IATM Chapitre 20

IATM Chapitre 19
IATM Chapitre 21

Bonjour ! Voici enfin le premier chapitre d’IATM de la semaine. On se retrouve tout à l’heure pour le chapitre d’SSN d’hier. Pour le reste, vues les circonstances, je vais tout décaler d’un jour. C’est-à-dire que le chapitre d’IATM d’aujourd’hui sera posté demain, celui d’SSN après demain, et ainsi de suite. Ainsi, nous retrouverons le programme classique dès samedi où, normalement, je ne poste aucun chapitre.

Désolé, ce n’est pas l’idéal, mais faut que je profite un peu de mes vacances quand même. 😛

Rassurez-vous, dès la semaine prochaine, retour à la normale.

Bonne lecture, et si ce n’est pas encore fait, je vous invite à aller lire la news que j’ai posté plus tôt au sujet des changements.

 

 

Chapitre 20 : Le spectre du champ de bataille 6/6

 

« Commandant Richard, quand bien même vous êtes à la tête des Forces Spéciales, vous n’avez pas l’impression d’exagérer ? » s’offusqua Gale.

« Commandant Gale, seriez-vous en train de vous énerver contre moi ? » répondit Richard d’une voix puissante.

« Ahem. Nous ne pouvons pas vous donner Roan. »

Richard secoua la tête et dit : « Je crois que vous ne mesurez pas bien l’étendue de ses capacités. Vous ne pouvez pas le laisser dans une escouade de débutants comme simple lancier. »

C’est les yeux plein d’excitation qu’il continua : « J’ai moi-même peine à croire qu’il n’a que 18 ans. Avec un entraînement adéquat, il pourrait bien devenir aussi bon que Reil Baker. »

Rien de plus normal donc qu’un Commandant veuille le prendre au sein de son bataillon.

Gale, soudain, céda à la colère : « Qui est le simple lancier auquel vous osez faire référence ?! »

Richard se renfrogna et répondit : « Je parle de Roan. Il n’a actuellement aucun grade. »

« Depuis quand ? Roan a été brillant, aussi bien sur un plan logistique qu’au combat. Il sera Capitaine d’escouade. »

Tous les regards, y compris celui de Roan, se firent interrogateurs.

« Déjà Capitaine ? » pensa celui-ci.

Roan sentit alors son cœur battre à toute vitesse. Malgré la façon dont il s’était illustré, le fait le surprenait. Il n’avait en effet que 18 ans.

« Commandant, êtes-vous bien sérieux ? » demanda l’un des Majors.

À en voir la tête des autres, tous ressentaient le même sentiment. Gale leur jeta un regard noir qui les réduit au silence.

« Vous avez perdu les pédales ? Diriger une équipe, ce n’est pas seulement une question de prouesse au combat. » asséna à son tour Richard.

On réservait en effet ce genre de postes aux soldats les plus expérimentés. Comment s’imaginer qu’un soldat n’ayant à son actif que 3 batailles puisse diriger une équipe ? Enfin, c’est tout du moins ce qu’ils pensaient…

« Même si je leur raconte que je suis le plus aguerri d’entre eux, personne ne me croira. » se dit Roan.

Il eut un sourire un peu blasé, en repensant au fait qu’il n’était devenu Capitaine que cinq ans avant sa mort, de par le passé.

Ses amis étaient déjà devenus Majors, Commandants, ou avaient quitté l’armée. Il était le seul à toujours hanter les champs de bataille.

« Capitaine… déjà… »

La voix de Gale le sortit soudain de sa rêverie.

« C’est ça, j’ai totalement pété les plombs. Je compte profiter de l’occasion d’ajouter une nouvelle escouade à mon bataillon. »

« Et où comptez-vous trouvez les soldats ? » répliqua Richard.

« De nombreuses escouades ont souffert durant la bataille. »

« Si je comprends bien, vous comptez les récupérer pour les ajouter dans votre nouvelle escouade ? »

« Tout juste. Je vais les réunifier sous la bannière de la quarante-deuxième escouade. »

Richard regarda Gale droit dans les yeux, sans rien dire.

« T’y tiens vraiment à ton soldat… » déplora-t-il en pensée.

Il soupira et secouant la tête, conclut : « Si vous y tenez à ce point, je respecterai votre volonté. »

Puis, à l’intention de Roan : « Si tu as besoin de quoi que ce soit, tu sais où me trouver. »

Roan s’inclina.

Richard, sur le départ, jeta un œil aux Majors et dit de manière imperceptible : « Bon courage… Vous aussi, vous allez en chier. »

Les intéressés s’inclinèrent à leur tour et quoiqu’ils ne comprirent exactement les mots qu’il avait prononcé, ils en saisirent toutefois le sens.

C’est alors que le plus têtu d’entre eux, le Major Kenny, s’avança en direction de Gale.

« Commandant, je pense qu’il est déraisonnable d’offrir un poste de Capitaine à un jeune de 18 ans. »

Les autres abondèrent en son sens :

« C’est vrai. Donnez-lui plutôt le poste de Lieutenant de la treizième ! »

« Vous pourriez aussi simplement augmenter son salaire… »

Cependant, il n’était pas question pour Gale de faire machine arrière. Leur jetant un regard fier, il leur annonça :

« Je ne changerai de décision pour rien au monde. Kenny, Jack, Dosen, allez chercher des membres d’escouades qui ont souffert de grandes pertes. Annoncez-leur la création de la 42, et prévenez-les que leur nouveau Capitaine sera Roan. »

Gale porta alors son attention sur lui : « Roan, tu sauras gérer la situation, hein ? »

« Sans le moindre problème. » répondit-il en s’inclinant à nouveau.

