DNC Chapitre 100

DNC Chapitre 99
DNC Chapitre 101

Deuxième chapitre régulier de DNC où on découvre davantage les talents de manipulation du Fourbe... :3

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 100 - Ministre Chu

 

Tie Butian resta silencieux puis leva un sourcil et demanda : « Le Lac Liucui... Comment le trouves-tu alors ? »

« Il est très bien ! » répondit joyeusement Chu Yang, totalement satisfait. « Que pense votre Altesse du système de récompense pour les candidats ? »

Celui-ci poussa un rire espiègle : « Il est très bien également ! »

Le Ministre rit à son tour, et leurs deux rires parurent lourds de sens...

« J’ai déjà ordonné à Cheng Ziang de te laisser prendre toutes les décisions concernant le Pavillon Butian. » Le Prince le regarda avec sérieux : « Mais tu dois me tenir au courant, car je veux savoir ce qui se passe. »

Le jeune homme fut touché par cette intention qui lui prouvait la sincérité de son interlocuteur.

« Je sais bien ! C’est d’ailleurs pourquoi je lui ai simplement un peu mis la pression plutôt que de m’en débarrasser. Cela dit, quelque chose m’échappe un peu : pourquoi me faites-vous autant confiance ? » demanda-t’il.

Le Prince le regarda calmement pendant un moment, puis il sourit lentement et dit : « Par intuition ! J’ai senti que tu étais quelqu’un en qui je pouvais avoir confiance, c’est aussi simple que ça ! »

Chu Yang découvrit tout d’un coup que son sourire était vraiment fascinant. Il a commencé par ses yeux, est descendu petit à petit le long de son nez qui a légèrement bougé, puis a atteint la lisière de ses lèvres qui se tendirent, pour enfin se terminer à ses joues.

Ses yeux s’illuminent à chaque fois qu’il sourit et rendent les gens vraiment heureux. Là maintenant, son sourire n’a pas la moindre aura de majesté, il est... hmmm... Adorable ! Oui, c’est ça ! Vraiment adorable !

Il s’aperçut que cette pensée trottait étrangement dans sa tête et fut effrayé. Il se rappela constamment en tête : Chu Yang, c’est un homme ! Un homme... !!!

Tie Butian fut agacé tout d’un coup par la façon dont il le fixait avec fascination et dit : « Je m’en vais à présent ! »

Il se leva sans même attendre que l’adolescent le raccompagne, s’en alla avec les Pas de Tigre et Dragon et disparut rapidement.

On aurait dit qu’il fuyait !

Le fourbe grimaça en marmonnant : « Meh, était-il vraiment nécessaire que tu prennes cet air imposant et partes inopinément en utilisant une technique de déplacement d’empereur ? Tu n’es pas un prince héritier si tu ne t’en sers pas pas, c’est ça ? C’était vraiment exagéré ! »

Une fois qu’il eut quitté le Pavillon, le Prince se souvint d’une chose tout d’un coups : « Oups ! J’ai oublié de lui parler des mouvements à la frontière... »

Il allait faire demi-tour, mais en décida autrement après avoir réfléchi. « À chaque fois que ce petit renard me parle, il me regarde droit dans le yeux et me rend si nerveux... »

Il était un prince dont l’autorité avait grandi de plus en plus ces dernières années et Tie Longchen mis à part, personne n’osait lever la tête en s’adressant à lui. Mais Chu Yang, encore et toujours, s’avérait être une exception !

Il avait l’habitude de plonger son regard dans celui de son interlocuteur.

Bien sûr, son altesse ignorait que cette habitude lui était venue à cause du Principe de la Profondeur d’Esprit. Il pouvait s’en servir à tout moment pour vérifier si son allocutaire était honnête ou non. C’était vraiment une bonne habitude ! Qu’il parle à un homme ou une femme, le Fourbe utilisait toujours ce regard avec les gens.

Si une personne mentait ou pensait à autre chose, il y avait toujours un petit truc anormal dans ses yeux et très peu de gens avait un niveau de culture leur permettant de mentir sans éprouver la moindre anxiété. Leurs yeux montreraient toujours une anormalité.

 

********

 

Chu Yang fut très occupé les jours suivants.

Un après-midi, Tie Butian décida d’envoyer Wu Qianqian devenir son assistante.

Cette décision laissa le jeune homme perplexe, et il ne sut pas s’il devait en rire ou en pleurer. Tout allait bien jusque-là, et le prince lui envoyait une beauté comme elle au milieu des loups du pavillon... La chance de leur Ministre inspira tous les membres qui louèrent tous la faveur que son altesse lui accordait. « Le Prince accepte de vous envoyer une telle beauté... Ça montre bien à quel point il vous estime et vous fait confiance ! »

Le Pavillon accomplit de nombreuses tâches durant ces quelques jours.

Le nouveau ministre avait immédiatement commencé à travailler après la purge et parce qu’il ne pouvait pas se montrer, Wu Qianqian la nouvelle officielle se chargea de toutes les livraisons de documents importants à Tie Butian.

Chacun de ces documents était en soit une condamnation à mort ! Tout d’abord, un fonctionnaire était arrêté et ensuit remis au Ministre Chu qui l’interrogeait. Une fois qu’ils avaient toutes les preuves en main, elles étaient envoyées au prince qui émettait ensuite un décret, stipulant la confiscation de tous les biens et l’exécution de l’accusé.

Parfois, d’autres familles étaient également impliquées.

