DNC Chapitre 160

DNC Chapitre 159
DNC Chapitre 161

La migraine et la flemme, en compagnie de l’insomnie, vous offre ce chapitre bien trop tardif !

Bonne lecture à tous !

Chapitre 160 – L’Erreur de Diwu Qingrou

Kong Shangxin craignait le chagrin plus que tout et ce jour-là, c’est exactement ce qu’il éprouva. Lorsqu’il s’était retrouvé acculé dans les Trois Cieux Intermédiaires où tout le monde le traquait, Yin Wufa et Yin Wutian l’avaient aidé et c’est pourquoi il nourrissait une grande affection à leur égard. Ils étaient non seulement ses frères martiaux, mais également ses sauveurs.

Son cœur tressaillit de douleur quand il vit l’état misérable de son frère au bord de la mort.

Sa personnalité avait complètement changé depuis l’époque où il était traqué. Il avait l’habitude d’être téméraire autrefois, mais à présent, il était réfléchi et prudent. Il n’agissait jamais sans prudemment calculer le pour et le contre auparavant. Il ne prenait aucun risque s’il n’arrivait pas à éliminer toutes incertitudes. Sa sécurité était le centre de ses préoccupations… Et c’est avec cette prudence qu’il monta les échelons du Hall des Cavaliers Dorés jusqu’à en devenir un des chefs de niveau Roi.

Cependant, au moment où il vit l’état de Yin Wufa, son sang ne fit qu’un tour ; il ne pouvait pas partager le même ciel que ses ennemis avec la haine qu’il éprouvait pour eux !

“Uh… Uh…” Yin Wufa ouvrit grand les yeux et fixa son second frère martial. Il semblait vouloir lui dire quelque chose tout en étant incapable de parler.

“Ne te fatigue pas ! Le Premier Ministre t’envoie ce Ginseng d’Esprit de Jade pour que tu t’en serves. Laisse-moi te le préparer !” Kong Shangxin sortit en courant de la chambre. Il trouvait qu’il avait beaucoup de chance d’être arrivé à temps. S’il avait voyagé avec Cheng Yunhe… Le résultat aurait été abominable.

Yin Wufa, en entendant le nom du Ginseng d’Esprit de Jade, trembla un peu dans son état critique, et ses yeux sans vie brillèrent soudain d’espoir.

Un long moment plus tard, le visage livide du mourant commença à retrouver de légères couleurs, et ses horribles blessures se refermèrent lentement. Il retrouva un peu plus tard graduellement un état normal. Son souffle était plus puissant et était tombé dans un doux sommeil.

Il n’avait pas dit un mot entre le moment où il était à l’agonie et celui où il s’était endormi ! Il était tellement essoré et ne pouvait même pas parler !

“J’ai fini par réussir à t’arracher des mains du Roi des Enfers ! (NdT rappel : En Chine, on se retrouve à sa mort devant le Roi des Enfers Yama qui juge si on va se réincarner ou non)” Kong Shangxin lui tint tristement la main et posa l’autre sur son front, puis il enleva sa pèlerine. Il rit dans sa barbe et marmonna : “Je t’ai vraiment sauvé du Roi des Enfers, le Roi des Enfers Chu…”

Il laissa s’échapper un soupir et ferma les yeux pour méditer.

Quand il reprit conscience, tous ses hommes étaient réunis autour de lui et paraissaient très inquiets. Il y avait trois cavaliers officiers et quinze cavaliers noirs au total.

Les Cavaliers Officiers avaient une culture autour du niveau de Vénérables Martiaux de sixième rang et plus ; dans ce groupe, deux d’entre eux étaient de huitième rang et le dernier, de neuvième rang.

Ce groupe-là était plutôt puissant. Les quinze Cavaliers Noirs étaient des Aïeux Martiaux de neuvième rang et plus ; quatorze d’entre eux étaient déjà des Vénérables.

Il ne s’agissait là que du premier groupe de renforts du Hall des Cavaliers Dorés. Cheng Yunhe arrivait également, accompagné par un autre groupe. Le Hall des Cavaliers Dorés écrasait simplement ses ennemis avec sa supériorité numérique. Ils prévoyaient de sauver Tang Xinsheng et de résoudre les problèmes au Nuage de Fer en un coup !

