EER Chapitre 8

EER Chapitre 7

Désolé, va falloir vous habituer aux sorties tardives pendant quelques temps. D’autant plus que le chapitre a été assez infernal à traduire. Bonne lecture de cette fin d’arc. Le prochain commencera dès mardi et s’intitulera chasse en solitaire.

 

 

Chapitre 8 : Vous ne me voyez pas ? 5/5

 

« 30… Non, disons 40% ?» lui demanda la femme au visage de Hulk.

Bien sûr, Yu Ilhan accepta sans la moindre hésitation et se mit aussitôt à l’ouvrage. Elle le regarda faire, un peu fascinée. Ses mains et la mandibule de la mante ne faisaient plus qu’un…

« C’est l’Impératrice, on est bien d’accord ? Elle est un peu plus faiblarde mais son trait de foudre ne trompe pas !»

« Elle est sûrement étudiante…»

« Taisez-vous, j’ai pas envie de prendre un sort dans les fesses moi…»

« Moi si !»

« Imbécile. Eh, c’est qui Iron Man du coup ?»

Tandis que les étudiants discutaient, les soldats étaient comme bloqués sur place, incapables de dire quoi que ce soit pendant que leur chef rédigeait son rapport.

« C’est vrai qu’il est balaise aussi…»

« C’était quoi son attaque là ? Une espèce de rayon laser ?»

« Mais non, c’était une hache. »

« Je l’ai juste vu les balancer, moi !»

Yu Ilhan prit alors conscience que ses facultés à dissimuler ses actions étaient telles que les gens avaient peine à retranscrire ce dont ils avaient été témoins. Il eut bien envie de les remettre à leur place mais toujours dans le souci de ne pas attirer l’attention, se contenta de saisir au vol une pierre magique sortie directement du cul d’une mouche, dans un pet particulièrement sonore étant donné la taille du monstre.

« J’ai terminé. » lui dit-il en lui remettant l’objet.

« Merci…» répondit-elle en s’inclinant.

Sa part déjà prise, il ne lui restait plus qu’à partir après l’avoir saluée. L’Impératrice revint enfin à elle et commença elle aussi à rassembler ses affaires.

« Mademoiselle, s’il vous… Gghhhh…»

Le chef des soldats tenta de l’approcher, probablement selon la volonté de gens plus gradés que lui, mais fut immédiatement interrompu par un trait de foudre alors qu’il s’en tenait encore à 3 mètres. Il n’était pas blessé, juste incapable de faire le moindre mouvement ou d’énoncer une parole. Son sort était aussi puissant que maîtrisé… Dieu avait bien de quoi se satisfaire, c’était précisément dans ce but qu’il avait cherché à préparer l’humanité.

« Woohoo ! Elle est trop forte…»

« Il a l’air d’avoir sacrément mal…»

« Je dirais plutôt qu’il a l’air de prendre son pied. »

« J’aimerais bien être électrisé par l’Impératrice aussi, si tu vois ce que je veux dire…»

« Hmpf, ouais…»

« Bande de pervers !»

S’aidant de la carapace de l’un des insectes qu’il plia de ses mains, il se fit un petit seau dans lequel il put rassembler l’intégralité de ses trouvailles. Il voulait faire vite, quelque peu inquiet d’être à son tour dérangé. Il se sentit aussi épié que lorsque son oncle lui avait demandé, face à ses parents, lequel des deux il préférait. Son sentiment de panique était toutefois injustifié.

« Bah, où est-ce qu’il est passé ?»

« Il doit courir très vite !»

« Il a confondu Flash et Iron Man…»

Yu Ilhan, en proie à un conflit intérieur, soupira. C’était bien là ce qu’il avait souhaité, mais certainement pas au point que même le chef des soldats ne parvienne pas à le trouver en le cherchant avec ses collègues. Il finit par quitter le campus, tiraillé par la faim et la volonté de retrouver les petits plats de sa mère. Une fois chez lui, sa mère le salua avec une émotion presque aussi intense qu’après leurs retrouvailles. Après quoi, il dévora son dîner en compagnie de son père qui était d’ailleurs blessé au visage suite à un incident dont il refusa de parler. Ses parents eurent tôt fait d’entendre parler des incidents de la journée à son école, mais il ne leur avoua rien. Il finit par quitter sa chambre après l’avoir fermée à clé, afin que personne ne se doute de son absence.

« Où vas-tu ?» lui demanda Herta.

