IATM Chapitre 16

IATM Chapitre 15
IATM Chapitre 17

Bonjour bonjour ! Voici votre premier chapitre de la semaine. On se retrouve tout à l’heure pour les bonus d’SSN !

 

 

Chapitre 16 : Le spectre du champ de bataille 2/6

 

« Bon, ce n’est pas l’idéal, mais ça pourrait être pire. » pensa Roan en voyant son groupe se déplacer vers le sud-ouest.

L’est paraissait encore calme, mais la véritable première ligne s’y situait. Il eut un pincement en songeant au fait qu’il ne pouvait tout prévoir. Ses souvenirs étaient encore vivaces, mais le combat avait été tel qu’il n’eut pas trop le temps d’analyser chaque aspect de celui-ci.

Tout le bataillon de la Rose pensait encore cet endroit sûr. Aucun Commandant, aucun Capitaine ne pouvait encore se douter que la situation allait changer du tout au tout en l’espace de seulement quatre jours. Les monstres chargeaient en force.

« L’attaque va commencer par le nord. »

Pour y palier, l’ordre fut donné de déplacer toutes les troupes dans cette direction. Toutefois, ceci avait affaibli le centre, or d’autres monstres allaient aussi attaquer par les flancs. C’était comme s’ils avaient planifié leur stratégie.

Roan serra sa lance.

« D’abord, il me faut déterminer si tout va bien se produire comme selon mes souvenirs. »

Le contexte avait déjà quelque peu évolué en comparaison au passé, ne serait-ce que par la survie du bataillon de la Rose. Il ferma les yeux.

 


 

Pouvait-on parler de chance ? Tout se passa comme il l’avait prévu.

« Voilà 4 jours que les forces principales sont parties au nord… »

Or donc, dès le soir, les flancs allaient eux aussi être chargés.

« Si je laisse faire, ça va être une catastrophe. »

Roan devait être bon. Les honneurs ne valaient rien s’il laissait des gens périr.

« Je dois annoncer ce qu’il va se passer. »

Pour ce faire, il avait pensé à un moyen très simple. Il commença à s’éloigner des camps.

« Tu retournes t’entraîner ? » lui demanda le Capitaine Tane.

Roan hocha la tête.

« Tu comptes aussi jeter un œil au côté ouest ? »

« Oui, j’y avais pensé. »

Tane le salua d’une main ferme comme pour le remercier. Roan se remit en marche.

L’odeur lui chatouillait les narines. Il vit les plaines immenses face à lui.

« Une telle scène ne se produira plus avant des années. »

En effet, l’herbe laisserait bientôt place aux flammes. Il prit une grande inspiration et se mit à courir. Les hautes herbes étaient secouées par le zéphyr, ce qui était plutôt agréable. L’odeur du fer disparut enfin.

« Ils étaient cachés derrière cette forêt… »

Les monstres étaient moins idiots que tous le soupçonnaient. Roan resta un moment en place, puis retourna d’un sprint au campement, l’air très inquiet.

« Commandant Gale ! »

Il n’était pas question de laisser la tâche aux mains de sous-fifres. D’autant plus qu’il savait être dans les bonnes grâces de Gale. Pete l’interrompit pour le rappeler à l’ordre, mais Gale avait dû faire passer le mot à ses soldats. Un garde lui demanda en effet l’objet de sa requête.

« C’est important. » répondit-il avec l’air le plus grave possible.

Qui pouvait l’ignorer après de telles démonstrations de force et de clairvoyance ? Le garde rentra dans la tente de Gale puis en ressortit à peine dix secondes plus tard, invitant Roan à entrer.

Celui-ci s’exécuta et s’inclina face à son supérieur.

Gale, qui était jusqu’à présent occupé à regarder une carte, lui demanda en souriant : « Roan, tu as quelque chose d’important à me dire ? »

« Il y a des monstres du côté ouest des plaines. » répondit Roan dans l’urgence.

Gale se leva d’un seul coup, comme si on lui avait piqué les fesses, faisant tomber sa chaise.

« Tu es sûr de toi ? » demanda Gale beaucoup moins souriant.

Il hocha la tête et répondit : « Oui. La formation semble conséquente. »

En l’absence de réponse, Roan ajouta : « Je pense qu’ils prévoient d’attaquer les flancs par surprise. »

« Aucun doute. » répondit Gale. Puis il hocha la tête et attrapa Roan par les épaules.

« C’est une information très importante. Sans toi, nos pertes auraient été dramatiques. » lui annonça-t-il. Sa confiance en lui était totale.

Roan hocha la tête.

