DNC Chapitre 41

DNC Chapitre 40
DNC Chapitre 42

Gnnn, merci pour votre patience, voilà le deuxième DNC régulier de la semaine ! x_x

 

 

Chapitre 41 - La Pointe de l’Épée est rentrée chez elle

 

Chu Yang regarda le mur solide et se demanda comment en sortir la pointe de l’épée qui était enterrée profondément dans ce dernier...

A ce moment l’esprit de l’Épée, qui se trouvait dans son dantian, bondit soudain sous le coup d’une impulsion agressive, le genre d’impulsion si forte qu’elle fit battre le coeur de Chu Yang au point qu’il eut l’impression qu’il eut l’impression qu’il allait sortir de sa poitrine.

Il serra les dents et décida qu’il lui fallait obtenir le fragment, peu importe qu’il en soit capable ou non !

Chu Yang tourna le bras et dégaina son épée dans un swoosh. Ensuite, il fit circuler son énergie interne et la dirigea vers l’épée. Tout d’un coup, l’énergie froide que l’Esprit de l’Épée dans son dantian avait absorbé se déversa dans l’épée d’elle-même. L’épée ordinaire devint iridescente et translucide en un instant et émit une lueur vive !

Swoosh !

Chu Yang donna un coup d’épée sur le mur afin de le tester : il voulait voir à quel point il était solide avant de décider de ce qu’il allait faire ensuite. Par contre, il ne s’attendait pas du tout à ce qu’un léger coup d’épée la fasse traverser le mur comme si c’était du tofu.  Un swoosh et toute l’épée, à l’exception de la garde, était enfoncée dans le mur !

Chu Yang fut extrêmement content. Pourquoi ce mur est-il si peu résistant ?

Il essaya d’enfoncer sa main dans le mur mais bien sûr, celui-ci lui résista normalement. Chu Yang essaya jusqu’à ce que ses doigts soient gourds et blessés avant de réaliser que l’énergie froide anormale était la faiblesse de ce mur de pierres !

Chu Yang trancha dans le mur avec l’épée pleine d’énergie froide et en utilisant sa force, il fit une entaille de presque un mètre de profondeur. Après ça, il fit trois autres coupes pour créer un rectangle dans le mur. Chu Yang jeta son épée sur le côté et plaça ses mains sur le rectangle qu’il venait de créer. Il activa son énergie interne et tira !

Les quelques centaines de kilos de pierre suivirent ses mains dans un swish et, quittant le mur, tombèrent au sol.

Sans se reposer, Chu Yang continua de trancher le mur dont les pierres étaient retirées, bloc après bloc, restant en un tas au sol... Il s’était passé peu de temps mais il était déjà trempé de sueur !

Il y avait, à présent, près de cent rectangles de pierre.

L’épée trancha à nouveau profondément dans le mur quand soudain, un son ressemblant à un ‘Chink !’ résonna. L’Esprit de l’Épée des Neuf Calamités fit également un ‘Pop... !’ (NdT C’EST PAS BIENTÔT FINI CES ONOMATOPÉES FFS ?) et bondit soudainement, tourbillonnant dans son dantian. Il était si excité qu’il semblait incontrôlable !

La pointe de l’épée est là !

Enfin, après avoir tiré un gros bloc, les yeux de Chu Yang se plissèrent... Sous ce rectangle de pierre se trouvait la pointe de l’(épée, qui était sage et brillante.

Sa taille faisait à peu près la paume d’une main. Elle était pointue et aiguisée ; les côtés avaient un éclat blanc métallique, mais le reste semblait être couvert d’un lustre métallique rose. (NdT Wat) C’était l’éclat de sang, la caractéristique des armes faites spécialement pour tuer ! Une aura ancienne et féroce entourait cette pointe d’épée.

Il n’y avait pas de fourreau la couvrant et la protéger et bien qu’elle ait été coincée dans le mur pendant les dieux savent combien d’années, elle était encore brillante. De plus, sa surface était entourée d’un léger halo !

