DNC Chapitre 74

DNC Chapitre 73
DNC Chapitre 75

Coucou chers lecteurs ! Vous avez passé un bon dimanche ? Voici le dernier DNC régulier de la semaine, qui prouve que c’est une série fantastique o/

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 74 - La vraie signification des mots « Armement Divin »

 

Suite à cette question, les sentinelles vêtues de noir à la porte se tournèrent immédiatement vers Chu Yang et lui jetèrent des regards noirs. Le jeune sentit instantanément une aura glaciale se verrouiller.

Ces mots de Tie longchen étaient comme des explosifs qui avaient fait sauter sa digue, laissant l’aura meurtrière inonder la pièce comme un raz-de-marée !

Cependant, une aura meurtrière explosa soudainement à côté du jeune fourbe ; elle était bien plus puissante que celles des hommes en noir et n’était pas mise en défaut, même à un contre quatre !

Au même moment, Gu Duxing vint silencieusement à côté de son camarade !

Sa main était déjà posée sur la poignée de son épée, ses yeux brillants d’une lueur contenant toute la concentration de son pouvoir martial... Il était terrifiant mais calme à la fois.

L’aura meurtrière de l’épéiste et celles des quatre hommes en noir s’entrechoquèrent, faisant abruptement plonger la température de la devanture du Pavillon au niveau de celle d’une caverne de glace ! Cette froideur s’échappa même à moitié dans la rue à l’extérieure.

Gu Duxing se fichait de la puissance de ses adversaires ou de sa position. A ses yeux, les Trois Cieux Inférieurs seraient toujours les Trois Cieux Inférieurs et ne pourraient jamais rivaliser avec les Trois Cieux Intermédiaires !

Qu’est ce que ça pouvait faire qu’il soit général ? Il pouvait même être empereur que ça ne changerait rien !

Chu Yang était alors son plus gros soutien et son seul espoir de sauver sa Soeur Xiao Mia, alors si ces types cherchaient des noises à son ami, ils devraient d’abord lui passer sur le corps !

Rien à foutre des conséquences ; le premier qui bouge, je le tue !

Tie Longchen regarda l’épéiste, très surpris, et leva le bras pour faire un signal à l’arrière. Les quatre auras meurtrières disparurent sans laisser de trace, et ce n’est qu’alors que Gu Duxing rétracta sa propre aura. Il redevint inexpressif et se tint sans bouger derrière le jeune homme ?

Les quatre gars en noir derrière la porte avaient peut-être bien ravaler leur auras, même ils observaient toutefois l’épéiste avec prudence. Qu’une personne aussi jeune puisse émettre une aura meurtrière aussi puissante laissa ces quatre individus ahuris !

« Excellent ! » s’exclama Tie Longchen, sans dire si ce compliment s’adressait à Gu Duxing ou à l’épée. Ensuite, il se tourna vers Chu Yang et parla lentement : « Le Pavillon de l’Armement Divin a failli fermer des douzaines de fois depuis son ouverture ! Tu devrais savoir que si je n’avais pas ordonné de protéger cette boutique rapidement, elle aura déjà été réduite en cendres ! »

« Pourquoi ça ? » demanda le fourbe en prétendant être surpris. Intérieurement, il se disait ‘pas étonnant que personne ne soit venu au magasin, ce foutu vieillard me jouait des tours ! Vieil homme, tu as gâché mon plan et tu oses te vanter ?’

« Tout est dû à cause de ces deux mots, armement divin !’ Tie Longchen pencha tout d’un coup la tête et regarda Chu Yang droit dans les yeux. « Tu as ouvertement mis ces deux mots sur la pancarte du magasin dans la plus grosse rue passante de la Citadelle du Nuage de Fer, ce qui prouve que tu as réfléchi avant d’agir et est très perspicace. Tu as compris quelle était la plus grande faiblesse du Nuage de Fer ! Je suis venu ici pour voir quelles étaient tes intentions ! Honnêtement, même si ce petit magasin était rempli d’armes divines, je m’en ficherais éperdument ! »

« Quelles sont ses intentions ? » A ces mots, la demoiselle à côté du général ne put s’empêcher de se tourner vers le jeune fourbe.