« Je vais envoyer une équipe d’éclaireurs afin de déterminer leur position exacte. Tu peux les accompagner ? » lui demanda Gale.

« Évidemment. » répondit Roan.

Gale récupéra le sourire et lui fit une annonce : « Je te mets en charge de l’opération. Ils sont sous ta responsabilité. »

Après quoi, les deux sortirent de la tente et Gale commença à donner des ordres à ses différents suppléants. Une équipe d’éclaireurs fut bientôt composée, avant que Gale ne rappelle à tous que le commandement de cette unité serait donné à Roan.

« Encore lui ? »

« Il est si bon que ça, ou il a une chance monstre ? »

« C’est le cas de le dire… Il trouve des monstres partout… »

Les Majors exprimèrent leur jalousie un moment. Roan en eut assez et s’inclina une nouvelle fois envers Gale avant de lui dire : « Je vais aller prévenir le Capitaine Tane. »

« Déjà ? Tu ne veux pas le faire après ? » lui demanda celui-ci un peu étonné.

Roan secoua la tête et répondit : « Non. Ça ne prendra pas longtemps, je vais juste l’avertir que je pars avec les éclaireurs. »

La victoire pouvait aussi tenir à des informations aussi simples que celles-ci. Gale quitta sa tente pour aller prévenir ses confrères, tandis que Roan allait voir Tane.

Les Majors restés sur place avec les éclaireurs soupirèrent.

« Il n’accorde pas un peu trop de confiance à une nouvelle recrue ? »

« Il a vraiment du bol… »

Les voix étaient agacées. Le Major Dosen, qui se trouvait là, était resté parfaitement silencieux.

« De la chance ? Non. Loin de là. » pensa-t-il en souriant. (NdT : PUTAIN ENFIN IL VA DEVENIR SYMPA AVEC LUI !)

 


 

« Silence. » ordonna Roan en se cachant dans les fourrés.

Son unité en fit autant. Ils se trouvaient actuellement de l’autre côté de la forêt et voyaient la pleine en contrebas.

Le vent continuait à faire danser les feuilles des arbres. La scène aurait pu paraître bucolique sans le nombre impressionnant de monstres qui se trouvaient là.

Un soldat nommé Benson, le plus âgé d’entre eux, s’approcha de Roan et lui dit : « je pense qu’il doit y en avoir jusqu’au bout de la colline. Ils sont plutôt bien cachés grâce à la forêt, mais d’ici, on les voit parfaitement. »

Roan, pour réponse, lui fit un signe de la main pour lui indiquer, d’après ses souvenirs, jusqu’où les monstres pouvaient être. Benson assentit et estima après un moment leur nombre à 5 milliers.

« Belle estimation… Pour l’instant. » pensa Roan.

Les monstres repoussés par le royaume Byron viendraient rapidement gonfler les rangs.

« Vous pensez qu’ils vont attaquer quand ? » demanda Benson.

« Cette nuit, sans l’ombre d’un doute. » répondit Roan avec certitude.

« Qu’est-ce qui vous fait dire ça ? » demanda-t-il à nouveau en fronçant les sourcils.

« Ils n’ont pas installé de campement. Ils attendent. »

« Pourquoi n’attaquent-ils pas dès maintenant ? » continua Benson, l’air plus préoccupé encore.

« Ils sont trop fatigués. »

« Comment ça, fatigués ? » s’étonna-t-il.

« C’est simple. Ils se sont pressés jusqu’ici pour réaliser une attaque surprise. » répondit calmement Roan.

La formidable défense côté nord ne laissait aucun doute sur l’exposition des autres flancs. Même les monstres l’avaient compris.

« À la base, ils devaient être déployés au nord aussi et se sont pressés jusqu’ici. » continua-t-il. Roan fit un signe avec ses mains.

« Le nord étant déjà pris d’assaut, il ne leur reste plus qu’à saisir l’ouest et l’est. Ils tentent de nous prendre en étau. » conclut-il.

« Ah ! D’accord ! Donc ils doivent aussi être à l’est ? » s’exclama Benson.

« Oui. Ils ont dû courir jusqu’ici sans prendre la moindre pause. Ils ont besoin de récupérer. »

« Je comprends. C’est sûr alors, ils vont attaquer dès ce soir. Il faut qu’on prévienne le commandement d’organiser une défense. »

Roan, après un frisson, se fit pensif.

« Non. Il faut attaquer. »

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

IATM Chapitre 15
IATM Chapitre 17

5 Commentaires

  1. nickylaboum

    merci

    Répondre
  2. eVoX

    merci pour le chap^^

    Répondre
  3. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Riri

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com