Chu Yang sentit ses lèvres s’assécher, et son coeur battre la chamade... Il se ressaisit immédiatement et tendit la main, attrapant la pointe !

Au moment où sa main toucha la pointe, Chu Yang leva ses sourcils. Il commença à transpirer !

La pointe de l’épée, emmurée depuis si longtemps, aurait dû être froide au toucher normalement. Cependant, quand il la toucha, il réalisa qu’elle était brûlante ! C’était un contraste total avec son corps qui était alors plein d’énergie froide. Le chaud et le froid sont antagonistes (NdT OH VRAIMENT ?) et un brouillard épais se leva dans la salle de pierre. On y voyait presque plus rien !

De plus, une aura ancienne et violente fut émise. La pointe de l’épée, dans la main de Chu Yang, se mit à se débattre agressivement, comme si elle voulait couper sa main et s’envoler loin de là !

Chu Yang activa son énergie interne alors que son corps tout entier résista vigoureusement ! Il devint extrêmement agacé. Dans ma vie passée, j’avais pu récupérer la pointe de l’Épée des Neuf Calamités sans le moindre incident démoniaque du genre ! Pourquoi tout est différent dans cette vie ?

La résistante de la pointe se fit de plus en plus forte. Chu Yang commença à sentir qu’il n’allait pas pouvoir tenir plus longtemps. La pointe finit par bondir de sa main... Chu Yang fronça les sourcils, elle avait fait une belle entaille sur sa main !

A ce moment, la pointe de l’épée était prête à s’envoler. Si elle parvenait à fuir, il était probable qu’il ne puisse plus la trouver à nouveau dans cette vie !

C’est à cet instant que Chu Yang ressentit un sentiment de rage dans son dantian. L’Esprit de l’Épée s’était précipité hors de son dantian et entra dans ses méridiens. Il arriva à la main de Chu Yang en un clin d’oeil !

Juste après, une force ancienne étrange jaillit de la paume du jeune homme et coula dans la pointe de l’épée ! Elle qui s’était débattu et avant tenter de s’échapper devint docile une fois en contact avec cette force !

L’énergie froide disparut du corps de Chu Yang. La chaleur émise par la pointe fit de même également, en un instant... C’est alors que la pointe de l’épée se mit à émettre une lumière de couleur sang qui jaillit droit vers le ciel et, dans un swoosh... Elle disparut. Chu Yang commença à remarquer, après ça, que la pointe se calmait doucement.

Une seconde après, un évènement plus étrange encore se produisit !

La pointe qui brillait fortement avait à présent disparu mystérieusement dans sa main ! (NdT Salut, j’m’appelle Chu Yang, je ne contrôle RIEN de ce qui se passe)

Dans son dantian, l’Esprit de l’Épée se mit à trembler tout d’un coup tandis que la pointe se matérialisait !

La pointe de l’épée avait reprit sa place !

Une seconde plus tard, l’esprit de Chu Yang fut embrumé par une pensée ancienne, comme si quelqu’un parlait depuis le fond de son être :

« Un rayon de lumière peut percer des milliers de personnes.

Tuer tout le monde sous les cieux, pour quoi ?

Une volonté farouche, enterrée profondément, ne changera pas.

Rassemble les montagnes et les nuages pour régner sur tout. »

Ce témoignage apparut soudain en lui, ainsi qu’un sensation étrange. Chu Yan fut déstabilisé et ses pensées tentèrent prudemment d’évaluer ce qui venait de se passer.

Il réalisa soudain que ce témoignage était en fait des vers de la Technique Défiant les Neuf Cieux de l’Épée des Neuf Calamités qu’il avait mémorisé dans sa vie passée ! La pointe de l’épée émit une force mystérieuse dans son dantian ; elle fusionna avec ses os, ses méridiens, son sang, ses muscles, tout son corps...

