BTTH Chapitre 308

BTTH Chapitre 307
BTTH Chapitre 309

Et voilà le BTTH du jour ! Maintenant, le SW ! o/

Bonne lecture et à toute !

Chapitre 308 – La seconde manche excessivement simple

Bien que de nombreuses personnes trouvèrent étrange que le chapeau de bambou du jeune homme en gris ait soudainement disparu, aucune d’entre elles ne suspecta Hai Bodong. Tous les yeux du public étaient alors rivés sur le tendre visage de ce dernier, qui était probablement le plus jeune participant de toute l’histoire de la Grande Assemblée des Alchimistes.

Le jeune homme en question frotta ses épaules pour en faire tomber les fragments de glace restants, puis il leva la tête pour regarder le Vieil Hai et les autres sur le gradin des personnalités en souriant froidement. Il remua légèrement les lèvres, et Fa Ma et les autres purent y lire clairement : “Je veux remporter cette Grande Assemblée !”

Le président tapota doucement la rambarde du doigt et demanda à voix basse : “Alors ? Peux-tu déterminer s’il a modifié son apparence ?”

Hai Bodong et Jia Lao échangèrent un regard et secouèrent légèrement la tête. Le premier dit à voix basse : “Je ne peux pas, non…”

Fa Ma dit en fronçant les sourcils : “Alors tu veux dire que… ce type est vraiment aussi jeune ? Dans ce cas,  on peut dire qu’il a parfaitement démontré ce qu’était un vrai génie. Comparés au sien, les talents de Liu Ling, de Yan Xiao et des autres paraissent totalement ordinaires.”

“Je ne peux peut-être pas dire de quelle façon il s’est déguisé, mais il n’a définitivement pas l’âge indiqué dans vos informations…” Le vieillard de glace secoua la tête et dit : “Un jeune homme de dix-sept ans ne peut pas posséder une telle sensibilité face au danger. On dirait davantage un guerrier qui a passé de longues années sur-le-champ de bataille. De plus, il est parvenu à cacher son habileté jusqu’à maintenant, ce qui prouve son extraordinaire force mentale. J’ai vraiment du mal à croire qu’un type aussi jeune puisse faire tout ça aussi parfaitement.”

“On peut changer son apparence de bien d’autres manières dans ce monde… Tu es un alchimiste alors tu devrais le savoir mieux que moi. Quelques ingrédients spéciaux et pilules médicinales… ont ce genre d’étranges effets.” dit le vieux démon à voix basse.

Le président hocha la tête : “Il existe effectivement des pilules uniques et rares capables de changer l’apparence du consommateur en celle d’une jeune personne, mais elles sont extrêmement rares et difficiles à raffiner… Cela dit, il est vrai que s’il en a vraiment obtenu une, on ne pourra pas le percer à jour à moins qu’il ne révèle son âge de lui-même…”

Le Vieil Hai fronça les sourcils et dit : “Alors n’importe quel vieux machin pourrait changer son apparence en celle d’un gamin, tromper tout le monde et participer à la Grande Assemblée ? Dans ce cas… Qui parmi la jeune génération pourrait rivaliser avec lui ? Il y a encore des failles dans le règlement de ta Grande Assemblée, dans ce cas.”

L’ancien empereur de glace leva les mains de part et d’autre avec désinvolture, et fit un signe du menton en direction du type en robe grise : “Yep, et on a un des ces vieux bonshommes en bas… Je suis à présent certain que sous cette tendre apparence se cache une vieille âme.”

Fa Ma sourit amèrement et dit : “À quoi te sert de le savoir si tu ne peux pas en être certain ? On ne peut pas simplement baser notre jugement sur ta parole et l’expulser de force devant autant de monde, pas vrai? Notre Grande Assemblée des Alchimistes est réputée pour être ouverte à n’importe quel alchimiste, et ça comprend naturellement les alchimistes de l’Empire Chu Yun…”

Jia Lao fronça les sourcils et dit : “Que prévois-tu de faire alors ? La réputation de ton association va prendre un sacré coup si tu laisses un citoyen de l’Empire Chu Yun devenir le champion.”

