BTTH Chapitre 310 part 2

BTTH Chapitre 310 part 1
BTTH Chapitre 311

Et voilà le BTTH du jour, et la seconde partie du 310 😀

Bonne lecture à tous et à toute pour le SW !

Chapitre 310 – Renversement de la situation et suspension temporaire de la Grande Assemblée part2

“Yan Xiao est sur le point de réussir !”

Fa Ma tint le garde-fou fermement de sa main fripée. Il fronça les sourcils et dit doucement : “Mais son adversaire est juste derrière lui et pourrait le dépasser à tout moment.”

Xiao Yan serra fort ses lèvres. Une flamme verte dansait dans ses yeux noirs ; une pilule médicinale ronde y tournoyait rapidement en tournant sur un axe différent.

Il plissa les yeux : “Je n’arriverais pas à rattraper mon retard en continuant ainsi.” Un instant plus tard, il frappa soudainement le chaudron d’un gros coup de paume ; aussitôt, la pilule qui aurait dû passer son étape finale au chaud jaillit tout à coup du chaudron dans un amas de flammes.

Le président de l’association fit craquer la rambarde entre ses mains en le voyant faire et dit rageusement : “L’imprudent ! Comment peut-il permettre à la pilule médicinale de quitter le chaudron avant l’étape finale ! Une fois qu’une pilule juste formée entre en contact avec l’air, son contenu pas encore solidifié risque de se désagréger !”

La Petite Princesse et Liu Ling furent également abasourdis et ils ne purent s’empêcher de crier un moment plus tard : “Quel inconscient !”

L’adolescent ignora les regards tournés vers lui. Il prit appui au sol, sauta, tendit la main et attrapa la pilule enveloppée de flammes vertes dans sa paume. À cet instant, une flamme verte incomparablement plus féroce encore jaillit de sa paume ; la pilule médicinale, qui devait  encore être chauffée dans la dernière étape de sa formation, se solidifia instantanément.

Il donna une petite chiquenaude à la pilule en retombant, et la pilule se changea en un rayon de lumière qui fut envoyée dans la bouteille de jade. Aussitôt, une lumière verte brilla dans le miroir de jade devant lui, le faisant passer en tête en enthousiasmant les spectateurs.

“Cinglé.”

Le jeune homme en robe grise qui souriait froidement dans son coin se mit soudain à verdir. Il ne s’attendait pas à ce que son adversaire soit aussi dingue. Il aurait suffi que sa pilule, pas encore solidifiée, entre en contact avec l’air pour que tous ses efforts soient réduits à néant. Il avait entrepris cette tentative folle et audacieuse pour se débarrasser de la personne qui rivalisait avec lui contre la montre.

Le type en gris réduisit la bouteille de jade devant lui en poudre d’un coup de paume, l’air sombre. Il tapota le chaudron médicinal d’un air morose un long moment plus tard, et la pilule en sortit aussitôt pour être lancée dans une autre bouteille. Cependant, une minute s’était alors écoulée depuis le raffinage réussi du Dou Shi.

Les spectateurs restèrent silencieux une minute devant la folie de ce dernier,  puis ils poussèrent abruptement des cris de joie qui se déversèrent sur la place comme un torrent, jusqu’à ce qu’elle en tremble.

Xiao Yan, la bouteille de jade en main, expira lentement puis il leva la tête pour regarder l’audience enthousiaste de part et d’autre de l’esplanade. Un léger sourire apparut sur son visage calme.

Fa Ma, sur son gradin, se frotta la poitrine en poussant en un long soupir. Bien qu’il soit furieux que le jeune participant ait agi aussi imprudemment, il avait néanmoins obtenu la victoire au final. De plus, il avait remporté la victoire en laissant son adversaire loin derrière lui, alors le vieillard ne put s’empêcher de rire à gorge déployée en lui disant : “Haha, très bien petit gars !”

Ya Fei et Yao Ye s’échangèrent un regard : “Quel cinglé…” Elles étaient certes soulagées, mais elles sourirent également avec une amertume infinie devant son côté joueur à tenter le tout pour le tout.

Nalan Yanran regarda ce jeune homme calme et joyeux, qui souriant légèrement sur la place sous les innombrables applaudissements. Elle dit avec un petit sourire : “C’était peut-être complètement dingue, mais il n’a pas agi inconsidérément sur un coup de sang. Il n’a probablement osé tenter un coup pareil uniquement parce qu’il était sûr de pouvoir y arriver.” Ce n’était peut-être que la seconde manche de l’Assemblée, mais l’ambiance qu’il avait créée avait largement surpassé celle de la finale de la Grande Assemblée précédente.

