DNC Chapitre 58

DNC Chapitre 57
DNC Chapitre 59

Et voici le dernier DNC de la semaine, et on constate que Chu Yang pense à tout et est définitivement le plus rusé de nos héros de LN 😀

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 58 - Une rencontre hors du destin

 

Le jeune homme en blanc portait une couronne de jade violet ; son visage était blanc, ses longs cils touchaient ses cheveux et ses yeux de phoenix (NdT n°2) contenaient une grandeur imposante. Sa robe blanche couvrait tout son corps... Au premier abord, il ressemblait à une fleur blanche comme neige, très délicate et gracieuse. Cependant, cette personne donnait une impression totalement différente de son apparence.

Il était simplement assis à dos de cheval, mais paraissait surplomber le monde entier.

Le Prince du Nuage de Fer, Tie Butian lui-même, était venu accueillir Du Shiqing.

A ce moment, il était assis avec la main droite gentiment placée sur la gauche. Il avait les yeux plissés comme s’il regardait au loin, et attendait patiemment avec une expression calme.

De la poussière s’éleva à l’horizon, accompagnée par le doux grondement de roues en mouvement. Un groupe d’individus apparut à leur vue.

« Ils sont là ! » dit Tie Butian en descendant immédiatement de sa monture. Sa robe couvrait toujours son corps, comme avant. Il n’était pas grand, mais ne donnait jamais l’impression d’avoir une petite taille.

A ses côtés se trouvaient une douzaine de personnes vigilantes, dans le regard desquels brillait une certaine lueur. Leurs mains étaient posées sur le pommeau de leur épée, couvrant et protégeant Tie Butian dans toutes les directions. Ils pourraient protéger et garder le prince sain et sauf avec une telle formation, même si un Empereur Suprême Martial attaquait !

Du Shiqing, à ce moment, fut stupéfait.

Chu Yang prétendit faire ses adieux de façon cérémonieuse : « Senior Du, vous êtes arrivé sain et sauf au Nuage de Fer. Il est temps pour moi de vous dire adieu. » Il avait l’air d’un guerrier venant de finir sa mission.

« Hein ? » Le Docteur ne s’attendait pas à ce que le jeune homme fasse ses adieux à ce moment.

Se peut-il qu’il voulait juste m’escorter pendant ce voyage ? Il ne faisait que repayer sa dette ? Rien d’autre ?

Le Vieux Gao et les quatre gardes furent aussi pris par surprise, et levèrent leur tête pour regarder l’adolescent.

Celui-ci regarda Du Shiqing d’un air déterminé et, sans attendre qu’il lui dise quoi que ce soit pour le retenir, il se retourna et s’en alla. Sa silhouette solitaire semblait soulagée, comme s’il avait été libéré d’un grand fardeau !

Tous les adultes eurent soudainement honte, en regardant son dos, d’avoir mal interprété ses intentions.

Il était apparu tout d’un coup et avait voyagé avec eux pendant des centaines de kilomètres. Sans lui, ce groupe ne serait jamais arrivé au Nuage de Fer ! Sans lui, ce groupe aurait été annihilé dans la forêt dense...

Cependant, il décida de partir sans profiter de ce moment de gloire !

En fait, il y a deux jours de ça, le groupe s’était presque battu avec lui ! Quelle ingratitude ! En partant ainsi, Chu Yang donna la forte impression à Du Shiqing qu’il était un héros désintéressé !

Tout le monde regarda la silhouette solitaire devenir un petit point noir loin devant eux... Ensuite, il disparut... Ils ne purent s’empêcher d’être sidérés.

Le jeune homme était venu parce qu’il voulait rembourser une vieille dette ; ça au moins, ils en étaient sûr. Cependant, dans leur tête, il avait également une autre intention...

Sa vraie intention était de se servir du docteur pour se faire remarquer par les hauts gradés du Nuage de Fer, afin d’obtenir argent et gloire, non ?

