BTTH Chapitre 300

BTTH Chapitre 299
BTTH Chapitre 301

Et voilà le dernier BTTH de la semaine, ainsi que le 300e chapitre !

Encore une grande étape que nous franchissons ensemble, chers lecteurs ! Je remercie énormément tous ceux qui me lisent depuis le début, ainsi que tous ceux qui sont venus nous rejoindre en cours de route et qui aiment les aventures du Père Yan !

Prochaine étape, les 400 ! Bonne lecture à tous !

Chapitre 300 – La Fin

“Je vous ai dit d’arrêter !” cria Nalan Jie avec une grimace en fendant la foule confuse, arrivant rapidement près de sa petite fille

Il arrêta ses pas à côté d’elle, puis il se tourna vers Xiao Yan et lui demanda : “Tout va bien, Yan Xiao mon jeune ami ?”

Ce dernier secoua la tête, indiquant qu’il n’avait aucune blessure sérieuse.

Le vieil homme soupira de soulagement en le voyant sain et sauf. Eut-il été blessé que c’eut été une catastrophe pour lui.

Une fois qu’il eut jeté un oeil à son jeune visage tranquille, il ne put s’empêcher de l’estimer davantage encore. Avec sa force, le vieillard avait naturellement intégralement suivi la bataille, bien qu’elle fut courte. Il était arrivé délibérément en retard pour, évidemment, observer sa puissance offensive. Après tout, nombre d’alchimistes étaient très doués pour raffiner mais également parfaitement lamentables au combat. Il en avait déjà rencontré plein dans ce cas.

Je ne m’attends pas à ce que ce petit gars ait une bonne puissance offensive en plus d’avoir un talent extraordinaire pour l’alchimie. Si on se fie à ses attaques agressives, il doit déjà avoir tué quelqu’un. C’est avec cette pensée qu’il tourna le regard vers Mu Zhan ; son vieux visage s’assombrit tandis qu’il cria : “Je ne m’attendais pas à ce que ces deux années d’entraînement ne parviennent pas à brider ton arrogance excessive Mu Zhan, mais on dirait qu’elles t’ont rendue plus vivace encore. Tu es dans le Clan Nalan, pas dans ton clan Mu ; même ce vieux machin de Mu Chen n’oserait pas refuser de me donner de la face en venant !”

Bien que le barbare soit extrêmement arrogant de nature, il n’osa pas ergoter ou se montrer présomptueux face à Nalan Jie, qui était aussi vieux que son grand-père. Il rit aussitôt en hochant la tête : “Hé hé, arrêtez de me gronder, Grand-père Nalan. Je voulais juste voir ce dont ce jeune ami était capable ; je n’ai pas voulu causer le moindre souci au Clan Nalan. Pour ce qui est du mobilier détruit, je vais faire venir des gens pour qu’ils le remplacent entièrement.”

“Hmpf ! Tes excuses ne convaincraient qu’un mort !”

Le vieil homme renifla froidement en fixant directement Mu Zhan, et il lui dit d’une voix grave : “Je vais t’expliquer ça clairement, Mu Zhan : Yan Xiao est l’hôte de marque de ma famille Nalan et je ne veux pas qu’il lui arrive quoi que soit. Peut-être que ton Clan Mu compte de nombreux malades dans ton genre, mais il ne faut pas prendre mon Clan Nalan à la légère !”

Il connaissait le caractère de cette brute que trop bien. Il pourrait, après avoir manqué son attaque sur l’adolescent, le faire attaquer par les membres de son clan. Il avait fait cette déclaration devant tout le monde pour assurer sa sécurité et lui donner une bonne impression du Clan Nalan, ce qui fit secrètement changer d’expression nombre de personnes dans l’assemblée.

Mu Zhan fit de même en entendant cette proclamation qui n’avait rien d’une blague. Il ne s’attendait pas à ce que Grand-père Nalan se montre aussi dur à son égard pour un simple alchimiste de second rang.

Son regard se fit étrange tandis qu’il regarda de haut en bas le jeune homme derrière Nalan Yan. Il se demanda secrètement : Quelle est l’identité de ce môme exactement ? Je dois envoyer quelqu’un enquêter à son sujet dès mon retour à la maison.

Tandis que la brute soliloquait mentalement, une autre vieille voix lui parvint de la foule. Une silhouette fine traversa la foule avant d’apparaître aussitôt à côté du jeune alchimiste, comme un fantôme. “De quoi ? Que s’est-il passé ?” Tous les regards se tournèrent vers eux : c’était Miteer Tengshan, que quelqu’un était allé chercher plus tôt.

