DNC Chapitre 145

DNC Chapitre 144
DNC Chapitre 146

Et voilà le DNC du jour ! On se retrouve le premier septembre pour une reprise du rythme normal, et le rattrapage d’un DNC, un SW et un BTTH que je vous dois ! (non, je n’ai pas oublié :p)

Bonne soirée et à dans deux semaines !

 

 

Chapitre 145 – Destruction mutuelle

 

Les prières de Chu Yang obtinrent immédiatement leur réponse !

On entendit une explosion tonitruante et deux personnes furent à nouveau propulsées en arrière. Ils se fixèrent l’un l’autre intensément du haut d’un toit ; aucun d’entre eux ne bougeait, mais le brouillard les environnant tourbillonnait furieusement.

Il était évident qu’ils allaient lancer une attaque déterminant l’issue du combat !

Après un long moment…

« Aaaah… ! »

« Yaaaa… ! »

Deux rugissements retentirent en même temps ! Chu Yang se sentit aussitôt en état de choc, tandis qu’un frisson glacial lui parcourut l’échine. C’était comme s’il avait été frappé par une décharge électrique orgastique…

Génial ! Ça a enfin commencé !

Ça valait vraiment le coup d’être blessé cette fois !

Les deux hommes traversèrent les airs comme des météores noirs. Ils laissèrent une longue traînée floue derrière eux, en bondissant l’un vers l’autre à toute vitesse !

La pointe de l’épée du Roi Martial des Heimo luisit d’un halo si dense qu’il en paraissait presque solide. Il tint la poignée des deux mains et forma avec elle une ligne droite, prête à infliger un coup mortel.

C’était un coup impossible à interrompre !

L’Illustre ouvrit grand les yeux, au point qu’on ait l’impression qu’ils soient sur le point de sortir de leurs orbites. Il tenait ses mains devant lui, l’une derrière l’autre, les doigts recroquevillés tels les pattes d’un tigre agrippant sa proie. Une fois dans les airs, il courba immédiatement son corps et ses jambes poussèrent tout à coup à mi-chemin, et sa vitesse monta encore d’un cran !

Ses yeux brillaient de ferveur !

Le moment était enfin arrivé !

Un rugissement puissant retentit au loin tandis que quelques silhouettes en noir approchaient à toute vitesse. Étonnamment, la plus rapide d’entre elles portait une couronne majestueuse sur la tête : « Arrêtez ! Vous deux, arrêtez immédiatement ! »

C’était un autre Roi Martial !

Il avait crié à ce moment dans l’espoir d’interrompre leur bataille à mort.

Mais c’était trop tard !

Deux mugissements retentirent tandis que les deux combattants se frappèrent l’un l’autre de toute leur force.

Boum boum boum ! L’Illustre avait utilisé toute sa puissance et au moment du contact, sa griffe de tigre s’écrasa contre le Roi des Heimo quelques douzaines de fois ! Le bruit de ses coups se fit entendre continuellement comme une succession de pétards !

Pop pop pop ! Le Roi des Heimo n’était pas en reste ; son épée noire se mût comme un dragon furieux et en un clin d’œil, elle perça de nombreux trous dans le corps de l’Illustre. Elle se planta, recula, se planta… sept ou huit fois.

Un flot de sang naissait à chaque fois que l’épée était retirée.

Pendant un moment éphémère, les deux hommes purent clairement voir le visage de leur adversaire couvert de sang… Et à ce moment, ils éprouvèrent tout à coup de l’empathie à son égard, et une pointe de regret…

Le visage décharné de l’Illustre afficha un sourire radieux tandis qu’il pensait : J’ai enfin tué le Roi des Enfers Chu ! 

Le regard cruel du Roi Martial des Heimo montrait une énorme satisfaction ! J’ai enfin tué ce Roi Martial du sixième rang du Clan Mo !

Après quoi, ils passèrent l’un à côté de l’autre en continuant d’avancer !

Au final, l’Illustre se montra un peu plus malin. Au moment critique, il retint son souffle et se changea en un arc-en-ciel doré que soulignait son sang frais, tandis qu’il fuit de toutes ses forces.

L’autre type en noir doit également être un maître de niveau Roi, mais je suis le seul Roi Martial du Hall des Cavaliers Dorés ! Il doit donc être également un ennemi !

Je ne dois pas finir entre les mains de mes ennemis, même mort !

Avec cette mentalité, il rassembla ses dernières forces et disparut sans laisser de trace.