Le président écarta les mains de chaque côté et dit : “Que puis-je faire si ce n’est continuer de conduire la compétition ? Il va peut-être cafouiller et échouer accidentellement, et ça nous épargnera bien des tracas. De plus… Yan Xiao et ces petits gars ne sont pas des gens ordinaires ; qui sait s’ils ne le vaincront pas sur un coup de chance ?”

Le vieux démon secoua la tête et dit : “Ça me paraît un peu difficile au vu de la situation.”

Hai Bodong sourit tout à coup : “Pas sûr…” Son regard balaya Xiao Yan sur l’esplanade, puis il sourit et ajouta : “Il pourrait bien y avoir une surprise…”

“Espérons-le.” Fa Ma soupira. Il n’était pas vraiment confiant : Yan Xiao était peut-être le meilleur alchimiste de sa génération, mais ce type mystérieux en gris n’avait clairement pas le niveau d’un jeune.

Le Vieil Hai tapota son épaule :  “Attends de voir comment ça va tourner. S’il leur est impossible de le vaincre… on pourra attendre jusqu’à la fin de l’examen pour trouver une chance de… ce type.” Il fit un petit geste de la main et une légère intention de tuer apparut dans son expression.

Le vieux président plissa les yeux et un long moment plus tard, il secoua la tête et soupira : “Laisse tomber. Si ça devait se savoir, la réputation de l’Association des Alchimistes de l’Empire Jia Ma deviendrait tristement célèbre à travers tout le continent. On a plus à perdre qu’à gagner dans l’histoire alors on ne peut pas prendre ce risque.”

“C’est toi qui vois.” Hai Boddong haussa les épaules et se tut. Il retourna s’asseoir sur sa chaise et attendit que la Grande Assemblée se poursuive.

Jia Lao tapota également l’épaule de son ami alchimiste et retourna s’asseoir de même.

……

“Ce type est en fait si jeune que ça… ?” Xiao Yan, Liu Ling et la Petite Princesse furent tous les trois choqués en voyant le visage tendre de l’homme en robe grise. Ils n’avaient pas la capacité de jugement de leurs aînés et par conséquent, ils furent abasourdis en voyant son apparence.

La jeune femme vit tout à coup le badge qu’il portait à sa poitrine : un grand soleil sortant lentement de l’horizon, le symbole de l’Empire Chu Yun. “Ce type est un membre de l’Empire Chu Yun ?”

Le Dou Shi fut légèrement surpris : “Il est de l’Empire Chu Yun ?” L’image de la Petite Docteur Fée vêtue d’une robe blanche traversa soudainement son esprit : “Elle est partie pour cet empire, non… ?”

Le bellâtre fut également choqué et marmonna aussitôt : “Il est de l’Empire Chu Yun alors ? Ça va être amusant…” En tant que disciple de Gu He le Roi des Pilules, il était clairement au fait de la rancune entre les alchimistes des deux empires.

Il jeta un regard à ses deux concurrents et dit à voix basse : “Nous ne devons pas le laisser devenir le champion !”

Le jeune homme haussa les épaules d’un air indifférent. Personne ne lui avait jamais dit d’haïr l’Empire Chu Yun, aussi n’avait-il aucune hostilité à son égard. De son côté, la demoiselle de la famille impériale hocha sérieusement la tête.

……

Fa Ma, du haut de son gradin, soupira doucement. Ses yeux turbides observaient froidement l’homme en robe grise en contrebas. Un long moment plus tard, une voix calme retentit à nouveau sur l’esplanade.

“Bien, puisque tout le monde a passé le test, passons à la seconde manche de l’examen… Allez appuyer sur le petit bouton rouge dans le coin en bas à gauche de la table.”

Xiao Yan renvoya aussitôt le jeune homme en gris au fond de son esprit, puis il alla appuyer sur le bouton en question.

L’énorme table verte se mit alors à trembler légèrement, et la machine de test disparut à nouveau. Un énorme tas d’ingrédients médicinaux ainsi qu’un parchemin de formule médicinale apparurent lentement à la surface de la table lisse.

