BTTH Chapitre 324

BTTH Chapitre 323
BTTH Chapitre 325

Et hop, second et dernier chapitre bonus de cette salve ! Je remercie énormément Olivier pour sa générosité et son soutien ! 3

Encore merci à lui et à demain pour plein de TDG !

Bonne lecture !

Chapitre 324 - Évaluation

Seul le rire heureux, quoique faible, de Xiao Yan perturbait le silence dans lequel l’esplanade tout entière était plongée. Tous ceux qui avaient entendu parler de cette Pilule Spirituelle Verte à Trois Lignes le fixèrent avec stupéfaction. Qui aurait pu penser que ce jeune homme au physique quelconque parviendrait, à la dernière minute, à arracher le titre de champion des mains d’un autre pays ?

La Petite Princesse se couvrit involontairement la bouche de sa main délicate : « Mes dieux, il raffinait la Pilule Spirituelle Verte à Trois Lignes... Je comprends mieux qu’il ait dû changer de flammes une paire de fois. » Elle ne pouvait pas cacher la stupeur dans sa voix ; en tant qu’alchimiste, elle avait une idée plus précise de la difficulté terrifiante et des faibles chances de réussir du raffinage de cette pilule que le public.

Liu Ling sentit le coin de ses lèvres trembler : « Ce type avait une troisième flamme en réserve ? » Son regard trahissait son abasourdissement. Un alchimiste avait besoin de trois flammes différentes pour raffiner une pilule pareille, mais il n’avait vu le jeune homme se servir que de flammes vertes et violettes. Il avait clairement conservé cette dernière carte maîtresse jusqu’au dernier moment...

Les deux jeunes participants savaient qu’il était assuré de remporter la victoire s’il avait bien une telle pilule entre les mains.  Certes, la Pilule Violette Brisant les Barrières Cardiaques pouvait être consommée deux fois, mais elle était loin d’être aussi désirable que la Pilule Spirituelle Verte à Trois Lignes qui, malgré le risque de contrecoup, permettait d’augmenter directement sa force de trois étoiles !

S’ils devaient choisir entre une Pilule Spirituelle Verte à Deux Lignes et la celle de Yan Li, la plupart des gens préféreraient cette dernière bien que ces pilules aient un effet similaire, leurs prix, eux, étaient bien différents. Par contre, ce serait une tout autre histoire avec une Pilule à Trois Lignes... Les experts seraient prêts à courir le risque d’un contrecoup pour augmenter autant leur force.

Et c’est pourquoi l’adolescent allait remporter la victoire et devenir le champion !

Du haut de sa tribune, Fa Ma avait plissé les yeux mais... Tout le monde pouvait voir que son regard, habituellement indifférent, était empli d’une joie indissimulable. Il rit joyeusement et parcourut à nouveau l’esplanade du regard. Il fixa Yan Li, alors assis cul à terre et blanc comme un linge, éclata de rire et dit : « Je pense que tout le monde entendu parler de la Pilule Violette Brisant les Barrières Cardiaques et de la Pilule Spirituelle Verte à Trois Lignes. Je n’ai donc pas besoin de vous laquelle est la meilleure, si ? »

« Ké ké, dans ce cas, le champion de cette cession de la Grande Assemblée des Alchimistes de l’Empire Jia Ma est... »

Yan Li releva soudainement la tête et cria : « Attendez une minute ! »

Le président fronça légèrement les sourcils sous cette interruption, et fixa le perdant pâle aux yeux rouges. Il lui dit d’un ton glacial : « Vous avez quelque chose à ajouter ? »

L’alchimiste de l’Empire Chu Yun pointa son rival du doigt et cria : « Je refuse de croire qu’il ait vraiment raffiné une Pilule Spirituelle Verte à Trois Lignes ! J’exige de pouvoir l’analyser ! »

Le Président secoua la tête et dit d’un ton morne : « Désolé mais d’après les règles de la Grande Assemblée, vous ne pouvez pas analyser la pilule médicinale d’un autre concurrent. »