La personne en noir était un des deux membres de la Paire de Rois du sabre du Clan Heimo, et donc un Roi du Sabre lui-même ! Il était alors complètement bouleversé, et fonça de toutes ses forces pour attraper son collègue qui tombait. Il tituba sous le choc en atterrissant.

Il est déjà trop tard pour pourchasser l’ennemi ! Vérifions d’abord l’état de santé de l’Épéiste Roi ! Il fut alors complètement stupéfait ! Toutes les côtes du Roi étaient brisées, et pas un seul de ses os n’avait été épargné. Tous ses organes internes avaient été déplacés, et il ne restait plus la moindre goutte d’énergie dans ses méridiens. Alors qu’il tenait toujours fermement son épée en main, son bras avait été brisé sur sept ou huit emplacements différents !

Il va certainement mourir avec des blessures pareilles !

Le Roi du Sabre n’osa pas retarder davantage ses soins, et transmit immédiatement de l’énergie dans le corps de son collègue en piteux état. Il se sentit alors relativement soulagé : Il est encore capable d’absorber de l’énergie ! Il y a encore une lueur d’espoir !

« C’était… c’était un Mo… » Le Roi Épéiste se tourna et endura la douleur qu’il ressentait sans faire le moindre bruit. Il dit faiblement : « Troisième… Et Neuvième sont… m… morts. Les… Les quatre autres sont… tous grièvement blessés ! »

Cette nouvelle stupéfia le Roi du Sabre !

« Il n’y avait qu’un adversaire ? » demanda-t-il.

Il n’eut pas de réponse, car le Roi Épéiste ferma les yeux, un air perdu sur le visage.

« Frère Martial Junior, n’y réfléchis pas trop, tu dois soigner tes blessures avant tout ! Nous parlerons quand tu iras mieux ! » Bien que le Roi du Sabre soit extrêmement anxieux, il dit : « Ce n’est rien, tu vas t’en remettre, j’en suis sûr ! Tiens bon ! »

« Je ne vais pas m’en tirer… » Le Roi Épéiste toussa sèchement et dit faiblement : « Il était… Il était blessé avant… Avant d’arriver ici… »

Le Roi du Sabre maintint son calme en entrant dans l’auberge, et vit que celle-ci était sens dessus dessous, que quatre subordonnés étaient toujours à terre et que deux autres à côté étaient déjà raides. Ses yeux s’emplirent de colère et de haine.

« Vous deux, allez trouver des médecins ! Ramenez-moi ceux que vous trouverez, et tuez ceux qui refusent de collaborer ! »

« Vous trois, commencez immédiatement à enquêter ! » Il tenta de contrôler sa furie en serrant les dents et dit : « Ce type a été grièvement blessé, je suis donc certain qu’il n’a pas pu aller bien loin ! Trouvez-le à tout prix ! Je veux l’émincer en dix mille morceaux ! »

Les six personnes en noir se mirent immédiatement à l’ouvrage. Deux d’entre eux partirent, et les quatre autres emmenèrent prudemment leurs collègues blessés dans leurs chambres. Une fois cela fait, trois d’entre eux partirent également.

Le subordonné restant dut se charger des cadavres de ses amis… L’auberge tout entière baignait dans une ambiance lugubre.

Qui aurait pu imaginer que deux maîtres martiaux de niveau Roi et douze Vénérables subissent de telles pertes à la Citadelle du Nuage de Fer !

« Trouvez un moyen de prévenir le clan ! »  Le Roi du Sabre maintint sa main dans le dos de son collègue, et se concentra pour lui transférer de l’énergie tout en donnant ses ordres. « Nous devons voir ce que le clan compte faire. Dépêche-toi de leur apporter la nouvelle ! »

« Nous devons apprendre ce qui s’est passé ! Nous devons savoir pourquoi les gens du clan Mo sont soudainement venus ici, et lequel de leurs cinq Grands Rois Célestes s’est déplacé ! »

Chu Yang, de son côté, était parti depuis longtemps !

Il n’avait pas osé se montrer en voyant le Roi du Sabre débouler plus vite que le vent, et s’était traîné de force derrière un mur.

Il estimait, au vu de la conclusion de la bataille, que les deux Rois Martiaux allaient mourir ou du moins, qu’ils ne retrouveraient jamais leur puissance martiale ! De tels résultats le satisfaisaient grandement !