« N’importe où d’un peu isolé…»

En vérité, il aurait bien pu se contenter de sortir sur le pas de sa porte. Les coréens étaient encore bien trop nerveux pour se risquer à sortir de nuit. La menace était de toute évidence bien réelle à en témoigner par les différents incidents qui s’étaient produits dans la journée. Finalement, il alla s’installer dans le jardin d’enfants et posa au sol les différents matériaux récupérés à la mort des insectes. Il était sorti dans un seul but : se constituer un équipement à sa mesure. Yu Ilhan n’était pas du genre à rester bêtement assis à attendre que le temps ne passe.

« Ça risque d’être un peu juste pour faire une armure complète, d’autant plus que ce n’est pas du métal, je ne vais pas pouvoir modeler comme je veux… Mais je devrais pouvoir me faire des brassards et des genouillères. »

« Même pour ça, ce n’est pas gagné. Chaque élément a sa façon particulière de réagir, et la Terre n’abrite aucun forgeron assez bon pour…»

« Eh, je suis le meilleur forgeron qui existe. J’ai eu tout le temps nécessaire pour m’entraîner. »

« Il y a encore beaucoup de choses que Lita m’a caché ?»

Yu Ilhan réalisa soudain que les deux anges avaient bien plus en commun qu’il ne l’avait de prime abord remarqué. Cette même manière de parler en maugréant à moitié de la façon la plus désintéressée possible… Herta s’exprima pourtant à nouveau.

« Bon, même en admettant que tu sois très fort pour forger, tu ne sais pas faire de manartisanat. »

« Oh, j’aime beaucoup le nom !»

« Il fait référence au fait d’insuffler de l’énergie au sein d’équipement avec des cristaux de mana, comme les pierres. En d’autres termes, il s’agit de créer des artéfacts. »

« Apprends-moi !»

Ses yeux brûlaient d’un feu nouveau. Il allait enfin découvrir quelque chose de nouveau. Son excitation atteint un tel niveau qu’il ne put s’empêcher de saisir Herta entre ses mains et de pratiquement la coller à son visage, comme s’il cherchait à l’hypnotiser.

« Apprends-moi !!!»

« On est beaucoup trop près, là ! Remets-moi sur ta tête et je t’apprends !»

Il s’exécuta aussitôt, avec l’obéissance si éphémère de l’enfant à qui on a promis une sucrerie. Herta reprit lentement son souffle en essayant d’oublier la vision d’horreur à laquelle elle venait d’être confrontée.

« Fiou… Bon, il faut tout d’abord savoir que créer une armure magique, ce n’est pas seulement considérer son simple aspect physique, même si le manartisanat est un art qui découle directement de la forge. »

« Même si je voulais forger, je ne pourrais pas là. Explique-moi simplement comment m’y prendre. »

« Je ne te dois rien, Yu Ilhan. »

« Apprends-moi !!!»

« Ça va, je t’ai dit que je t’apprenais, arrête !»

Aux yeux de Herta, Lita était soudainement devenue digne du plus grand respect. Comment avait-elle fait pour le supporter de si longues années durant ?

« Il faut deux éléments pour construire un artéfact, reprit-elle, et pour l’aspect plus spirituel, une pierre de mana ou un objet de nature similaire. Par exemple, on peut utiliser un cœur de dragon pour ce faire. »

« Ah, pas la peine de parler d’exemples aussi tordus. C’est hors de ma portée. » fulmina-t-il, tout en se saisissant de l’une des pierres de mana en sa possession.

« On va commencer par la manière la plus simple de procéder. La procédure consiste à créer un objet en portant une pierre de mana, ou à la laisser proche de l’objet. C’est la synchronisation. Après, on peut éventuellement verser un peu de poudre de la pierre de mana, mais il faut laisser le temps à l’objet de l’absorber. »

« Et puis ?»

« C’est tout. Cette deuxième partie, les manartisants l’appellent la finition. Synchronisation et finition. C’est fini. »

« Comment ça, c’est fini ? Ça n’a même pas commencé !»

« Pour cette façon de faire… Il en existe une autre, plus complexe. On l’utilise quand on cherche à insuffler une capacité spéciale à un objet, qu’il s’agisse d’une arme ou d’une pièce d’armure. »

« Tu aurais mieux fait de me parler de ça dès le départ !»

« C’est bien au dessus de tes capacités. En plus, tu n’as pas du tout assez de pierres de mana, sans parler du fait que ton esprit doit aussi être grandement impliqué dans la création d’un artéfact aussi puissant. L’âme du manartisant influence celle de sa création. »

« Oui, ben apprends-moi alors. »

C’était à se demander s’il avait vraiment vécu un millénaire… Il avait la patience d’un enfant de 3 ans. Herta parvint toutefois à conserver son calme.

