IATM Chapitre 41

IATM Chapitre 40
IATM Chapitre 42

Et voilà Roan ! On se retrouve demain pour deux chapitres d’SSN. Bonne lecture !

 

 

Chapitre 41 : Vengeance 2/7

 

« Roan, si c’est au sujet de ma fille… » vociféra Aaron Tate, rouge de colère.

« Non, rien à voir avec ça, répondit calmement Roan en jaugeant l’audience, Violin a un tempérament très explosif. Elle est connue pour être plus violente encore que Sedek, donc si elle fonce droit vers le château de Beno sans prendre la peine de piller les villages alentours, c’est qu’elle en veut mortellement à la Rose. »

Son raisonnement logique ne trouva aucun opposant, aussi reprit-il.

« Dans une situation pareille, que pensez-vous qu’elle va faire si elle trouve une porte fermée ? Elle va annihiler les environs… »

« Hmm… Ça se tient, dit Mendel, il y a eu des cas similaires de par le passé. »

« Alors, on devrait aller les affronter directement ? » demanda le Colonel.

« Oui. »

« Quelle région se prêterait le plus à un tel affrontement ? »

« Slan, sans le moindre doute. Il s’y trouve de nombreux villages… Il faut y dresser un solide barrage. » répondit Roan, l’air toujours aussi sûr de lui.

Une nouvelle fois, tous assentirent mais de nouveaux doutes à son sujet vinrent en leurs esprits, se demandant bien qui était au juste cet homme.

« Néanmoins, dit Aaron Tate, ils risquent d’avoir un véritable avantage dans une telle zone, surtout s’ils sont effectivement sur des Lopus. »

« Quelles sont nos possibilités ? » demanda le Commandant Gale.

« J’irai moi-même. J’ai besoin de bien apprécier la topographie de Slan. » répondit Roan.

« Bien, dans ce cas-là, je te donnerai mon meilleur cheval, Roan. On va retourner dans nos campements, pour le moment. » dit Gale.

« J’aimerais y aller avec la douzième escouade. »

« Soit. »

« Merci… »

Roan inclina la tête. Les trois regards se posèrent sur lui, et Aaron Tate s’exprima à nouveau.

« Vous vous en doutez, il va m’être difficile de faire venir des bataillons des autres régions, ça prendra bien trop de temps. Il faudra vous contenter des hommes que je vous donnerai. Repoussez Violin ! »

« Compris ! »

Si l’opération réussissait, ce ne serait pas seulement la vie des villageois qui serait sauvée, mais bien aussi celle de Marie. Le regard tourné vers Roan, le Colonel priait pour qu’il réussisse à faire d’une paire deux couilles.

« Roan, je t’en supplie, réussis… » pensa-t-il.

 


 

« Euh, vous voulez les affronter directement ?! » s’offusqua un Major.

Le Commandant Gale eut un sourire face aux réactions féroces de ses suppléants. Puis, il leur expliqua à son tour ce que Roan leur avait conseillé. Finalement, ils se calmèrent et abondèrent aussi en son sens. Toutefois…

« Je maintiens, ça reste très risqué. » dit le Major Kenny.

« Ne vous inquiétez pas pour le moment. Roan et moi allons commencer par inspecter la région. » répondit Gale.

« À quoi est-ce qu’il pense encore… » se dit Kenny, en retenant son sourire.

Roan ne prêtait pas la moindre attention à leurs paroles, plus préoccupé par la carte qui lui évoquait davantage des gribouillages enfantins qu’un réel moyen d’établir une tactique militaire. Il y manquait de nombreuses informations, seuls les villages, les rivières, les montagnes et les forêts y étaient indiquées.

Il regardait une zone vide et se mit à réfléchir.

« La région de Slan… Il y a un précipice, une forêt et une rivière… Bon, il va falloir que j’aille voir moi-même, pas le choix. pensa-t-il avant de trancher, Commandant, nous allons partir avec la douzième. »

« Bien, les chevaux sont déjà prêts, avec 20 chevaux de guerre, ça devrait aller. »

« Ah ! » répondit Denis, l’un des soldats.

Se tournant vers ses hommes, Roan leur tint ces propos : « Rassurez-vous, on va juste jeter un œil à l’endroit. »

Quelques soupirs de soulagement se firent entendre. Il fallait, bien sûr, que ses hommes apprennent à monter à cheval, mais il en valait autant pour lui… Il n’était plus question de seulement maîtriser la lance pour devenir Roi.

« Mais d’abord, concentrons-nous sur le danger réel. Repousser Violin… » pensa-t-il.

Bientôt, ils se dirigèrent vers la porte et filèrent à bride abattue vers le nord-ouest.

« Il faut vraiment que je trouve une tactique… »

 


 

Roan, toujours sur sa monture, fronçait les sourcils. Peu importait la direction qu’il prenait, le paysage vaste et désespérément plat demeurait le même.

« Le gouffre de Plam n’est pas assez long, et la forêt Riten trop petite… » lui dit Austin, après un léger râle.

« Difficile de se représenter une issue positive en de telles conditions… Que ce soit pour l’embuscade, l’incendie aussi bien que l’inondation… Comment vais-je pouvoir faire ? » pensa Roan.

