DNC Chapitre 84

DNC Chapitre 83
DNC Chapitre 85

Dernier DNC de la semaine et on apprend le passé du prince... j’espère que vous profitez bien de votre dimanche !

Bonne lecture et à toute / ce soir pour le BTTH bonus 😀

 

 

Chapitre 84 - Tant que tu t’avèreras capable, je te fournirai ce dont tu as besoin

 

« J’ai cru qu’il regrettait ce qu’il avait fait, mais j’ai réalisé plus tard que je m’étais trompé. » La voix du prince était très basse, comme s’il rêvait. « A ce moment, je me suis demandé : pourquoi pleure-t-il s’il est bien celui qui a tué ma mère et mes sœurs ? Il souffre ? Bien fait pour lui ! »

« Je le hais aujourd’hui encore ! Cependant, après de nombreuses années et particulièrement quand j’ai commencé à comprendre la situation, il m’a été plus difficile de le détester. » Tie Butian garda les mains dans le dos et des larmes coulèrent le long de ses joues. Ses yeux reflétaient les sentiments contradictoires qui l’habitait.

« Ce n’est que ces dernières années que j’ai réalisé l’agonie qui habitait mon père ; les souffrances qu’il devait porter en tant que père, les responsabilités qu’il devait prendre en tant qu’homme et l’énorme fardeau qu’il endurait en tant qu’empereur... »

Le Prince prit une grande inspiration : « Quant à moi... J’étais constamment sous la pression impitoyable de mon Second Oncle pour tout apprendre. Très souvent, j’avais tellement à apprendre que j’en pouvais plus et ne faisais que pleurer. Je pleurais donc et Second Oncle utiliserait le fouet ou son poing pour me reprendre mes esprits... Il a été capable de s’occuper de moi de cette façon et par la suite, j’ai été obligé d’apprendre non seulement la philosophie, mais aussi les tactiques militaires, les arts martiaux et comment régner. Second Oncle a gravé ce que m’avait dit mon père sur ma table, les a accroché sur les murs de ma chambre et dans bien d’autres endroits où j’allais. J’étais obligé de les réciter avant chaque repas...

« Second Oncle se battait sur les champs de batailles, établissait les stratégies ; c’était le facteur décidant de la victoire ou de la défaite. En même temps, il contrôlait la nation toute entière... Pendant cette époque, il était si occupée qu’il arrivait à peine à garder les yeux ouverts et n’avait même pas le temps d e me parler. Cependant, il en prenait toujours un peu pour discuter avec mes professeurs de ce que j’apprenais et ensuite, il me rossait de coups comme s’il n’était jamais satisfait de mes efforts... »

« A la fin, je n’osais plus du tout tirer au flanc... » Tie Butian fit un bruit de déglutition comme s’il avalait quelque chose, puis continua : « Je haïssais père et je haïssais Second Oncle plus encore... Mais un jour, j’ai vu ce dernier utiliser du jus de fleur noire pour teindre ses cheveux. Il n’avait alors que trente-deux ans, était très élégant et était connu dans tout le Nuage de Fer comme étant bel homme. Cela dit, depuis que père tomba malade, des cheveux blancs ont commencé à apparaître sur sa tête, jusqu’à ce qu’ils deviennent plus blancs que noirs. C’est pourquoi il devait de temps en temps se teindre les cheveux.

« Je méprisais alors Second Oncle. Quel genre d’homme se soucie de son apparence et se teint les cheveux ? Ce n’est que plus tard que j’ai réalisé que Second Oncle portait seul le poids de la Nation du Nuage de Fer, vu que père était malade et moi encore trop jeune ! Sa bonne santé était l’espoir de tout le pays ! Si les soldats découvraient que sa tête était couverte de cheveux blancs, l’armée en subirait un choc incommensurable ! »

« Second Oncle, tous les jours, allait sur le champ de bataille ou entrainait les soldats. Il avait l’air puissant, et n’avait que besoin de crier pour faire trembler le coeur de centaines de milliers de soldats. Cependant, chaque fois qu’il rentrait à la maison la nuit, il ne pouvait même plus lever les jambes ! Même parler lui était difficile. Ses mains tremblaient quand il mangeait... C’était un Artiste Martial Roi à cette époque, mais il s’épuisait quotidiennement à ce point... »

« Une fois que je compris la souffrance de Père et de Second Oncle, j’ai étudié de toutes mes forces. A chaque fois que ce dernier revenait d’une campagne militaire contre Diwu Qingrou, il me faisait subir plusieurs sessions d’entraînement militaires avec lui. Enfin, il y a trois ans, j’ai pris le contrôle du gouvernement et de l’armée et ai commencé mon règne de Prince. C’est alors que j’ai découvert que toutes les décisions que Second Oncle avait prises auparavant l’avaient été en mon nom. Toute la Nation du Nuage de Fer, le monde tout entier même savait que le pays était dirigé par un prince né pour régner ! Tout le Nuage de Fer était empli d’espoir ! »

Le ton de Tie Butian devint douloureux et cynique : « Cependant, personne ne savait d’où sortait un tel monarque. Comment pourrait-on naître pour régner ? Combien de gens savent que la voie d’un dirigeant est emprunte de cruauté ? »

« Quand j’ai pris le pouvoir, je faisais tout de travers. Heureusement, Second Oncle était là ; il était mon ange gardien. Il était tous les jours à mes côtés à la cour, et faisait immédiatement sortir et décapiter toute personne qui me manquait de respect ou questionnait mon autorité. Il devint pire qu’un tyran mais une fois que je fus en mesure de contrôler le pays, Second Oncle ne vint plus à la cour. »