Yan Li rit froidement : « Hé, et s’il avait sorti de poche une autre pilule ressemblant à la Pilule Spirituelle Verte à Trois Lignes ? Vous le laisseriez quand même devenir le champion ? Humpf, on dirait que vous me mettez des bâtons dans les roues parce que je ne suis pas un citoyen de votre empire ! Cependant, le monde vu le nombre de spectateurs venus assister à cette manche, le monde saura bientôt que vous, l’Association des Alchimistes de l’Empire Jia Ma, avait abusé de votre pouvoir pour m’empêcher de contrôler cette pilule ! Le continent tout entier l’apprendra ! Et à ce moment-là... »

Suite à sa tirade, de nombreux spectateurs se mirent à chuchoter avec leur entourage. La demande du jeune homme en gris ne leur paraissait pas déraisonnable.

Fa Ma se renfrogna en entendant tous ces bavardages. Il ne s’attendait pas à ce que Yan Li soit aussi perdant, même dans cette situation.

Jia Lao glissa ses mains dans ses manches et marmonna : « Une fois que la Grande Assemblée sera terminée et qu’il aura quitté la capitale, je... »

« Je veux bien démissionner s’il parvient à quitter l’Empire en vie... » Dit le Président du bout des lèvres.  Sa voix était clairement empreinte d’une intention de tuer sourde et froide. Yan Li devait vraiment l’avoir énervé pour que cet homme débonnaire en vienne à révéler sa colère.   « Que fait-on à présent ? Va-t-on vraiment le laisser l’analyser ? Et si la pilule de Yan Xiao était vraiment problématique ? Il y a peu de chance que soit le cas mais notre situation ne nous laisse pas le droit à l’erreur... »

Fa ma resta silencieux. Il avait confiance en Xiao Yan, mais personne ne pouvait vraiment affirmer que la pilule n’avait pas souffert de l’explosion du chaudron quelques instants auparavant.

Le jeune homme prit soudain la parole et adressa aux vieillards un sourire assuré : « Pourquoi ne le laisserions-nous pas examiner la pilule puisqu’il y tient tellement, Président Fa Ma ? Nous aurions l’air coupables, dans le cas contraire. »

Le Président resta perplexe face à sa déclaration. Il observa son visage souriant, réfléchit un moment et finit par dire d’un ton impuissant : « Soit, examinons-là alors. Cela étant, Yan Li ne peut pas l’analyser lui-même ; les règles de la Grande Assemblée stipulent clairement qu’un participant n’a ni le droit ni l’autorité d’examiner la pilule médicinale d’un autre concurrent. »

« D’après les règles, ce genre d’arbitrage doit être rendu par un groupe de doyens de l’association, mais ce serait clairement inapproprié dans cette situation. Nous allons donc, pour garantir un jugement neutre, composer un groupe à la fois de doyens de l’association, mais aussi de grands maîtres reconnus n’en faisant pas partie. Cela vous suffira-t-il à nous accorder votre confiance, chers spectateurs ? »

Yan Li s’assombrit davantage encore à cette proposition, et se retint d’interjecter à nouveau. Il était parvenu à forcer Fa Ma à créer un groupe d’arbitres en se servant du public mais s’il devait continuer de leur compliquer la tâche, les spectateurs finiraient par démasquer sa supercherie. Si ce devait arriver, il deviendrait alors lui-même la cible de la fureur populaire.

Il serra les dents et jeta un regard vicieux au jeune homme pas loin de lui : « Je refuse de croire que ta pilule n’a pas du tout souffert de l’explosion du chaudron ! » Il avait l’air d’un prédateur aux abois.

Sept personnes descendirent des gradins peu après que la composition du groupe d’arbitrage ait été décidée. La a plupart étaient des grands-maîtres alchimistes célèbres dans l’Empire Jia Ma, et ils étaient tous du quatrième rang. Par conséquent, personne ne protesta contre leurs nominations.

Ils marchèrent lentement vers l’esplanade sous les regards de la foule. Xiao Yan les regarda et s’aperçut avec stupéfaction qu’Ao Tuo menait le groupe...

