BTTH Chapitre 340

BTTH Chapitre 339
BTTH Chapitre 341

Et hop, voilà un BTTH bonus grâce à la générosité de William, que je remercie chaleureusement pour son soutien et sa générosité !

Je suis encore cassé du rythme de la boucherie, donc je vous retrouverai demain pour un autre BTTH exceptionnellement...

Bonne lecture à toutes/tous =)

 

 

Chapitre 340 - Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan à petite échelle

 

Un vent frais traversa le ciel, permettant à Nalan Jie, toujours surprise, de se reprendre. Elle agita alors par réflexe sa main comme si elle voulait attraper l’épée qui fonçait à toute allure en contrebas. Cependant, utiliser le ‘Pic du Vent’ avait épuisé une grande partie de son énergie et il lui était impossible de la diriger comme un de ses membres. Par conséquent, elle ne put que regarder son arme, qui contenait une puissance impression, s’écraser comme un soleil ardent en direction de Xiao Yan !

Elle était alors totalement troublée. Elle savait qu’elle avait une impression favorable envers ce Yan Xiao, ainsi qu’un léger esprit compétitif qu’elle n’admettrait cela dit jamais... C’était un homme qui était capable de subjuguer quelqu’un sans pour autant avoir un beau visage.

C’était grâce à ces émotions diverses qu’elle avait abandonné son indifférence habituelle quand elle s’entretenait avec lui. C’était même la première fois depuis bien des années qu’elle s’était servie d’un ton aussi doux et chaleureux envers un homme qui n’était pas un aîné ou un membre de la famille.

Bien qu’elle ait brièvement été en contact avec lui, il avait durant ce temps démontré ces capacités exceptionnelles et époustouflantes. Avec la Flamme Exceptionnelle en main, il avait purgé le Poison Brûlant face auquel même Gu He le Roi des Pilules était impuissant. Il avait survolé la Grande Assemblée des Alchimistes malgré la présence de divers concurrents remarquables d’autres pays et avait même réussi à renverser la situation au dernier moment, créant ainsi un miracle alors que tout était perdu et qu’un étranger allait l’emporter et piétiner l’honneur de l’Association.

D’innombrables jeunes femmes étaient tombées amoureuses de lui suite à ses miracles répétés, et même une demoiselle exceptionnelle comme Nalan Yanran n’avait pu s’empêcher d’être un peu fascinée. Quelle femme n’a jamais imaginé voir le prince de son coeur se faire acclamer par des dizaines de milliers de personnes ?

Les héros aiment les belles femmes à n’en pas douter, mais la réciproque est également vraie. Peut-être que Xiao Yan n’avait pas eu l’intention de devenir un héros en protégeant la réputation de l’Association des Alchimistes de l’Empire de son mieux, mais c’était ainsi que le public le voyait. Pour Yanran, personne n’était plus qu’attirant que lui lorsqu’il se faisait ovationner par la foule.

C’était ces émotions-là qui avaient donné envie à la jeune femme de retenir son épée plus tôt. Cependant, elle se tut après avoir échoué et se mordit la lèvre inférieure en fixant son adversaire. Les émotions dans son regard s’entremêlaient comme des milliers de fils, et paraissaient difficiles à séparer.

Xiao Yan leva la tête et observa le halo brillant qui approchait de plus en plus de lui. Il avait remarqué les réactions alentour, mais ne s’en soucia pas ; il aurait été reconnu un moment ou l’autre, de toute façon.

Des flammes vertes et violettes s’élevèrent lentement dans sa main. L’énorme force qui fonçait à sa rencontre exerçait une pression terrible qui collait ses vêtements à son corps, et faisait vaciller la flamme violette. La verte, elle, se balança dans le vent sans s’affaiblir.

Il leva les mains à hauteur égale et les rapprocha aussitôt lentement. Les deux flammes s’agitèrent aussitôt comme si elles avaient senti leur collision imminente, bondissant en augmentant rapidement leur température.