Un de ces Rois Martiaux était un homme de Diwu Qingrou, et l’autre était celui qui avait blessé Qingwu ! À ses yeux, la mort ne suffirait pas à leur faire payer leurs pêchés !

Il avait, tout seul, orchestré ce spectacle et l’avait regardé de bout en bout ! Il était très heureux, même si ses organes souffraient et qu’il était complètement épuisé.

C’était vraiment marrant !

Deux Rois Martiaux se battant à mort ! Et pour de mauvaises raisons, en plus ! Le Roi des Heimo pensant que l’Illustre était un membre des Mo, et ce dernier pensant que son adversaire était moi, le Roi des Enfers Chu !

C’était de la folie ! Si ces deux-là devaient apprendre qu’ils s’étaient fait avoir par un gamin, ils en vomiraient certainement du sang de rage avant de mourir !

Le plus cool, c’est que tout ça n’était dû qu’à la chance. Le fourbe était assez satisfait, mais il y avait une chose qui l’ennuyait : il avait dû faire de gros efforts pour traîner son corps en piteux état, et trouver une calèche pouvant le ramener au Pavillon Butian.

Les deux Vénérables du Hall des Cavaliers Dorés étaient vraiment doués. Ils étaient parvenus très rapidement à trouver un plan du Pavillon, et en étudiaient à présent l’architecture.

S’ils voulaient assassiner facilement le Roi des Enfers Chu, ils devaient d’abord trouver la meilleure route à suivre pour leur officier de niveau Roi…

Cela faisait des années que ce dernier n’était pas intervenu sur le terrain… Ils pensèrent alors à ces coups mortels rapides comme l’éclair, et à son air dominateur ; ils furent alors tous deux très excités !

Ce pays a enfin la chance de voir notre maître de niveau Roi en action !

Ils étaient tous deux concentrés sur leurs recherches quand ils entendirent quelqu’un déchirer le vent en avançant. Juste après, la fenêtre à proximité fut traversée par l’Illustre couvert de sang.

*plop* Il tomba à terre et y roula quelques fois, incapable de se relever. Il leva alors la tête ; son visage était aussi horrible que celui d’un démon !

Les deux Vénérables furent si surpris en le voyant que leurs âmes manquèrent de s’échapper de leur corps !

L’Illustre était criblé de plaies. Son estomac, ses cuisses, le côté droit de sa poitrine et ses épaules étaient tous percés par un trou où s’écoulait encore du sang. De plus, il avait également un gros trou dans le dos !

Cette plaie le traversait même de part en part !

Qui peut être aussi cruel et puissant ? Je n’arrive pas à croire que notre Roi Martial ait fini dans cet état…

À ce moment, les deux hommes étaient terrifiés au point que leurs cœurs s’arrêtèrent pratiquement de battre !

« Vite… Partez d’ici immédiatement… » L’Illustre ne put en dire davantage sans vomir du sang. Son corps trembla et il dit d’une voix tremblante. « Le Roi des Enfers Chu… est aussi… un… Roi Martial. Je suis… Sérieusement… Blessé… Envoyez un message… Fuyez… Immédiatement… »

Il fut incapable de continuer et tomba inconscient !

Ils aidèrent frénétiquement leur Roi Martial à stopper l’hémorragie. Sa plaie était si horrible que même eux, des Vénérables, en restaient pétrifiés.

Il est si grièvement blessé… Et malgré ça, il est parvenu à revenir !

« Attends une seconde… Il a dit que le Roi des Enfers Chu était aussi un Roi Martial, non ? Se peut-il qu’il vienne de se battre avec lui ? »

Ce n’est pas étonnant alors…

Ils aidèrent l’Illustre le plus rapidement possible, puis quittèrent cet endroit. Ils contactèrent ensuite précipitamment les Cavaliers de Bronze et trouvèrent un autre endroit où se cacher.

Un moment plus tard, un Faucon Invisible s’enveloppa dans les airs depuis un autre coin de la Citadelle, et disparut dans le ciel.

Le Ministre doit être mis au courant de tout ce qui s’est passé dans la Citadelle !

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 144
DNC Chapitre 146

10 Commentaires

  1. Kingdo

    thx pour le chap ^^

    Répondre
  2. nickylaboum

    merci

    Répondre
  3. Illmryn

    Merci ! Et bonne vacances 🙂

    Répondre
  4. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. NaosNaos

    merci pour le chap ^^

    Répondre
  7. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  10. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com