La culture martiale de Chu Yang, dans un moment d’inconscience, augmenta soudainement. Il venait juste de percer au niveau de Guerrier Martial de premier rang et à présent, il était Guerrier Martial de troisième rang ! De plus, il s’était arrêté au pic du troisième rang, perçant presque au quatrième. Il regagna sa clarté d’esprit et son calme un moment plus tard.

Au même moment, la silhouette d’un artiste martial apparut dans son esprit et, une épée à la main, cette silhouette démontra lentement les différentes postures à l’épée !

D’un mouvement à l’autre, la démonstration était aussi fluide que de l’eau courante. Chu Yang était fasciné !

Ces postures à l’épée, il les connaissait déjà de sa vie passé mais cela étant, il ne les avait jamais maîtrisées... Mais à présent, en regardant la silhouette, il eut l’impression qu’une force surnaturelle l’aidait à comprendre les mystères cachés de ces postures, qui lui avaient échappé auparavant.

Il avait eu dans cette vie précédente la même énergie froide et les témoignages, comme cette fois ; mais... l’impression qu’il en avait dans cette vie était totalement différente !

Auparavant, peu importe à quel point il essayait de toutes ses forces, il n’arrivait pas à atteindre la même sensation. Quoi qu’il fasse, il n’arrivait pas vraiment à comprendre ces postures... C’était comme s’il y avait un fin voile entre cette compréhension et lui, un voile qu’il ne pouvait pas percer. Mais là, il comprenait tout facilement ! Chaque détail méticuleux et chaque lente progression était clairs comme de l’eau de roche coulant lentement à travers lui. Transparente et nette !

Tout ça était dû au soutien de l’Esprit de l’Épée des Neuf Calamités ! Un privilège offert au vrai possesseur de l’Épée !

Chu Yang ferma les yeux et se plongea profondément dans cet état étrange.

Cependant, il ignorait qu’au moment où la pointe de l’épée rejoignit son dantian et que les quatre vers lui vinrent à l’esprit, une lueur incolore jaillit du centre du Pic Assemblant les Nuages de la Secte droit vers le ciel... Ce qui provoqua une grande agitation.

Tout d’un coup, des nuages noirs commencèrent à se rassembler sur le ciel des Trois Cieux Inférieurs et en un clin d’oeil, il fut entièrement couvert !

Le continent entier fut plongé dans les ténèbres ! On ne pouvait même pas voir devant soit !

On était alors le matin, un peu avant dix heures mais il faisait nuit noire !

Le continent entier était terrifié !

***********************************************************************

Nation du Grand Zhao, manoir du Premier Ministre.

Le manoir du ministre paraissait totalement ordinaire à l’extérieur, comme s’il appartenait à un fonctionnaire de bas rang. Il n’était pas trop grand et décoré sobrement. Les gardes n’avaient pas l’air prestigieux non plus !

Cependant, cette résidence était celle du seule et unique Diwu Qingrou !

Au moment où le ciel devint noir, tout ne fut plus que chaos mais dans le manoir du premier ministre, tout était calme, comme si rien d’extraordinaire n’arrivait. (NdT donc ce sont de gros blasés puissance 1000)

On était le matin et cet évènement était imprévisible mais les gens du manoir se comportaient comme s’ils s’y étaient préparés.

Toutes les lumières était allumées.

Un érudit d’un peu plus de trente ans était soigneusement assis dans la librairie. Son beau visage était gracieux et son regard profond et puissant, comme une centaine de rivières plongeant dans l’océan... On aurait dit qu’il pouvait voir de haut les milliers de choses qui se passaient dans la vie et ne rien rater.

Au moment où le ciel devint noir, cette personne sembla avoir perçu quelque chose ; il se leva immédiatement, alla à la fenêtre et regarda silencieusement le ciel.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 40
DNC Chapitre 42

6 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Fabulas

    merci pour le chapire

    Répondre
  3. nickylaboum

    merci

    Répondre
  4. korojii

    Merci pour le chapitre et bonne continuation 😀
    Et repose toi bien 😉

    Répondre
  5. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!

    Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com