Il parcourut les vestiges du combat du regard, puis il fut surpris en voyant Mu Zhan.  “Mu Zhan ?” Ensuite, il tourna la tête et vit Ya Fei et son jeune ami ensemble et comprit aussitôt toute l’affaire. Son expression devint aussitôt mauvaise, comme celle de Nalan Jie. Il fixa la brute d’un air vicieux et lui dit furieusement : “Tu crées des problèmes à peine rentré… Tu crois que je ne vais pas aller trouver Mu Chen, ce vieux machin qui refuse de crever, pour lui demander de de t’expulser à nouveau à la frontière te faire les dents ?”

Mu Zhan, jusque là intrépide, se mit aussitôt à trembler devant le nouvel arrivant. Il avait dû quitter la capitale pour se rendre à la frontière il y a deux ans de ça parce qu’il avait fâché le vieux Tengshan, qui n’a pas laissé d’autre choix au Clan Mu que de jeter ce fléau à la frontière. Par conséquent, lorsqu’il vit le vieil homme à ce moment, il afficha une certaine peur en souriant maladroitement, et parla avec davantage d’humilité : “Uh… Chef de Clan Miteer… Vous êtes là également…”

Miteer Tengshan renifla doucement. Il jeta un coup d’oeil à Nalan Jie en disant lentement : “Laisse-moi te mettre en garde : ne va pas chercher des noises à mon jeune ami, Yan Xiao, une fois sorti d’ici. Il est également un ami du Clan Miteer alors ne me reproche pas à mes vieux os de s’énerver si tu causes le moindre problème ! Le moment venu, même Mu Chen ne pourra pas te protéger…”

Le vieux Tengshan n’hésita pas une seconde à faire cette déclaration, mais s’il ne savait pas quelle était la véritable force du Dou Shi, pas plus qu’il ne connaissait ses origines. Une personne puissante du niveau de Dou Huang au caractère hautain était prête à le suite en tant que garde du corps, et rien que ça suffisait à voir à quel point ce jeune homme ordinaire était capable.

En deux petites minutes, Mu Zhan avait reçu de sérieux avertissements de deux des trois grands clans. Cette situation le laissa non seulement quelque peu stupéfait, mais choqua également les observateurs environnants.

Personne n’était vraiment surpris de voir Nalan Jie protéger Xiao Yan de son mieux étant donné qu’il l’avait aidé à extraire le poison. Après tout, sa vie était entre les mains de ce dernier mais cela dit, tout le monde trouva qu’il était étrange et inexplicable que Miteer Tengshan donne un avertissement aussi sérieux sans hésitation bien qu’il ne le connaisse que depuis peu.

Il faut comprendre que le clan Mu tout entier se tenait derrière Mu Zhan et que leurs forces n’étaient en rien inférieures à celles du Clan Miteer. Le Clan Mu avait même beaucoup plus de membres que les Miteer qui étaient, après tout, des marchands et non pas des guerriers comme eux.

Bien sûr, la majorité de ces membres étaient d’une force moyenne, et non pas des élites comme Miteer Tengshan. Il n’était pas d’un niveau qu’on pouvait atteindre en se reposant simplement sur l’ambiance guerrière d’un clan. Le facteur le plus important pour y parvenir était le talent à l’entraînement et sur ce point, les membres des deux clans étaient au même niveau.

Au milieu de la foule, Liu Ling vit ces deux personnes extrêmement importantes protéger son rival et il fronça légèrement les sourcils en se pinçant les lèvres, et en riant froidement : “Tché, petit veinard…”

La Petite Princesse à côté de lui fronçait légèrement les sourcils. Elle regarda le jeune homme au travers de la foule et murmura : “Il doit avoir quelque chose que les deux clans estiment grandement, selon toute vraisemblance. Dans le cas contraire, Miteer Tengshan et Grand-Père Nalan ne le défendraient définitivement pas au risque d’offenser le clan Mu.”

“Quel type mystérieux… C’est vraiment dommage.” Elle secoua la tête de regrets. Elle se rappela de son attitude à l’égard de l’adolescent et ne put que rire amèrement. Elle ne s’attendait pas ce que son erreur de jugement lui fasse manquer l’occasion de se lier d’amitié avec une personne aussi remarquable. Si son père l’empereur ou sa soeur aînée venaient à l’apprendre, elle se ferait probablement copieusement réprimander.