« j’ai entendu dire qu’après avoir veillé continuellement sur moi pendant trois mois, il est rentré chez lui et a dit à Seconde Tante : « Je suis soulagé. » Après quoi, il alla de suite se coucher et dormi pendant trois jours durant, faisant peur aux membres de sa famille. »

Le prince soupira et continua : « L’armée et le gouvernement du pays étaient enfin sur la bonne voie. J’ai alors fondé le Pavillon Butian pour rassembler des héros et des hommes de génie. J’ai toujours espéré pouvoir trouver quelqu’un qui puisse m’aider à porter ce fardeau. »

« La douleur que ceux au sommet comme nous ont dû éprouver pour la stabilité du Nuage de Fer et la subsistance de six cent millions d’habitants est inimaginable ! »

« Je suis trop fatigué ! Second Oncle est trop fatigué ! » dit doucement l’éphèbe. Il avait dit ça nonchalamment, mais Chu Yang pouvait sentir l’épuisement dans sa voix.

« Second Oncle t’a recommandé auprès de moi. » Tie Butian ne se retourna toujours pas mais sa voix était ferme. « J’ai confiance dans le jugement de mon oncle, alors je vais te faire confiance ! Tu veux le Pavillon Butian, je peux te le confier ! Cependant, tu ne peux avoir que la position de Ministre Adjoint, je ne peux te donner une position plus haute que ça. Je suis sûr que tu comprends pourquoi. »

« Ce n’est que lorsque tu auras gagné le respect de tout un chacun que je pourrais te donner le plein contrôle du Pavillon ! On ne peut travailler ensemble s’il y a de la méfiance entre nous ; si nous travaillons déjà ensemble, alors je vais te faire confiance ! » Son altesse termina là et s’en alla sans se retourner. Il glissa sur la surface de l’eau comme un nuage dans le vent ; il toucha doucement l’eau quelques fois, créant ainsi quelques petites ondes à la surface du lac, puis disparut du champ de vision du jeune fourbe.

Il ne s’était pas retourné car il ne voulait pas que ce dernier voit les larmes qui couvraient son visage...

...

Chu Yang s’assit lentement et resta silencieux un long moment, digérant encore tout ce que Tie Butian lui avait dit. Il avait été sincère, honnête et émouvant.

Il se dit que le prince lui avait raconté son passé pour le rallier à sa cause, afin qu’il soit prêt à donner sa vie pour lui ! Le jeune homme était un vieux renard qui avait vécu deux vies qui, dans sa vie précédente, avait accidentellement appris la Grande Méthode de la Profondeur d’Esprit. A présent que la conversation était terminée, il allait la passer en revue.

Cette méthode était une technique vraiment étrange : elle n’avait aucun pouvoir mais permettait de détecter tout mensonge ! Cette technique était l’héritage du Clan des Trois Étoiles Célestes, et garantissait à son praticien de ne jamais être trompé par qui que ce soit.

Mais sous l’analyse du Principe de la Profondeur d’Esprit, Chu Yang s’aperçut que le Prince ne lui avait dit que la vérité !

Il y avait des trous dans son histoire et bien des choses qui ne pouvaient être expliqué mais le plus bizarre, c’est que malgré ça tout était vrai !

Par exemple, pourquoi l’Empereur du Nuage de Fer a tué sa femme après avoir été blessé  ? Pourquoi avait-il tué ses six filles et leurs familles ? Pourquoi avait-il ordonné une purge sanglante de la cour royale ?

Rien de tout ça n’avait d’explication, mais tout était vrai !

Chu Yang ignorait également ce qui s’était passé et ne put trouver les pièces manquantes même en passant en revu l’histoire de sa vie passée. Quoi qu’il en soit, Tie Butian était mort trop vite dans celle-ci pour qu’il puisse l’aider.

Toute cette affaire était couverte d’un épais brouillard ! L’adolescent sentit qu’un grand secret était camouflé, grand comme une montagne, comme un océan profond de douleur contenue...

Il resta un long moment assis à réfléchir, mais son esprit resta tout aussi embrumé qu’avant ! Il cessa d’y réfléchir davantage. La famille royale est trop complexe, et ça l’est encore plus de deviner à quoi pense un Empereur. J’ai essayé mais là, j »en ai aucune idée. C’est une voie sans issue.

Tout ce qu’il avait besoin de savoir, c’est que le Prince acceptait les conditions qu’il avait imposé pour sa collaboration.

Tie Butian n’avait même pas essayé de négocier pendant leur discussion. Bien sûr, c’était parce que le prince était ouvert d’esprit et parce que Chu Yang était quelqu’un de capable, ce qui aida certainement son altesse à être magnanime. De plus, le prince faisait un pari avec cette collaboration.

Cependant, il y avait un facteur très important que Chu Yang comprenait parfaitement. Il s’agissait de la Technique Sainte de l’Os de Jade et du Coeur de Glace, qui était similaire dans le principe au Principe de Profondeur d’Esprit. Bien que cette technique ne soit pas capable de discerner les mensonges, elle aidait à voir ce qu’éprouvait les gens, ce qui donnait au prince une intuition extraordinaire !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 83
DNC Chapitre 85

10 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Conan

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci

    Répondre
  5. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  7. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  9. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre
  10. Askidox

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com