Cependant, à ce moment, ce que Chu Yang fit détruisit toutes leurs attentes, et leur fit sentir qu’ils avait utilisé le cœur d’une petite personne pour mesurer les intentions de quelqu’un de bien... 1)En gros, une personne mauvaise estimera que tout le monde pense comme elle C’était extrêmement honteux.

Ce qu’ils ignoraient, c’est que le jeune homme était parti au bon moment pour commencer son plan.

Le groupe du Vieux Gao n’eut même pas la moindre suspicion à son égard.

Chu Yang savait que s’il suivait Du Shiqing dans la citadelle, il rencontrerait facilement Tie Butian. Cependant, il n’aurait pas un bon statut.

Au mieux ; il serait un de ses aides et aurait alors à travailler dur pour, une fois de plus, trouver ou attendre une bonne opportunité pour atteindre lentement le sommet, pas à pas.

Mais qui sait quand cette opportunité serait venue, et le jeune homme ne pouvait pas se permettre d’attendre.

‘Ce qu’on peut facilement obtenir n’est, naturellement, jamais chéri.’ Ces mots s’appliquaient aux hommes comme aux femmes, à l’amour et également à la fortune et au travail !

Une épouse n’était pas comparable à une concubine, une concubine n’était pas comparable à une amante, et une amante n’était pas comparable à un amour à sens unique. Ce qu’on ne peut jamais avoir est toujours ce qu’il y a de mieux. Ah ah ah... Chu Yang ne le comprenait que trop bien. En fait, il n’avait pas agi sans raison.

S’il avait initié leur rencontre, alors Tie Butian ne lui accorderait pas la même importance que celle qu’il aurait eu, si le prince avait dû l’inviter encore et encore. Sa valeur aux yeux de ce dernier aurait été complètement différente. Voilà pourquoi le jeune homme se mettait dans une position avantageuse et se créait une opportunité où Tie Butian devrait l’inviter trois fois avant qu’il n’aille le voir.

S’il n’avait pas eu d’autres choix, il aurait pu se servir de Du Shiqing. Cependant, vu qu’il avait la technique d’absorption de l’Épée des Neuf Calamités, il avait changé ses plans. Vu qu’il avait d’autres possibilités, Chu Yang ne se satisferait absolument pas d’une position d’aide insignifiant !

Quant au Docteur, il avait fait tout son possible pour lui laisser la plus grande impression possible, ce qui ne serait jamais quelque chose de perdu. De cette façon, Tie Butian n’avait besoin que de mentionner son nom devant Du Shiqing ; avec l’impression qu’il lui avait laissé, le bon docteur influerait sur la décision du Prince !

Avec cet état de fait, tout ce dont Chu Yang avait besoin, c’était d’attirer l’attention de Tie Butian. Que celui-ci se renseigne à son sujet et il deviendrait alors celui qui prendrait l’initiative d’entrer en contact, et le jeune homme pourrait faire le réticent !

Il fallait juste que le Prince entende parler de lui, et ses plans pourraient alors progresser comme un cheval s’élevant dans les airs ! (NdT lol wut ?)

Réussir en un coup était un défi, mais faire quelque chose d’étrange pour attirer l’attention, ça c’était sa spécialité !

Le groupe de Tie Butian se réunit pour attendre à cinq kilomètres de la Citadelle du Nuage de Fer. Ils furent enfin soulagé en voyant sa calèche apparaître au loin.

Cependant, ils furent tout d’un coup stupéfaits.

Une silhouette se sépara du groupe du docteur et approchait rapidement vers eux à la vitesse de l’éclair !

Non, elle se dirigeait vers la Citadelle !

Elle approcha de plus en plus près ; le temps qu’il lui fallut pour passer d’un point noir à l’horizon, puis à une petite silhouette, puis à une personne normale, puis à un éclair était extrêmement court !

