DNC Chapitre 104

DNC Chapitre 103
DNC Chapitre 105

Pfiou, enfin terminé mais c’était bon ! Voici donc un chapitre bonus de DNC en remerciement de la générosité de Jérémie et de notre Angel-vieur national ! :3

Merci à vous deux ! 3

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 104 - Challenger Nocturne

 

Wu Qianqian fut choquée tant il lui était inattendu que Chu Yang puisse trouver autant d’éléments douteux sur un officiel bon et respectable d’un coup d’oeil !

Même si certains points étaient un peu tirés par les cheveux, c’était un peu trop anormal que de trouver autant de points discutables concentrés sur un même sujet ! D’ici à dire que c’était de grosses coïncidences... Hmmm... Même elle ne pensait pas qu’il y avait de telle coïncidence au monde.

« Si c’est vraiment un espion, alors c’est probablement le plus gros poisson que le Pavillon Butian ait jamais attrapé ! » dit le jeune homme avec un sourire carnassier.

La jeune femme frémit en comprenant ce qu’il voulait dire par « gros poisson »... Si ses spéculations étaient exactes, alors il allait y avoir au moins quelques centaines de personnes impliquées à tous les échelons !

Ça allait être un nouveau bain de sang !

Elle lui dit : « Chu Yang, on ne peut pas le tuer comme ça, même si c’est un espion... Ah... Il est beaucoup trop célèbre et jouit d’un énorme prestige auprès de la population du Nuage de Fer ! Je crains qu’il n’y ait des émeutes si tu le tues... »

Elle avait participé quotidiennement aux analyses des officiels et gens ordinaires du pays depuis qu’elle était devenue son assistante et par conséquent, avait une bien meilleure compréhension de ce genre d’affaires que lorsqu’elle était encore à la Secte Au-Delà des Cieux.

« Vraiment ? Que suggères-tu alors ? » Le jeune homme sourit ; Wu Qianqian apprenait vite et devenait chaque jour plus capable et expérimentée. Cette jeune femme intelligente et talentueuse allait rapidement devenir une assistance efficace.

Il ignorait pour quelle raison Tie Butian la lui avait envoyée, mais il avait une bonne raison de l’avoir acceptée à ses côtés : ils venaient de la même secte et espérait qu’elle puisse gérer le Pavillon à sa place au cas où il devrait s’en aller.

C’était le plus beau cadeau qu’il préparait à sa secte parce que son objectif, après tout, n’était pas dans les Trois Cieux Inférieurs.

Il avait, depuis le début, l’intention de la conseiller « sans le vouloir » et d’exercer son esprit pour faire d’elle une bonne meneuse d’hommes.

« On suppose qu’il est vraiment un espion mais aux yeux du monde, il a clairement travaillé dur et accomplit son devoir ces dernières années. De plus, tout ce qu’il a fait, il l’a fait pour le Nuage de Fer alors si nous le tuons sans preuves concrètes, le peuple nous le reprochera et ça pourrait mener à des émeutes. » La jeune femme réfléchit : « Il n’est pas certain non plus que le peuple nous croira, même avec des preuves démontrant sa traîtrise. »

« Je pense que nous devrions d’abord en discuter avec le prince » dit-elle. « Nous devons trouver une solution acceptable. De plus, il nous faut planifier minutieusement comment gérer cette enquête. Nous devons également réfléchir aux problèmes qui en découleront. »

« En effet, nous ne pouvons pas être téméraires sur ce coup, et Tie Butian doit être mis au courant ! » la félicita le Fourbe. Cela fait, il réfléchit un instant et poursuivit : « Je vais te laisser prévenir Tie Butian ! Vois avec lui comment il veut gérer cette histoire et agis en conséquence. Je vais faire un tour à présent. »

Il enleva ensuite sa cape noir, son masque et posa les deux sur son bureau.

Wu Qianqian en resta coi : « Tu sors encore ? »

Ces derniers jours, Chu Yang ne venait travailler qu’un peu et repartait quasi-immédiatement sans laisser la moindre trace ; même elle ignorait où il allait.

Où il allait, c’était effectivement secret. La jeune femme ne pouvait pas imaginer comment il parvenait à abattre autant de travail au Pavillon. Il devait passer énormément de temps à réfléchir pour arriver à ces conclusions, non ?

Et pourtant, il avait l’air de tout accomplir sans le moindre effort !

« Aaah, ça devient étouffant ici. Je vais aller faire un tour » dit nonchalamment le Fourbe en appuyant sur le mur derrière lui ; une porte dérobée s’ouvrit tout d’un coup et il la franchit en un éclair.

La porte se referma doucement et ne laissa plus la moindre trace de son existence. Quiconque observerait ce mur penserait sans aucun doute que ce n’était rien de plus qu’un mur normal.

La demoiselle soupira d’un air désarmé. Elle revêtit la cape de l’adolescent, mit son masque sur son visage et s’assit à sa place. Elle devenait son remplacent en son absence, ces derniers jours.

Est-il possible que son air de mystère ne serve qu’à cacher sa paresse ? Elle secoua la tête et sourit, puis se mit à écrire prestement sur un morceau de papier avant de crier en imitant sa voix : « Messager ! Amenez immédiatement ce message au Prince ; je dois discuter avec lui d’un sujet important... »

...

Chu Yang ne se donnait évidemment pas des airs de mystère pour glander.

Bon, il était en partie vrai qu’il paressait bel et bien au Pavillon, mais c’était aussi afin de préserver le mystère l’entourant et pour secrètement développer le Pavillon de l’Armement Divin. Ils avaient si agressivement lancé sa construction qu’il ne devait pas le négliger...