L’adolescent avait beau avoir conçu de nouveaux uniformes pour les trois Brigades du Pavillon, ils portaient tous des vêtements noirs en allant accomplir leurs missions. La Brigade du Sang Ardent, menée par leur chef Cheng Ziang, ne cessait jamais de perquisitionner, d’arrêter et de tuer...

La Brigade du Sang de Fer, dirigée par le Ministre Chu, interrogeait continuellement, cherchait les preuves...

La Brigade du Secret des Cieux quant à elle menée par Chen Yutong, se relayait à tour de bras et déchiffrait les informations recueilles par leurs espions pour trouver le moindre indice. Une fois qu’ils avaient fini, ils soumettaient les résultats au jeune homme pour qu’il prenne sa décision.

Cela continua ainsi pendant quinze jours et l’odeur rance du sang envahit toute la Citadelle du Nuage de Fer. Le Pavillon Butian avait essentiellement remplacé le Ministère de la Justice et gérait tout à l’exception des cellules des prisons.

Le Pavillon travailla avec une efficacité et une vitesse jamais vues. Chacun de ses membres était trop fatigué pour se plaindre : ils ne s’arrêtaient pas, ils ne se reposaient pas et étaient même forcés de cultiver pendant leur rare temps libre.

Pourquoi ? Parce que comme le Ministre Chu l’avait dit un jour : « Les membres du Pavillon Butian doivent être des experts martiaux, de grands talents ! Si votre culture n’atteint pas le niveau qu’on attend de vous, autant vous suicider pour éviter que d’autres ne vous tuent ! Vous voulez jeter l’éponge ? Ce n’est pas une option ! Une fois que vous avez rejoint le pavillon, vous n’en sortez que les pieds devants ! Même handicapés vous resterez ici ! Les invalides se verront remettre des tâches comme l’analyse de renseignements... »

Tous les membres gémirent et grognèrent pendant l’entraînement sous cet encadrement strict. Ils avaient l’impression à tout moment qu’une épée pendait au-dessus de leur têtes.

Le Ministre Chu était absolument impartial. Il avait une fois découvert qu’un des frères (NdT martiaux) proches de lui ne cultivait pas, et avait directement ordonné qu’on lui inflige deux cent coups de bâton.

Cette punition fut si sévère que quatre bâtons se brisèrent pendant la correction, et qu’il y eut de la chair et du sang partout.

Pendant ce temps, le fourbe parcourait de son côté divers documents tout en remettant, de temps à autre, un bout de papier sur lequel il était écrit : « Continue la bastonnade ! S’il meurt, alors il le mérite. Autrement, il doit continuer de cultiver ! »

Personne n’osa élever la moindre protestation vu que leurs vies étaient en jeu.

Tout le monde pensait ne pas parvenir à survivre sous cette terrible pression. Cela étant, neuf jours plus tard et tôt dans la matinée, un Maître Martial de troisième rang annonça que sous cette pression intense, il était parvenu à passer au quatrième rang !

Qui, parmi eux, ignorait à quel point il était difficile de percer dans sa culture ? Aussi, tout le monde accourut pour vérifier si c’était vrai et quand cela fut fait, leurs yeux brillèrent de jalousie. Il est parvenu à percer malgré la pression et son emploi du temps chargé...

Quelques jours plus tard, quelques membres découvrirent qu’ils étaient eux aussi sur le point de percer, après des années à être coincés dans un goulot d’étrangement dans leur culture.

Avec de tels exemples, même ceux qui n’avaient pas besoin de percer s’investirent à fond dans leur culture. Ils ne pouvaient pas laisser les autres les distancer... Ce serait vraiment très humiliant, autrement. De plus, en étant plus forts, ils auraient de plus grandes chances de parvenir à contribuer davantage à la cause. Se marier, avoir des enfants, devenir un fonctionnaire... La belle vie les attendait !

Tout le monde réalisa alors à quel point Chu Yang s’était soucié d’eux et l’ancienne atmosphère oppressive qui régnait auparavant se changea rapidement en une ambiance encourageante.

Le Ministre Chu est bon envers nous !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 99
DNC Chapitre 101

13 Commentaires

  1. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Maman,je veut pas aller me coucher ! (enfant)
    Si tu ne va pas te coucher le Chu Yang viendra te chercher... (Mère)
    Maman,je suis au lit ! *J’ai peur,j’ai peur,j’ai peur...*(enfant)

    Répondre
    1. Usaki kiwi

      Bon j’avoue j’ai vraiment rigolé XD
      Ma mère aurait dut me dire ça quand j’était petit :p
      *maman j’ai bientôt finis ma parti de lol x3*
      *j’appelle Chu Yang*
       » Un joueur vient de quitter la partie »

      Répondre
    2. Mistmemo

      J’avoue j’ai bien rigolé

      Répondre
  2. Conan

    Merci pour le chapitre et félicitation pour ce 100ième chapitre!!!! \(^o^)/

    Répondre
  3. nickylaboum

    merci

    Répondre
  4. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Laghtt

    Merci pour le chapitre !!! Chu le tyran il aurait du l’appelé XD

    Répondre
  7. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  8. Pierro972

    Hihi sa s’annonce bien !

    Répondre
  9. Usaki kiwi

    Merciiiiiiiiiiiiiiii Chu Yang a.k.a Le Fourbe :3

    Répondre
  10. OOO3

    MERCI BIEN

    Répondre
  11. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com