Les inspecteurs se rendirent d’abord auprès de Yan Li. Ils lui prirent la Pilule Violette Brisant les Barrières Cardiaques des mains, puis ils formèrent un cercle et la sondèrent au moyen de leur force spirituelle à la recherche de défauts.

Ao Tuo leur reprit la pilule après cinq minutes et la renvoya à l’alchimiste de l’Empire Chu Yun. Il leva ensuite la tête et s’adressa au public de part et d’autre de la Grand’Place : « La Pilule Violette Brisant les Barrières Cardiaques a bien été raffinée sur place et n’a pas le moindre défaut ! »

« Humpf, vous avez vraiment besoin de brailler des évidences ? Dépêchez-vous d’aller examiner la Pilule Spirituelle Verte à Trois Lignes de ce type ! » Les pressa Yan Li en tenant la sienne.

Le Vieil Ao le fusilla froidement du regard avant de s’arrêter sur la pilule qu’il tenait en main. Un sourire quasi imperceptible se forma alors au coin de ses lèvres...

Après avoir examiné la pilule de Yan Li, les examinateurs contrôlèrent également celles des candidats acceptant de la leur soumettre, dont Liu Ling et la Petite Princesse. Ils ne relevèrent aucun problème particulier, si ce n’est que leur pureté perfectible.

Une fois cela fait, les arbitres arrivèrent enfin devant la table du Dou Shi sous des dizaines de milliers de regards.

Xiao Yan adressa un petit sourire à Ao Tuo et lui remit sa pilule. Le vieil homme la reçut des deux mains et murmura : « Tu as bien travaillé, bon petit gars. »

Les inspecteurs formèrent à nouveau un cercle, et examinèrent soigneusement la Pilule Spirituelle Verte à Trois Lignes d’un air grave.

Après que la pilule soit passée entre toutes les mains, elle retrouva celles d’Ao Tuo, qui sourit alors tout à coup et s’adressa à un vieillard aux cheveux blancs comme neige : « Pourquoi n’annoncerais-tu pas le résultat cette fois, Vieux Mo. »

Le vieux Mo en question ne faisait pas partie de l’Association des Alchimiste, mais il avait tout de même une grande réputation dans l’Empire Jia Ma. Le hasard avait voulu qu’il la doive justement sa notoriété à sa victoire lors d’une session précédente de la Grande Assemblée...

Le vieil homme soupira et secoua la tête : « Ah, comment ne pas admirer ce jeune homme. C’est bien la première fois, après toutes ces années, que j’assiste à  une Grande Assemblée aussi palpitante ! » Il se tourna soudainement vers le public derrière lui, resta silencieux un moment et rit doucement : « L’inspection est à présent terminée. Je suis un peu embarrassé de l’avouer, je n’ai pas honte de le dire : le jeune ami Yan Xiao a raffiné une pilule d’une perfection que je suis incapable d’atteindre ! »

« Ce petit bonhomme a beau être encore jeune, il a d’ores et déjà un futur sans limites et je pense qu’il est parfaitement capable de surpasser Gu He ! »

Cette évaluation inattendue plongea toute l’esplanade dans le silence, choquant autant les spectateurs que le jeune alchimiste. Gu He le Roi des Pilules avait une réputation extraordinaire dans l’Empire Jia Ma, au point que d’innombrables alchimistes débutants le considèrent comme une montagne infranchissable !

Toutefois, le Vieux Mo venait d’annoncer devant des dizaines de milliers de personnes que ce jeune homme de même pas vingt ans allait le surpasser !

Pour quelque raison que ce soit, le nom de ‘Yan Xiao’ allait désormais secouer l’Empire tout entier !

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 323
BTTH Chapitre 325

9 Commentaires

  1. Xelephire

    Merci pour le chapitre et au généreux donateur

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Désolé mister vielle jeunesse, tu vient d’être condamné à mort !

    Répondre
  4. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’au donateur.

    Répondre
  5. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. nickylaboum

    merci

    Répondre
  7. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  8. vincent

    yan li yan xiao c’est marrant
    une question comment on s’inscrit sur le chat ?

    Répondre
  9. Dark-iop

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com