Naturellement, le plus important pour lui était d’augmenter sa propre puissance ! Il avait senti sa puissance martiale changer graduellement de façon qualitative, depuis qu’il avait fait l’expérience de la Douceur de la Force de l’Eau. Il y avait bien des choses auxquels il n’avait jamais pensé auparavant, à présent c’était comme si ses yeux s’étaient ouverts petit à petit.

Cette sensation de pénétrer dans un tout nouveau domaine des arts martiaux était sa plus grande motivation à cultiver dur !

La rumeur parlait plus que de l’apparence du Roi des Enfers Chu dans la Citadelle du Nuage de Fer, mais également de l’émergence du Challenger Nocturne, qui n’était pas moins célèbre que le précédent.

La plupart des experts célèbres de la Citadelle avaient été récemment harcelés par un cinglé. Il y avait de nombreuses écoles d’arts martiaux et de ‘services de protection’ en ville, et l’environnement rigoureux nordique du coin produisaient de nombreuses personnes solides, ainsi qu’un grand nombre de maîtres en arts martiaux. Bien qu’il n’y ait pas beaucoup d’experts de haut niveau, le Nuage de Fer était le pays ayant le plus d’artistes martiaux des Trois Cieux Inférieurs.

Ce Challenger Nocturne était extrêmement bizarre : il semblait avoir une apparence différente chaque jour, et son déguisement devenait de plus en plus chaotique. Aujourd’hui, il était âgé de vingt ans mais demain, il en aurait trente. La veille, il avait l’air d’un jeune maître fragile et le lendemain, il avait un visage rouge et du poil au torse. Quelques jours plus tard, il aurait des grains de beauté ressemblant à des crottes de rat. En résumé, chaque jour voyait un visage différent.

Malgré ça, il semblait ne pas prêtait attention à son déguisement, comme s’il essayait de garder la même apparence sans y parvenir...

Les rumeurs étaient vraie : Chu Yang changeait effectivement d’apparence chaque jour. Le premier jour, il avait été très méticuleux puis le lendemain, il ne prêta pas trop attention à son déguisement et il fut négligeant tous les jours qui suivirent, comme s’il était impatient d’aller se battre. Quoi qu’il en soit, personne ne le reconnaissait et les jours allant, il devint de moins en moins prudent jusqu’à parfois oublier quel déguisement il portait la veille...

Quelle que soit son apparence, tout le monde crierait en le reconnaissant : « Aaaah, c’est lui, c’est le Challenger Nocturne ! Je le reconnaîtrai même s’il était réduit en cendres ! » (NdT pas très sympa °°)

Le Challenger Nocturne n’avait pas une grande puissance martiale, et paraissait même n’être qu’un Guerrier Martial... Mais il s’améliorait tous les jours. De plus, il suivait des principes stricts.

Il avait, en une vingtaine de jours, défié plus de trente experts martiaux et si quelqu’un avait noté ses challenges, il se serait aperçu qu’il ne défiait pas les gens au hasard.

Le premier expert qu’il avait défié était le plus faible des artistes martiaux connus à la Citadelle et le temps passant, il passait petit à petit à des gens plus puissants. Tout était méthodique et planifié. L’adversaire suivant était plus fort que le précédent.

Si on utilisait l’ordre de ses défis pour établir un classement des artistes martiaux de la Citadelle, on arriverait à un sans faute.

Ce type n’infligeait que des blessures à ses opposants et en plus, elles n’étaient jamais sérieuses. Et il ne tua jamais personne... Personne ne pouvait refuser ses challenges : il n’insultait pas sa cible, pas plus qu’il ne tentait de provoquer le combat avec des méthodes vulgaires... Cependant, l’insistance de ce scélérat était déjà insupportable pour toutes ses proies.

Si quelqu’un refusait son challenge, soit... Ce type s’asseyait immédiatement devant votre porte et ne laisser personne passer. Tu veux sortir acheter à manger ? Nope ! Tu veux sortir voir tes amis ! Nope ! Tu veux te balader ? Hors de question.

Personne n’avait le droit de sortir !

Tu voulais qu’il arrête ? Il fallait simplement se battre contre lui.

Si quelqu’un d’autre tentait de le faire partir, il ignorait simplement leurs injures... Et dans ce cas, la querelle finissait par attirer des centaines de gens, venus apprécier le spectacle en faisant autant de bruit qu’un gros marché pourrait en faire. La maison finissait ainsi par être cernées par des centaines de spectateurs... Qui pourrait supporter une chose pareille ?

Aussi, à l’exception de la première dizaine de jours où les gens ne savaient pas encore à quoi s’attendre, tout ceux qui étaient défiés par le Challenger Nocturne lui sautaient directement dessus pour en finir.

Ils n’allaient pas pouvoir vivre en paix s’ils refusaient de se battre contre lui et de toute façon, ce type se battait avec des principes : s’il n’était pas assez fort, il s’enfuyait et s’il battait son adversaire, il ne le défierait plus.

Par la suite, les artistes martiaux de la Citadelle rivalisaient entre eux pour voir qui pouvait tenir le plus longtemps face au Challenger Nocturne. S’il te battait, alors il allait immédiatement frappé à la porte de quelqu’un d’autre ; ton rang chutait et tu ne faisais plus parti du cercle des experts...

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 103
DNC Chapitre 105

7 Commentaires

  1. Psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  2. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci

    Répondre
  5. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:MDR ! Le bordel qu’il met !

    Répondre
  7. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com