à qui ce jeune homme pouvait bien être…

En tant que chef de clan, Miteer Tengshan était naturellement très bavard et de plus, Ya Fei souriait de temps à autre et interrompait gentiment la conversation. L’atmosphère autour d’eux semblait extrêmement harmonieuse.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 295
BTTH Chapitre 297

12 Commentaires

  1. Akasha80

    Merci !!!

    Répondre
  2. Buteurdosa

    Ah bah tien moi aussi je bosse sur le marché levé dans 5h direction saint maur et compagnie si ça se trouve je vais trouver un gazouille sauvage

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’au donateur.

    Répondre
  4. Traxy

    Comment être badass sans rien faire lol
    Merci pour ce chapitre !

    Répondre
  5. Newkan

    Merci James de nous offrir tant de chapitre X) merci aussi à wazouille de nous les traduire et a Yan xiao de nous faire rire X) sa aurait était drôle qu’il taquine plus tard feu ^^

    Répondre
  6. Zorbal

    Merci pour ce chapitre, et merci a James de nous l’offrir 🙂

    Répondre
  7. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. nickylaboum

    merci

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Psycho

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Dark-iop

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com