DNC Chapitre 40

DNC Chapitre 39
DNC Chapitre 41

Bonjour tout le monde ! Vous avez passé un bon dimanche ? Voilà votre DNC dominical et on a un p’tit moment émouvant entre bros 3

Bonne lecture !

 

Classement du concours : TDG en tête mais rattrapable par BTTH et DNC encore ! Rien n’est joué, encore deux semaines !

 

 

Chapitre 40 - Terrain de la Congrégation des Sept Ombres.

 

Chu Yang savait que son maître avait compris son intention, même s’il n’était pas expressif. Tantan serait certainement sain et sauf, avec de telles paroles.

Après qu’ils aient traversé le col de la montagne, les disciples gardant la porte virent l’expression froide et mécontente de Meng Chaoren. On aurait un sac d’explosifs volatiles, aussi personne n’osa dire le moindre mot et ils laissèrent les deux individus passer.

Wu Yunliang était déjà à la porte, à les attendre.

Ce jour là, tout les disciples furent envoyés être évalués au Pic Bloquant les Nuages. C’était une tactique mise en place par le maître de la secte pour garder les déplacements de Chu Yang secrets.

Le regard de Meng Chaoren se fit froid quand il vit Wu Yunliang mais il se tint coi.

Ce dernier eut un rire peiné ; il ne se perdit pas non plus en palabre et sèchement : « Suivez moi » avant d’ouvrir la voie.

Sur le chemin vers le hall principal, ils passèrent devant un autel ancestral. Wu Yunliang tendit la main, déclencha un mécanisme et un passage secret s’ouvrit ; il y mena les deux autres.

Le passage était sinueux et descendant, comme une cave s’enfonçant profondément dans le coeur de la montagne. Tout d’un coup, une salle majestueuse apparut, dont l’entrée était fermée par une porte de jade vert gravée.

Il faisait extrêmement froid.

« Ton maître et moi allons attendre ici. Une seule personne à la fois peut entrer dans le Terrain de la Congrégation des Sept Ombres ; vas y seul. La puissance que tu peux y récolter ne dépend que de toi. Une fois que tu passeras cette porte, continue de marcher droit devant ; après avoir traversé sept portes ainsi, tu arriveras au Terrain ! N’oublie pas, si tu sens que tu es incapable de supporter le froid qui règne là-dedans, tu dois absolument sortir au plus vite ! Tu ne dois pas forcer ton corps à dépasser ses limites pour gagner plus de puissance ! »

Chu Yang répondit en hochant la tête et regarda la grande porte de jade ; un éclair de résolution traversa son regard.

Son dantian bondissait d’excitation . L’Épée des Neuf Calamités, comme si elle avait senti quelque chose, s’était mise à tournoyer follement. On aurait dit un enfant excité qui vient de trouver son jouet favori !

Wu Yunliang et Meng Chaoren regardèrent côte à côte Chu Yang traverser la porte, mais ne dirent rien. Une demie-journée plus tard, Meng Chaoren finit par dire doucement : « Frère Martial Aîné, sais-tu qui est Chu Yang ? »

Wu Yunliang resta silencieux et ne répondit pas.

« Chu Yang, je l’ai adopté quand il n’avait que trois mois. Je suis resté à ses côtés tout les jours, à le nourrir et l’élever. Ca a été comme ça pendant toutes ces années. Il n’est pas tout à fait exact qu’il m’appelle « maître » ; je suis également son père et sa mère ! »

« Je lui ai donné son nom... Chu Yang, lueur de l’aube, soleil levant éclatant - c’était la représentation du plus grand espoir de ma vie ! Tu comprends, Frère Martial Aîné ?! »

Wu Yunliang soupira lourdement : « Je comprends. »

« Non tu ne comprends pas ! » Meng Chaoran se tenait là, lugubre, puis il se tourna soudainement et sans prévenir, donna un coup de la paume au visage de son frère aîné. Bam ! Wu Yunliang fut repoussé mais, étonnamment, il ne fit pas le moindre bruit.

Meng Chaoren ne s’en soucia pas, bondit et donna un coup de pied violent dans son estomac, l’envoyant au sol. Il atterrit ensuite sur le maître de la secte et commença à le bombarder de coups de poings.

Le bruit des coups résonna ; les deux hommes, à dix mètres sous terre, ne dirent pas un mot. Meng Chaoran vida toute son agressivité sur le maître de la secte ! (NdT qui ne l’a pas volé !)

Du début à la fin, Wu Yunliang ne laissa pas le moindre son échapper pas plus qu’il ne se défendit. Son frère cadet arrêta de le cogner quand il lui eut collé plus de cent coups de poing. Le visage du maître de la Secte Au-Delà des Cieux était gonflé comme celui d’un cochon et son corps entier était couvert d’ecchymoses.

« Frère Martial Junior... Maintenant, je te retrouve ! Ca fait vingt ans que je ne t’ai pas vu perdre le contrôle ! Tu es resté froid et inexpressif ces dernières années, c’était vraiment chiant... ahahahah, hack *tousse tousse* » Wu Yunliang s’affala au sol et toussa. Il continua : « Voilà pourquoi je t’ai laissé me tabasser et même si ça avait été pire, ça en aurait valu le coup ! Je suis vraiment content ! » (NdT Ce bro 3)

« Si quelque chose arrive à CHu Yang, je vais te rendre heureux tout les jours ! Ils seront tous aussi joyeux qu’aujourd’hui ! » dit nonchalamment Meng Chaoran en se levant.