On brutalise les autres ? Ouais, on vous brutalise ! Vous n’avez pas autant de maîtres martiaux que nous alors j’en amène plein avec moi pour vous régler votre compte ! Ça vous pose un problème  ?

On tue les fourmis que vous êtes avec un éléphant ! N’êtes-vous pas de petits privilégiés ?

Kong Shanxin se sentit tellement cool en y repensant.

“Que devrions-nous faire maintenant, chef ?” lui demanda prudemment un des Cavaliers Officiers. “Devons-nous attendre l’arrivée de l’Officiel Cheng, ou…”

“Vous avez trouvés où ils gardent Numéro Un, vous autres ?” Kong Shangxin renifla et regarda son ami. Il venait juste de se calmer un peu, mais la haine l’envahit à nouveau. “Où est-ce que le Roi des Enfers Chu garde Numéro Un ?”

“Nous ne l’avons pas encore découvert, chef !” Le Cavalier Officier répondit : “Nous avons entendu dire que le Roi des Enfers Chu était très préoccupé par la prison du ministère de la justice. De plus, il a envoyé de nombreux maîtres martiaux monter la garde là-bas. Cette prison est devenue de plus en plus gardée depuis la disparition de Numéro Un, au point qu’on dirait qu’il y a plus de gardes chaque jour.”

“D’après nos spéculations, il est très probable que Numéro Un soit retenu là-bas !” Les yeux du Cavalier brillèrent de certitude tandis qu’il répondit à son supérieur. Sa voix laissait paraître sa soif de se battre.

“Nous allons y jeter un œil, qu’il y soit ou non !” dit le Roi Martial avec arrogance. “Je veux voir si la drège divine du Roi des Enfers Chu peut piéger mon Dragon d’Eau !” (NdT ça fait très Yu Gi Oh, là …)

“Hahaha… !” Ses subordonnés éclatèrent tous de rire.

“Vous avez pu deviner le niveau de culture des maîtres martiaux à qui le Roi des Enfers Chu fait monter la garde ?” demanda Kong Shangxin pensivement.

Plus d’une douzaine de ses subordonnés ainsi que deux de ceux de Yin Wufa s’échangèrent des regards et secouèrent la tête. L’un d’entre eux, qui avait un air constipé, répondit anxieusement : “Je pense que ce sont au moins des Guerriers Martiaux !”

Une autre personne répondit du tac au tac : “Tu sous-estimes le Roi des Enfers Chu ! Le Premier Ministre a dit qu’il ne fallait jamais sous-estimer ses ennemis ! Je pense qu’ils devraient au moins être des Artistes Martiaux !”

Quelqu’un dit avec inquiétude : “Je pense qu’il est possible que les ennemis soit des Maîtres Martiaux voire plus. Les Maîtres Martiaux ne sont pas faciles à gérer, après tout !” (NdT au Grand Zhao, c’est option clown pour tout le monde…)

Quelqu’un d’autre fit vite part de son opinion : “C’est vrai ça ! Je pense qu’il pourrait même y avoir des Aïeux Martiaux !”

Kong Shangxin demanda d’un ton compatissant : “C’est pas faux ! Mais je pense que… est-ce que le Roi des Enfers Chu sait à quoi ressemble un Aïeul Martial ?”

“Peut-être qu’il n’en a jamais vu un !” Un des Cavaliers Officiers secoua la tête et soupira : “De toute façon, pour eux les Aïeux Martiaux sont aussi rares que des dragons !”

“Hahaha !!” Tout le monde éclata de rire, l’air très heureux. Les deux Vénérables Martiaux avec Yin Wufa rirent plus fort que les autres encore. Ils vivaient confortablement depuis leur arrivée, retranchés comme des tortues. Ils n’avaient pas osé remuer le petit doigt jusqu’à présent.

“Nous devrions exaucer ce menu souhait du Roi des Enfers Chu !” dit gentiment le Roi Martial. “Ce serait dommage qu’il meure sans jamais avoir rencontré d’Aïeul Martial !”