La Petite Princesse joignit ses mains ensemble et dit à l’adolescent d’un air agacé : “Félicitations, Monsieur Yan Xiao. Évitez cependant de refaire quelque chose d’aussi insensé dans le futur, s’il vous plaît. Si ça devait échouer…”

Liu Ling haussa les épaules : “Vous avez été particulièrement remarquable cette fois-ci, mais je ne me donnerai à fond dans la dernière manche.” On aurait pu décrire son expression comme relativement amicale en exagérant un peu…

Le Dou Shi sourit mais ne répondit pas. Il tourna la tête et jeta un regard au type en gris à l’air lugubre. Il leva son pouce à son attention avant de le tourner vers le bas ; son calme habituel et son attitude imposante révélèrent enfin l’arrogance inhérente à un jeune homme.

L’homme en robe grise le regarda faire, le visage vert de rage. Il renifla froidement et sinistrement tandis qu’il remua les lèvres : “Ne sois pas si content de toi, on se battra à nouveau pendant la finale ! Et je me donnerai alors à fond !”

 Le jeune alchimiste écarta les mains avec indifférence face à cette menace. Il rétracta son regard et observa les alchimistes qui le regardaient toujours. Il hésita un peu puis il ramassa le Zoysia de Sol Dense sur sa table avant de le jeter distraitement de côté.

Les alchimistes alentour restèrent un peu perplexes devant son geste. Un moment plus tard, certains d’entre eux parurent avoir compris quel était le problème et ils lui jetèrent des regards reconnaissants tandis que la joie envahit leur visage. Après quoi, ils se hâtèrent de raffiner pendant le temps restant.

Xiao Yan jeta un regard du coin de l’oeil au sablier en voyant les autres participants commencer à raffiner, et s’aperçut que le sable était sur le point d’y couler totalement. Il haussa les épaules, baissa la tête et rangea tout ce qui traînait sur la table de pierre. Il n’avait pas à se soucier de savoir si ces types allaient réussir ou non à raffiner la Pilule de Marche du Vent au dernier moment.

Le temps passant, les cris de joie assourdissants se calmèrent peu à peu. Les spectateurs en eurent enfin assez et tournèrent leurs regards sur les alchimistes qui s’affairaient en contrebas. Cela étant, de nombreuses jeunes femmes dans le public jetèrent de petits coups d’oeil discrets à l’adolescent qui rangeait sa table. Sa performance avait ému les coeurs passionnés de ces demoiselles ; même le visage ordinaire qu’il avait revêtu pour cacher son apparence paraissait extrêmement beau aux yeux de ces dames.

La Petite Princesse et Liu Ling furent les premiers à voir leurs lumières vertes s’allumer une demi-heure plus tard. Ils placèrent tous les deux leurs pilules dans leurs bouteilles, échangèrent un regard et soupirèrent de soulagement.

De plus en plus de feux verts scintillèrent les uns après les autres derrière eux mais cela étant, la plupart des lueurs de l’esplanade étaient encore rouge. Seuls quelques alchimistes autour du Dou Shi avaient pu voir son indice tant la place était immense, et ceux qui étaient trop loin ne pouvaient que fixer les ingrédients sur leurs tables avec perplexité. Ils ne pouvaient que tenter de raffiner les ingrédients de force, puisqu’ils ignoraient quel était le problème. Vu qu’ils utilisèrent le Zoysia, leurs raffinages échouèrent tous sans la moindre exception.

De plus, même en laissant ce piège de côté, la Pilule de Marche du Vent était une pilule médicinale de troisième rang, après tout. Par conséquent, seuls deux ou trois alchimistes de second rang parvinrent à la raffiner par chance. Même certains concurrents qui venaient juste d’atteindre le troisième rang avaient échoué à cause de leur négligence.

Le nombre de compétiteurs fut rapidement réduit sous ces deux conditions quelque peu sévères. Il ne restait même pas trois cents personnes sur le millier du départ et, au vu de la situation, il semblait que ce nombre allait encore se réduire.

Il ne resta qu’un peu plus de cent personnes sur l’esplanade lorsque le sable s’écoula entièrement du sablier. Tous les autres avaient été éliminés durant ces deux manches.

Le Dou Shi leva les yeux vers les gradins en entendant le rire de Fa Ma et il posa son regard sur lui. Le président le sentit et lui adressa un sourire amical.