Un des hommes à l’air vaillant à côté du Prince cligna des yeux, et ne put s’empêcher de le complimenter « Quelle vitesse ! »

Bien que les autres ne parlent pas, ils n’en pensaient pas moins.

Cette silhouette ne chevauchait pas un cheval, mais était à pied. Sa vitesse d’approche était extrêmement élevée. En un clin d’oeil, il n’était plus loin d’eux ; quand il approcha d’avantage encore, tous les experts en arts martiaux autour de Tie Butian eurent soudain un mauvais pressentiment !

Parce qu’à ce moment, la silhouette se déplaçant rapidement passait à côté d’eux !

Elle leva la tête et regarda en direction du Prince !

Leur regards furent comme des épées célestes coupant à travers le ciel noir et se croisèrent !

La douzaine d’experts martiaux autour du prince eurent l’impression, quand cette paire d’yeux passa sur eux, d’être complètement mis à nu.

C’était comme s’ils étaient déshabillés et balancés dans un champ de glace, balayé par la neige et le vent.

Tout d’un coup, de la froideur se dégagea de l’individu, semblable à un vent glacé couvrant un millier de kilomètres. Cette froideur semblait pouvoir engloutir le monde entier dans ses glaces ! C’était comme une mer calme soudainement agitée par des vagues monstrueuses !

Ce calme absolu fut changé en une agitation extraordinaire en un clin d’oeil ! Ce contraste brutal empêcha qui que se soit de réagir à temps et en particulier les gardes autour de Tie Butian, qui avaient des sens aiguisés toujours en alerte !

Il y avait des experts martiaux de chaque côté ; la tension était à son comble.

Cependant, cette personne sembla soudainement sentir que quelque chose n’allait pas et reprit immédiatement l’air froid en lui. Cette capacité de librement libérer et reprendre ce froid les stupéfia profondément !

A ce moment, le regard de ce type et de Tie Butian se croisèrent directement !

Leurs yeux semblaient s’être rencontrés par accident, mais ils furent tout deux surpris !

Ces regards apparemment désinvoltes étaient délibérés des deux côtés !

Qui plus est, ils savaient juste que ça l’était de leur côté.

Tie Butian activa sa Technique du Saint Empereur avant le regarder  ; elle lui donnait le type de pression de celui qui était dans une position de pouvoir absolue. Il avait même couplé cette technique avec la « Technique du Coeur de Glace Pénétrant les Os de Jade » qu’il cultivait depuis tout petit !

D’un regard, le prince fut capable de percevoir grâce à la vitesse, à l’élan et au regard de l’autre personne qu’elle était extrêmement dangereuse ! Si c’était un ami, il serait d’une grande aide. Si c’était un ennemi, ce serait un adversaire formidable !

Séparés par plus d’une dizaine de mètres, les deux hommes et les quatre yeux se firent face. Tout d’un coup, une impression subtile naquit dans leur esprit ; c’était comme si ils n’auraient jamais dû se rencontrer, comme si leur rencontre impossible qui n’aurait jamais dû avoir lieu arrivait soudainement dans ce chaos d’espace-temps !

Chu Yang percevait très bien cette impression. Il lui semblait, à ce moment, que le passé et le présent de deux mondes différents fusionnaient soudainement !

C’était une sensation extrêmement mystérieuse.

Une rencontre complètement hors du destin !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 57
DNC Chapitre 59

References   [ + ]

1. En gros, une personne mauvaise estimera que tout le monde pense comme elle

13 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. nickylaboum

    merci

    Répondre
  4. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  5. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  6. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre
  7. Kathysse

    Merci pour ce nouveau chapitre ^^

    Répondre
  8. aximili

    Merci

    Répondre
  9. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  11. Myrddin

    Merci pour le chapitre !!!!

    Répondre
  12. Illmryn

    Merci pour le chap
    « elle lui donnait le type de pression de celui qui était dans une position de pouvoir absolue » j’ai pas compris :/

    Répondre
  13. korojii

    Merci pour le chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com