« Dans l’ensemble, la façon de procéder est assez similaire à la première, à la différence près que le manartisant doit cette fois diriger l’énergie, la bander à sa volonté et lui faire accomplir ce que lui désire. Ça s’appelle le don. »

« Ok, et du coup comment je fais pour donner une direction à l’énergie ?»

« Le plus simple est d’utiliser son mana. Sinon, on peut aussi se servir d’une autre pierre de mana qui exprimera sa volonté à une autre. »

« La volonté…»

« Si tu désires que ton objet te rende plus puissant, tu dois le souhaiter de toute ton âme. Il en va de même pour la rapidité, ou même la défense aux dégâts de feu. La puissance d’un artéfact dépend au final de trois aspects : la qualité de la pierre de mana, le mana que possède le manartisant, et sa volonté. »

Il hocha enfin de la tête. Elle ne s’était pas trompée : il était loin d’avoir le niveau suffisant pour s’y attaquer. Ce qui, bien évidemment, ne l’empêcha pas de sortir toutes les pierres de mana d’un petit sac et de les déposer face à lui. Il commença à plier, à découper et à percer les morceaux de carapaces qu’il relia finement entre eux à l’aide de lanières de cuir, tantôt pour créer une genouillère, tantôt un brassard. L’aspect était brut, mais ces éléments sur mesure le seyaient à la perfection.

Herta ne trouvait pas le résultat satisfaisant, même si elle dut bien reconnaître qu’il avait réussi son pari. Il était difficile de se représenter que ces matériaux avaient pu, quelques heures plus tôt, protéger des monstres. Yu Ilhan considéra que le processus de synchronisation devait être terminé et commença à s’attaquer à la finition. Frottant deux pierres de mana l’une contre l’autre, il en fit tomber la poudre sur les quatre pièces d’équipements. Il était d’une étonnante efficacité.

« Tu… Tu as déjà fait ça avant ?»

« Non, mais à force de découvrir et d’expérimenter de nouvelles choses, je me suis rendu compte que la clé de la réussite était juste de la trouver. »

« Hmpf. C’était bien jusqu’à la deuxième partie de la phrase, tu racontes n’importe quoi. » pouffa-t-elle.

Il se mit à rire avec elle. En vérité et même s’il avait présenté ça comme une plaisanterie, il venait de faire une réalisation qui lui semblait cruciale. Il avait véritablement acquis, au fur et à mesure du temps et de ses expériences, la faculté de percer à jour la façon la plus efficace de procéder et ce quel que soit le domaine concerné. Cet aspect échappa à Herta, qui serait probablement retournée directement au ciel tuer Lita si elle avait su qu’il possédait une telle capacité. Un tel pouvoir dépassait toutes les compétences imaginables.

Nouvelle compétence : manartisanat.

Elle s’approcha alors de plus près pour admirer ses créations, un peu abasourdie.

« Tu as réussi à faire de jolis équipements même avec des matériaux d’aussi piètre qualité… C’est très impressionnant. Avec ça, tu devrais pouvoir t’attaquer à des monstres niveau 30. Je pense que tu as suffisamment de force pour les tuer. »

« Recule un peu, je n’ai pas terminé. Il me reste des pierres magiques. »

Il ne s’agissait pas d’ailleurs des moindres, il lui en restait en effet 4 de petite taille et la plus grosse d’entre toutes, de la taille d’un haricot rouge. Elle réalisa aussitôt ce à quoi il pensait.

« Aucune chance. »

« Peu importe, au moins ça me fera une première expérience. » s’opposa-t-il.

Il savait qu’il allait se heurter à un mur, mais qu’importait ? Il n’avait pas réussi à forger d’épée digne de ce nom du premier coup. Ce n’était que sa volonté qui l’avait porté jusqu’à atteindre le paroxysme de la forge, entre autres. Yu Ilhan, le plus obstiné d’entre tous, comptait bien procéder ainsi même pour le manartisanat.

Herta soupira et haussa les épaules, un peu dépitée de voir qu’il ne semblait pas vouloir entendre raison. Elle le laissa alors faire. Il avait déjà réussi à se faire des genouillères et des brassards contre toute attente, aussi le fait de perdre de si petites gemmes n’aurait-il aucune incidence. Enfin tranquille, Yu Ilhan sortit quelque chose de son sac. C’était la ravisseuse de la plus grande des mantes plus tôt affrontée.

« Qu’est-ce que tu vas faire avec ça ?» s’étonna Herta en regardant l’étrange faux.

« Admire l’artiste…»

Dans une main, il plaça les petites pierres, tandis qu’il mit dans l’autre une des protections de poignet, la plus grosse des pierres de mana et la faux. L’ange se demanda à nouveau ce qu’il pouvait bien être en train de fabriquer… Avait-il compris quoi que ce soit de ce qu’elle lui avait expliqué ?