“Aaaah…” Les Cavaliers Officiels firent semblant de compatir et l’un d’entre eux soupira : “Vous faites quelque chose de bien là !” Puis il regarda les Aïeux Martiaux et dit tristement : “C’est vraiment une bonne action !”

Ils éclatèrent de rire !

“Ne tardons pas ! Nous devrions faire un tour à minuit, voir quelles sortes de pièges le Roi des Enfers Chu nous a préparés !” Kong Shangxin rit : “Nous n’allons pas pouvoir faire notre bonne action si nous attendons que le fonctionnaire Cheng arrive. Ne laissons pas cette opportunité nous passer sous le nez, c’est peut-être notre seule chance !”

“Vous êtes vraiment intelligent chef !” dirent les autres, admiratifs.

Une fois qu’ils eurent un plan, le Roi Martial questionna les deux Vénérables Martiaux. “Comment est-ce que le Troisième Chef a été aussi grièvement blessé ? Il a dit que c’était le Roi des Enfers Chu qui les lui avait causés ; est-ce vrai ?”

“Ça l’est !” répondirent les deux hommes hâtivement.

“Haha, ce n’est absolument pas le cas !” Jing Menghun lui avait déjà expliqué les déductions de Diwu Qingrou, aussi était-il particulièrement confiant. “Votre chef s’est fait avoir par le Roi des Enfers Chu !”

“Hein ?” Les deux Vénérables furent choqués.

“Mais ne lui dites pas pour le moment !” Kong Shangxin soupira : “Nous devons lui éviter tout choc pendant son rétablissement.” Il regarda les blessures de son ami et jura silencieusement. “Ces coups sont trop cruels. Chaque coup a traversé son corps ; son ennemi n’avait clairement pas l’intention de le laisser vivre ! Tout ça a été fait par un Épéiste Roi !” (NdT tant qu’on y est, mini sondage : Épéiste Roi ou Roi des Épées ? réponse en commentaire)

Il pensa aux paroles du Premier Ministre : “Résoudre le malentendu coûte que coûte.” Cet ordre le faisait se sentir coincé.

Il n’était venu là que dans l’intention de se venger, mais puisque c’était Jing Menghun qui lui avait transmis l’ordre, il n’avait d’autre choix que de l’endurer.

Sauver son troisième frère et le ramener sain et sauf suffisait au Roi Martial. Il n’avait rien à cirer de ce Numéro Un, mais… Après avoir vu l’état misérable de son ami, il était devenu furieux !

Ses objectifs changèrent à ce moment-là ! Il voyait Yin Wufa comme un maître au pic du niveau Roi et se disait que ses blessures ne devaient pas être trop graves puisqu’ils se trouvaient aux Trois Cieux Inférieurs…

Cependant, il était à présent bien obligé de croire qu’un Roi Martial pouvait être tué ici bas !

Un autre point important était que bien qu’il comprenne la décision de Diwu Qingrou, elle ne lui paraissait pas juste pour autant. Il n’avait pas le droit d’agir avant l’arrivée de Cheng Yunhe ! Quoi qu’il arrive plus tard, il devait discuter avec lui avant de prendre des décisions.

Il dit clairement que ce Cheng Yunhe dirige la mission ! Bordel de merde ! Qui c’est ce type ? Il ose donner des ordres à un Roi Martial comme moi ?

Le plus pénible dans l’histoire était que Diwu Qingrou le lui avait répété encore et encore si bien qu’à ce moment, il ne le supporte plus. Il devait arriver en premier en tant que groupe d’avant-garde et pendant que Cheng Yunhe se traînait et n’aller pas arriver avant deux jours encore, il allait faire quelque chose de substantiel !

S’il pouvait tuer le Roi des Enfers Chu avant son arrivée, alors…

Je vais montrer au Premier Ministre que moi, Kong Shangxin, peut accomplir de grandes choses sans ce Cheng Yunhe !

Son esprit combatif monta jusqu’au plafond. Il voulait suivre ses propres plans et régler rapidement cette dette de sang une fois pour toutes.