Fa Ma, Gu He et les autres sur les cimes parurent stupéfaits en le voyant faire : « Que pense-t-il faire là ? »

« Ce bonhomme pense vraiment fusionner deux flammes différentes ? » Gu He était vraiment digne d’être un alchimiste de sixième rang à comprendre les intentions de l’adolescent après quelques courts moments de réflexion. Il prit aussitôt un air stupéfait. « Est-il cinglé ? Il n’a pas peur de se prendre un retour de flammes ? »

Le niveau qu’il avait dans sa profession lui permettait naturellement de comprendre parfaitement l’incompatibilité et la résistance des flammes les unes envers les autres, aussi pour lui en fusionner deux était parfaitement inimaginable. Même lui n’osait pas garantir réussir une telle chose, même s’il ne l’avait bien sûr jamais tentée. Après tout, tout le monde n’avait pas la vigueur impitoyable du Da Dou Shi, prêt à tout donner sans craindre la mort. Pour un alchimiste, le retour de manivelle d’une flamme était ce qu’il y avait de plus effrayant.

Fa Ma échangea un regard avec Jia Xingtian. Ils paraissaient également douter un peu, mais le prodige que ce jeune homme avait produit lors de la Grande Assemblée leur avait appris à ne pas le sous-estimer. On ne manquait jamais de miracles quand il traînait dans les parages...

Hai Bodong sentit son sourcil tressaillir en voyant ce que faisait son jeune ami. « Il est sur le point d’utiliser ce truc... ? » Ses paumes devinrent un peu moites ; bien qu’il sache qu’une fusion à deux flammes ne pourrait pas le menacer, il souffrait d’un traumatisme psychologique après avoir vu l’énorme explosion de la dernière fois, où il avait failli tuer quelques Dou Huang. Par conséquent, il ne pouvait s’empêcher d’avoir envie de fuir très vite très loin dès qu’il le voyait fusionner des flammes.

Cela dit, il ne perdit fort heureusement pas son calme comme la dernière fois. Il étouffa de force le Qi en lui qui s’était un peu agité, et fixa intensément le champ de bataille en contrebas.

Les deux flammes colorées se rapprochaient l’une de l’autre de plus en plus. Une ondulation d’énergie féroce jaillit des deux flammes et, de temps à autre, des flammèches s’échappaient en bondissant dans une grosse explosion, choquant un peu tout le monde.

L’adolescent observa les changements se déroulant dans les deux flammes avec calme. Il resta immobile un moment avant de joindre violemment les mains d’un coup.

“Bang, bang!”

Les deux flammes s’entrechoquèrent brutalement en produisant des coups de tonnerre étouffés. Cependant, le jeune alchimiste les ignora totalement et se frotta légèrement les mains l’une contre l’autre. Sa force spirituelle s’échappa de son corps en un éclair et aussitôt, elle enveloppa les deux amas de flammes. Grâce à son expérience passée, il les contrôla très facilement.

Tandis qu’il se frotta les mains d e plus en plus vite, un léger halo commença à se répandre depuis ses paumes comme un coup de semonce étouffé. Un moment plus tard, il s’arrêta subitement ; Xiao Yan expira lentement, et écarta peu à peu les mains, révélant un halo vert et violet éblouissant.

L’auréole s’affaiblit peu à peu et les spectateurs tournèrent aussitôt leurs regards dessus. Ils furent alors stupéfiés d’observer le lotus de flammes bicolore qui tournoyait lentement au-dessus de la paume du jeune homme.

« C’est... » Gu He fut choqué en observant ce lotus. Il entrouvrit la bouche et le balaya de sa force spirituelle ; ces yeux se contractèrent alors abruptement.

« Quelle énergie violente et terrible... Les deux flammes, en fusionnant, ont créé une puissance explosive massive à cause de leur incompatibilité. Et dire que ce bonhomme est capable d’arriver à produire une telle chose... » Gu He, par son rang, comprenait parfaitement que la fusion de deux flammes pouvait produire une puissance explosive extraordinaire. Cela dit, il fallait parvenir à maintenir constamment les deux flammes en équilibre lors de la fusion, ce qui était très difficile. Si cet équilibre devait être rompu, les flammes exploseraient avant d’avoir pu être lancées ; devrait-ce que non seulement l’adolescent raterait son ennemi, mais il pourrait également finir grièvement blessé.