Il ne laissa aucune place au doute. Avec les circonstances actuelles, il n’était pas question de laisser entendre qu’il allait essayer. Il allait réussir, il en était certain.

« Toutefois… » ajouta-t-il en jetant un œil au regard méprisant des Majors.

Gale lui fit un signe, l’invitant à continuer.

« Il y a quelques soldats que je désire prendre dans mon unité, de manière spécifique. »

 


 

Austin était un homme de 28 ans, au sang chaud et avec encore toute la force de sa jeunesse. Il avait été recruté à 20 ans et malgré le fait que ses compétences en tant que lancier n’étaient pas parmi les plus raffinées, sa force était telle qu’il avait su s’illustrer au combat de nombreuses fois.

« À ce rythme, je suis Capitaine dans un an. » pensa-t-il en observant une pause.

« Austin. J’ai un ordre de transfert. » lui lança soudain l’un des Majors.

« Déjà ? Me voilà Capitaine ! » pensa-t-il en se saisissant du papier qu’on lui tendait.

Sinon, quoi d’autre ? Il était tout excité à cette idée quand la réalité revint le frapper en plein visage comme un boulet de canon.

« Servir sous les ordres d’un novice… »

Il serrait les dents en fronçant les sourcils. Les autres soldats, qui avaient reçu des notices similaires, eurent la même expression.

« J’ai vraiment mis les pieds dans la merde là… »

« Il vient à peine de terminer son entraînement. Pfah ! »

« Ils nous envoient à la mort… »

Quand tous furent réunis devant Roan, il les observa un moment. La déception et la colère se lisait sur leurs visages.

« Je vous comprends. » pensa-t-il en souriant.

Lui aussi aurait sans doute pesté à l’idée de servir un gamin miraculeusement élu Capitaine. Il prit une grande inspiration et commença :

« Vous avez des raisons de vous plaindre. Sans doute ne comprenez-vous pas ce coup du sort. »

Leurs mines s’assombrirent encore davantage en entendant cette voix juvénile.

« Je ne parlerai pas longtemps. Dix jours. C’est tout ce que je vous demande. Si après ces dix jours vous désirez rejoindre vos escouades originelles, j’accéderai à votre volonté. »

Quelques sourires firent leur apparition.

« Juste dix jours… Bah, ça n’est pas si terrible. » pensa l’un.

Des soldats encore un peu hésitants, une voix puissante lança soudain : « Oui chef ! »

C’était Pierce, aux côtés de Glenn. Les soldats que Roan avait fait spécialement demander.

Roan hocha de la tête et se retourna. Un sourire vint se marquer sur son visage.

« Reposez-vous bien… »

 


 

Un groupe de gens vint rejoindre le campement. Leurs armures usées étaient pleines de sang.

Le torse bombés, ils avançaient de manière fière, le regard perçant en avant. Les autres soldats, en pause, ne purent s’empêcher de commenter la scène.

« C’est l’unité spectrale. »

« C’est eux aussi qui l’ont fait cette fois ? »

« Le Capitaine, c’est lui le spectre. »

« Il est vraiment dingue ce type… »

« Apparemment ils ont détruit trois nids en l’espace de dix jours ! »

L’escouade 42 continua d’avancer. Soudain, une voix d’ours résonna :

« Oh, le spectre du champ de bataille ! »

Pete s’avança en tendant sa main.

Roan s’inclina.

« Monsieur Pete. »

Pete s’étonna et, à renfort de grands gestes, lui répondit : « Oula, bon Dieu, pas la peine d’être si formel Capitaine Roan. »

Le ton était amusé, et Roan ne put s’empêcher de sourire.

« Arrête de te foutre de moi… »

« Bah, tu le cherches un peu aussi ! »

Pete continua de rire un moment puis, jetant un œil aux autres soldats, prit un air plus sérieux.

« Capitaine Roan… Tu en as encore eu un ? »

Roan se retourna pour constater l’objet de sa surprise. Les soldats qui, dix jours plus tôt, étaient ennuyés à l’idée d’avoir à le rejoindre ne laissaient plus aucun doute sur leur engagement. Ils étaient les fiers membres de la quarante-deuxième escouade. Celle qu’on appelait l’unité spectrale.

« On a rencontré quelques gobelins, oui. » répondit Roan.

« Rencontré ? Dis plutôt que tu as été les chercher oui ! »

Pour réponse, Roan eut un sourire discret.

« Capitaine Roan. Tu sais qu’on te surnomme le spectre ? »

Il vint se placer à ses côtés et lui envoya une tape sur l’épaule.

« Parce que tu sais où se cachent les monstres et où se trouve le gros de leurs forces. Tu es tel un spectre. » conclut Pete de manière plus sérieuse encore.

« C’est un coup de chance qu’on ne m’appelle pas la voyante du champ de bataille… » répondit Roan avec un sourire narquois.

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

IATM Chapitre 19
IATM Chapitre 21

11 Commentaires

  1. Naos

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  2. Laghtt

    Merci pour le chapitre!! Belle promotion je mit attendait pas du tous qu’il est directement son escouade ^^

    Répondre
  3. nickylaboum

    merci

    Répondre
  4. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. NieLidaoCeleste

    Merci pour le chapitre « Capitaine à 18ans de la 42e escouade » « l’unité Spéciale  » surnommé « le Spectre », ça promet !

    Répondre
  6. Minelix

    La dernière phrase m’a tuée !

    Répondre
    1. Riri

      Moi aussi. xD

      PS : Merci pour le chapitre.

      Répondre
  7. Gilgamesh

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  8. Pimtiyu

    Je trouve la lecture plus clair avec les nouveaux grades
    Merci du chapitre 🙂

    Répondre
  9. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  10. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com