Mu Zhan sentit le coin de ses lèvres tressaillir ; le sourire qu’il arborait était terriblement tordu. Un long moment plus tard, il haussa les épaules en écartant les mains sous les regards de Nalan Jie et de Miteer Tengshan. “Vieux Sires, je vous ai déjà dit que tout ça n’était qu’un malentendu. D’accord, tant que cet ami ne me provoque pas dans le futur, je n’irais pas lui compliquer la vie. Considérez que je vous donne ainsi de la face à tous les deux.”

Grand-père Nalan hocha légèrement la tête puis il se retourna, observa l’assemblée et tapa des mains : “Reprenez où vous en étiez s’il vous plaît, chers invités. Ce n’était qu’une bêtise de la jeune génération ; dites-vous que vous avez pu voir un spectacle intéressant . Ha ha.”

Les observateurs environnants surent ce qui était bon pour eux et ils rirent à sa suite. Après quoi, ils se dispersèrent consciencieusement et se mirent à chercher des gens à leur goût en discutant et en buvant du vin.

Miteer Tengshan sourit, se pencha vers Nalan Jie et dit doucement : “Héhé, tu ne rates vraiment aucune chance de faire une bonne impression vieux bonhomme…”

Ce dernier jeta un oeil à son camarade et lui dit avec un sourire glacial : “Hmpf, on dirait que tu as vraiment l’intention de nous le piquer, vieux machin ?”

“Laisser une personne aussi talentueuse fuir chez quelqu’un d’autre aurait de quoi coller une terrible migraine…” Le Vieux Tengshan rit doucement : “J’ai l’impression que Ya Fei et notre jeune ami Yan Xiao ont bien discuté tous les deux, qu’en dis-tu ? Mais petite nièce Yanran ne semble pas capable de s’abaisser à son niveau pour se rapprocher de lui. Héhé, leurs statuts sont trop différents après tout… Tu risques de perdre gros si ça continue comme ça.”

Grand-père Nalan parcourut Ya Fei du coin de l’oeil, et la vit traîner Xiao Yan et regarder sous toutes les coutures s’il avait été blessé pendant le combat. Il tourna ensuite son regard sur sa petite-fille, qui se tenait de côté sans rien faire avec son joli minois glacial. Il ne put que secouer ses manches et répondre amèrement : “Tu es vraiment prêt à faire ce qu’il faut…”

Le Chef du Clan Miteer sourit d’un air très satisfait : “Plus ou moins.” Il but ensuite son verre de vin rouge cul sec.

……

Le jeune homme regarda d’un air impuissant Ya Fei, qui ne cessait de l’ausculter. Il secoua la tête et dit amèrement : “Je vais bien, je t’assure que je vais bien. Bien que ce soit pénible de se battre contre ce type, ce n’est pas ce genre de petit échauffement qui va me blesser !”

La jeune femme soupira enfin de soulagement en n’entendant rien d’inhabituel dans sa voix. Cela dit, ses grands yeux s’emplirent de choc tandis qu’elle le jaugeait. Elle dit doucement : “Je me souviens que lors de ton départ de Wutan, tu avais percé depuis peu au niveau de Dou Zhe, petit bonhomme. Ça ne fait pas si longtemps que ça… et tu es capable de te battre à armes égales contre Mu Zhan ?”

L’adolescent sourit, trouvant normal ce genre de réceptions après l’entraînement difficile qu’il avait vécu.

La demoiselle fit deux pas en avant, arriva à côté de Nalan Yanran et sourit en aidant son ami à la remercier : “Merci d’être intervenue, Nalan xiao-jie…”

“C’est tout naturel, d’autant que Monsieur Yan Xiao est l’hôte de notre Clan Nalan. Cela dit, je crois que c’était inutile au vu de sa force…” Nalan Yanran jeta un regard au jeune alchimiste, dont l’expression était graduellement redevenue indifférente en la voyant. Cette façon qu’il avait de la traiter, aux antipodes de celle qu’il réservait à Ya Fei, la laissa quelque peu sans voix.

Mu Zhan, qui se tenait sur le côté, remarqua que Ya Fei ne lui avait pas jeté ne serait-ce qu’un regard et ne put s’empêcher de lui demander en souriant amèrement : “Ya Fei, ça fait deux ans que nous ne nous sommes pas vus alors tu n’as pas besoin de m’ignorer comme ça, non ?”