Gu He ne savait pas s’il pourrait arriver à les fusionner également, car il n’avait jamais essayé de le faire. Cependant, ses nombreuses années d’expérience lui permettaient d’estimer qu’une telle prouesse devait être aussi difficile que de  raffiner une pilule médicinale de quatrième ou de cinquième rang. Néanmoins, le jeune Da Dou Shi en contrebas paraissait y parvenir facilement, ce qui le choquait tout à fait.

Il se tourna vers son disciple en soupirant et dit : « Il n’y a aucune honte à perdre face à lui. »

Liu Ling hocha la tête avec sérieux. Bien que sa perception spirituelle ne soit pas au niveau de celle de son maître, il pouvait tout de même vaguement sentir quel genre d’énergie le lotus bicolore de la taille d’une paume contenait.

« Difficile de prédire qui va gagner ce match... » Marmonna le Roi des Pilules en secouant la tête.

Yun Leng, sur la plateforme de pierre, fronça les sourcils et demanda : « Qu’a-t-il créé au juste ? »

Les quelques doyens à côté de lui s’échangèrent des regards en secouant la tête : « Aucune idée. »

Yun Leng fronça les sourcils en se caressant la barbe de la main. Pour une raison ou l’autre, il commençait à éprouver une certaine inquiétude...

Tous les regards étaient tournés vers la paume de Xiao Yan. Les disciples de la Secte des Nuages Brumeux parurent avoir senti quelque chose, même s’ils ignoraient quelle puissance pouvait avoir le lotus. Deux d’entre eux, proches du champ de bataille, ne purent supporter la chaleur et durent renforcer leur protection défensive.

Fa Ma leva les yeux du lotus de flammes et échangea un regard avec le Vieux Démon. « Quelle énergie puissante... Il est vraiment de plus en plus difficile de le percer à jour... Il ne cesse de sortir de nouveaux atouts de sa manche. » Il secoua ensuite la tête et soupira, un peu inquiet. Les deux vieillards avaient été stupéfaits par ce jeune homme un grand nombre de fois depuis qu’ils firent sa connaissance.

Le Da Dou Shi leva et baissa lentement la main, que suivit le lotus de flamme. Il leva alors la tête, se courbant légèrement presque sous la pression qu’exerçait l’épée brûlante qui fonçait vers lui.

Il écarta un pied et déchargea une énorme quantité d’énergie dans le sol. Il prit ensuite une grande inspiration, resta silencieux un moment puis envoya le lotus d’une chiquenaude en murmurant « Va, Lotus du Courroux du Bouddha ! »

Le lotus bicolore quitta abruptement sa main et se changea en un rayon de lumière en fonçant vers l’épée ardente.

Les deux rayons de lumière brillèrent rapidement dans les airs sous d’innombrables regards tendus. Elles finirent par s’entrechoquer violemment à une dizaine de mètres au-dessus du sol comme deux météorites.

“Bang!”

L’énorme explosion retentit à travers la Montagne Nuage Brumeux tout entière !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 339
BTTH Chapitre 341

14 Commentaires

  1. Metalis

    Merci pour ce chapitre ! 🙂

    Répondre
  2. Azir

    Merci pour le chapitre Waz !

    Répondre
  3. William225

    J’ai remontée les 340 chap en 1 semaine !
    Merci pour le suoer taf !

    Répondre
  4. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’au donateur.

    Répondre
  5. Tazam

    Merci, ça fait plaisir du btth !

    Répondre
  6. Hinomura

    Merci pour le chapitre, mais tu peux pas nous laisser sur un fin comme ça.

    Répondre
  7. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. ManaMana

    Merci pour ce chapitre.
    Mais Dieu que tu nous fais languir !

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour ce chapitre

    Répondre
  10. Weed

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  11. guts

    merci pour le chapitre,mais là » permettant à Nalan Jie » c’est pas Nalan Yanran plutot ?

    Répondre
  12. Jigen

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour ce travail de traduction énorme !

    Ensuite, j’ai commencé à lire BTTH tranquillement, mais pour une raison que j’ignore, il m’est impossible de pouvoir lire les noms de techniques ou même de pilules depuis les premiers chapitres. Y a-t-il une modification sur la navigateur à effectuer ou encore autre chose, pour parvenir à les lire ?

    Merci en tout cas et bon courage !

    Répondre
  13. Dark-iop

    Merci pour le chapitre 😉

    Répondre
  14. nickylaboum

    merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com