Il s’apprêtait à répondre quelque chose, quand la voix de Lander se fit entendre : « Aspirant Major ! Le jeune de l’autre fois est là ! »

« Comment ? Oh, monsieur Chris ! »

« Bonjour, Aspirant Major. »

« Tout va bien ? Vous n’êtes pas blessé ? »

« Non, ça va. Je suis juste un peu fatigué, héhé. Violin est à environ 4 jours d’ici. »

« Ça fait loin… Je les attendais plutôt d’ici deux jours. »

« Oui, dit-il avec un sourire, ils ne se déplacent pas de manière très efficace malgré les Lopus parce qu’ils cherchent à éviter les regards humains. En plus, ils sont divisés en deux groupes. »

Pour cause, son seul but était de réaliser une attaque surprise, elle ne pouvait se risquer à provoquer d’autres groupes.

« Imbéciles d’orcs… » se dit Roan.

Certes, ils évitaient les humains, mais l’élément de surprise risquait d’y passer. Enfin, en théorie, car ils avaient déjà été détectés. Chris reprit son explication.

« En fait, ils se sont arrêtés. Ils ont cavalé pendant des jours sans le moindre arrêt, les bêtes sont aussi exténuées qu’eux. »

« Je vois. Ça va nous laisser un peu plus de temps pour nous préparer. » répondit Roan.

« Tenez, c’est un rapport sur la composition exacte de leur formation. »

« Merci. Au fait, comment avez-vous fait pour les suivre ? »

« Je ne les ai pas suivis, c’eut été impossible avec des Lopus, j’ai juste attendu qu’ils passent. » répondit Chris en secouant la tête.

« Comment ? » s’étonna Roan.

« Au départ, j’ai commencé par inspecter les endroits où ils passaient. J’ai rapidement pu me rendre compte de la façon dont ils se déplacent. En fait, ils évitent aussi bien les soldats que les monstres. »

« Je vois… »

Roan se dit qu’il lui fallait à tout prix cet homme. Avec si peu d’informations, il était capable de produire de grands résultats.

« Alors, où pensez-vous qu’ils vont passer ? » lui demanda Roan.

« C’est un endroit bien, ici. Ils passeront bientôt, j’en suis certain. »

« Parfait. Alors il va falloir préparer notre fête ! »

Chris s’étonna un peu de voir que Roan le crut sur parole et ressentit un grand sentiment de fierté.

« Malgré tout, je ne sais pas si le lieu se prête vraiment à… » dit Chris.

L’interrompant, Roan répondit : « C’est le mieux que nous ayons. »

Roan le savait, l’enjeu était très risqué, surtout si Violin décidait de ne pas les combattre et de charger droit vers son seul objectif. Encore que s’il se révélait être le tueur de Sedek, peut-être l’issue serait-elle différente.

Il se mit alors à réfléchir sur les meilleures méthodes pour affronter un ennemi dans de telles conditions. Rien ne lui vint, jusqu’à-ce que la voix légèrement rauque de Lander le sortit de sa réflexion.

« Si seulement ces tocards d’orcs pouvaient attendre encore un peu… On pourrait faire une forteresse, ha ha. Même en bois, ça devrait faire l’affaire. »

« Ne dis pas n’importe quoi, soldat, le corrigea le Lieutenant Austin, si on arrive déjà à faire une formation qui se tient en 4 jours, ce sera un miracle. »

« Je… Pardonnez-moi. C’était juste une pensée un peu stupide. J’aimerais bien qu’une forteresse nous tombe du ciel… »

Roan écarquilla les yeux tout à coup. Il eut un large sourire.

« Lander, c’est exactement ça. L’idée est formidable ! »

« Comment ? » répondit-il, confus.

« On va la faire, ta forteresse ! » s’écria Roan.

Nostra

Nostra

Administrateur et traducteur d'IATM et SSN. Personnage obstiné, perfectionniste et doté d'un ego démesuré.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

IATM Chapitre 40
IATM Chapitre 42

10 Commentaires

  1. Darkaito

    Merci pour les chapitre, et sachez que vous etes suivie même ici en Tahiti, alors les gas continué a nous faire rêvé !!!!!!!
    Faitoito et ne baissez pas les bras !!!!!

    Répondre
    1. Kikuta

      Ooooh !!!! Toi aussi tu es de Tahiti... je suis à Papeete xD

      Répondre
  2. Demoniak

    Merci pour le chapitre.
    Il y a vraiment un soldat qui s’appelle Denis est qui dit ah ?

    Répondre
    1. NostraNostra (Auteur de l'article)

      ... Ben oui. C’est pas notre genre de rajouter des conneries dans les chapitres, ça se saurait !

      Répondre
      1. Syrah

        « A faire d’une paire deux couilles »

        Et il ose dire qu’il ne rajoute pas des conneries dans les chapitres. ^^

        Répondre
        1. NostraNostra (Auteur de l'article)

          Ah mais ça, ça doit être un bug du site hein... Je suis parfaitement innocent.

          Répondre
  3. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci

    Répondre
  5. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Lipton

    Merci pour le chpitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com