BTTH Chapitre 335

BTTH Chapitre 334
BTTH Chapitre 336

Matt, Alex (merci pour ton petit mot ! 3) et Fabien, je dédie ce chapitre bonus à votre générosité et votre soutien qui m’ont beaucoup touché !

Je suis à la bourre car j’ai dû aller faire mes courses de Noël mais en rentrant, j’ai dormi jusqu’à tard... Enfin bref x)  Si j’y arrive, il devrait également y avoir un tdg bonus.

Bonne lecture et merci encore à nos mécènes !

Chapitre 335 - Nalan Yanran a été vaincue ?

La stupéfaction traversa le regard de Nalan Yanran quand elle sentit le Dou Qi enfler chez son adversaire, totalement différent du jeune homme qui avait supporté les railleries et les regards méprisants au clan Xiao.

Tandis qu’elle tint son épée vert pâle en main, elle fut enveloppée par un vent tourbillonnant, où apparaissaient et disparaissaient des lames de vent acérées qui, parfois, éclataient et laissaient de nombreux impacts sur le sol de pierre. Ces lames montèrent graduellement et ciblèrent Xiao Yan au loin, alors que leur tranchant brillait d’une lueur froide sous les rayons du soleil.

L’ambiance de l’esplanade devint lourde sous le déferlement de Dou Qi des deux combattants. Les spectateurs se turent à nouveau et tournèrent leurs regards vers eux. Nombre d’entre eux voulaient savoir quel niveau cet ex-bon à rien avait pu atteindre après trois années d’entraînement.

L’adolescent ferma lentement les yeux et expira aussitôt longuement, puis il les rouvrit soudainement et une flamme verte les traversa. Le Dou Qi qui le recouvrait devint alors bien plus dense qu’auparavant.

Il serra fermement la poignée de sa règle, assailli par des sentiments très intenses. Il leva les yeux et fixa la belle jeune femme face à lui, avec qui il échangea des regards assez lourds de sens.

Yun Leng, du haut de sa plateforme, observa les deux jeunes gens qui ne lâchaient absolument rien et toussota : « Une fois que l’Accord des Trois Ans entre vous sera complètement réglé, tous les conflits... » Cependant, avant qu’il puisse finir, il se tut à nouveau avec une expression hideuse, car l’adolescent en contrebas l’avait encore ignoré devant tout le monde. Il fut le premier à briser l’impasse qui régnait entre eux à cause de leurs présences imposantes en chargeant brutalement vers la demoiselle.

Tandis que l’ombre noire fonçait à pleine vitesse, elle poussa un cri sourd qu’il avait retenu durant ces trois longues années : « Battons-nous, Nalan Yanran ! Ça fait trois ans ! »

Il lui bondit dessus comme une bête magique furieuse sous les regards de la foule. Il laissa sa règle traîner à terre dans un nuage d’étincelles, ce qui laissa un profond sillon.

Nalan Yanran fit face à l’ombre noire avec calme. Sa méthode de Qi avec une affinité avec le vent, aussi était-elle très rapide, vive et agile. Au moment où Xiao Yan approcha à moins de dix mètres d’elle, elle se décida enfin à agir : elle prit légèrement appui au sol et bondit comme une feuille portée par la tempête, voltigeant en tout sens. Elle s’entrecroisa avec l’ombre noire en un clin d’oeil, et ils se dépassèrent l’un l’autre.

Au moment où ils s’entrechoquèrent, elle frappa à l’horizontale dans un mouvement extrêmement naturel. Elle se servit de son élan pour créer de minuscules lames de vent au bout de sa lame, et les envoyer vers le cou de son adversaire dans le même mouvement.

L’ombre noire chargeant rapidement s’arrêta tout à coup et leva légèrement son énorme règle noire. Les lames de vent s’y écrasèrent dans un ‘clong’ en créant de petites étincelles et disparurent complètement sans entraver son attaque le moins du monde.

Le jeune homme leva ensuite doucement la tête et jeta un regard au corps gracieux qui le frôla en passant à côté de lui. D’un geste de la main, il frappa violemment à l’horizontale vers le dos de son ennemie en faisant siffler le vent. La pression de son attaque colla même les vêtements de la jeune femme contre sa peau.