« Frère Martial Junior... Toi, moi et Chu Yang nous noyons dans ce tourbillon... Personne n’a sa survie d’assurée ! C’est le destin de la Secte Au-Delà des Cieux ! »  Wu Yunliang se leva péniblement ; avec ce simple mouvement, tout son corps le lança douloureusement. Il ne put s’empêcher de haleter et de se plaindre :  » Tu, tu... bordel... Tu n’as même pas un peu de tendresse... »

Dans un « hmpf« ‘, Meng Chaoren se retourna et regarda la porte de jade verte. Il avait l’air anxieux tandis qu’il se plongea dans ses pensées. Son regard se fit de plus en plus indécis.

 

**********************************************************

 

Chu Yang marcha droit devant lui. Sur les murs de chaque côté se trouvaient à intervalles réguliers des perles lisses qui émettaient une légère lueur. Cela donnait l’impression aux gens que là, dans les profondeurs, ils étaient dans une sorte de rêve...

L’esprit de l’Épée des Neuf Calamités s’agita de plus en plus dans son dantian, comme s’il allait revoir son aimée qu’il n’avait pas vu depuis longtemps.

Quand la seconde porte de jade s’ouvrit, l’air froid se fit plus glacé encore. Si une personne normale venait dans cet endroit, elle devrait faire circuler son énergie interne pour supporter la température. Cependant, Chu Yang n’avait aucun problème, bien au contraire : il était parfaitement à l’aise !

D’un point de vue interne, Chu Yang étant un roc. Chaque pas était sûr et sans la moindre hésitation.

La troisième porte !

La quatrième !

Chaque pas que Chu Yang faisait était identique au précédent, sa respiration stable ; cela prouvait qu’il maintenait sa vigilance comme s’il était dans une situation normale. Il ne se laissa pas fasciné par la rareté absolue qu’était l’Épée des Neuf Calamités.

La cinquième porte... s’ouvrit.

La sixième porte !

Chu Yang ne changea pas le moins du monde de comportement.

Tout d’un coup, il y eut un soupir en lui. La voix de ténor mystérieuse parla à nouveau : « Ta personnalité va à merveille avec l’Épée des Neuf Calamité ! On dirait que ta vie passée fut pleine de souffrances et de meurtres, te faisant passer d’une pierre précieuse mal dégrossie en un joyau précieux qui lui et brille ! »

Chu Yang continua de marcher et demanda en son for intérieur. « Qui êtes-vous ? Une personne ou un démon ? »

Cette voix était la même que celle qui avait dit de façon arrogante des choses comme « Renverse le destin » et avait disparu par la suite. Et peu importe à quel point Chu Yang avait essayé, elle ne parla pas davantage.

Mais aujourd’hui, contre toute attente, elle avait débarqué à nouveau de nul part.

Cependant, quand il lui posa la question, la voix se tut à nouveau. Un long moment passa sans qu’il obtienne de réponses. Quand Chu Yang poussa la septième (NdT l’auteur avait écrit neuvième mais bon, la dernière dont on a parlé étant la sixième...), la voix dit d’un air épuisé : « Je suis pour le moment très faible et tout mot que je dis m’épuise énormément. Chu Yang, dépêche toi de récupérer le second fragment de l’Épée. »

« Le second fragment ? »

« Oui, le second fragment... L’énergie entre la terre et les cieux, les trésors matériels et le talent céleste, les matériaux rares, etc... sont tous essentiels à l’Épée des Neuf Calamités... Et j’en ai aussi besoin pour recouvrer ma force... » la voix se fit de plus en plus basse, de plus en plus faible, comme si elle allait disparaître à tout moment. « ... Aide moi, je peux t’aider à changer le destin... »

La voix disparut comme si elle avait épuisé la dernière goutte de son énergie.

Chu Yang se trouvait alors derrière la dernière la porte, la plus lointaine, la septième.

L’intérieur de la salle était vide mais l’air glacé qui semblait envahir  toute la zone semblait pouvoir geler instantanément quelqu’un. Cet air enveloppa Chu Yang et rapidement, forma une couche de givre froid.

L’Épée dans son dantian devint très agitée ; l’air froid était comme un raz-de-marée tombant indéfiniment dans le corps de Chu Yang. Il suivit ses méridiens et se déversa droit dans l’esprit de l’Épée.

Chu Yang ne bougea pas d’un poil pendant plusieurs heures ; l’air froid continua de couler férocement et continuellement en lui.

Après quatre heures comme ça, l’air froid s’affaiblit enfin et à ce moment, Chu Yang sentit que son corps pouvait à nouveau bouger. Il observa précautionneusement les environs et fit un pas vers la gauche.

Son dantian se tordit immédiatement comme pour lui dire de ne pas aller dans cette direction. Il fit un pas vers la droite et l’Épée émit une certaine sensation de joie. Quand il fit sept ou huit autres pas et arriva près du mur de pierre, l’Épée des Neuf Calamités se tut, mais c’était un silence d’excitation extrême !

C’est juste là !

 

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 39
DNC Chapitre 41

7 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Fabulas

    merci pour le chapitre
    c’est quoi c’te fin.....

    Répondre
  3. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  4. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!!!

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com