« C’est ça. Ce type a définitivement des arrière-pensées ! Mais s’il ne s’agissait que de ça, ça ne faudrait pas la peine que je vienne ! » Tie Longchen passa ses mains dans son dos et dit : « J’ai mes raisons de venir ici, mais la plus importante d’entre toutes était d’empêcher d’entrer qui que ce soit d’intéressé par le magasin, afin d’empêcher le propriétaire de se servir d’eux pour faire avancer son plan ! Même si je ne sais pas quel est-il, je n’ai qu’à instaurer un blocus autour du magasin et son plan tomberait à l’eau ! »

« L’objectif de cette boutique n’était pas de vendre des armes, mais de faire parler d’elle ! » conclut froidement le général, dévoilant publiquement le plan du jeune homme.

« Un blocus total est la tactique la plus simple et la plus effective. Dans d ‘autres circonstances, je l’aurais laissé faire ce qu’il voulait mais Diwu Qingrou a commencé à bouger dans le sud-ouest, et c’est pourquoi je ne peux pas ignorer la moindre ambiguïté ! »

Ces explications de Tie Longchen choquèrent énormément Chu Yang, qui sentit la sueur froide couler dans son dos.

Qui a dit que les gens de ce monde étaient stupides ? Ce Tie Longchen est vraiment terrifiant !

Même s’il ne sait pas exactement quels sont mes plans, son blocus les a tout simplement ruiné. Je n’ai plus aucun moyen de les faire avancer.

« Les plans de Diwu Qingrou pour la Patrie du Nuage de Fer ont commencé il y a dix ans de ça. On eut subitement, à l’époque, un grand nombre d’assassins s’infiltrant dans le pays. Ce qui était étrange, c’était qu’ils ne tuèrent pas de membres de la royauté ou des officiels ; au lieu de ça, ils tuèrent les forgerons célèbres de la nation et instaurèrent un règne de dix années de terreur. »

Le regard du vieux général devint acéré : « Aujourd’hui encore, toutes ces enquêtes restent irrésolues. Aucun forgeron ne fut épargné, depuis les plus talentueux capables de créer des armes de la plus haute qualité jusqu’aux apprentis qui commençaient à  apprendre le métier ! En fait, même les forgerons de l’armée moururent les uns après les autres, soudainement et mystérieusement. Du début à la fin, plus de trente milles forgerons du Nuage de Fer furent tués ! Et tout particulièrement les maîtres artisans dont aucun n’eut assez de chance pour survivre ! »

« La Patrie du Nuage de Fer était réputée pour être la nation possédant le plus de mines sur le continent, mais elle n’a plus un seul forgeron ! Cette situation comique est vraiment arrivée ! »

Tie Longchen soupira et dit : « Le pire, c’était que ces maudits fonctionnaires du département de la justice considérèrent que ces meurtres étaient ordinaires et se sont dépêchés de s’en débarrasser ! »

« Ce ne fut que lorsque trois de nos plus gros fournisseurs d’armes dans le Grand Zhao et dix-sept fournisseurs nationaux et étrangers furent entièrement détruits jusqu’à leur fondation, que tout le monde réalisa que ça allait fragiliser les fondations du pays... Mais c’était trop tard. »

« Le plus cruel, c’est que même les demeures où résidaient ces maîtres forgerons ont été réduits en cendre. Le travail de toute une vie, leur héritage ont été détruit en un instant. On peut dire qu’il n’y a plus qu’une poignée de personnes à présent qui aient reçu toutes ces précieuses connaissances de la forge. »

Chu Yang fut stupéfait en apprenant ça.

Alors c’est pour ça que le Nuage de Fer n’a pas le moindre forgeron !

Cette mesure radicale de Diwu Qingrou était bel et bien sinistre ! Au début, la mort de quelques forgerons n’attira pas l’attention des hautes instances et le temps qu’ils remarquent le problème, le massacre se finissait déjà.

Des dizaines de milliers de vie furent fauchées en un cours laps de temps à cause des ambitions de Diwu Qingrou ! De plus, jusqu’à présent, les fonctionnaires n’avaient pas pu trouver la moindre preuve. Ce genre de tactique massive était stupéfiante.