Les sourcils de celle-ci tressaillirent légèrement en entendant le vrombissement derrière elle, un peu surprise par l’acuité de la perception de son adversaire. L’épée dans sa main frappa d’estoc si violemment qu’elle laissa un arc vert dans les airs. Sa pointe aiguisée sembla transpercer l’obstruction que lui opposait le vent et, dans un ‘clong’ net, elle s’écrasa directement sur la règle. La puissance contenue dans cette dernière plia l’épée dans un angle absolument terrifiant, ce qui abasourdit certains disciples de la Secte des Nuages Brumeux. Infusée de Dou Qi, cette épée était suffisamment renforcée pour endurer une force extraordinaire, et elle avait pourtant plié au premier contact ! C’était un excellent indicateur de la puissance terrifiante contenue dans cette énorme règle noire...

La lame ne se brisa pas malgré l’angle alarmant dans lequel elle se retrouvait. Alors que la pointe de l’arme allait toucher son bras, Nalan Yanran prit doucement appui à terre. Elle envoya davantage de Dou Qi dans son arme, rendant le halo vert l’entourant bien plus intense, et parvint ainsi à parer la règle de côté dans un ‘bang’. Elle se servit de la force de poussée de leur collision pour s’envoler dans les airs. Elle afficha une expression sérieuse ; l’épée dans sa main se mit abruptement à trembler rapidement, et se mit aussitôt à tourner lentement. Chaque fois que l’arme bougeait même un peu, elle laissait derrière elle une image rémanente qui semblait presque réelle.

Les disciples de la Secte autour ne purent s’empêcher de chuchoter entre eux, choqués de la voir démontrer cette technique étrange. Ils semblaient avoir reconnu cette technique de Dou, réputée pour être difficile à maîtriser. En plus de ces disciples, même quelques-uns des dix doyens sur la plateforme surplombant la place hochèrent légèrement la tête d’approbation.

« L’épée fractale de l’esprit du vent ?! »

« Je ne m’attendais pas du tout à ce que Nalan shi-jie1)NdT ce dit quand on parle d’une femme plus âgée avec qui on partage le même maître ou la même secte parvienne à apprendre une technique de Dou de Xuan Intermédiaire comme l’épée fractale de l’esprit du vent ! Elle est vraiment admirable. »

« Il paraît qu’elle est parvenue à créer cinq images d’épée après s’être entraînée pendant un an. Aaah... Je me suis entraîné pendant près de deux ans, mais je ne peux en créer que quatre. »

« Elle se sert de cette technique alors que le match vient de commencer... Je pense qu’elle doit vouloir en finir rapidement, non ? Ce mec du clan Xiao n’a vraiment pas de pot. » (NdT ça rime, yo)

Xiao Yan planta l’épée dans le sol en relevant la tête et observa, les yeux plissés, les images rémanentes que laissait derrière elle l’épée de la demoiselle. Grâce à son extraordinaire perception, il put sentir que ces quelques images contenaient une énorme quantité d’énergie.

« Elle est digne d’être la chef junior de la Secte des Nuages Brumeux à pouvoir se servir aussi librement d’une technique de Dou d’une telle puissance... » Il tint la poignée de la lourde règle de fer en main, et lui fit faire un demi-arc de cercle. Aussitôt, il piétina lourdement le sol et une explosion retentit sous son pied, attirant tous les regards.

Il se servit de l’énergie engendrée par l’explosion et se propulsa brutalement vers la jeune femme dans les airs. Son Dou Qi vert déferla autour de lui, et des filets de flammèches vertes s’enroulèrent étrangement autour de sa règle. Cependant, ils étaient masqués par la brillance du Dou Qi et ne pouvaient être remarqués qu’avec une inspection minutieuse...

Nalan Yanran fronça légèrement les sourcils en regardant le jeune homme lui foncer violemment dessus depuis le sol. Elle n’arrêta pas de bouger son épée pour autant ; elle prit appui dans le vide et un Dou Qi vert pâle jaillit de son pied, et forma aussitôt d’énormes lames de vent qui se jetèrent vicieusement vers son ennemi.