“Cette fois, la formule médicinale est orthodoxe, et c’est une formule pour laquelle notre association a utilisé tous ses effectifs quelques mois pour la créer. L’examen cette fois vous demandera de suivre la formule et de réussir à raffiner la pilule. Vous avez assez d’ingrédients devant vous pour la raffiner deux fois. En d’autres termes, vous avez tous deux essais encore. Épuiser vos ingrédients revient à échouer…”

“Hein ?” L’adolescent resta perplexe. “On doit juste suivre la formule pour raffiner la pilule ? Ce genre d’examen n’est pas un peu trop facile ? Il est bien plus facile de suivre la méthode pas à pas que de se dépatouiller comme pendant la première manche… Pourquoi nous donnent-ils un tel examen alors qu’ils se montrent prudents pendant l’Assemblée ?”

Il secoua la tête d’un air douteux, ramassa le parchemin et l’ouvrit lentement. Il ferma alors les yeux et étendit graduellement sa force spirituelle pour examiner graduellement les informations enregistrées dans la formule médicinale.

Une fois cela fait, de nombreuses informations précises furent rapidement enregistrées dans son esprit, dont ce à quoi il avait besoin de faire attention. C’était là le gros avantage d’une formule orthodoxe.

Une fois que toutes les informations furent gravées dans sa mémoire, il sentit que la force spirituelle contenue dans le parchemin disparaissait rapidement.

‘Pilule de Marche du Vent’, une pilule de troisième rang. Elle permettait à son consommateur d’être extrêmement sensible envers l’énergie naturelle de type vent pendant un court instant, et de s’en servir pour augmenter sa vitesse de déplacement.

Le jeune alchimiste soupira d’un air ému et secoua la tête : “C’est une pilule plutôt pratique… L’association des alchimistes est vraiment généreuse de nous offrir cette formule… Ce n’est pas le genre de formules qu’on pourrait trouver sur le marché sans dépenser cent mille pièces d’or, mais eux la donnent…”

“D’après la formule, j’ai besoin de fusionner neuf types d’ingrédients médicinaux différents pour raffiner cette pilule. Ça n’est pas un chiffre énorme, mais ça n’est pas petit non plus…” Il parcourut les ingrédients devant lui du regard en marmonnant : “Cette pilule n’est que de troisième rang et en plus, on a la formule ; elle ne devrait pas être bien difficile à raffiner. Cette fois-ci, l’examen est… assez facile. Ils ne veulent quand même pas laisser passer tout le monde exprès parce qu’ils ont été un peu trop brutaux tout à l’heure ?”

Il sourit amèrement et secoua la tête. Il regarda ensuite autour de lui et remarqua que la Petite Princesse, Liu Ling et les autres fronçaient légèrement les sourcils. Ils étaient clairement également surpris par la simplicité de l’épreuve.

Le Dou Shi marmonna doucement : “Je me fiche de savoir pourquoi ils nous ont donné la formule, mais je devrais m’y mettre dès maintenant. Si je peux réussir l’examen et passer, ça m’épargnera bien des problèmes.” Il jeta un danwan violet dans sa bouche et cracha la Flamme Violette dans le chaudron médicinal.

Dans son coin reculé, le jeune homme en robe grise regarda le parchemin dans sa main d’un air indifférent. Un sourire méprisant apparut au coin de ses lèvres. “Un tour minable… L’association des alchimistes de l’Empire Jia Ma n’est capable que de ça ?”

Du haut de la tribune des invités de marque, Fa Ma dominait l’esplanade et la parcourut des yeux. Il regarda Xiao Yan au centre, qui avait déjà fait apparaître sa flamme et commençait son raffinement. Il fronça légèrement les sourcils et dit à voix basse : “Tu dois être toujours prudent, petit gars. La Grande Assemblée n’est pas une compétition de foire. Tu vas te faire éliminer si tu ne fais pas attention.”

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 307
BTTH Chapitre 309

6 Commentaires

  1. Khultima

    Merci pour le chapitre. Je l’ai trouvé un peu petit comparé à ce qu’on a eu ces derniers jours.

    Répondre
  2. Spawn

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Psycho

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. nickylaboum

    merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com