La jeune femme lui jeta un regard et dit en souriant froidement : “Je n’oserais pas vous ignorer, jeune maître Mu, c’est juste que je n’ai pas été bénie d’une patience assez grande pour supporter votre caractère. J’espère que vous éviterez de dire quoi que ce soit de dommageable pour ma réputation à l’avenir. Je ne vous ai jamais promis de fiançailles, alors quand suis-je devenue votre femme ?”

Une fois cela dit, elle revint aux côtés du Dou Shi, tira sur sa manche et dit doucement : “Allons autre part…”

Xiao Yan regarda son doux visage, puis tourna la tête vers Mu Zhan qui devenait quelque peu verts de rage. Il opina doucement du chef et lui permit de l’emmener de l’autre côté de la salle.

“Maudit morveux…” La brute fixa rageusement le dos de son ennemi. Il secoua violemment la main et tourna son regard vers Nalan Yanran. “Quelle est l’origine de ce type exactement, Yanran ? Parle-moi ; on a joué et on s’est battu ensemble quand on était gamin, ça compte. Ne me dis pas que tu refuses même de me donner cette petite information ?”

La demoiselle secoua la tête d’un air impuissant devant la brute : “Honnêtement, je ne suis pas sûr de savoir exactement quelles sont ses origines, mais son talent dans le raffinage de médecines est extraordinaire. Même le Doyen Gu He était impuissant face au Poison Brûlant de mon grand-père mais lui, il est parvenu à l’extraire…”

“C’est tout ce que je sais. Quoi qu’il en soit, tu ferais mieux de ne plus lui chercher des noises, ou tu finiras par te retrouver dans un sacré pétrin.” lui rappela-t-elle. Elle se retourna ensuite avant de marcher lentement dans la salle, laissant Mu Zhan seul à serrer les dents, incapable d’accepter la situation.

Il dit cruellement à voix basse : “Je me fous de savoir qui tu es… Ne me laisse pas le moindre prétexte…”

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 299
BTTH Chapitre 301

16 Commentaires

  1. nickylaboum

    merci

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre et félicitation pour ces 300 chapitres de traduit 🙂

    Répondre
  3. Tazam

    300 chapitres de bonheur !!!
    mais souvenez vous : “La drogue c’est maaaaaal !”

    Répondre
  4. Traxy

    MERCI MERCI MERCI!

    Répondre
  5. ManaMana

    Merci beaucoup !!

    Et oui, “la drogue c’est mal”. Sauf ici.

    Répondre
  6. Fabulas

    Merci pour le chapitre
    Plus il m’en faut plussssss

    Répondre
  7. Zorbal

    Joyyeuuux anniverrsssssss …. ha non c’est pas ça.

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  8. Hinomura

    Merci pour ses 300 chapitres

    Répondre
  9. Pimtyu

    Joyeux chapitreversaire et longue vie à BTTH !

    Répondre
  10. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. sai1905sai1905

    enfin les 300^^ j’ai droit de rêver des 1000 chap pour l’année prochaine?

    Répondre
  12. essitamessitam

    merci pour le 300° chapitre

    Répondre
  13. Myanha

    franchement j’adore ce novel, le monde, l’histoire, les compétences… mais y’a deux trois truc qui me gave…. Déjà dans ce monde on ne peux apparemment pas marcher sur un brin d’herbe sans offenser un clan (qui bien évidemment sera toujours plus fort que nous), ensuite, on sauve notre pote dou shi d’un da doushi qui se plaint et ramène un dou ling, on fuit (parce-que forcément on est pas dieux et on a besoin de temps pour évoluer…) on revient tabasse le dou lin et il appelle un dou wang et ainsi de suite… mais merde yen a pas un seul pour porter ses couilles? le pauvre xiao yan est tout seul lui… et enfin sérieux ils ont tous le même cerveau atrophié? ils font tous les caids et dès qu’ils se font maraver la même réplique reviens sans cesse (et j’en suis au 1086 en eng donc je sais de quoi je parle lol) “si tu me tue mon clan ne te le pardonnera pas” mais merde la sous merde précédente a dit la même chose, quelle intérêt de le répéter en boucle….

    Répondre
  14. Newkan

    Bravo pour les 300 et bonne continuation je reste à vous lire sur se super site !

    Répondre
  15. Nickolette974

    Merci pour ces 300 chapitres de ce novel et un grand big up à toi pour ton boulot

    Répondre
  16. Dark-iop

    merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com