Bien que Diwu Qingrou ait conçu un plan parfait, il avait commis une erreur. Il avait effectivement pris en considération l’affection que Yin Wutian avait pour son frère Yin Wufa, mais ne s’était pas préoccupé une seconde de l’amitié entre ce dernier et Kong Shangxin.

Peut-être était-ce parce que le Premier Ministre lui-même se fichait de l’amitié. Il comprenait probablement l’affection entre frères biologiques, mais il n’avait probablement jamais eu d’amis et ne comprenait pas ce que ça représentait.

Il savait seulement que King Shangxin était un vétéran qui agissait prudemment et par conséquent, était le meilleur candidat pour cette mission. Mais il ne s’était pas du tout attendu à ce que ce Kong Shangxin, qui était expérimenté et réfléchi, soit si affecté par les blessures de Yin Wufa qu’il se laisse emporter par la rage.

C’était là l’erreur de Diwu Qingrou. Le genre d’erreurs non pas dû à un manque d’intelligence, mais à la nature humaine !

Chu Yang rentrait à ce moment au Pavillon de l’Armement Divin.

Il fut terrifié une fois arrivé là-bas : il vit des silhouettes se battre violemment les unes contre les autres dans la cour.

Le combat se déroula ainsi : Gu Duxing et Rui Butong se battaient contre les trois autres, puis un peu plus tard Gu Duxing et Ji Mo affrontaient leurs trois camarades. Ensuite, ça passait à Luo Kedi et Ji Mo contre le reste, puis Gu Duxing contre trois personnes avant d’affronter les quatre pour finir !

Ils continuèrent de se battre les uns les autres depuis la cour jusqu’à l’île, puis dans l’eau, ensuite à terre…

Ils étaient tous essoufflés et les yeux rouges, mais aucun d’entre eux n’avait l’intention de s’arrêter.

Le Fourbe pouvait sentir que la situation dérapait et alla rapidement les arrêter. Si le pire devait arriver, il devrait laver leurs sous-vêtements !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 159
DNC Chapitre 161

15 Commentaires

  1. Metalis

    Merci pour ce chapitre ! 🙂

    Répondre
  2. ShivenemShivenem

    merci et je compatis pour l’insomie

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour chapitre. Je commence vraiment à croire que tout les maîtres de niveau Roi sont vachement con…même si ses subordonnés ont pas l’air d’être des lumières non plus =/

    Ps: perso Épéiste Roi me va très bien.

    Répondre
    1. essitamessitam

      2 vote pour Épéiste Roi

      Répondre
      1. SaberShark

        +1, merci pour le chapitre

        Répondre
        1. Lwienlin

          +1 pour Épéiste Roi et Merci pour le chapitre ^_^

          Répondre
    2. Wazouille (Auteur de l'article)

      Bah ils sont dans un pays de péons, loin d’avoir leurs ressources financières ou leur nombre de maîtres martiaux alors ils sont en vacances là ^^

      Répondre
  4. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Chafama

    Merci pour le chapitre.

    Pour ma part : Épétiste Roi

    Répondre
  6. nickylaboum

    merci

    Répondre
  7. grenvious

    merci pour le chapitre

    épéiste roi pour moi aussi

    Répondre
  8. sai1905sai1905

    épéiste roi est bien mieux effectivement
    et perso ça me ferait bien rire que pour une fois le fourbe tombe dans son propre piège et lave les sous-vêtements de tout le monde

    Répondre
  9. dworky

    Merci pour le chapitre

    Serait-ce possible d’avoir un classement des grades (guerrier/artiste/maitre/aieul etc.) dans la page d’introduction de la serie comme c’est le cas pour btth ? j’avoue que je commence à me perdre dans les niveaux,et meme si c’est parfois compréhensible par le contexte, c’est parfois utile d’avoir une référence

    Répondre
  10. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre
  11. IdamariaIdamaria

    Merci pour le chapitre et comme dit dans un commentaire j’aimerais aussi avoir les noms des rangs dans la page de garde parce que je commence un peu à etre perdus et je n’arrive plus à me souvenir quels rangs à le plus d’importance

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com