Si le Grand Zhao envahissait la Patrie du Nuage de Fer, ils n’auraient pas à s’inquiéter d’une insurrection après ce massacre ! Combien de forgerons pouvait avoir un pays ? Le Nuage de Fer était un pays où il y avait de nombreuses mines et où s’étaient rassemblés en grand nombre les forgerons expérimentés mais après ça, combien en restait-il ?

Tout jeune homme ayant l’intention d’apprendre ce métier oublierait de suite cette idée en apprenant ce qui s’était passé.

Les armes sont le nerf de la guerre ! Sans armes, avec quoi se battront-ils ? Avec leurs poings ? Quelle blague !

Plus il y réfléchissait, plus il avait froid dans le dos. On parlait de la vie de dizaines de milliers de gens, pas de morceaux de bois. Même les forgerons qui n’avaient rien à voir avec la guerre avaient été massacré. C’était purement et simplement des meurtres brutaux !

A quel point peut être cruel, fou et sans scrupules un homme capable de donner de tels ordres ?

Peu après ce massacre, le Grand Zhao tomba sous le commandement de Diwu Qingrou et entama sa guerre perpétuelle avec le Nuage de Fer. Chaque année, ces deux nations se battaient l’un contre l’autre un nombre incalculable de fois et à cause de ça, l’offre d’armes ne put bien sûr pas suivre la demande provoquée par la guerre. La Patrie du Nuage de Fer, à ce moment clef, n’avaient pas de forgerons pour faire des armes pour ses soldats.

Qui aurait pu savoir que ces incidents qui, au premier abord, paraissaient n’être que des meurtres brutaux de citoyens innocents, pouvaient déterminer le dénouement de la guerre entre deux pays ?

« La guerre est toujours accompagnée de combats au corps à corps mais le Nuage de Fer, réputée pour son grand nombre de mines avec les minerais de fer de la plus haute qualité, est incapable de produire des armes décentes ! Les armes de nos généraux se brisent facilement, ils ne peuvent en trouver qui leurs conviennent et sont obligés d’utiliser des armes ordinaires comme les soldats ! »

« Les soldats n’ont pas été touché par ce problèmes, puisqu’ils se sont toujours servis d’armes de base. Qui aurait pu penser qu’en tuant tous les forgerons, ils s’attaquaient en fait aux officiers de l’armée du Nuage de Fer ? »

Tie Longchen grogna : « Une personne capable d’utiliser des armes pesant 40 kilos fut forcée d’en utiliser d’autres en pesant 4 qui, en plus, se brisent au contact des armes ennemies, ce qui réduit notre capacité offensive de plus d’un rang ! C’est pour ça que le Nuage de Fer n’a pu que se défendre, sans avoir la capacité de terminer cette invasion ! »

« Nos soldats étaient équipés de ces armes inférieures sur le champ de bataille, qui se brisaient au contact des ennemis ! C’était une vaste blague, et pourtant tant de braves hommes moururent tragiquement sous la main d’adversaires qui leur étaient inférieurs ! »

« Du coup, Nuage de Fer perdit continuellement sur le champ de bataille ! Même si tous nos soldats firent de leur mieux pour tuer les ennemis, ils ne purent changer le cours de la guerre ! Au final, ils ne purent que voir sept provinces et quarante-huit villes tomber être absorbées dans le Grand Zhao. Et c’est de là qu’est partie la renommée de Diwu Qingrou ! »

« Pendant huit ans, Nuage de Fer fit de son mieux pour former de nouveaux forgerons, mais ne parvint pas à compenser ses pertes. De plus,  tous les frères tombés au champ d’honneur ne reviendront plus jamais ! Alors les armes d e haut qualité sont devenus la plus grande douleur de la Patrie ! Mais à présent, tu oses fonder ce Pavillon d’Armement Divin sur la plus grande rue passante de la Citadelle ? »

Tie Longchen regarda froidement Chu Yang : « Ces deux mots « armement divin » ont touché la corde sensible du pays ! Parle ! Quelles sont tes intentions ?’

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 73
DNC Chapitre 75

8 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  4. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre
  6. Conan

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  7. nickylaboum

    merci c’est un chap avec des info sur le pays et la guerre mais qui a pas fait avancer le schmilblick on ce retrouve au même point qu’avant

    Répondre
  8. Myrddin

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com