Par mon mana autant que la pierre… Ma volonté est implacable… Deviens comme cette faux !

Les petites pierres de mana commencèrent à se désagréger, perdant leur éclat. La plus grosse resta quant à elle entière et émit une lueur un peu plus intense, du même temps que la ravisseuse se mit à luire. Les deux objets réagissaient l’un à l’autre.

« Hmpf, il a réussi ? Ou pas… Euh…» balbutia Herta.

Il était sur le point de réussir quand elle vit soudain la lueur diminuer en intensité. Il était si prêt du but… Herta insuffla alors une légère quantité d’énergie, à peine perceptible, dans le brassard. La pierre de mana explosa soudain dans un flash lumineux. Les pierres et la faux avaient disparu, ne laissant qu’entre ses mains que le brassard.

Manartisanat : niveau 2.

« Hmm… Ça a raté, on dirait. » déplora-t-elle.

« Non. »

Il s’équipa alors des différentes pièces qu’il venait de créer, les laçant fermement. Il se retourna alors vers la balançoire, légèrement secouée par le vent. Soudain, il étendit le bras en sa direction, sans la toucher. D’un seul coup, les deux chaînes de métal furent découpées, laissant son assise tomber dans le sable.

« Oh…»

« Alors, t’as vu ?! J’ai réussi !»

De son brassard était sorti la faux qui avait découpé le métal comme s’il eût s’agit de beurre, qui de par sa nature magique pouvait attaquer sur un angle de 90 degrés. Une faux terriblement tranchante cachée qui pouvait sortir selon sa volonté. Il avait une nouvelle fois réussi son pari.

« Bon, ce n’est pas tout ça, mais il va falloir s’y mettre. » lâcha-t-il.

« J’ai une confession à te faire, Yu Ilhan. Je t’ai un peu aidé en insufflant davantage de mana, mais je doutais sincèrement que tu puisses réussir. Maintenant qu’on sait que c’est possible, il va falloir que tu t’y mettes pour de bon, en effet. Une longue route t’attend. »

« Non, c’est pas de ça que je parle !»

Il s’excita et commença à rassembler toutes ses affaires dans l’urgence avant de courir à toute allure en direction de chez lui.

« J’ai cassé la balançoire, il faut se tirer de là !»

« Je peux la reconstruire avec de la magie, reviens là !»

Les vieilles habitudes avaient la vie dure…

 


 

Notes de l’auteur :

Le personnel… Enfin, Herta, a réparé la balançoire. À part ça, petite note aux lecteurs, la longueur des chapitres peut différer en fonction du contexte. Même si, bon, je dois bien reconnaître qu’ils ont plutôt tous tendance à s’allonger. Je peux par contre vous assurer que je ne découperai jamais des morceaux de l’histoire pour le bien du format. Faites-moi confiance et continuez de me suivre !

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

EER Chapitre 7

11 Commentaires

  1. Hinomura

    merci pour le chapitre 😉

    Répondre
  2. Dévoreur InsomniaqueDévoreur Insomniaque

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  3. Aranor

    merci pour ton travail 🙂

    Répondre
  4. Zorbal

    Merci pour ce chapitre, je suis désolé, mais a force je vais l’appeler Knaki cet ange …

    Répondre
    1. NostraNostra (Auteur de l'article)

      Comme je le disais dans l’un des chapitres précédents, à la base elle s’appelle Erta, mais j’y préfère très nettement la forme Herta. Les vrais sauront pourquoi. Vive les saucisses.

      Répondre
  5. Gilgamesh

    Merci

    Répondre
  6. Harods

    Merci pour le chapitre 🙂
    Je ne sais pas pourquoi mais je sens que ce LN va devenir mon préféré 😀

    Répondre
  7. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Sebo

    Hello.
    Le projet est-il arrêté ?

    Répondre
    1. Gwenalizée

      Salut Sebo,

      Concernant l’avancée de la traduction de ce LN par Nostra, elle est en « courte » pause car celui-ci a des événements extérieurs à gérer (et ils ne peuvent pas être ni reportés, ni supprimés). Il reprendra lorsque la vie réelle lui laissera du temps pour lui. (je mets courte pause car je me réfère à la news du 14 février 2018 postée par Nostra)
      En attendant, essaie de patienter.

      Sinon, tu peux toujours essayer de prier « Dieu » pour que les affaires de la vie réelle de Nostra se règlent rapidement et proprement. ^^

      Répondre
      1. SebO

        Merci pour la réponse ! J’avais zappé cette info.
        Bon courage Nostra, reviens nous en forme !

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com