Ce dernier leva la tête en entendant leurs sifflements et ne fit rien une seconde. Ensuite, il leva la main et une force répulsive en jaillit, faisant disparaître le groupe de lames avant même qu’elles ne puissent s’approcher de lui.

Sa charge fut légèrement ralentie parce cette force et, alors qu’il allait se servir utiliser une autre force pour empêcher la jeune femme de terminer sa technique de Dou, un cri retentit tout à coup au-dessus de lui.

« Épée fractale de l’esprit du vent ! »

Une fois cela dit, Nalan Yanran pointa abruptement son épée vers lui. Elle prit légèrement appui dans le vide, et une légère brise poussa sous ses pieds, l’aidant à rapidement reculer. Les cinq images rémanentes d’énergie abandonnées se mirent alors à trembler légèrement, et se jetèrent violemment l’une après l’autre vers l’adolescent.

Les épées floues faites d’énergie semblèrent déchirer l’espace tandis qu’un arc vert pâle commença à s’étendre depuis leurs pointes. Les cinq épées fantomatiques étaient reliées l’une à l’autre, la pointe enfoncée dans le manche de la suivante, et traversèrent le ciel comme une météorite.

Le jeune alchimiste fronça légèrement les sourcils, tendit la main et émit une force répulsive ; il se servit de la force de poussée pour reculer rapidement. Les cinq épées, par chance, le dépassèrent sans le toucher, mais la pression du vent sur sa peau lui causa une vive douleur.

La jolie silhouette de la demoiselle fit un quart de cercle dans les airs, et atterrit avec une légèreté et agilité digne d’un lotus blanc. Elle agita soudainement la main à l’horizontale, et les lames de vent qui avaient raté leur coup firent demi-tour et attaquèrent violemment leur cible, suspendue dans les airs et sans point d’appui pour se retourner.

Xiao Yan fut un peu surpris de voir ces épées fantomatiques l’attaquer à nouveau. Il fronça aussitôt légèrement les sourcils en regardant autour de lui du coin de l’oeil. Il ne pouvait que difficilement éviter cette attaque aussi rapide  que soudaine, à moins de se servir de ses Ailes de Nuage Violet.

« Puisque je ne peux pas l’esquiver, autant l’encaisser. » Cette décision prise, il fit abruptement déferler le Dou Qi dans sa lourde règle de fer. L’énorme quantité d’énergie ainsi libérée stupéfia un grand nombre de spectateurs alentour.

Les flammèches vertes étincelèrent et s’élevèrent ; la règle frappa avec une grande puissance en écrasant violemment les épées d’énergie floues sous le regard médusé du public en contrebas.

La collision provoqua une explosion féroce, dont l’intense lueur verte fit fermer les yeux à certains.

« Bang ! »

Nalan Yanran leva silencieusement la tête pour observer le ciel. La lueur perçante ne semblait pas la gêner tandis que son regard fixait le centre de l’explosion. Elle ne comprenait que trop bien quelle puissance pouvait avoir cette ‘épée fractale de l’esprit du vent’. Son attaque était difficilement encaissable pour un Dou Shi sept étoiles, aussi si son adversaire pouvait résister à ce coup, elle pourrait estimer grossièrement le niveau qu’il avait pu atteindre après ces trois années.

L’explosion brillante s’éteignit peu à peu... Une ombre noire fonça explosivement vers la jeune femme au sol en produisant un sifflement douloureux aux oreilles de l’auditoire.

La jeune femme changea légèrement d’expression devant la vitesse de l’ombre noire. Elle pressa légèrement le sol du pied et recula aussitôt d’une dizaine de mètres en donnant l’impression de flotter au-dessus du sol.

« Bang ! » L’ombre noire atterrit violemment à terre et fracassa l’endroit où se tenait son ennemie un instant plus tôt. Un bruit intense se répercuta aussitôt à travers l’esplanade dans une pluie de fragments rocheux, et de nombreuses craquelures se répandirent autour du point d’impact enveloppé de poussière.