Une fois que le temps attribué à l’examen eut touché à sa fin, il fallut ensuite tester la qualité des pilules. La pilule que le jeune homme avait raffinée avec l’aide de sa Flamme Exceptionnelle avait naturellement les effets les plus remarquables dans cette manche. Le second fut le jeune homme en robe grise, suivi par la Petite Princesse, Liu Ling et les autres alchimistes de troisième rang plutôt doués.

Il faisait déjà nuit à la fin de la manche. Un croissant de lune était lentement apparu à l’horizon et brillait sur la capitale bien éclairée.

Fa ma rit : “Chers candidats, nous allons nous arrêter là pour aujourd’hui. Reposez-vous bien ce soir, car demain aura lieu la dernière manche de notre Grande Assemblée ! Ce sera la finale importante qui décidera du champion, alors essayez d’être présents quoiqu’il arrive ou vous le regretterez toute votre vie !”

Tous les concurrents présents, Xiao Yan y compris, poussèrent un soupir de soulagement en l’entendant. Ils étaient tous fatigués après ces deux manches.

Alors qu’il rangeait son chaudron médicinal, il se mit tout à coup à lever la tête et regarder alentour. Il remarqua que le type en robe grise avait déjà rangé ses affaires et sortait de l’esplanade, sans oublier de lui jeter un regard glacial avant de partir.

Il se frotta le front en le regardant sortir lentement de l’esplanade puis il rangea ses affaires, suivit la foule de participants et se faufila pour s’en aller.

Une fois sorti, il leva la tête et prit une grande goulée d’air frais, se détendant alors un peu. Il baissa la tête et observa les gens autour de lui qui sortaient des gradins. Il remarque que quelques demoiselles le fixaient, les yeux brillants, et il secoua la tête avec un sourire amer. Il s’apprêtait à partir quand une douce voix lui parvint de derrière : “Félicitations, Monsieur Yan Xiao.”

Le jeune homme tourna la tête et vit qu’un grand groupe de gens venait de sortir du couloir derrière lui. En tête de ce groupe se trouvaient naturellement Nalan Yanran, Ya Fei et Yao Ye ; derrière elles, Nalan Jie et les autres bavardaient en souriant.

Il jeta un œil à la demoiselle au sourire printanier, secoua la tête et dit : “J’ai simplement eu de la chance.”

La jeune femme s’était déjà habituée à son humilité. Elle sourit, tira à elle Ya Fei et Yao Yei et lui dit : “Princesse Yao Ye a dit qu’elle désirait vous offrir un festin à toi, Liu Ling et la Petite Princesse pour fêter vos victoires; Es-tu…”

On pouvait considérer ces trois jeunes femmes comme les plus belles de la capitale tout entière. Ensemble, elles faisaient ressortir la beauté des autres et on pouvait dire sans mentir qu’elles étaient plus belles que des fleurs. Du coup, de nombreux jeunes hommes à l’entrée de l’esplanade leur jetèrent des regards.

L’adolescent fut momentanément perplexe face à cette proposition. Il sourit aussitôt avec amertume et secoua la tête en s’excusant : “Je suis désolé Princesse Yao Ye, mais je suis vraiment trop épuisé. Il reste encore la dernière manche demain, aussi je crains de ne pouvoir trouver le temps d’assister au banquet. J’apprécie votre attention, Princesse. Bonne nuit.”

Il se tourna vers Yao Ye, joignit les mains ensemble et, sans attendre sa réponse, il fit demi-tour et marcha vers la rue. Il se faufila ensuite dans la foule et disparut sous le regard médusé des femmes qu’il venait de rejeter.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 310 part 1
BTTH Chapitre 311

10 Commentaires

  1. Akasha

    Merci pour le chapitre !!

    Répondre
  2. ManaMana

    Ce beau gosses des familles ! Ce pimp ! Cet homme transpire le charisme ! Même si je ne suis pas de ce bord, mes résistance semble faiblir… Awn…

    Merci pour ce chapitre !

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci

    Répondre
  5. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le (demi) chapitre.

    Répondre
  6. sai1905sai1905

    combien de mots faisait ce (demi) chap? mais sinon vive la finale et rip les doigt de wazouille si les chap aussi long s’enchaine

    Répondre
  7. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Psycho

    Merci

    Répondre
  10. Newkan

    She ! Bien fait pour nalan X,) raaaa quand se fera elle tabasser par xiaxia X( merci pour le chapitre 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com