La demoiselle cessa lentement de reculer, et observa doucement la zone drapée de poussière. Une telle vitesse d’attaque ne posait pas trop de problèmes à quelqu’un pratiquant une méthode de Qi d’affinité vent comme elle.

Elle remua doucement ses grandes manches spacieuses ; une brise souffla de nulle part sur la place, et dispersa la poussière. Cela fait, ses pupilles se contractèrent légèrement, et elle fit abruptement grimper son Dou Qi en flèche. Elle recula rapidement en même temps tout en brandissant répétitivement son épée, faisant ainsi apparaître de nombreux fragments d’énergie affûtés sur sa route.

Au moment même où elle reculait, une silhouette noire surgit du nuage de poussière de manière explosive. Elle était cette fois beaucoup plus rapide qu’elle ne l’avait été, au point même de donner l’impression de clignoter... Quelques silhouettes illusoires apparurent tandis qu’il approchait de sa cible, mais le blocus de lames de vent vola en éclat avec une violence extrême.

La gravité et l’incertitude envahirent le beau visage de Nalan Yanran tandis qu’elle pensa : C’est une belle vitesse, mais comment a-t-elle pu augmenter autant tout à coup ? Elle jeta un regard à l’ombre noire qui fonçait dans sa direction de façon impressionnante. Elle réfléchit à quelle contre-mesure adopter quand un frisson lui parcourut l’échine. Elle tourna soudainement la tête et vit qu’une silhouette noire était soudainement apparue dans son dos tel un fantôme.

Elle leva la tête et dévoila le visage indifférent de Xiao Yan, qui était alors dépourvu de sa lourde épée et avait les poings serrés. Son poing emprunta la force de sa semi-rotation et s’écrasa violemment dans le dos de la jeune femme avec une force terrifiante. Son coup était si puissant qu’il provoquait des explosions assourdissantes en traversant l’air.

Un rugissement sourd retentit dans le coeur du jeune homme : « Les Huit Destructions Extrêmes ! » La force de son coup monta à nouveau en flèche, et s’abattit enfin solidement dans le dos de son adversaire sous les regards abasourdis des disciples de la Secte des Nuages Brumeux autour d’eux.

La jeune femme fut projetée dans les airs sous la forte terrifiante du coup, tel un cerf-volant dont on aurait coupé le fil. Elle ressemblait à une fleur fragile emportée par un vent violent...

L’adolescent expira lentement, tendit petit à petit la main et fit signe d’approcher de la main. L’ombre noire qui fonçait vers la demoiselle un instant plut tôt vola aussitôt vers lui, et se planta lourdement dans le sol de pierre verte devant lui. Cette ombre qui avait attiré l’attention de son adversaire était en fait sa règle !

« Nalan shi-jie a été vaincue ? »

D’innombrables regards stupéfaits observèrent Nalan Yanran tomber du ciel comme un papillon dont on aurait coupé les ailes. Ils affichaient tous une incrédulité marquée ; la chef junior de la Secte avait été vaincue aussi facilement ?

Yun Leng et les autres doyens, de leur côté, l’observèrent tomber lentement avec calme. Quiconque s’imaginant qu’elle perdrait si facilement sous-estimait grandement l’entraînement de la Secte des Nuages Brumeux.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 334
BTTH Chapitre 336

References   [ + ]

1. NdT ce dit quand on parle d’une femme plus âgée avec qui on partage le même maître ou la même secte

10 Commentaires

  1. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:C’est de la torture d’arrêter à ce moment... J’ai besoin de la suite, je suis en manque moi...

    Répondre
  2. vincent

    btth gagne ou pas réponce le 24 a minuit ?

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’aux donateurs. Chaque attente de chapitre est une torture ^^’

    Répondre
  4. ti

    merci beaucoup !!! et joyeux noel ^^

    Répondre
  5. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Newkan

    ensemble dans la douleur d’attendre la suite XD

    Répondre
  7. nickylaboum

    merci

    Répondre
  8. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Psycho

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Dark-iop

    Merci pour le chapitre 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com